actualité écologie

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

2023 l'année des droits

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

AG Cyberacteurs

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Soutien à FNE Haute Savoie

Le département tente de faire taire FNE Haute savoie en la coupant de financements publics, menaçant la réalisation de ses missions d’intérêt général.

[ 1 767 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 11 janvier 2023

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président du Conseil Départemental
En soutien à FNE Haute-Savoie


Elle prendra fin le : 11 avril 2023

Plus d'infos

FNE Haute-SavoieDepuis plus de 20 ans, FNE Haute-Savoie (ex FRAPNA) travaille avec le conseil départemental pour mener à bien des actions de protection de l’environnement :
Animations scolaires et grand public
Inventaires biodiversité : suivi du lynx, du chat forestier et autres espèces rares et menacées de Haute-Savoie
Organisation des 24h naturalistes
Accompagnement des collectivités pour la mise en place de divers programmes comme l'accueil de la nature en ville, le zéro pesticide, la sobriété lumineuse…

Pourtant, depuis le début du nouveau mandat, le conseil départemental rejette toutes nos demandes de partenariat financier et refuse même de nous rencontrer. Pire, il interdit à certains de nos partenaires de travailler avec nous, sous peine de sanctions financières.
La raison ? « On ne peut pas être partenaires le matin et en opposition permanente l’après-midi. », affirme Martial Saddier, le Président du conseil départemental.

Ainsi, en guise de punition du fait de nos positions sur certains dossiers (retenue de Beauregard, bouquetins du Bargy…), le conseil départemental nous exclut de tout nouveau contrat de partenariat pour des missions pourtant estampillées d'intérêt général.

Description des postes de dépense
Nos activités sont aujourd'hui menacées, ainsi que nos emplois salariés.
En 2021, le conseil départemental soutenait encore nos actions de préservation de l’environnement au moyen d'une convention pluriannuelle (toujours en cours jusqu'au 31/12/2022, mais non-honorée en 2022), de la manière suivante :
14 800 € pour accompagner les collectivités dans la lutte contre la pollution lumineuse
17 800 € pour étudier et protéger les zones humides et leur biodiversité
6 300 € pour sensibiliser à la protection de l’environnement
9 500 € pour suivre et protéger les mammifères à enjeu
7 600 € pour réintroduire la nature en ville
Et autres financements pour lutter contre les espèces exotiques envahissantes, protéger les forêts anciennes, organiser les 24h naturalistes, favoriser le zéro pesticide…
Ainsi, le boycott du conseil départemental vis-à-vis de notre association nous laisse avec une perte de près de 70 000 € par an, soit 15 % de notre budget annuel ! Pour notre équipe de 14 salariés, l’enjeu est capital.
S’en prendre ainsi à nos emplois salariés qualifiés est non seulement sournois et mesquin, mais n’aura aucun effet sur nos actions juridiques contre les projets néfastes à l’environnement. En effet, ces dernières sont intégralement réalisées grâce à la générosité des citoyens, de certaines entreprises ou fondations, ainsi que grâce à nos forces bénévoles.

Porteurs du projet
France Nature Environnement Haute-Savoie est une association de défense et de préservation de l'environnement qui agit sur tout le département, et qui fait partie du réseau national de France Nature Environnement. Notre association fédère 50 associations locales en Haute-Savoie. Cela nous permet d’agir au plus près des territoires et fait de nous la plus grande fédération d’associations environnementales du département.

Notre démarche s’organise autour de quatre axes.
COMPRENDRE par l’expertise scientifique et technique ;
SENSIBILISER par des animations, des formations et par l’éducation à l’environnement ;
CONVAINCRE en portant la voix de l’environnement, de la santé, du vivant, dans le débat public et les instances de décision ;
DÉFENDRE nos biens communs que sont l’eau, l’air, les sols, les paysages, le climat, le vivant, notamment via des actions juridiques.

La chasse aux associations de protection de l’environnement est-elle ouverte en Haute-Savoie ?
https://www.fne-aura.org/actualites/haute-savoie/lettre-ouverte-aux-elus-du-conseil-departemental-de-la-haute-savoie/  

La justice suspend l’autorisation du projet de 5ème retenue d’altitude à La Clusaz
https://www.fne-aura.org/communiques/haute-savoie/la-justice-suspend-lautorisation-du-projet-de-5eme-retenue-daltitude-a-la-clusaz/  

Nous avions déjà soutenu FNE Haute Savoie suite à des dégradations de ses locaux
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/soutienyafnehautesavoie-5476.html  

Cette fois-ci nous vous proposons d'interpeller le département.

et ensuite de passer du clic au chèque
https://www.cyberacteurs.org/boutique/detail.php?id=146  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à poleassemblee@hautesavoie.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Soutien FNE
  • Message : Monsieur le Président,
    Le département tente de faire taire FNE Haute savoie en la coupant de financements publics, menaçant la réalisation de ses missions d’intérêt général.

    Je tiens à lui apporter mon soutien dans sa défense de l'intérêt général en opposition avec votre attitude partisane.
    Croyez en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

10 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Par le système de l’imposition indirecte, tout le monde participe aux financements publics. Même le SDF qui achète un sandwich dans une boulangerie s’acquitte d’une TVA de 10%. C’est aussi cela la démocratie : le rassemblement des moyens dans une sorte de « pot commun ». L’argent ainsi récolté n’est pas toujours utilisé comme nous le souhaiterions, nous citoyen(ne)s. Très souvent en la matière, nous « faisons contre mauvaise fortune, bon cœur » et nous effaçons devant les choix de la communauté, sachant que nous devons coexister avec des opinions et des actions qui ne nous correspondent pas.
Un élu ne fait pas exception à la règle de la coexistence, ni à celle du « pot commun » qu’il soit d’accord ou non avec son affectation.
Aussi, je ne vois pas pourquoi, un président de département s’arrogerait le droit de couper les subventions des associations de défense de l’environnement, de promotion de la culture, etc… sous prétexte qu’elles ne sont pas en adéquation avec SA politique. De nombreux électeurs, au sein de ce département, sont favorables aux actions de ces associations. En privant ces dernières de moyens, le président du conseil départemental envoie à ces mêmes électeurs un message très négatif : un message d’exclusion. Il agit en baronnet local qui foule la démocratie aux pieds.
Les départements et régions qui ne respectent pas les principes démocratiques de base devraient se voir momentanément privés de financements publics, comme les fonds France Relance. Pas d’argent pour FNE, pas d’argent pour les baronnets Saddier et Wauquiez !

Frawald
25/01/2023 - 09:43:42

on peut résumer ainsi : la caste qui nous dirige fait TOUT pour nous nuire .il n'ont qu'une idée; se remplir les poches et rien faire pour l'intérêt général, au contraire :nuire nuire nuire
a flip: si c'est pas de subvention c'est de publicitaire et c' encore pire

dudu
23/01/2023 - 09:57:43

Flip
Ce n'est pas notre cas : notre autonomie nous la devons à nos abonnés qui apportent leur écot à la hauteur de leurs moyens;o))

La possibilité de ces commentaires est un service supplémentaire à notre travail d'inform'action.

Notre association n'existe que grâce aux dons de nos cyber @mis : si tu souhaites voir notre initiative se poursuivre, n'hésite pas à nous soutenir ;)

Amicalement

Alain
,__o Alain UGUEN Association Cyber @cteurs
_-_<, Fédérateur d'énergies
(*)/'(*) https://www.cyberacteurs.org  

Alain UGUEN
18/01/2023 - 08:31:45

Du risque de dépendre de subvention...

Flip
17/01/2023 - 19:28:53

ERRATUM >>> le président du conseil départemental n'est pas préfet et vice et versa, oh et puis basta.

Colette Nusbaum Vallet
17/01/2023 - 17:23:50

Monsieur le Président du département de Haute Savoie,

C'est un monumental direct dans l'estomac que vous envoyez à chaque membre de l'équipe de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT. Vous avez la rancune féroce, vous ne digérez pas les révoltes des protecteurs des animaux et des lieux. Pourtant, c'est votre devoir en tant que préfet frais émoulu, vous êtes censé vous dépenser sang et sueur pour préserver la Haute Savoie, cet écrin qui doit rester inviolable. Heureusement que l'association FNE œuvre pour la nature et pour les enfants des écoles qui ne feront pas les erreurs de leurs parents puisqu'éduqués à la biodiversité.
Ne laissez pas les membres de FNE sans subsides, ce serait comme asphyxier des poissons dans une rivière polluée.
Comme on le dirait en haut lieu, plus il y a de « pognon » plus il y a de bienfaits pour les animaux – parmi eux les bouquetins et les marmottes -, les plantes, et les zones humides.

Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
16/01/2023 - 09:42:24

Un déni de démocratie, un déni de la crise de la biodiversité, un déni de la contribution du monde associatif à la collectivité. Ce comportement est révoltant.

Francois de Beaulieu
16/01/2023 - 09:26:39

Attitude plus que mesquine !!

Philippe FARINEAU
15/01/2023 - 20:36:40

Quelle liberté avons-nous encore? Dés qu'on fait entendre sa voix on nous la ferme d'une manière ou d'une autre ou on nous traite d'écoterroriste...

Joelle Gauthier
13/01/2023 - 20:19:39

Encore un membre de LR en bonne voie de Zemmourisation...

Frawald
12/01/2023 - 21:42:06

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !