actualité écologie

Semaine des Semences Paysannes

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

STOP EPR Manifestation à Saint Lô Samedi 30 septembre 2017 - 14h 30 Place de la Mairie

AG Cyberacteurs

Semaine intergalactique – 16 au 24 août - zad nddl

image vide cyberacteurs
image vide

  #Bretagne   #bretagnevivante   #nature



Pétition : Touche pas à ma Bretagne Vivante

C’est notre bien commun que l’on piétine …

Le 8 décembre 2016, le conseil départemental du Morbihan retirait sa subvention de 55 000€ à l’association Bretagne Vivante au motif d’un « recours juridique engagé de l’association dans le but de faire respecter les lois » (de qui se moque-t-on ?). Parallèlement, cette dernière a également subi une baisse de financements de la part de ces autres différents partenaires historiques.

[ 4 933 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 08 février 2017

Proposée par Ma Nature

Elle prendra fin le : 31 décembre 2017

Plus d'infos

plage BretonneOr, supprimer ou réduire les subventions d’une association reconnue d’utilité publique, c’est non seulement créer des chômeurs qui travaillaient pour le bien commun (Bretagne Vivante a été contraint de se séparer de 9 salariés au 01 janvier 2017), avec en outre un impact direct sur des êtres humains, sur leur famille, leurs parents, leurs enfants, l’activité locale, mais c’est aussi porter un coup à l’action citoyenne et à la protection de la nature en Bretagne (car l’impact des activités humaines sur la faune, la flore, les milieux naturels, les paysages, nos cadres de vie, l’économie locale n’a alors plus de « garde-fou » digne de ce nom).

Texte de la pétition

Bretagne Vivante est une association de connaissance, de protection et d’éducation à l’environnement, agréée et reconnue d’utilité publique depuis 57 ans. Elle a non seulement développé un réseau de 120 sites protégés, et créé un partenariat fructueux avec les conseils départementaux autour d’objectifs communs, mais elle est également devenue pour la Bretagne et la Loire Atlantique un acteur indispensable et incontournable pour garantir aux citoyen(ne)s une réelle prise en compte de l’environnement dans la gouvernance des différents projets et des documents de planification; en effet, le développement d’une société, d’un territoire ou d’une commune n’est durable que s’il s’appuie équitablement sur les 3 piliers que sont le social, l’économie et l’environnement, or ce dernier est trop souvent délaissé.

Les financements publics dédiés à la nature et aux actions des associations ne doivent pas être supprimés brutalement mais au contraire ajustés en fonction du contexte économique et surtout s’inscrire dans la durée. Alors que nous vivons une crise environnementale sans précédent, protéger la nature ne serait donc plus une priorité? Comment peut-on alors espérer tendre vers une société durable que l’on attend tou(te)s ? Une société qui composerait avec la nature et non contre elle pour créer des emplois durables, des énergies renouvelables, une agriculture paysanne, une économie circulaire, … . Cessons de tout bitumer, de tout artificialiser, de gaspiller notre foncier, ne laissons pas le mitage, l’étalement urbain, l’agriculture intensive et les zones commerciales, économiques et artisanales devenir la norme, et envahir en toute impunité nos si beaux espaces naturels et agricoles bretons.

Amoureux de la Bretagne, amoureux de ses paysages (landes, vallées, prairies, forêts), de sa faune et de sa flore exceptionnelles, amoureux de son littoral, de ses bocages et chemins, si vous tenez à sa préservation et à votre cadre de vie alors faites le savoir haut et fort en signant cette pétition :

Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux du Morbihan, nous vous demandons de ré-attribuer la subvention à l’association Bretagne Vivante,
et Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux des Côtes d’Armor, du Finistère et d’Ille-et-Vilaine, nous vous demandons de bien vouloir maintenir la subvention sur le long terme.

An douar’zo re gozh evit ober goap anezhan.
La terre est trop vieille pour qu’on se moque d’elle

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

57 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Chez nous, en Auvergne Rhône Alpes, se sont les chasseurs qui recevront les subventions à hauteur de 1M€ durant 3 ans, soit 3M€,pour le maintien de la biodiversité ; la région pense que les associations de protection de la nature ne sont pas compétentes ; résultat : notre association devra licencier 1 à 2 salariés. Quel est le respect de la nature et de la biodiversité quand les animaux sont tués pour le plaisir, la plupart du temps ? Et que penser de leurs connaissances totales sur la biodiversité faunistique et floristique.

lili
19/02/2017 - 09:13:01

Bretagne vivante fait un travail formidable dans la région. Si l'association établit des recours, c'est pour le bien et la préservation de l'environnement. Lui retirer des subventions est lâche et c'est scier la branche sur laquelle on est assis !

Ariane BERLAND
17/02/2017 - 10:44:15

Assez ,Suffit de "détruire la Nature bandes de gros nuls ( nulles) que vous êtes tous Laissez la BRETAGNE tranquille allez basta
Monique B.

Monique Boeuf
15/02/2017 - 16:18:42

ELUS SVP FOUTEZ LA PAIX à LA BRETAGNE .

Pierre Maurit
15/02/2017 - 08:48:00

@CHAMPION André : ce que vous dîtes permettrait-il à Bretagne Vivante d'attaquer en justice cette décision ignoble des conseillers généraux ?
D'ailleurs ce serait valable pour beaucoup d'associations, culturelles, écologiques, menacées aussi par des présidents de Région .....!

Melba
14/02/2017 - 22:45:30

Les Conseillers généraux n'oublient qu'une chose. Les fonds qu'ils sont chargés de gérer ne leur appartiennent pas mais proviennent des impôts versés par les citoyens . Le fait d'empêcher une association de faire ce pourquoi elle a été créée (voir ses statuts) est une atteinte à la liberté associative.
Un citoyen "lambda" (fidèle lecteur du journal "Le Peuple Breton" depuis un an)

CHAMPION André
14/02/2017 - 17:03:17

Je soutiens Bretagne Vivante pour la défense de cette belle Région . le Milieu Naturel est trop précieux pour le laisser gaspiller par les élus ou politiques et autres 'amateurs ou amatrices de choses inutiles car ludiques maintenant 'çà ' suffit la Nature = la Vie .

PIERRE MAURIT
13/02/2017 - 20:11:46

Hallucinant, mais malheureusement de plus en plus utilisé...
je savais qu'il n'y avait pas grand monde pour faire respecter les lois (surtout pour les lois récentes et celles protégeant les gens et la nature), enfreindre des lois pour détruire des zones humides, on peut. Mais chercher à faire respecter une loi est punissable!! et dire que l'on va devoir "élire" des représentants dont les fortunes personnelles et les salaires pourraient payer les besoins des associations pour qu'elles puissent continuer leur rôle si vital.

Florian Tanguy
13/02/2017 - 19:07:40

Amoureux de ma Bretagne authentique

Peter
13/02/2017 - 18:20:33

D'accord avec Patou ! : Si tous les assistants parlementaires de France ( et qui travaillent ) étaient payés ne serait-ce que 30% de moins ( selon le montant de leur salaire, il y aurait de quoi payer les permanents des associations.
Encore plus si nos imbéciles de politiques examinaient ce qu'ils signent quand ils veulent faire des PPP ruineux pour le pays, mais cadeau pour les multinationales !

Melba
13/02/2017 - 17:15:16

Habitant en Wallonie (Belgique), j'aime la Bretagne et je connais depuis de nombreuses années les buts, actions et réalisations de Bretagne Vivante. Je signe cette pétition pour l'encourager mais aussi pour faire savoir que la méthode utilisée (= supprimer les subsides sous prétexte que l'association bénéficiaire s'oppose à des projets destructeurs de l'environnement suscités par les Pouvoirs Publics) est désormais devenue classique, notamment en Wallonie. Elle s'apparente en plus à du chantage et lorsqu'elle est malgré tout mise en œuvre - même partiellement - elle contribue à faire perdre encore un peu plus l'indépendance des associations de défense de l'environnement. Quand on voit comment certains subsides publics sont utilisés, c'est donc, dans le cas de Bretagne Vivante, un véritable scandale.

Yves Van Cranenbroeck,
ancien administrateur de Greenpeace-Belgique et des Amis de la Terre-Belgique

Yves Van Cranenbroeck
13/02/2017 - 14:47:47

que nos responsables politiques prennent leurs fonctions en toute âme et CONSCIENCE pour le bien de l' humanité et non pour satisfaire les puissants lobbies......


13/02/2017 - 14:20:44

Merci pour l'excellent travail écologique de Bretagne Vivante, eaux et rivières.

Recht
13/02/2017 - 13:25:34

qu'on demande à Pénélope de payer !

patou
13/02/2017 - 11:54:36

C'est une évidence, l'action de Bretagne Vivante est bénéfique pour nous tous et surtout le maintien voir la reconquète de la qualité de notre environnement et de notre patrimoine. Il faut absolument continuer à la soutenir . En vous remerciant

Civelle
13/02/2017 - 11:52:20

Pour avoir une "vision d'ensemble" :
http://www.liberation.fr/futurs/2017/01/02/en-france-les-regions-de-droite-lachent-les-associations-en-rase-campagne_1538725  

Autre triste nouvelle apprise avant-hier : la fermeture du centre de soins à la faune sauvage en Bretagne, "Volée de Piafs". :-((

Frawald
13/02/2017 - 08:23:56

Ces élus irresponsables préfèrent une Bretagne morte, bétonnée, puante au détriment de l'économie de l'avenir...pathétique

geneviève Riou Sangaré
13/02/2017 - 07:31:32

ebcore une "economie" mal placee
heureusement que eaux et rivieres est la pour luter contre toute les pollutions(nitrates, ogm alguesvertes,glypohosate....
cette mesure ne grandit pas ces elus qui ont la mémoire courte: pourquoi l eau est elle si chere en bretagne???? a cause de toutes les pollutions que combat justement Eaux et rivieres depuis plus de 50 ans!!!!
bravo a e et r !!!!)

michel girault
12/02/2017 - 19:32:51

Si on comprend bien chercher à faire respecter la loi est donc punissable et puni dans ce pays !...

Herrk
12/02/2017 - 19:28:25

Si on faisait le point sur l'argent du contribuable dilapidé en vains projets que l'état et les collectivités ont portés et n'ont jamais aboutis ou servies. Alors que les associassions ne font prouvent leurs utilités et qu'elles réengager les sommes allouées sur des programmes fiables, étudiés par les Mairies, qui ont un droit de regard sur la comptabilité de celles-ci. Alors où n'est-ce pas plus utiles de protéger et améliorer une régions, un concept, plutôt que d' encourager une stagnation, un retour arrière pour de futiles susceptibilités.

un anonyme
12/02/2017 - 17:34:29

L'environnement,plus que jamais menacé,en voilà une preuve de plus.A qui profite le crime?allez lorgner du côté du lobby de la FNSEA!!!

un anonyme
12/02/2017 - 16:56:43

J'ai signé, mais il est vrai que vous n'êtes pas très clairs sur les raisons de la suppression de la subvention.

un anonyme
12/02/2017 - 16:10:05

L'utilité de Bretagne Vivante pour la Bretagne n'est pourtant plus à démontrer! Alors?... Faut-il chercher de ce côté: http://mobile.lemonde.fr/chronique-des-communs/article/2017/02/11/une-carte-collaborative-de-la-corruption-en-france_5078252_5049504.html?xtref=  

un anonyme
12/02/2017 - 12:01:31

Comment des élus peuvent-ils s'arroger de disposer librement de l'argent des contribuables ? Se pensent-ils infaillibles ? Pensent-ils qu'ils sont meilleurs juges de ce qui est bon pour l'environnement et la santé des citoyens que Bretagne Vivante ?

Georges Cingal
12/02/2017 - 11:37:04

Un des vice-présidents du conseil général veut faire construire un vélodrome sur sa commune, budget 25 Millions d'€ ! Du fait du principe des vases communicants on racle les fonds de tiroirs, généralement ce sont les associations (sauf la chasse très puissante dans les assemblées) qui trinquent. Quant à la gestion des associations il faut en avoir été responsable des finances pour comprendre et juger. Il s'agît plus de la gestion des découverts dans l'attente du versement des subventions promises que d'autre chose.

erispoe
12/02/2017 - 09:50:07

C'est là qu'on voit à quel point nos élus se soucient des lois ,dès qu'elles ne vont pas dana leur sens ils ne veulent plus en entendre parler.
Pitoyable !

un anonyme
12/02/2017 - 09:08:26

Il y a des élus qui ne mesurent pas à quel point ils peuvent être MINABLES, localement, départementalement et nationalement. Et ils persistent et s'enfoncent dans leur MEDIOCRITE et leur INCONSEQUENCE ! c'est PATHETIQUE ...

BENOT
11/02/2017 - 22:55:40

F Goulard vient de se voir récompenser par un prix Citron... Que cela puisse lui faire grincer des dents, avec nos compliments !

Pierre AUDET
11/02/2017 - 22:19:41

Les textes ne disent rien des acteurs engagés dans cette association, sur les adhérents (des municipalités, des communautés de communes, les départements ou les régions, ……). Ils ne disent rien non plus sur les raisons qui poussent les financeurs traditionnels à se retirer du travail engagé. Dire qu'on supprime 9 emplois pour une perte budgétaire de 55 000 euros n'est pas sérieux.

Merci d'être plus explicite pour que de potentiels signataires aient quelque raison de vous soutenir.

Bien sincèrement,
Jean-Pierre Lozneanu

un anonyme
11/02/2017 - 21:04:43

Voilà encore un exemple qui fait que les citoyens sensés peuvent penser que les élus sont pourris jusqu'à la moelle, "ils " votent des lois à la pelle, certaines ne sont pas applicables car le décret correspondant n'est pas sorti, d'autres ne sont pas appliqués pour de mauvaises raisons. Par contre quand ce sont eux mêmes qui sont pris la main dans le sac, ils trouvent toujours une bonne raison pour s'exonérer de la sanction. ça suffit !! J'espère que les français seront assez lucides pour faire les bons choix mors de cette année importante...

Jean-Pierre
11/02/2017 - 19:53:53

Inadmissible

Gérard JACQUES
11/02/2017 - 19:06:16

Touche pas à mon association citoyenne !

Jacques Boulay
11/02/2017 - 17:53:35

hélas, nos élus préfèrent se garder la subvention afin de s'abreuver de champagne à chaque réunion.
vivement le mois de juin pour avoir enfin balayé tout ces corrompus.

Jean-Pierre Reillon
11/02/2017 - 17:50:41

Non content de cumuler scandaleusement ministère et présidence de région, le drian s'en prend maintenant à l'environnement en coupant les vivres à ses défenseurs.
C'est même pas une surprise de sa part !

Jean MALLET
11/02/2017 - 17:26:58

Protéger et non régresser

Daniel MONSÉGU
11/02/2017 - 15:57:24

Hey, René Hamel cette blague est de mauvais goût. Vous trouvez qu'il y a eu un peu de cet ensemble que vous décrivez ??? Franchement on est devant une catastrophe annoncée et il faudrait cesser la lutte. Basta

David Bertrand
11/02/2017 - 15:24:38

Si maintenant, vouloir faire appliquer les lois entraîne
des représailles coupant les "vivres" à une association comme "Bretagne Vivante", où allons-nous?!!!!

Les élus concernés sont en dessous de tout, les abus qui font l'actualité semblent ne pas les concerner, jusqu'à quand?....

Avec les élections prochaines, il y a une urgence: c'est de les virer et de les remplacer par des représentants de la société civile. Tout citoyen a le droit non seulement de voter mais aussi de se présenter à une élection.

cactus
11/02/2017 - 15:06:24

Tous pourris, ( du moins à 95 % ) , et les gens le disent de plus en plus fort ! Çà ne pourra pas continuer ainsi éternellement. Les mouvements de protestation risquent de devenir de plus en plus violents. Il serait temps de s'inspirer des pays nordiques...

Melba
11/02/2017 - 14:16:23

que nos élus réfléchissent aux conséquences humaines de leurs actions et nous agirons aussi au moment des prochaines élections au moment de mettre nos bulletins dans les urnes !
ces décisions sont scandaleuses pour la diversité bretonne et pour les familles qui y étaient employées !

georgy
11/02/2017 - 13:50:47



la puissance de l'argent
la puissance des idées
un chemin souvent difficile entre les 2
nous le savons depuis toujours.....

SOLIDARITE!!!

Mondo
11/02/2017 - 13:30:21

Comme la culture, l'environnement "variable d'ajustement des restrictions budgétaires".
Et en plus foutage-de-gueule!

Didier RION
11/02/2017 - 13:08:32

Le même problème se pose pour de nombreuses associations (sauf la chasse...) Notamment avec PICARDIE NATURE ! Licenciements des salariés et actions à revoir à la baisse. C'est plus qu'indécent, c'est scandaleux !! Il faut réagir !!!

MIRABELLE 80
11/02/2017 - 12:47:31

un occitan, occitaniste, qui aime la bretagne et ses amis bretons
e en davant vosautres, per gardar la bretanha viva e joìosa e brava
defora los mercants de rès

andriu
11/02/2017 - 12:11:12

@René Hamel : une blague de ce type( ou provoc') n'a pas sa place ici !
Cependant si réellement les algues vertes et les boues rouges n'ont jamais tué personne, mettez-en un peu dans votre salade, c'est une expérience à faire ! Bon appétit .

Melba
11/02/2017 - 11:48:41

ON EN PEUT PLUS DE CES ELUS POLITICIENS CORROMPUS qui n'ont même pas peur d'afficher qu'ils ne veulent pas eux mêmes respecter les lois!!...
EXIGEONS UN CASIER JUDICIAIRE VIERGE ET 10 D'EXPERIENCE DANS LE MONDE DU TRAVAIL REEL POUR ETRE ELLIGIBLE

Alain Begon
11/02/2017 - 10:47:17

Préfèreriez-vous une Bretagne morte ?

Philippe Bruneau
11/02/2017 - 10:43:50

Devons nous comprendre par là que ces suppressions de subventions interviennent pour payer encore la note de l'organisation de la COP 21 ?!!!!!
Nous sommes en tout cas en pleine régression... sauf que la nature, elle se moque de tout cela. Elle ne demande rien, elle va juste poursuivre d'exister sous une forme ou une autre, et peut-être qu'à terme l'Homme n'en fera plus partie...! Alors, nous serons délivrés de tous les soucis!!!

Gisele LUBARDA
11/02/2017 - 10:15:11

J'imagine la hauteur de vue,le souci de certains politique de l'environnement. Ils ont dû porté le bonnet rouge. Que la Bretagne s'interroge aussi sur les arires pensées de ses bonnets rouges Qui est devenu une fierté. Quelle misère !

pierre sanial
11/02/2017 - 09:28:53

c'est la sanction méritée d'une association qui a prétention à vouloir protéger tout et n'importe quoi. des bobos qui regardent la Terre depuis la lune.

Un peu de pragmatisme, de glyphosate, de chasseurs, d'extraction de sables sur les plateaux littoraux, de destructions dehaies, d'algues vertes, de rejets de boues rouges n'ont jamais tué personne.... ah ? si ?... bon...

René HAMEL
11/02/2017 - 09:11:13

Les fonds FEDER ayant pris au moins 3-4 ans de retard, il a été décidé que les assoc. seraient maintenant soumises financièrement aux caprices des dieux de la politique locale.
Ce qui arrive à Bretagne Vivante en est un exemple flagrant.
Comment avoir un vrai débat sur les questions d'environnement, comment défendre des causes, pourtant d'utilité publique, dans ces conditions ?
Au fait, l'argent du Conseil départemental n'est-il pas l'argent des contribuables ?
Je doute fort que les citoyens de Bretagne (et pas seulement...) soient en faveur de ce retrait des subventions versées à une assoc. qui défend leur environnement.
Ma question peut paraître naïve, mais sur le terrain juridique, y a-t-il un recours contre ce genre d'abus de pouvoir ?
En attendant, je signe pour que soit réattribuée la subvention à l'association Bretagne Vivante, et...Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, je prends acte pour le RDV électoral de 2017...

Frawald
11/02/2017 - 08:40:41

Pour les Hauts de France (Nord, Pas-de-Calais, Somme, Oise et Aisne), le responsable de l'environnement -Pdt Fédé de chasse de l'Oise, placé par Xavier Bertrand, a dit que pas un centime d'€ n'irait aux associations anti-chasse...

Sylvie BRANDT
11/02/2017 - 07:37:37

Je n'ai pas compris la raison qui a privé Bretagne Vivante de sa subvention. Il me manque donc des renseignements pour signer cette pétition car je cherche toujours à comprendre avant d'agir !
Sur le site Bretagne Vivante, aucune info à ce sujet, pas de détails des comptes (par exemple masse salariale et montants, maitrise des salaires des cadres....
pepedr

pepedr
10/02/2017 - 22:10:06

Bravo
Essayez de tenir et de le faire savoir partout par des tracts ou autres.
Les promoteurs soutenus par certains élus corrompus cherchent à asphyxier les associations de bénévoles.
Amicalement.
Michel Durand Rueil-Malmaison

Michel DURAND
10/02/2017 - 20:48:37

Si l'éducation des élus est une urgence, celle des électeurs aussi... Une civilisation qui survit au dépend de ses générations futures, est une civilisation profondément malade.

plantain
10/02/2017 - 18:58:29

Chantage ? Pression politique ? Abus de pouvoir ? Majorité de droite ? Je note....

MIREILLE DESTOUCHES
10/02/2017 - 18:36:04

Les participations financières des départements aux actions de Bretagne Vivante sont destinées à la protection de la nature pour le bien de tous. Les sautes d'humeur d'élus parce qu'il est demandé à la justice de vérifier la légalité de leurs projets ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Daniel Piquet-Pellorce
10/02/2017 - 17:54:07

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !