actualité écologie

Les amis des 150

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

  #massif   #Rouvergue



Cyberaction : STOP aux coupes rases de forets sur le massif du Rouvergue

Le plateau du Rouvergue, c'est cet espace entre plusieurs villages, qui est menacé de destruction, par des coupes trop massives, trop contiguës,et trop souvent irrespectueuses, de l'environnement et de son patrimoine historique (bories, murs) voire archéologique (tumulus, village Gaulois).

[ 2 205 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 20 mai 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfète de la Drôme

Elle prendra fin le : 20 août 2022

Plus d'infos

Demandons à Madame la Préfète (Elodie Degiovanni) de prendre des mesures de protection supplémentaires du massif du Rouvergue en limitant strictement les coupes de bois et en intégrant ce massif de 1500 hectares aux "Aires Naturelles Protégées, ANP" que les pouvoirs publics se sont engagés à étendre fortement pour faire face au déclin de la biodiversité.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

Après les coupes rases de plus de 18 ha constatées en 2021 sur le massif du Rouvergue, de nouvelles coupes rases sont en cours en ce printemps 2022 à Chantemerle lès Grignan!
Ces destructions récurrentes sont une catastrophe écologique pour diverses raisons:
1. La destruction d'un patrimoine archéologique très abondant en pierre sèches témoignant de différents aménagements et utilisations du plateau au cours de siècles (bories et murs en pierre sèches ) 
2. Le Plateau du Rouvergue offre une ressource pastorale très intéressante pour les troupeaux. Ainsi, moutons et chèvres du Rove cohabitent sur ce massif qui est sous la menace de ces coupes rases 
3. Outre son avantage esthétique et paysager, le massif forestier en péril joue un rôle indispensable au bon fonctionnement de nos territoires:
>> Il protège les sols contre l’érosion grâce à l’enracinement des arbres en profondeur 
>> Ces espaces boisés limitent la hausse de la température localement 
>> Les arbres permettent le stockage du carbone, et aini sont la meilleure solution à court terme et la moins coûteuse pour tenter de limiter les effets du changement climatique 
>> Il participe à la préservation de la ressource en eau en facilitant sa rétention pour l’alimentation des sources et nappes phréatiques; ainsi que la qualité de l’eau par son rôle de filtration naturelle. 
>> Il est un lieu de ressource de nourriture, un lieu de reproduction, de refuge et de vie pour de nombreuses espèces animales et végétales protégées. En effet, Le plateau du Rouvergue est classé en Zone Naturelle d’Intérêt Floristique et Faunistique de type1(ZNIEFF1)
https://inpn.mnhn.fr/docs/ZNIEFF/znieffpdf/820030187.pdf  

Pourquoi ces destructions organisées, récentes et méthodiques de zones forestières alors que leur rôle dans la préservation de notre environnement et de nos paysages constitue notre bien commun, à préserver pour notre qualité de vie et celle de nos enfants ? 
Pourquoi ces destructions effectuées depuis fin mars, circonstance aggravante, en pleine période de reproduction pour la faune sauvage ? 

Ces coupes rases participent et accélèrent le réchauffement climatique qui se traduit par la multiplication des périodes d'alerte sécheresse (4 des 5 dernières années). L'année 2022 s'annonce particulièrement difficile.

L'ASTC - Association  de Sauvegarde de la Tour, du patrimoine et l'environnement de Chamaret

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à prefecture@drome.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Protection du massif du Rouvergue
  • Message : Madame la Préfète
    Les coupes rases participent et accélèrent le réchauffement climatique qui se traduit par la multiplication des périodes d'alerte sécheresse (4 des 5 dernières années).
    Je vous demande de prendre des mesures de protection supplémentaires du massif du Rouvergue en limitant strictement les coupes de bois et en intégrant ce massif de 1500 hectares aux "Aires Naturelles Protégées, ANP"
    Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

25 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

À Paris, ils habitent dans un arbre pour alerter sur l’état des forêts
https://reporterre.net/A-Paris-ils-habitent-dans-un-arbre-pour-alerter-sur-l-etat-de-nos-forets  

Alain UGUEN
02/06/2022 - 11:59:15

Ils rasent et en plus, ils traitent !!!
Si l'utilisation de pesticides n'a plus cours dans les forêts publiques depuis 2018/19, il n'en est pas de même dans les parcelles privées. Avec la multiplication des coupes pour des raisons sanitaires, de nombreuses grumes sont stockées le long des chemins forestiers ou en bordure de parcelles. La rotation des grumiers ne suit plus et les bois peuvent demeurer ainsi entassés plusieurs semaines avant d'être enlevés et transportés.
Pour éviter que les grumes ne soient attaquées par les insectes ou les champignons lors du stockage en forêt, certains forestiers privés ont recours à des traitements à la cyperméthrine (produit utilisé le plus couramment utilisé : Forester). Quant aux bois destinés à l'exportation, leur traitement est systématique.
Or la cyperméthrine est reconnue comme dangereuse pour les abeilles, les arthropodes en général et les organismes aquatiques. Imaginez les dégâts que semblables traitements peuvent causer sur les populations d'insectes qui fréquentent ces milieux riches que sont les bordures enherbées des chemins forestiers et les fossés en eau. Sans oublier bien sûr les dangers que courent les personnes qui appliquent les traitements et tous ceux qui sont en contact avec les grumes traitées. Nous n'avons pas d'informations sur la quantité de produit utilisé en forêt. Mais elle a dû augmenter de façon proportionnelle à la quantité d'arbres coupés et stockés, ce qui permet de penser qu'elle n'est pas négligeable.
Interrogée au sujet des traitements en forêt, l'Anses botte en touche :
https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2014sa0166.pdf  

Frawald
27/05/2022 - 17:09:19

arrêtez le massacre de la déforestation massive ! tout ça pour que le bois parte en chine, ou pour favoriser la construction de banlieues pavillonnaires

catherine pax
24/05/2022 - 11:15:29

Aberrant !
Au moins chez moi (12 ha) les engins ne risquent pas de venir : c'est à peine si je peux me tenir debout tant les pentes sont fortes. Au moins, il restera toujours des lieux comme celui-là pour résister à la gloutonnerie humaine.

Marie CLAUX
23/05/2022 - 19:24:39

Stop aux massacres toutes catégories !

Marie CLAUX
23/05/2022 - 19:14:14

Or donc le Massif du Rouvergue devrait subir les attaques des coupeurs de bois. Il faut sûrement, devant le danger, protéger ce lieu en l'incluant dans les Aires Naturelles Protégées. Ce faisant, vous empêcherez les coupes rases qui font en fond d'écran une très laide photo, vous éviterez de vous blesser en arpentant la surface lunaire laissée par les engins destructeurs d'arbres et d'animaux, vous ne seriez pas la promotrice des plantations de résineux qu'à Bordeau on honnit à la Nativité.
Vous savez depuis longtemps que les financements européens ne sont pas toujours bien orientés. Au lieu de faciliter la ruine des forêts de tout type (communale, domaniale et privée) plantées de feuillus et non de cet odieux Douglas venu des Etats Unis (dont des états fâchent grandement les femmes), vous devriez exiger une augmentation sensible des embauches de travailleurs sylvestres, techniciens, savants, activistes aussi utiles que sauveurs de samu...
Les chèvres et les moutons ne font pas bon ménage avec le loup, c'est dommage, mais on les tolère car elles aiment la forêt primaire de hêtres et de chênes, celle sans aiguilles et sans scolytes, sans débardeur, sans désoucheuse et sans massacreurs de vers de terre et ceux qui s'en repaissent.
PS A lire un rapport écrit par deux éclairés "Canopée", signalé par Mme Frawald.
Respects,
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
23/05/2022 - 18:00:16

Ecoute(r) la forêt qui pousse plutôt que l'arbre qui tombe./Friedrich Hegel

janine hedouin
23/05/2022 - 17:22:56

Et par la suite " ils " nous disent qu'ils vont reboiser ! Avec quelles essences ? pas du bois dur qui capture et garde le carbone et qui serait trop long à pousser pour leur économie du vite fait vite utilisé ! Nous devons aussi veiller au reboisement qui doit être durable .

MICHELE CATHALA
23/05/2022 - 15:29:00

C'est un crève-coeur.

Hélène FLAMENT
23/05/2022 - 14:23:08

Il faut arrêter de vouloir s'enrichir en appauvrissant nos forêts = Nous pourrions le payer très cher , si nous continuons ces imbécilités

Robert AUSSEUR
23/05/2022 - 10:26:08

Laissez.les vivre !

Annie MILLOT
23/05/2022 - 10:12:35

quand des scientifiques disent que la facon d'exploité la foret a 'l'heure actuelle est un non sens ecologique...
eh bien on continu.
certains confondent plantation, et foret, en oubliant que la multiplicités des essences est un rempart contre les maladies parasitaire et autres

patrick PERGET
23/05/2022 - 10:04:53

D'après le botaniste Francis Hallé, "l'arbre est un être vivant complexe, il ne se domestique pas bêtement pour rendre des services à court terme, il se respecte et se comprend".
Il y a environ 3000 milliards d'arbres sur Terre aujourd'hui.*
On estime que la déforestation en supprime 15 milliards chaque année.*
Alors, Madame la Préfète, ce serait bien si les arbres du Rouvergue ne venaient pas grossir ce triste nombre et ce serait faire preuve d'intelligence que de sortir des schémas d'exploitation à court-terme !
* Sources :
- Science et Avenir n° 903 "Les arbres, gardiens de la Terre"
- Université de Yale, 2015

PS : Ami(e)s de Cyberacteurs, je vous transfère ce brûlot que je viens de recevoir. Il est important que nous soyons nombreux à savoir ce qui se cache derrière l'actuel plan de reboisement français, présenté au public comme un programme écologique. On dépense l'argent de l'Europe et notre argent pour faire du grand n'importe quoi en forêt !
https://www.canopee-asso.org/wp-content/uploads/2022/03/Canopee_Bilan-Plan-de-relance.pdf  

Frawald
21/05/2022 - 09:46:18

Qui d'autres que des politiciens pourraient couvrir toutes ces entorses au respect de la planète dont on voudrait nous faire croire que c'est une priorité. Le coupable est celui à qui le "crime" profite. Citation de SENEQUE toujours d'actualité dans toutes les "affaires.

FRANCIS LEGROS
20/05/2022 - 21:27:59

Chacun sait que les coupes rases sont une catastrophe et comportent un risque de désertification! Pas besoin d'avoir fait de longues études pour savoir cela! La vie n'a pas à servir l'économie, ce devrait être le contraire.

geronimo
20/05/2022 - 21:24:51

On parle de réchauffement climatique mais cela n’empêche pas
des actions qui relèvent de l'absurdité comme celle-ci.
Si la préfète de la Drôme accepte une telle décision cela prouve bien que notre gouvernement n'a rien compris et que notre cher président Macron ne se préoccupe pas du tout de l'environnement et de la préservation historique. J'en conclu que nous allons vivre 5 ans de plus avec les mêmes discours. Vivement un contre pouvoir.

Stéphoto
20/05/2022 - 17:56:32

il faut alimenter en bois pour faire des palettes ça faut 25 euros la palette en ce moment ou en granulés de bois
bien sur c'est grave et c'est un beau massacre et en plus de coupe rase ils y retournent pour nettoyer le terrain donc ils emmènent des pelles sur des chemins qu'il faut planifier pour pouvoir passer et pour massacrer le sol
quant au patrimoine si une association n'est pas là pour sonner l'alarme malheureusement ils vont pas se poser beaucoup de questions

coupes rases
20/05/2022 - 17:15:33

On se demande qui autorise ces coupes rases qui devraient en toute logique etre INTERDITES??
mais non on favorise encore la destruction de la nature, la disparition des forets, des arbres indispensables a la vie sur terre
décidément l'humain est un véritable écocide qui est en train de scier la branche sur laquelle il est assis

Evelyne
20/05/2022 - 14:59:42

Cet aveuglement sur le rôle des arbres et particulièrement les parcelles boisées dans des zones à protéger est inqualifiable

Claude Fustier
20/05/2022 - 14:17:09

J'ai juste ajouté une remarque qui semble avoir été oubliée et qui est mentionnée dans l'accroche de cette page :
“Elles mettent également en danger le patrimoine historique (bories, murs) voire archéologique (tumulus, village Gaulois).”
C'est pas que je veuille chipoter, mais peut-être que la mention du "patrimoine" peut éveiller quelque chose dans le cerveau de nos dirigeants "de droit divin" comme on disait autrefois (ça semble avoir persisté dans les "grandes écoles"...)

Anne
20/05/2022 - 13:30:41

N'existe-t-il pas d'autres arguments que ceux qui consistent à "faire les gros yeux " à cette délinquance sans scrupule ?
Michel TURIEZ

Michel TURIEZ
20/05/2022 - 12:17:29

" il sera écologique ou ne sera pas "......
a déclaré macron pour son 2ème quinquennat..
nous attendons de voir.

Melba
20/05/2022 - 10:31:39

Renoncer aux coupes rases en forêt pour préserver la biodiversité
https://www.goodplanet.info/vdj/renoncer-aux-coupes-rases-en-foret-pour-preserver-la-biodiversite/  

Alain UGUEN
20/05/2022 - 09:19:52

Pollutions, exploitations illégales de forêts… Les atteintes à l’environnement en nette hausse en France
Pour la première fois, le ministère de l’Intérieur a dressé mercredi 18 mai un bilan des dommages infligés à la biodiversité enregistrés par la police et la gendarmerie. Des infractions en hausse de 7 % en cinq ans à peine.
https://www.liberation.fr/environnement/pollution/pollutions-exploitations-illegales-de-forets-les-atteintes-a-lenvironnement-en-nette-hausse-en-france-20220519_KPG3SGTXZBDXPP3EJFYV5N4K5Q/  

Alain UGUEN
20/05/2022 - 09:18:44

Réseau pour les Alternatives Forestières : atelier « Ensemble, développons l’acquisition et la gestion collective des forêts » à Lavoine dans l’Allier du 19 au 21 mai 2022
https://yonnelautre.fr/spip.php?article6378  

Alain UGUEN
20/05/2022 - 09:16:50

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !