actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Soutien permanent aux paysans de NDDL

image vide cyberacteurs
image vide

  #migrants   #dublin



Cyberaction N° 906: Soutien aux migrants

Le site "Passeurs d’hospitalités" collecte les informations sur les mobilisations en cours en soutien aux demandeurs d’asile . Enfermés dans les CRA avant d’être mis dans des avions à destination d’une Italie où rien n’est prévu pour eux, condamnés de nouveau à l’errance, ils sont traumatisés.
De tous les coins de France montent - jusqu’au Président de la République nos protestations et nos appels.
Le silence des responsables est assourdissant. Sont-ils sourds ?
Faisons résonner nos voix encore plus fort.

[ 2 141 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 08 juin 2017

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Collectif de Défense du Droit d’Asile des migrants du CAO de Mérignac et ses soutiens : [b]RESF33, Association ARTS (Accueil Réfugiés Talence Solidarité), Mouvement des
bénévoles du CAO de Mérignac, EELV Aquitaine, LDH33, AC !Gironde, Association
AREVE (Accueil des Réfugiés en Val de l’Eyre), FSU 33, ASTI, Réseau universitaire bordelais AIME(Accueil et Insertion des Migrant-e-s et Exilé-e-s), Rénovation,
Collectif pour l’égalité des droits, Tremplin (alphabétisation et soutien scolaire pour
les mineurs isolés étrangers 33), La Cimade Bordeaux…

Plus d'infos

aide à l'ascensionNous demandons à toute personne solidaire de nos démarches de se joindre à notre insistance - et c’est urgent : cinq nouvelles expulsions d’exilés enfermés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux sont programmées pour mercredi 7 juin.
Pour cela il faut diffuser largement et massivement notre lettre au Président, téléchargeable ci-dessous, de la part du Collectif de Défense du Droit d’Asile des migrants du CAO de Mérignac et ses soutiens :
RESF33, Association ARTS (Accueil Réfugiés Talence Solidarité), Mouvement des bénévoles du CAO de Mérignac, EELV Aquitaine, LDH33, AC !Gironde, Association AREVE (Accueil des Réfugiés en Val de l’Eyre), FSU 33, ASTI, Réseau universitaire bordelais AIME(Accueil et Insertion des Migrant-e-s et Exilé-e-s), Rénovation, Collectif pour l’égalité des droits, Tremplin (alphabétisation et soutien scolaire pour les mineurs isolés étrangers 33), La Cimade Bordeaux…

Collectif de Défense du Droit d'Asile Bordeaux vendredi 2 juin 2017 des migrants du CAO de Mérignac.

Monsieur le Président de la République Française
Nous sommes un collectif de citoyens, soutenus par de nombreuses organisations, apportant notre soutien aux migrants qui ont vécu six mois au Centre d’Accueil et d’Orientation de Mérignac. Tous sont en grande détresse psychologique depuis qu’il leur a été signifié pour la plupart d’entre eux que, n’étant passés par Calais, il leur est appliqué la Procédure « Dublin » comme le stipule « le règlement Dublin III ».
Nous sommes habitants de deux communes de la Métropole bordelaise : Talence et Mérignac. Fin 2016, le Préfet de la Gironde est venu personnellement nous demander de réserver le meilleur accueil à des migrants qui seraient incessamment hébergés dans nos communes jusqu’au printemps 2017, via deux CAO, celui de Talence géré par ADOMA et celui de Mérignac géré par le Diaconat.
Un grand nombre de bénévoles se sont organisés rapidement, ont mis à disposition leurs compétences, se sont fait un devoir et un plaisir de les accueillir, de les entourer, de les accompagner, de leur enseigner le français, en étant attentifs à tous et à chacun. A Talence il a même fallu une mobilisation citoyenne vigoureuse et massive pour contrer une offensive du Front National particulièrement haineuse. Les jeunes gens de ces deux CAO ont pu se reposer, créer des liens, faire des démarches administratives, progresser dans l’apprentissage de la langue française et s’intégrer sans le moindre heurt.
En mars 2017, Monsieur le Préfet de la Gironde Pierre DARTOUT est venu dire combien il était satisfait de la qualité de l’accueil que nous avions mis en place et a annoncé la fermeture des CAO de nos deux communes, dont celui de Mérignac le 10 mai.
Les jeunes du CAO de Talence ont été « dédublinés » et ont pu demander l’asile en France et y accomplir toutes leurs démarches. Le CAO de Mérignac accueillait lui 48 migrants qui n’étaient pas, pour la plupart, dans leur périple ô combien problématique (ce que vous n’ignorez pas), passés par Calais. Ils sont à ce jour, encore sous la Procédure « Dublin », hébergés pour quelques semaines dans un foyer, situé à Bordeaux et géré par ADOMA et Le Diaconat pour leur suivi administratif.
Depuis mars 2017, une grande majorité d’entre eux a reçu une lettre d’Information de la Préfecture, les informant de leur prochaine mise en Centre de Rétention Administrative et de leur prochain transfert en Italie. Depuis leur arrivée, tous se rendent à chacune de leur convocation à la Préfecture de Bordeaux, afin d’aller y signer leur récépissé attestant ainsi leur non-délit de fuite et leur adresse administrative. Ils doivent s’y présenter de façon régulière, néanmoins pour 11 d’entre eux, leur dernière convocation à la Préfecture leur a été fatale dans la mesure où ils ont été interpellés et placés au Centre de Rétention Administrative de Bordeaux. A ce jour, ils ont été notifiés d’’un arrêté préfectoral « Transfert Dublin » et sont menacés d’être expulsés vers l’Italie dans les tous prochains jours. Tous souhaitent déposer une demande d’asile en France.
Les accords de « Dublin » sont invoqués par les Préfets de nos départements, malgré la marge de manœuvre dont ils disposent légalement (art 17 Règlement « Dublin III »). Nous ne comprenons pas cette inégalité de traitements entre les demandeurs d’asile. Ils sont tous démunis, tous désireux de s’intégrer, tous effrayés à l’idée d’être renvoyés à l’errance et au danger dans des pays tels que l’Italie, porte d’entrée de l’UE, débordés par les demandes d’asile.
Certains Préfets, dont le notre, refusent de tirer les conséquences de l'arrêt de la Cour de Justice de l'Union Européenne du 17 mars dernier, en faisant un usage accru et injustifié de placement en rétention de demandeurs d'asile qui n'ont jamais tenté de fuir, se sont toujours rendus aux convocations et ont une adresse réelle.
L’Italie, actuellement principal pays d’entrée européen, a adopté un décret le 28 mars 2017 qui remet profondément en cause les possibilités d’obtenir l’asile. Il prévoit entre autre pour les personnes ayant transité ou venant de pays considérés comme sûrs (par exemple la Turquie) de voir leur demande simplement rejetée ou traitée en procédure accélérée, des contrôles accrus pour les personnes ayant obtenu le statut de réfugié, et des limitations dans les possibilités de défense et de recours.
Nous nous associons à l’appel de l’Inter Collectifs Migrants Alpins auquel nous souscrivons intégralement : Vous avez annoncé, lors de votre élection, qu’il est de votre « responsabilité d’entendre la colère, l’anxiété et les doutes... exprimés ». Vous semblez aussi avoir pris la mesure du drame qui se joue aujourd’hui en Méditerranée et dans les pays d’Afrique dont sont issus ces rescapés qui viennent chercher chez nous la paix. Nous vous demandons que « la France fraternelle » accueille sur nos territoires les migrants « dublinés » tel que l’Allemagne a su le faire. Cela permettrait aux migrants qui le souhaitent de déposer leur demande d’asile en France là où ils sont accompagnés dans leurs démarches administratives et là où ils ont déjà montré leur capacité à s’intégrer. Leurs témoignages racontent mieux que nos mots combien leurs vies sont en mises en danger par ces retours en arrière...
L’effort de l’Italie est déjà considérable. Il représente le double de celui de la France si nous tenons compte des PIB par habitant et du nombre de demandeurs d’asile !
Monsieur le Président, nous vous invitons à prendre une mesure forte et exemplaire dès le début de votre mandat en annulant et en faisant cesser les demandes de transferts de « dublinés » que la France a formulées auprès d’un état voisin (11657 en 2015, puis 25963 en 2016... ). Nous serons à vos côtés pour montrer que la France a la capacité d’accueillir dignement ceux qui sont venus chercher la protection et la sûreté chez nous.
Le règlement européen du 26 juin 2013, dit « Dublin III », prévoit qu’un pays peut « dédubliner » les demandeurs d’asile en les autorisant à faire leur demande dans un pays européen autre que celui de leur entrée dans l’Union Européenne. L’Allemagne vient de suspendre le renvoi vers la Hongrie des réfugiés passés sur son territoire. La France peut également suspendre le « dublinage », d’autant que notre pays est très loin d’avoir rempli les engagements pris à l’égard de l’Union Européenne, puisque nous avons relocalisé environ 3000 demandeurs d’asile, au lieu des 30000 annoncés.
L’Etat doit agir pour donner, à toute personne contrainte de fuir son pays, le droit de trouver asile dans le pays de son choix.
Monsieur le Président nous voulons croire que vous aurez à cœur de faire ce geste d’humanité que nous attendons tous, citoyens de Talence et Mérignac, mais aussi d’Embrun dans les Hautes- Alpes, de Marseille, de Paris... et de bien d’autres. Mettez votre quinquennat sous le signe de la foi en l’Humanité. Les Migrants en ont le plus grand besoin. Et nous en tant que Citoyens en avons également terriblement besoin.
Dans l’attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.
Collectif de Défense du Droit d'Asile des migrants du CAO de Mérignac
et ses soutiens
RESF33, Association ARTS (Accueil Réfugiés Talence Solidarité), Mouvement des bénévoles du CAO de Mérignac, EELV Aquitaine, LDH33, AC !Gironde, Association AREVE (Accueil des Réfugiés en Val de l’Eyre), FSU 33, ASTI, Réseau universitaire bordelais AIME(Accueil et Insertion des Migrant-e-s et Exilé-e-s), Rénovation, Collectif pour l’égalité des droits, Tremplin (alphabétisation et soutien scolaire pour les mineurs isolés étrangers 33), La Cimade Bordeaux...
Collectif de Défense du Droit d'Asile des migrants du CAO de Mérignac
Bourse du travail, 44 cours Aristide Briand Resf 33 33075 Bordeaux Cedex

<strong>Possibilité de trouver le message à mettre directement sur le site de la Présidence
</strong>http://mcinformactions.net/Lettre-ouverte-au-President-de-la-Republique-du-collectif-de-soutien-aux  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à petitions@elysee.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Soutien aux migrants
  • Message : Monsieur le Président

    L’Etat doit agir pour donner, à toute personne contrainte de fuir son pays, le droit de trouver asile dans le pays de son choix.
    Je veux croire que vous aurez à cœur de faire ce geste d’humanité que nous attendons tous. Mettez votre quinquennat sous le signe de la foi en l’Humanité. Les Migrants en ont le plus grand besoin. Et nous en tant que Citoyens en avons également terriblement besoin.

    Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

4 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

les migrants qui fuient la guerre sont nos frères en humanité notre devoir est de les accueillir et de les protéger .

Bruno PALLUAT
26/09/2017 - 15:55:36

Il y a un grand nombre de fils de migrants qui aspirent à gouverner ou qui ont gouverné...Copé(ski), sarkozy, Valls, Hidalgo,et bien d'autres...doit on regretter de ne pas les avoir réexpédiés manu-militari avec leurs parents? Peut être n'est il pas trop tard, cela ferait de la place pour les autres...
Il n'est pas bon que ce soient toujours les mêmes qui mangent "des brioches" sans rien faire tandis que les autres crèvent de faim, car la guillotine, même si elle est rangée (provisoirement?) n'est jamais loin

Erick LECONTE
16/09/2017 - 08:30:41

Mes parents étaient des migrants, je n'oublie pas leurs souffrances et leurs espoirs, leurs difficultés aussi. Je soutiens les migrants actuels dont beaucoup ont connu des souffrances bien plus terribles.

anne kraft
16/08/2017 - 14:40:12

Journée mondiale des réfugiés : quand enfin traiterons-nous dignement les migrants ?
http://www.telerama.fr/monde/journee-mondiale-des-refugies-quand-enfin-traiterons-nous-dignement-les-migrants,159658.php  

Alain UGUEN
20/06/2017 - 08:49:31

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !