actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

  #reforme   #lycée   #Blanquer   #cobayes   #bac2021



Pétition : Suspension de la réforme Blanquer des Lycées

Une réforme précipitée et anxiogène obligeant à des choix "à l'aveugle" dès maintenant pour le bac 2021 dont le programme n'est pas connu.
Une réforme où les maths sont supprimées du tronc commun !
Une réforme prévoyant une spécialisation encore plus précoce mais avec l'incohérence de l'abandon d'une des spécialités en terminale ...
Dites STOP : nos enfants ne sont pas des cobayes

[ 1 552 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 29 novembre 2018

Proposée par FCPE et APENA du Lycée Léonard de Vinci à Monsitrol sur Loire
En partenariat avec #cobayesbac2021

Elle prendra fin le : 26 février 2019

Plus d'infos

lycéen = souris cobaye en colère car sacrifié du bEnsemble, demandons à Monsieur Blanquer, Ministre de l'Education, d’arrêter de jouer aux apprentis sorciers. Sa réforme des lycées votée en juillet 2018 et applicable dès la rentrée 2019 est guidée par des critères trop comptables, et pas assez sur les intérêts des lycéens.

Pourquoi dire non à cette réforme ?

Cette réforme va sacrifier nos enfants et en premier ceux qui sont actuellement en classe seconde : ce sont les cobayes du bac 2021.
Dès début 2019 ils devront choisir des matières sans connaître les conséquences de leurs choix pour leur avenir : ni pour le futur bac (puisque les contenu des nouveaux programmes ne sont pas encore finalisés) ni pour leurs études supérieures (dont les critères d'admission ne sont pas connus). Il faut savoir aussi que la réforme concerne les 3 années du lycée (2nde, 1ère et terminale) pourtant les bacheliers 2021 n'auront pas suivi le nouveau programme de seconde qui ne sera mis en place qu'en septembre 2019... Totalement aberrant et surtout hyper angoissant, non ?

Ensuite la réforme s’attaque aux mathématiques en les faisant disparaître du tronc commun des enseignements ! Elles deviendront une spécialité donc le nombre d’heures va drastiquement baisser permettant des économies sur le dos des élèves. Cela est un handicap majeur car couplé avec un autre aspect de la réforme, celui d’abandonner une spécialité en terminale parmi les 3 choisies en première, cela pénalisera particulièrement les cursus à dominantes scientifiques ou économiques et toutes les études supérieures en général.

Enfin, les options facultatives ne seront plus directement financées étant alors considérées comme des matières inutiles dans la formation et l’ouverture sur le monde de l’élève !

PDF à télécharger pour plus d'infos

Texte de la pétition

Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur,

Le calendrier de la mise en place de la réforme Blanquer des Lycées est précipité. Un élève en seconde cette année va devoir choisir des spécialités au second trimestre alors que les programmes du cycle terminal ne sont pas tous connus et définitifs et qu’il n’a pas bénéficié des 54 h d’orientation pourtant prévues et annoncées dans la réforme, puisque soumis à l’ancien programme. Il va donc être très difficile pour les enseignants d’accompagner les élèves dans ce contexte et cela va être anxiogène pour les enfants et les familles de faire des choix sans en connaître les conséquences !

Le fait que des mathématiques accessibles à tous disparaissent du tronc commun est un problème majeur. Un élève qui désirerait s’orienter vers des études paramédicales, vers des filières des sciences économiques, ou de commerce par exemple serait obligé de garder un enseignement de mathématiques. Or la spécialité mathématiques, d’après les ébauches de programmes, s’adresserait à des scientifiques. Cet élève s’y trouvera en souffrance ou ne choisira pas cette spécialité, ce qui le pénalisera par la suite pour ses études supérieures.

Le choix de trois spécialités engendre une orientation toujours plus précoce et incohérente car marquée par l’abandon d’une des trois spécialités en terminale.

De plus l’enseignement supérieur est à cette date bien incapable de répondre aux interrogations des parents sur les critères d’admissions.

Cette réforme va accentuer encore les inégalités entre les villes et les campagnes. Les "petits" lycées ne pourront pas proposer l'ensemble des 14 enseignements... or le lycée Léonard de Vinci est un lycée rural, seul établissement public sur un rayon de 20km à la ronde. Il ne pourra au mieux que proposer 10 enseignements.

Cette réforme prévoit aussi de ne plus financer en particulier les options facultatives. Ce financement devra se faire sur les heures attribuées aujourd’hui à l’accompagnement personnalisé (AP), aux dédoublements nécessaires à un enseignement de qualité, à l’orientation et aux options facultatives. Nous sommes donc très inquiets pour la pérennité de cette offre de formation qui est souvent déterminante pour la vie future de nos enfants car c’est un panel de possibilités qui donne à nos enfants une ouverture sur le monde.

Par conséquent, nous demandons, Monsieur le Ministre, Monsieur Le Recteur :
-> La suspension de la réforme pour la rentrée 2019 en repensant à une nouvelle réforme au service de l’élève et non pas une réforme comptable qui sera préjudiciable à long terme.
-> le maintien d’un enseignement de mathématiques accessible à tous.
-> de ne pas abandonner la 3ème spécialité en terminale qui oblige un choix d’orientation précoce dès le mois de février ou mars de la classe de première.
-> Un financement ciblé pour les options facultatives et des AP

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur, en l'assurance de mes respectueuses salutations.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

14 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Retrait de cette réforme, parcoursup,de celle de l'enseignement élémentaire et maternelle ,"restructuration" de "l'entreprise"!!!
L'école se manage en tant que telle, elle n'a plus de "publique" presque que l'appellation; et pour combien de temps encore? L'école publique est liée au système politique et à l'économie.Alors, de concertation de démocratie participative, de débat, point!mais, la casse de l'Education Nationale de la Culture et de l'intelligence pour tous!
Raphaël Glucksmann rappelle que"la première mission de l'école républicaine n'est pas de former des individus capables de s'insérer dans le marché du travail, mais des citoyens capables de contribuer à la vie de la cité.
Le ministre" pense" à la place des parents des éducateurs et professionnels et des citoyens, avec l'aval de son chef de gouvernement: ne lui attribuons pas notre confiance....

anonyme
10/12/2018 - 12:25:24

Je publie sur le Net de l'algèbre, appelé mathématiques générales au concours de l'agrégation, parce que le mot est d'origine l'arabe et qu'il est absent des manuels de mathématiques de collège ou du lycée au profit de l'arabe et économiste algorithme et parfois logiciel.

Alain Wazner
09/12/2018 - 14:45:44

Une réforme de plus concoctée par nos "pédagogistes" parisiens pour déstabiliser encore un peu plus l'enseignement public!!!
L'enseignement des sciences de l'ingénieur qui a redonné le goût des études et orienté positivement toute une génération d'élèves est lamentablement sacrifiée au profit des enseignements de l'économie..."La France n'a pas besoin d'ingénieurs" elle se contentera de vendre les produits inventés et manufacturés en Chine!!!

PIERRE
08/12/2018 - 08:42:24

Non à la réforme " BANQUER" les lycées..!

un anonyme
07/12/2018 - 12:34:25

contre la casse de l'éducation dans notre pays.

domi
07/12/2018 - 01:15:06

Une n-ième soit-disant "réforme" sans aucune concertation avec les principaux concernés...

Yann-Loeiz Kabell
06/12/2018 - 14:37:55

Je signe , bien sûr, car cette réforme est catastrophique pour les élèves en leur supprimant des choix, en induisant des classes surchargées etc. Mais il n'y a pas que les Mathématiques qui font les frais de cette réforme. Une matière aussi essentielle que la SVT est aussi touchée; pour le bac technologique, çà se traduit par mla disparition d'enseignements de spécialités en 1e, l'augmentation du nombre d'heures de cours en classe entière avec des élèves qui nécessitent au contraire un suivi indivisualisé, etc. C'est une véritable casse de l'éducation nationale qui est organisée.

Pierre-Yves DACHEUX
05/12/2018 - 21:41:51

STOP. Laissez le pays vivre un petit peu. laissez le souffler...vous ne voyez pas que vous rendez le peuple fou en voulant TOUT changer en 5 ans. Ce n'est pas comme ça qu'une société fonctionne !

Yves de Bressy
05/12/2018 - 21:05:47

maths dans le tronc commun pourquoi? les actuels L n'en ont pas, est-ce un pb? en revanche deux types de spé maths ce serait pertinent: spé maths pour études scientifiques / spé maths-outils
d'accord sur le reste, donc je signe cette pétition

isa
05/12/2018 - 20:03:25

Absence de concertation , de démocratie participative ... Les petits enfants de la patrie ont grandis ! Et nos outils de communication sont modernes ... L'indignation d'une citoyenneté au rabais engendre la frustration et la colère des peuples ...

dominique giraud
30/11/2018 - 21:05:54

Je pense qu'il faudrait plutôt augmenter les heures de math, c'est une matière qui fait partie de la culture générale au même titre que le français qui doit continuer à être enseigné aux scientifiques.
A chaque ministre, sa réforme ; sans réflexion à moyen ou long terme. Si l'année prochaine il y a un nouveau ministre il y aura une nouvelle réforme, quelle cohérence !
Arrêtez de faire des expérience sur le dos de nos enfants sinon je ne vois pas comment le chômage pourrait baisser dans les années à venir car vous allez former des jeunes qui ne seront pas en adéquation avec les métiers futurs.

un anonyme
29/11/2018 - 18:17:00

Cette pétition n'est pas source du tout: impossible de signer en l'état! Désolé!

Didier Vandendriessche
29/11/2018 - 17:39:44

Réforme insensée, sauf si on veut restreindre l'accès aux études et limiter la réussite au baccalauréat ! On avait déjà le PARCOURSUP pour exclure un certains nombre d'étudiants...

Roz
29/11/2018 - 13:36:03

Je n'ai pas d'enfant et pas non plus dans mon entourage, je voudrais savoir : qu'est-ce qu'ils apprennent encore à l'école, plus rien ?

Le résultat attendu sans doute.

Tiphaine
29/11/2018 - 12:38:02

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !