actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 943: Tep Vanny Emprisonnée pour avoir défendu le droit à un toit

Tep Vanny est une militante pacifique cambodgienne, défendant inlassablement le droit au logement des habitants de son quartier depuis plus de 10 ans. Elle est devenue l’un des symboles de la lutte contre les évictions forcées dans le pays, un véritable fléau qui a déjà mis à la rue plus de 830 000 personnes depuis 2000.

[ 3 624 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 19 octobre 2017

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadeur du Cambodge
En soutien à Amnesty International Belgique Francophone

Plus d'infos

Tep VannyMais cet engagement a un coût. Depuis 2012, Tep Vanny a été arrêtée au moins cinq fois par les autorités et, en 2016, elle a été condamnée à deux ans et demi de prison, à l’issue d’un procès inéquitable. Le gouvernement cherche à la faire taire et à en faire un exemple pour celles et ceux qui oseraient critiquer le régime.
Écrivez aux autorités cambodgiennes pour demander la libération immédiate et sans condition de Tep Vanny, une prisonnière d’opinion condamnée pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression pour défendre le droit des autres.

H.E. Mr. NOUTH Narang
Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary
4, rue Adolphe Yvon, 75116-Paris, France
Tel: (331) 4503 4720 | Fax: (331) 4503 4740
E-mail: arc.paris@mfa.gov.kh.    

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à arc.paris@mfa.gov.kh
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Libérez Tep Vanny
  • Message : Monsieur l'Ambassadeur
    Depuis 10 ans, Tep Vanny défend les habitant-e-s de son quartier et lutte contre l’accaparement des terres. Elle a été arrêtée à plusieurs reprises en raison de son militantisme pacifique.
    Je demande la libération immédiate et sans condition de Tep Vanny, une prisonnière d’opinion condamnée pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression pour défendre le droit des autres.
    Dans cette attente, veuillez agréer mes salutations citoyennes.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

6 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Cambodge. La Cour suprême confirme la condamnation profondément biaisée de la militante des droits à la terre Tep Vanny

Réagissant aux informations selon lesquelles la Cour suprême du Cambodge, le mercredi 7 février, a confirmé la déclaration de culpabilité et la peine de 30 mois d’emprisonnement prononcées contre Tep Vanny, militante des droits à la terre, James Gomez, directeur pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :
Les poursuites pénales contre Tep Vanny ont été entachées de nombreuses irrégularités depuis le début. Elle est devenue un symbole de la lutte pour la justice au Cambodge et les autorités ont décidé de l’empêcher par tous les moyens de descendre dans la rue.

https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2018/02/cambodia-supreme-court-upholds-deeply-flawed-conviction-against-land-activist-tep-vanny/  

Alain Uguen
27/03/2018 - 14:28:22

Cambodge. La Cour suprême confirme la condamnation profondément biaisée de la militante des droits à la terre Tep Vanny

Réagissant aux informations selon lesquelles la Cour suprême du Cambodge, le mercredi 7 février, a confirmé la déclaration de culpabilité et la peine de 30 mois d’emprisonnement prononcées contre Tep Vanny, militante des droits à la terre, James Gomez, directeur pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International, a déclaré :

Les poursuites pénales contre Tep Vanny ont été entachées de nombreuses irrégularités depuis le début. Elle est devenue un symbole de la lutte pour la justice au Cambodge et les autorités ont décidé de l’empêcher par tous les moyens de descendre dans la rue.
James Gomez, directeur pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International

« Avec l’arrêt d'aujourd'hui, la justice cambodgienne a de nouveau manqué une occasion de prouver qu'elle pouvait agir de manière indépendante, préférant suivre les ordres du gouvernement. Tep Vanny est une courageuse militante des droits sociaux, qui n'a fait que défendre pacifiquement les habitants de son quartier. Elle doit être libérée immédiatement et sans condition, au lieu d’être contrainte de passer deux ans et demi en prison.

« Les poursuites pénales contre Tep Vanny ont été entachées de nombreuses irrégularités depuis le début. Elle est devenue un symbole de la lutte pour la justice au Cambodge et les autorités ont décidé de l’empêcher par tous les moyens de descendre dans la rue.

« L’arrêt rendu aujourd'hui n’est que la partie émergée de l'iceberg. L’année dernière, le gouvernement cambodgien et le Premier ministre Hun Sen ont intensifié une répression alarmante contre toute forme de dissidence. Le monde doit prendre conscience de ce qui se passe au Cambodge et faire pression sur le gouvernement pour qu’il renonce à la répression et qu’il respecte les droits humains, notamment à l'approche des élections législatives prévues en juillet. »



Complément d’information

Le 23 février 2017, le tribunal de première instance de Phnom Penh a déclaré Tep Vanny coupable de « violences intentionnelles avec circonstances aggravantes » au titre de l'article 218 du Code pénal cambodgien, et l'a condamnée à deux ans et six mois d'emprisonnement. Il lui était reproché d’avoir participé pacifiquement à une manifestation organisée en mars 2013 devant le domicile du Premier ministre, Hun Sen, pour réclamer la libération d'un des habitants du quartier du lac Boeung Kak détenus arbitrairement.

Tep Vanny a également été condamnée à verser une amende de cinq millions de riels cambodgiens (environ 1 250 dollars des États-Unis), ainsi qu’une indemnisation aux demandeurs, tous deux membres de la police auxiliaire du quartier de Daun Penh, à Phnom Penh - quatre millions de riels (environ 1 000 dollars) au premier demandeur et cinq millions de riels au second. Le jour du procès, des membres de la police auxiliaire ont recouru à une force inutile contre des sympathisants de Tep Vanny, qui lui exprimaient pacifiquement leur soutien devant le tribunal.

Le 27 juillet 2017, la cour d'appel de Phnom Penh a examiné l’appel formé par Tep Vanny et a confirmé la déclaration de culpabilité comme la peine d'emprisonnement.

Tep Vanny est une prisonnière d'opinion qui a passé 541 jours en détention arbitraire.

Montrez votre solidarité avec Tep Vanny : mobilisez-vous ! Signez pour demander au gouvernement cambodgien de mettre fin à la répression contre les défenseurs des droits humains, de libérer Tep Vanny immédiatement et sans condition et d’abandonner toute poursuite contre cette militante.
https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2018/02/cambodia-supreme-court-upholds-deeply-flawed-conviction-against-land-activist-tep-vanny/  

Alain UGUEN
17/02/2018 - 08:24:20

Je me permets de vous dire que pour avoir plus de poids pour faire libérer Tep Vanny il faudrait prendre contact avec Amnesty International. leurs actions pour la libération de prisonniers sont très efficaces et adaptées à la situation de cette femme.

Cordialement.

isabelle
28/10/2017 - 23:46:52

Face à des voyous , même les celles et ceux qui sont investit des pouvoirs politiques : Il faut que les peuples aient le droit de s'exprimer ! s'ils ou elles sont les victimes
A R

un anonyme
20/10/2017 - 23:52:37

On ne sait plus que dire au sujet de tous ces donneurs d'alerte, défenseurs des déshérités, dénonciateurs de corruption et autres qui se retrouvent emprisonnés sauf que partout nous votons mal. Comment les électeurs sont-ils aussi inconscients ? Pourquoi où que l'on tourne les yeux on ne voit que corruption et folie ? L'espèce humaine court après la lune mais est incapable de se gérer elle-même !

Marie CLAUX
20/10/2017 - 14:11:47

Il y a des humains qui jettent des humains .
Comment renverser la vapeur ?

Marie Tallut
20/10/2017 - 12:31:46

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !