actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

victoire pour Gabriel Dufils

La Terre vue depuis l’espace

AG Cyberacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

  #Stopauxondes   #environnement



Cyberaction : Stop aux implantations massives des antennes de radiotéléphonies !

Le gouvernement français de Mr Macron oblige tous les opérateurs de téléphonie mobile à l'implantation massive d'antennes relais afin qu'il n'y ait plus aucune ZONE BLANCHE sur le territoire. Nous, citoyens du monde, au contraire avons tout intérêt pour notre santé et celle de l'environnement, que ces dernières zones presque blanches soient préservées et que de nouvelles antennes dont la dangerosité n'est plus à démontrer ne soient plus déployées, nulle part.

ASSEZ D'ONDES !!!

[ 2 731 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 26 avril 2019

Proposée par Collectif "Champs d'Ondes"

Elle sera envoyée à Mr Le Pennec (maire de Moëlan sur mer), Mr Pascal LELARGE (Préfet du finistère), Mr Kerhervé, agriculteur à Moëlan sur mer (propriétaire du terrain)

Elle prendra fin le : 15 avril 2020

Plus d'infos

En haut la photo vue des opérateurs, en bas, la mêAu pied de chaque pylône d'antennes, dorment des ondes invisibles de 3 volt par mètre qui sont dites inoffensives, c'est plus loin dans les champs à quelques cent mètres ou plus de là, que le spectre s'agrandit ; certaines mesures ont atteint 40 v/m mètre (selon l'ANFR),jamais 61 v/m, nous assure-t-on!

Nos chers téléphones portables frétillent jour après nuit en attendant les ondes devenues indispensables qui malheureusement traînent... se perdent... se cognent aux arbres... rebondissent sur les murs des maisons, sur les vallons et donc se baladent partout... sauf dans nos portables une fois le temps!

Dans les champs, sur nos territoires de vie, et à nos oreilles (cerveau) quand les ondes arrivent, c'est là que l'impact invisible dangereux se produit. Notons que l'ANFR ne connaît pas la mesure à nos oreilles, mais prévient qu'il ne faut pas mettre le portable à l'oreille et ajoute : « oui au pied des antennes, c'est moins dangereux que le portable à l'oreille ou que le micro ondes" !?

Surtout, ne faisons pas l'impasse, comme eux, sur le seuil maximal recommandé par tout scientifique, décideur ou politique bien intentionné qui est de 0.6 volt par mètre et il faudrait encore l'abaisser à 0,2 volt mètre pour une exposition prolongée.

NOUS VOUDRIONS DONC ALERTER AVEC UN GROS DOUTE RAISONNABLE QUE PLUSIEURS ANTENNES NE SONT PAS MOINS DANGEREUSES QU'UNE GROSSE ANTENNE!

C'est ce CHAMPS D'ONDES, formé entre les antennes qui en terme d'exposition aux ondes, est ALÉATOIRE, IN MESURABLE ET DANGEREUX et plus il y aura d'antennes, plus ça le sera !

Avons-nous envie de vivre dans un micro ondes ?

Avons-nous envie dans les campagnes, de rivaliser avec la pollution électromagnétique des zones urbaines ?

Il faut donc réfléchir ensemble à DES ALTERNATIVES à cette pollution collective et mondiale, en commençant par refuser toutes les nouvelles implantations d'antennes.

Pourquoi pas DES BOITIERS ANTENNES SÉCURISÉS INDIVIDUELS dans les maisons pour ceux qui veulent capter pluS.

Nous ne voulons pas d'une 7ème antenne sur notre territoire de 10 km en bord de côte entre KERAMPELLAN et KERVIGLOUZE pour seul motif d'améliorer la réception des téléphones portables.

Nous pensons que le téléphone portable doit se cantonner à son utilisation première de mobilité qui par conséquent trouve toujours une antenne active sur son chemin.

Nous ne voulons pas la suppression des lignes fixes au profit des téléphones portables.

S'il n'y avait que le paysage que nous voulions protéger, ce serait une polémique qui ferait l'impasse sur des arguments beaucoup plus sérieux, tels que la santé des populations et de l'environnement.

Le sujet de l'exposition du public aux ondes n'est absolument pas maîtrisé sur le plan national, il est juste controversé et incomplet. Si chaque habitation a le droit de demander gratuitement une mesure à son domicile quand l'antenne est active, cela veut bien dire qu'on ne sait pas d'avance à quoi on sera exposé.

Par ailleurs, quand on voit les tolérances acceptées pour le glyphosate ou pour le nucléaire, c'est bien normal qu'on s'interroge sur ce qui est bon ou pas pour nous. Sinon, qui va le faire?

Arrêtons de subir ! Il n'y a aucune justification légitime à continuer sur cette voie.

Concernant l'exposition longue durée aux ondes électromagnétiques, les scientifiques et le parlement européen appellent à un seuil maximum de 0.6 v/m et ce depuis 2011.

En France, la législation autorise jusqu'à 61 v/m dans le spectre; (3 v/m au pied de l'antenne). C'est 100 fois plus!!

Nous ne sommes pas pour la technologie moderne quand elle attaque la santé publique.

D'où que nous soyons, nous sommes concernés par l'implantation des antennes sur les territoires.

https://www.criirem.org/antennes-relais/des-scientifiques-alertent-sur-les-effets-des-emissions-5g-sur-la-sante-et-lenvironnement  

http://environnement.doctissimo.fr/un-air-plus-pur/pollution-et-sante/antennes-relais-danger-pour-notre-sante-.html  

https://votre-succes.com/reduisez-lexposition-aux-cem-ne-vous-fiez-pas-a-la-frite/  

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/question-d-immobilier/les-antennes-relais-sont-elles-dangereuses-pour-la-sante_1776489.html  

https://www.criirem.org/publications/histoire-de-normes-et-de-rayonnements-electromagnetiques  

https://www.criirem.org/une/proposition-du-parlement-europeen-au-conseil-de-leurope-sur-les-valeurs-limites-dexposition-du-public-aux-rem-de-1998  

https://www.criirem.org/antennes-relais/grenelle-telephonie-mobile-rapport  

https://www.criirem.org/antennes-relais/champs-electromagnetiques-confiance  

LA RESOLUTION 1815 DE 2011 A L'’ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE DU CONSEIL DE L'’EUROPE
http://assembly.coe.int/nw/xml/XRef/Xref-XML2HTML-FR.asp?fileid=17994  

http://www.priartem.fr/Nouvelle-etude-sur-radiofrequences.html  

http://pollution-électromagnétique.fr/  

https://www.robindestoits.org/La-petition-d-un-jeune-contre-la-5G-fait-un-carton-20min-ch-21-03-2019_a2604.html  

https://www.robindestoits.org/Comment-rendre-la-telephonie-mobile-compatible-avec-la-sante-publique_a580.html  

https://www.robindestoits.org/Comment-remettre-en-cause-la-legitimite-d-une-installation-d-antenne-relais_a230.html  

A ce jour, nous avons récolté 120 signatures avec les signatures enregistrées sur papier en mairie

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à mairie-moelan@wanadoo.fr | ddtm@finistere.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Antennes-relais et Santé Publique
  • Message : Monsieur,

    Je viens dire ma totale opposition à la prolifération des antennes-relais de radiotéléphonie sur nos territoires. Je ne suis pas contre le progrès de la technologie moderne, sauf quand cette dernière met potentiellement en danger la santé des populations et de l'environnement.

    Je demande une réunion publique afin d'évoquer les divers projets d'implantation d'antennes et en l'absence de tout principe de protection de la santé en matière d'ondes, je réclame l'arrêt de ces projets d'implantation sur la commune.

    POUR 0.6 V/m PARTOUT!

    Vous remerciant de l'attention que vous porterez à mes inquiétudes citoyennes.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

48 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Bonjour,

Je vous soutiens dans vos démarches pour arrêter ces implantations d'antennes nocives pour la santé et l'environnement. Ce sont des fours à micro onde, si cela continue nous allons tous griller à petit feu, sans parler de la végétation, de la faune, les oiseaux et les animaux.
Protégeons et respectons cette belle planète qui a accueilli,qui nous porte et supporte et nous nourrit.
MC.

michelle
21/07/2019 - 11:28:38


Refusons ce monde du tout connecté que la dictature cherche à nous imposer pour mieux nous contrôler

filip
20/07/2019 - 09:11:10

EHS(électrohypersensible ) depuis 6ans ,ma vie est devenue un enfer .Mon état ,comme celui de beaucoup d'EHS ,ne me permet plus de travailler ,mes très faibles revenus ne me permettent plus de quitter l'endroit trop pollué ou je vis. Les zones blanches sont vitales pour les EHS dont le nombre continue d' augmenter .

mhl
19/07/2019 - 22:38:48

Bonjour,

Merci Alain, pour le grand relais que tu fais ici de notre action.

Pour nous suivre et/ou nous accompagner,nous avons créé un groupe sur Loomio ici:

https://www.loomio.org/d/LaKknZGu/cartologie-des-antennes-mo-lan-sur-mer-et-op-ration-mesures  

Vous y verrez nos cartes d'antennes.

J'en profite pour vous remercier tous de votre soutien, avec espoir qu'on soit de plus en plus nombreux.

IsaD pour le collectif "Champs d'Ondes

IsaD
18/07/2019 - 10:51:48

IsaD a modifié la discussion: Cartologie des antennes à Moëlan sur mer et Opération Mesures

Nos questions, toujours les mêmes :
Quel est l’avancement de notre opposition aux proliférations d’antennes ?
Quelles suites donne t-on aux actions entreprises ?

Nous avons réalisé une carte des implantations pour mettre au clair les informations qu'on a. Le but est de dresser une carte objective de la couverture des ondes sur le territoire, afin d’en informer les habitants et de défendre notre environnement.
Cette carte reprend les antennes actives et inactives avec leurs opérateurs, les projets d'implantation en cours, le schéma des diffusions d'ondes et leur couverture sur le territoire et les 6 mesures au nord du bourg qui ont été prises par l'ANFR.
Nous avons fait figurer l'antenne du château d'eau à Clohars Carnoet qui est à 3 km de notre zone à Kerampellan, donc dans la zone de couverture entre 400 m et 3 km d’une antenne à l’Est de la commune.
Au total, quand les antennes du bourg de Moëlan (en 2020) seront supprimés, il restera encore 8 antennes à moins de 4 km de la côte (en comptant celle du Château d’eau de Clohars-Carnoët qui se trouve dans la zone des 4 km)
Et on n’a pas fait figurer celle de keranquernat qui à 5,7 km malgré tout, peut émettre sur la zone …

Sur ces 8 antennes qui feront notre décor tour Effellien ! Voir carte
• 3 sont actives
• 2 sont déjà implantés et inactives
• 3 sont en cours d’implantation

Nous observons que les 5 antennes déjà implantées (dont 2 inactives) sont cachées dans des zones artisanales boisées en bord de route ou sur le château d’eau (clohars-Carnoët)

En ce qui concerne, les 3 antennes en cours d’implantation :
• ORANGE veut installer un pylône dans le sud de la commune à Kerandoze/Kerampellan et un autre dans le nord : ils ont choisi un site, mais n’ont pas encore indiqué où. Évidemment, nous contestons toujours l’emplacement de l’antenne de Kerampellan qui aura vue sur mer, au bord d’un hameau (250 m) sur la côte (1 km) !! … Alors qu’ils ont un site actif à Kercaradec. Ça fait 4 sites pour Orange

• BOUYGUES/SFR va s établir sur le boulodrome municipal, près de la caserne des pompiers et de l’usine Ardagh, ils ont toutes les autorisations nécessaires. Alors qu’ils possèdent déjà un site non actif à Kerancalvez !

• FREE s’est implanté à Kersalut et à Kercaradec (le site de Kercaradec n’est pas actif)
.
Pourquoi 2 antennes inactives?
Pourquoi ne pas les utiliser et en construire des nouvelles (Bouygues/Sfr et Orange)?

Sur cette carte nous faisons figurer les cônes d’émission d’ondes sur chaque antenne active qui couvre le territoire de la commune de Moëlan.
.
Les opérateurs remplissent les obligations légales, et la mairie a l’obligation de les laisser s’installer. L’opérateur fait calculer par ses ingénieurs le périmètre où le pylône sera installé en fonction de la zone à couvrir.

M. Le Pennec a demandé à Orange de s’accrocher au pylône Free de Kersalut , tel qu’une directive gouvernementale le préconise (il faudrait retrouver cette directive), mais les 2 opérateurs refusent de s’entendre.

Au vu de cette carte que nous avons réalisé avec l’appui de Alain Richard de electromagnétique.com et de la Criirem, nous voulons obliger les opérateurs (qui ont reçu du gouvernement une obligation de développer leur réseau) à se fédérer et à faire baisser la quantité d’ondes émises.

Le maire de Moëlan est prêt à aider notre Collectif dans cette perspective.

Nous allons dresser un état des lieux des émissions d’ondes sur la commune, avec un appareil scientifique agréé pour ces mesures. Le maire précise que l’agence des fréquences possède déjà des chiffres, toutes les données techniques, sinon les opérateurs ne pourraient pas s’installer. La seule démarche envisageable pour le maire, consiste à contrôler les éléments du dossier, quand une antenne est installée.

En effet, nous avons vérifié sur Cartoradio, 6 mesures ont été réalisées, toutes au nord des antennes du Château d’eau de Moëlan et toutes à moins de 400 m des antennes. Elles varient entre 0.3 et 0.4 v/m . A moins de 400 m d’une antenne, c’est là où on est à peu près sauf !?
Voir carte des 6 mesures…. à venir prochainement

Sur le site Robin des toits ; https://www.robindestoits.org/QUE-FAIRE-EN-CAS-D-IMPLANTATION-D-UNE-ANTENNE-RELAIS_a2655.html  
« …De nouvelles antennes sont implantées en raison de la demande de 4 G et bientôt de 5 G – demande assurément induite par une publicité au service de l'idéologie du sans fil.
OR, LA TELEPHONIE VOCALE , SEULE VRAIMENT UTILE, « PASSE » A MOINS DE 0.001 V/M (1 mV/m), COMPARATIVEMENT AUX 61 V/M AUTORISES A CE JOUR. »

M. Le Pennec approuve l’idée du Collectif de mettre en place ce système d’évaluation : C’est de sa responsabilité et la mairie pourrait apporter sa contribution en complément de l’appel aux dons que ferait le collectif.

Le collectif Linky Non Merci Sud Cornouailles apporterait aussi son obole à ce projet. A confirmer.
Le maire suggère au collectif de prendre contact en priorité avec les personnes électro-sensibles de la commune pour effectuer les mesures près de leur domicile, pour voir si par hasard, il n’y aurait pas un lien entre antenne et électro-sensibilité accrue. Des personnes électro-sensibles résident à Brigneau, et près du château d’eau à Moëlan, notamment.

Pour le collectif, il peut y avoir un très gros seuil d’exposition à coté d’un habitant non électro sensible, comme un petit seuil à coté d’une personne électrosensible. On n’est pas égal devant l’exposition aux ondes, mais on peut tous devenir électrosensible à force d’exposition.

Nous continuons à exprimer notre refus pour cette nouvelle implantation à kerampellan auprès de l'Agence Nationale des Fréquences (qui active les antennes) avec l’appui de la Criirem (qui fait des mesures d’ondes indépendantes)

Au vu des mesures que nous aurons recensés, le collectif demandera la tenue d’une réunion publique pour informer, consulter et décider de manière collective.

Le maire de Moëlan est d’accord avec cette conclusion et mettra l’Ellipse à disposition pour cette réunion d’information, suggérant d’y faire venir des intervenants « pointus ».

Nous pourrions peut être aussi envoyer notre dossier au député de la circonscription à Concarneau : il accepterait de venir à la réunion à l’Ellipse, et il pourrait travailler sur le plan législatif.

Cette carte nous donnerait-elle pas déjà raison pour accrocher Orange à l'antenne Free de Kersalut?

N'hésitez pas à commenter, compléter ou corriger…
Attachments

Implantation_kerampellan.jpg
Cartographie_9 antennes.jpg
Antenne_kerampellan.jpg
attachment icon Cartologie_des_antennes_et_op_ration_Mesures.doc

Alain Uguen
18/07/2019 - 09:19:12

Je suis électro sensible depuis 30 ans, j'ai failli en mourir si ne n'avais pas démenagé loin de la ligne de haute tension qui se trouvait à ,moins de 300 m de mon domicile, donc l'électro magnétisme infestait sournoisement mon lieu de vie.

Quelques années plus tard, le problème se représente sur mon lieu de travail car l'entreprise de la "Sécurité Sociale" ou je travaillais ne respectait pas les consignes de Sécurité en vigueur quant au travail sur écran. Je suis partie sans regret....
Voila pour ce double témoignage qui n'est pas à prendre à la légère. Informez pour les protéger tous ceux que vous aimez. Je me bat aussi pour le refus du Linky.

Monique FOUCHER
13/07/2019 - 00:01:41

Je croyais savoir que dorénavant les antennes de téléphonie mobile étaient interdites sur le sommet des châteaux d'eau pour une raison évidente de la corrosion de la ferraille qui arme le béton à cause de l'électro-magnétisme et de l'électrolyse produits par le rayonnement de ces antennes et leur fixation sur le béton de la toiture... Si je me trompe, qu'on me le dise!!!...
Mais que dire de ce château d'eau du Nord Finistère (dont je ne me souviens plus le nom) dont le béton s'est effrité au point de tomber au sol sur le parking d'une crêperie???
Alain LE DOUCE

Alain LE DOUCE
11/06/2019 - 13:12:18

il faut laisser quelques coins tranquilles sur notre territoire.

Ariane BERLAND
09/06/2019 - 20:02:23

Fût un temps, pas si lointain, où le téléphone servait à appeler et répondre et grand luxe si l'on était absent il y avait dans le boitier du téléphone un enregistreur que l'on consultait quand on rentrait chez soi.
Difficile d'estimer le gain du PIB depuis qu'ont été imposés les portables mais ce qui est sûr c'est que notre santé physique et mentale en ont pris un coup .

frederic tarche
07/06/2019 - 14:15:57

En solidarite avec les personnes electrosensibles il est imperatif de leur donner des lieux de vie

joelle dulong
07/06/2019 - 08:54:47

Complètement d'accord avec cette cyberaction, les zones blanches sont nécessaires autant que les refuges en montagne.

Roy-Vapillon Sophie
06/06/2019 - 21:00:34

je connais bien Moëlan-sur-mer (j'y ai vécu), c'est un petit paradis. Bravo à ce maire qui a à c½ur de préserver les habitants des nuisances avérées et très sérieuses des ondes.
Les électohypersensibles sont des citoyens comem les autres ! Ou devraient l'être - car la société présente la plus grande indifférence pour tous ceux qui souffrent de cette maladie purement environnementale, et donc évitable. Il est impensable d'imposer aux gens une exposition massive à des ondes nocives, sans leur demander leur avis, tout ça pour répondre à une soit-disant demande, et surtout pour répondre aux besoins d'expansion des différents opérateurs et des sociétés qui vendent des smartphones (par ailleurs extrêmement polluants). J'espère que cette lutte aboutira favorablement, et que cela fera figure d'exemple.

Françoise
06/06/2019 - 13:27:36

electrohypersensible je trouve criminel ce déploiement à outrance qui ne fait que s'amplifier, cette façon dont on nous pousse vers un monde connectée nous affirmant que c'est l'avenir tandis que les preuves s'accumulent sur la nocivité des ondes.

jacquemin
06/06/2019 - 12:28:00

nous ne voulons pas d'une société de martiens

anne
05/06/2019 - 12:29:32

Lettre ouverte à Mr Le Pennec, maire de Moëlan sur mer suite à l’article du télégramme du 1er juin : « Téléphonie. Le déploiement des antennes soulevé en conseil »

Mr Le Pennec,
Faisant suite à l’article paru dans le journal 1er juin 2019, nous sommes d’abord très heureux de lire votre positionnement sur le déploiement des antennes sur la commune. Nous remercions aussi Valérie Favril d’avoir soulevé cette question en conseil. Plus nous serons nombreux, mieux ce sera !
Nous sommes aussi très satisfaits d'apprendre que nous pouvons espérer à Moëlan sur mer, avec la mairie, que nous avons ce combat commun du respect des seuils d’expositions aux ondes. Il s’agit de santé et de protection de la population d’abord.
Rappelons que le seuil européen à ne pas dépasser est de 0.6 v/m, qu’il faudrait rabaisser à 0.2 v/m. Les valeurs qui ont été mesurées en 2014 sur la commune, comme vous le rappelez, étaient déjà supérieures à cette norme puisque comprise entre 0.06 et 3 v/m.
Ces mesures ont d’ailleurs été contestées par le collectif « Château d’ondes » ici : https://www.ouest-france.fr/bretagne/moelan-sur-mer-29350/chateau-dondes-doute-des-mesures-effectuees-3957701  
L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a elle-même relevé des mesures de 40V/m et autorise jusqu’à 61v/m. Ce qui est 100 fois plus que la norme européenne !
Comment mesurer chaque parcelle d’air, de prairies, de routes traversées ? C’est impossible !
A l’heure d’aujourd’hui nous ignorons à quoi nous sommes réellement exposés.
C’est à cela qu’il faut s’atteler !
Ainsi, vous dites que « le combat que nous devons tous avoir est de faire baisser ces valeurs qui sont autorisées par la loi française et qui sont au-delà des valeurs européennes », c’est le combat que nous avons en commun.
Mr Le Pennec, comment comptez-vous vous y prendre ?
Faut-il faire une hiérarchie entre un combat contre l’excès d’ondes et celui contre l’emplacement d’une implantation ? Les deux sont tellement liés. Il ne s’agit pas de mettre une antenne chez le voisin plutôt que chez nous, nous sommes persuadés que vous l’avez compris dés nos 1er rendez-vous !
Les 2 combats posent la même question du prix à payer pour une technologie bien peu efficace s’il faut déployer autant d’infrastructures fixes pour avoir des téléphones mobiles avec tous les inconvénients que cela présente !
Combien en faudra-t-il encore ?
La question des seuils doit être défendue avec les Maires au même titre que la question de l’interdiction des pesticides. Les questions liées à l’environnement et à la qualité de vie sont à aborder comme une mosaïque de problématiques concordantes qu’il ne faut pas chercher à hiérarchiser.
Nous aimerions donc traiter la question des seuils tout autant que celle des implantations.
Rappelons aussi que du coté de Kerampellan, si l’on veut changer une fenêtre ou mettre un velux, c’est sur autorisation des Bâtiments de France en application d’un PLU draconien. Comprenez alors notre étonnement face à l’émergence d’un projet d’antenne de 30 mètres à moins de 200 mètres des premières maisons du village.
Les propositions qui doivent converger entre vous et nous sont :
1. Ne pas remplacer les 17 antennes du bourg par des antennes dispersées qui feront les mêmes dégâts si le principe de précaution n’est pas respecté.
2. Faisons d’abord l’étude de viabilité avec les 4 propositions existantes ; 2 au nord, 2 au sud.
a) Nord de Moëlan
b) Centralité bourg
c) Kersalut
d) Kercaradec

3. Nous demandons toujours l’arrêt des projets de nouvelles implantations.
4. Faire connaître la femtocell qui est un booster filaire connecté à une Box qui améliore la téléphonie mobile chez soi. La femtocell est en train de disparaître au profit de la wifi. Lire ici : https://www.echosdunet.net/dossiers/femtocell  
5. Organiser des réunions d’informations sur le fonctionnement des antennes et leurs impacts sur la santé
6. Nous maintenons l’urgence de notre rencontre avec vous afin d’évoquer les suites à envisager.

Bien cordialement
Le collectif « Champs d’ondes » à Moëlan sur mer.

Alain Uguen
05/06/2019 - 12:20:47

Le maire de Moëlan sur mer répond sur le déploiement des antennes par voie de presse
https://www.letelegramme.fr/finistere/moelan-sur-mer/telephonie-le-deploiement-des-antennes-sur-moelan-en-question-31-05-2019-12299634.php  

Nous avons un combat commun avec la mairie ; « … Le combat que nous devons tous avoir est de faire baisser ces valeurs qui sont autorisées par la loi française et qui sont au delà des valeurs européennes. Et peut être un peu moins sur le fait qu’un pylône soit implanté là ou là »
Mr Le Pennec propose un compromis en dispersant les antennes sur la commune. Sur ce point là, nous continuons d’émettre un grand doute raisonnable quand au respect du principe de précaution pour la protection de la population auquel nous tenons avec l’éthique de notre combat commun.
Nous pensons en effet que plusieurs petites antennes ne règleront pas la problématique d’une grosse en plein bourg. C’est bien ce champ d’ondes entre chaque antenne qui est dangereux et incontrôlable.
Protégeons la population électrosensible et sachons que l’on peut tous le devenir à un moment donné, à force d’exposition forte ou prolongée !
De ce point de vue là, l’endroit de l’implantation est une préoccupation mineure en comparaison des méfaits du à l’exposition aux ondes.
l’ANFR , elle-même, dit que « … c’est au pied d’une antenne qu’on est le mieux (niveau d’ondes « bas » 3v/m), sauf que ce n’est pas particulièrement esthétique d’y vivre à coté… »
Nous avons créé des stickers à auto coller sur les voitures ou sur les boîtes aux lettres portant la mention : NI ONDES NI PESTICIDES
J’espère que vous ne serez pas surpris « outre mesure » que les pesticides et ondes fassent mariage !!
Nous avions fait 2 propositions d’autocollants. Une seule est retenue pour l’instant.
Voir ici sur la plate forme Loomio ; https://www.loomio.org/g/jo0vY4ls/collectif-champs-d-ondes  
Nous essayons la plate forme Loomio (open source) pour éviter les réunions qu’on n’a pas forcément le temps d’organiser ; On peut y discuter, proposer, lire, donner son avis, voter.
C’est un essai, il faut que ça devienne très collectif, donc diversifié et ensemble.
Nous avons découvert un documentaire qui peut être intéressant ici;https://www.filmsdocumentaires.com/films/4828-cherche-zone-blanche-desesperement  
Merci de votre soutien, continuons de partager!
Isabelle D

Alain Uguen
05/06/2019 - 12:18:57

100 % pour de plus en plus de zones blanches. Je suis électrosensible et c'est infernal

Dit Brelay
05/06/2019 - 09:05:59

100 % POUR LES ZONES BLANCHES ABONDANTES

dominique
05/06/2019 - 00:42:05

Stop à l'implantation massive d'antennes de radiotéléphonie.
Il y a déjà actuellement beaucoup trop de personnes hyper électrosensibles !!! et il est inacceptable d'être obligé de subir les ondes nocives répandues par des antennes relais de plus en plus puissantes !
France Telecom devrait "revoir sa copie" et conserver/entretenir les lignes fixes qui ont encore leur utilité.
De plus, l'incitation au "tout virtuel" par la publicité ou autres instances administratives est inacceptable ! D'autant plus que tout le monde n'a pas forcément les moyens d'acquérir un mobile "dernier cri" nuisible, entre autres, à la santé, ni de savoir l'utiliser (cf. personnes très âgées, handicapées...).
Volonté de "formattage" des populations par l'utilisation intensive du "petit rectangle" !!!
Mylène

Mylène
04/06/2019 - 18:15:46

Il en est de ce probleme comme des vaccins , l'Etat est vendu aux puissances d'argent . :son dernier souci :la santé du peuple qui, lui meme , est anesthésié , par les pubs et ne reflechit plus

Bados
04/06/2019 - 13:21:22

Certes ; mais il faudrait , alors , que France telecom ne supprime pas ses lignes . ..........ce qui est prévu pour 2020 je crois

Bados
04/06/2019 - 13:13:14

Si on voit le film "cherche zone blanche désespérement", cela prend au coeur toutes ces souffrances, et les vies foutues de milliers de personnes. est on pret a tuer toute vie sur terre pour nos portables ? nos vaches, nos abeilles meurent des ondes, bientot nous ? avec la 5G cest carrement la fin de la vie sur terre !

Nathalie WAIBEL
29/05/2019 - 04:16:29

Ce n'est pas parce que nous ne les voyons pas que les ondes sont inoffensives.

L'ignorance (en la matière et globalement...), mère de l'inconscience, en particulier celle de nos gouvernants, met le monde du vivant en grand danger.
Ces gouvernants pourraient peut-être sacrifier à leur temps de bavardages (souvent futiles) à rependre le chemin des bancs d'écoles scientifiques sérieuses !!!

J'abonde dans le sens de Yves de Bressy.
Une réflexion sur le sujet devrait être INTERNATIONALE...et prioritaire !
Admiration pour "photon libéré"...
Et merci à Daniel Lambeaux.

Pratiquement, mon portable et ma box (internet indépendant du téléphone fixe) ne sont ouverts qu'en cas de nécessité. Le câble remplace la Wifi au maximum...
Non seulement ces nouvelles technologies sont dangereuses, mais je les soupçonne d'être fragiles.
Pourquoi abandonner le câble (téléphone...) et l'hertzien (radio, télé..) qui fonctionnaient très bien, et réfléchir à la mobilité différemment ?

la 5G et ses trains d'ondes, alors là c'est le bouquet....sans parler de l'insécurité informatique....

Dans le même ordre d'idée, avez vous vu ces vaches mortes du fait des ondes créées par les câbles souterrains reliés aux éoliennes ?
Je repense souvent à la règle des 3 doigts enseignée en électrotechnique....

Soutien à "champs d'ondes"

AGNES ANCELOT
15/05/2019 - 00:51:49

pourquoi pas se joindre aux gilets jaunes??
ça serait plus porteur, peut être....

lito
13/05/2019 - 23:24:36

Je suis contre l'implantation massive d'antennes de téléphonie.

La 5G (puisqu'il s'agit d'elle) créera une catastrophe sanitaire dans la population.
Il sera impossible d'y échapper en ville, où réside plus de 80% de la population.

Aucune étude d'impact n'a été réalisée à ce jour en France.

VAN DER BEKEN
13/05/2019 - 00:47:32

Nous avons pu éloigner un faisceau d'antennes grâce à 10 ans d'action judiciaire. Nous étions devenus insomniaques. Les Tribunaux sont plus respectueux de la santé que les décrets gouvernementaux (mais cela coûte !!!). Les états sont sensibles aux redevances payées par les opérateurs. Avec la 5 G le scandale sera encore plus grand. Nous encourageons les intéressés à s'informer via les ONG désintéressées qui militent pour les droits et la santé.

Bernard CHRISTOPHE
11/05/2019 - 20:34:42

Certains devraient réfléchir aussi avant d'écrire des commentaires erronés. Bien sûr que les ondes tuent, mais il est difficile de le prouver, alors ... on continue ! Le seuil accepté dans notre pays est beaucoup plus haut que d'autres pays européens et cela est inacceptable car des personnes devenues "électro sensibles" n'ont plus de vie. Dans quelques années, on dénoncera un scandale sanitaire, comme cela fut le cas pour l'amiante, mais malheureusement il sera trop tard pour ceux et celles qui auront été trop exposés à toutes ces ondes avec leurs effets délétères sur toutes nos cellules.

huguette dubouloz
11/05/2019 - 14:20:25

Du fric pour implanter ces inutilités il y en à, Mais pour la transition écologique, la disparition du nucléaire, les hôpitaux, le train (autre que le TGV), les écoles et autres administrations de proximité, là il n'y en a plus.
gouvernement de merde (un "chat" est un "chat").

Christian Perez-Gil
11/05/2019 - 10:58:19

Je m'associe au commentaire de Georges CINGAL.

Frawald
11/05/2019 - 09:36:41

Que l'on démonte ALORS les antennes 2G / 3G / 4G de tous les signataires de cette pétition et aussi toute connexion à l'internet! Alors on fait quoi maintenant???
J'habite comme des milliers d'autre personnes, dans une zone NOIRE pas blanche non NOIRE!!! Il n'y a pas d'internet filaire dans ma commune, la seule possibilité d'y avoir accès c'est justement l'implantation d'un nouveau pylône!!!
Faire de l'internet avec un débit de 2 ou 3 Mbits cala vous parles???
C'est facile de balancer n'importe quoi comme pétition, réfléchissez avant d'agir...

Philippe GIRAUD
11/05/2019 - 08:50:38

les écologistes et "bouffeurs" de bio passaient pour des illuminés il y a quelques années à peine, on voit aujourd'hui lesquels étaient dans le vrai et il en sera tristement de même dans quelques années avec les ondes dont on nous "bombarde". Tout le vivant est un champ électromagnétique que par ignorance et autres intérêts on se refuse à reconnaître jusqu'à ce que cela soit le prochain grand scandale sanitaire

Brigitte
10/05/2019 - 23:29:46

Tout à fait d'accord avec Yves de Bressy: Cette pétition devrait être NATIONALE, INTERNATIONALE, devrait être un sujet de réflexion à l'ONU.

Philippe LEBOURG
10/05/2019 - 23:21:36

Ce texte est incohérent : si on veut limiter la puissance des ondes aux 0,6 V/m réglementaires, il vaut mieux avoir un grand nombre d'antennes régulièrement réparties sur le territoire, plutôt qu'un nombre réduit d'antennes dont on forcerait la puissance, pour répondre à la demande des usagers.

François MICHIELS
10/05/2019 - 22:34:04

je viens de vous envoyer mon commentaire où je vous parlais de la 5g tres tres important ne le perdez pas svp

mirabaud
10/05/2019 - 19:06:07

Alors qu'on commence à constater que beaucoup de personnes, et enfants sont fragiles aux ondes, on nous impose des antennes à tous les coins de rues ! Assez avec toutes ces conneries, imposées dans une république ! c'est quoi ça ?
Je proteste énergiquement et il faut faire valoir nos droits, sommes-nous sous une dictature ? et le bien-être promis par nos élus, où est-il ? manifestez-vous élus choisis !

Berthe
10/05/2019 - 17:59:30

Rien ne se fera dans le bon sens tant que les gens seront accro à leur portables, ne sachant même plus manger ou prendre le train sans avoir le nez rivé à leur écran !

Dans un monde capitaliste comme le nôtre, c'est le consommateur qui fait vraiment la loi, alors si l'on veut que le monde se mette à tourner rond, ce sont nos habitudes qui collectivement doivent changer : ce qu'on achète, ce qu'on mange, ce qu'on désire vraiment...

Mathieu Roger
10/05/2019 - 16:53:07


La 5G encore plus " nocive probable " que les autres modes de télétransmission, car :
- utilisant une fréquence plus haute, la couverture nécessite plus d'antennes, génératrices de champs plus intenses, ayant des répercutions sur tout système électro-sensible, neurotransmetteur ou biologique, qu'il soit animal ou végétal,
- utilisant des transmissions séquencées, trains d'ondes, beaucoup plus nocifs qu'un flux continu.

Au mépris du principe de précaution, les autorisations de déploiement de cette technologie, ont été accordées alors que les études d'impact sanitaire n'ont pas été rendues publiques, et qu'elles semblent bloquées depuis deux ans.

Il faut savoir que la mesure à domicile de l’exposition à différents types d’ondes électromagnétiques est possible gratuitement sur demande à la Mairie, et, de façon plus précise, mais payante, par des associations et entreprises spécialisées.

https://youtu.be/rDwsWqJCYqI  

Daniel LAMBEAUX
10/05/2019 - 16:29:36

Que vont devenir les personnes Electro-Sensibles qui sont obligées de vivre dans les rares coins encore indemnes de nuisances ?!?!?!

Marie CLAUX
10/05/2019 - 16:17:03

on veut tout et son contraire, tout doit aller vite et efficacement réalisable, arrêtons et vivons simplement ce qui ne veut pas dire bêtement mais intelligemment sans artifice, à tout vouloir nous avons grandement contribué à la construction de cette société artificielle dépendante et gravement malade

Béatrice
10/05/2019 - 16:02:30

Tant de tapage autour des transports... et la pollution par CEM est tellement plus grave, et PARTOUT. C'est le profit au mépris de la vie, et de la planète.

Mark Winstanley
10/05/2019 - 15:29:53

Ah! ces zones blanches!!!!!!!!!

cactus
10/05/2019 - 14:21:56

Non aux antennes relais et aux technologies sans fils en général. Et, comme le souligne le chercheur suédois Olle Johansson, spécialiste depuis 40 ans de l'impact des CEM artificiels sur le vivant, il n'existe pas de seuil acceptable. Abaisser à 0,6 V/m ou 0,2 V/m est dérisoire, les CEM artificiels sont toxiques pour le vivant, même à petite dose. De plus, quand on parle de V/m, on ne prend en compte que les effets thermiques et non les effets biologiques, la manière dont les informations transmises par ces ondes parasitent les communications internes des organismes vivants.

Rémy
10/05/2019 - 14:15:09

Pourquoi les bébés ne dorment-ils plus beaucoup? Après maintes discutions avec différents toubibs, recherches, j'ai posés ma suspicions sur les ondes électromagnétiques. Personne ne veut prendre position et reste très laconique, mais "ce n'est certainement pas impossible, mais il n'y a pas d'études..."

ATTENTION à la 5G, çà TUE !!!!

Jean Paul
10/05/2019 - 13:47:19

CESSEZ LE FEU !

Désarmons-nous, portable rare et éteint le plus souvent possible.
Stop au wifi, c'est une brûlure invisible mais bien réelle.

Les ondes qui nous sont imposées ont des effets pervers sur la planète entière, pas seulement pour nos petites personnes, car nous n'y sommes pas seuls et par rebond,tout étant dégradé, nous le sommes !

Aucun organisme, aucune particule de matière n'échappe à ces folies.
Nous en payons déjà le prix et ce n'est que le début.
Les résultats étant pourtant bien visibles depuis un bout de temps, ne plus se voiler la face ni la farce sordide de pseudos élites qui ne sont qu'une poignée de créatures assassines.

C'est à chacun, en son âme et conscience, si il en a une, de réduire ses besoins, consommations et impactes sur ce monde que nos technologies réduisent à une peau de chagrin, mais aux profits de qui si ce ne sont des criminels hors normes ?

De peau ces sorciers des ondes auront la notre si nous ne réagissons pas, si nous acceptons de courber l'échine devant cette dictature de la matérialité.

Et à ceux qui ricaneront à me lire, je souhaite de vivre certaines expériences afin d'éclairer leur lanterne encrassée, voire éteinte... ou morte.


Bonne chance à tous.





Photon libéré
10/05/2019 - 11:53:24

Ce gouvernement, tout comme les précédents, semble insensibles à la beauté des paysages, et plus grave encore aux atteintes à la santé publique. Comment peut-on mépriser autant les citoyens electrosensibles ?!?

Georges Cingal
10/05/2019 - 11:25:22



En France, la législation autorise jusqu'à 61 v/m dans le spectre; (3 v/m au pied de l'antenne)alors que les scientifiques et le parlement européen appellent à un seuil maximum de 0.6 v/m et ce depuis 2011. Cherchez l'erreur....

Alors, vite un débat national informatif!!!

mondo
10/05/2019 - 11:20:10

Cette pétition devrait être NATIONALE, INTERNATIONALE, devrait être un sujet de réflexion à l'ONU.
A-t-on mené la moindre étude officielle sur l'effet de la téléphonie mobile sur les organismes vivants ? Sur les insectes ? Sur les chauve-souris ? Non, non et non.
Pourtant les entomologistes le savent : nombre d'insectes s'orientent et se déplacent d'après le champ magnétique terrestre. Tout ce qui le perturbe "déboussole" ces insectes volants, en particulier les abeilles.
Nombre d'humains fuient les zones urbanisées pour se "réfugier" en secteurs ruraux, montagnards, forestiers. Pour échapper à cette folie électro-magnétique, à la connexion permanente. J'en fais partie et j'aime ma zone blanche (enfin, gris clair...).
Par pitié laissez-moi choisir !

Yves de Bressy
10/05/2019 - 09:37:39

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !