actualité écologie

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Les amis des 150

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

2023 l'année des droits

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Solidarité avec les femmes Afghanes

Dix-huit mois après l’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan, et malgré leurs promesses, les femmes sont victimes de mesures liberticides et sont effacées de la société.

[ 2 385 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 30 décembre 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassade d'Afganistan

Elle prendra fin le : 30 mars 2023

Plus d'infos

Quatre jours après l’interdiction d’étudier à l’université, les femmes sont une nouvelle fois victimes d’une privation de libertés par les talibans. Samedi, ils ont ordonné aux ONG locales et étrangères de ne plus travailler avec elles en Afghanistan.

Afghanistan : les femmes désormais interdites par les talibans de travailler pour des ONG
https://www.lejdd.fr/International/afghanistan-les-femmes-desormais-interdites-par-les-talibans-de-travailler-pour-des-ong-4156719  

Afghanistan. Plusieurs pays appellent les talibans à autoriser le travail des femmes pour des ONG

États-Unis, Royaume-Uni, Union européenne ou encore Australie ont appelé ce mercredi 28 décembre 2022 le gouvernement taliban en place en Afghanistan à revenir sur sa décision d'interdire le travail des femmes dans les ONG. Les ministres des Affaires étrangères dénoncent une décision qui met en danger des millions d'Afghans.

Une décision « imprudente et dangereuse »

« La décision imprudente et dangereuse des talibans d'interdire le travail aux femmes employées par des ONG locales et étrangères met en danger des millions d'Afghans qui dépendent de l'aide humanitaire pour leur survie », ont déclaré les ministres des Affaires étrangères des États-Unis, de l'Australie, du Canada, du Danemark, de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, du Japon, de la Norvège, de la Suisse, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de l'UE.

Face aux Talibans, des leaders musulmans en Europe en solidarité avec les femmes d’Afghanistan

« Nous veillons à lier, sans aucune confusion possible, la lecture et l'interprétation authentiques de la doctrine religieuse à la dimension universelle des droits humains, y compris l'éducation pour tous »,
https://www.saphirnews.com/Face-aux-Talibans-des-leaders-musulmans-en-Europe-en-solidarite-avec-les-femmes-d-Afghanistan_a29348.html  

Afghanistan : « Pour les talibans, la position des femmes dans la société représente ce qu’il y a de pire »
https://www.20minutes.fr/monde/afghanistan/4016671-20221229-afghanistan-talibans-position-femmes-societe-represente-pire  

Le chef de l'aide humanitaire de l'ONU se rendra en Afghanistan en raison de l'interdiction des travailleuses humanitaires - un fonctionnaire de l'ONU
https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Le-chef-de-l-aide-humanitaire-de-l-ONU-se-rendra-en-Afghanistan-en-raison-de-l-interdiction-des-trav--42634298/?utm_content=20221229  

Afghanistan : l'ONU poursuivra son aide humanitaire, malgré les interdictions d'emploi et d'éducation imposées aux femmes
https://www.francetvinfo.fr/monde/afghanistan/afghanistan-l-onu-poursuivra-son-aide-humanitaire-malgre-les-interdictions-d-emploi-et-d-education-imposees-aux-femmes_5570355.html  

Ambassade d’Afghanistan
32 avenue Raphaël
75016 Paris

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à Info.brussels@mfa.af
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Solidarité avec les femmes d’Afghanistan
  • Message : Madame, Monsieur,

    Comme le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres je vous demande d'abroger les interdictions d'emploi et d'éducation imposées aux femmes, "violations injustifiables des droits humains",comme toutes les interdictions faites aux femmes..

    Dans cette attente veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Afghanistan : l'effondrement du système judiciaire est une catastrophe pour les droits humains
https://news.un.org/fr/story/2023/01/1131517  

En visite en Afghanistan, la numéro 2 de l’ONU appelle les autorités à revenir sur les restrictions aux droits des femmes
https://news.un.org/fr/story/2023/01/1131542  

Alain UGUEN
25/01/2023 - 08:05:19

« Laissez les Afghanes étudier ! » : marche de soutien aux femmes afghanes à Paris
https://information.tv5monde.com/terriennes/laissez-les-afghanes-etudier-marche-de-soutien-aux-femmes-afghanes-paris-485268  

Alain UGUEN
16/01/2023 - 15:48:30

Si tous les athées de la terre voulaient bien se donner la main ou pas, mais à se faire un clin d'oeil, il y aurait moins de crimes dans les pays où les cléricaux et les fanatiques de tout poil se baladent avec leur fake livre sacré revu et corrigé.
A bas toutes les religions. On respirerait mieux, on ferait moins de petits embrigadés, on pourrait finir nos masters, on serait libre de se faire des tresses africaines et les mâles seraient moins enclins à toréer les femmes.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
09/01/2023 - 15:41:30

oui au droit des femmes, non au masculinisme ni au feminisme

claude wanecque
05/01/2023 - 12:12:55

À eie Boquillon,
Et comment peut-on mettre en place "la grève des ventres" ? Un pays où les hommes avec leur suprématie de mâles disposent des femmes à leur guise en les violant à leur guise sous prétexte qu'elles n'ont pas leur mot à dire? Ce pays n'a pas les capacités de mettre en place ce genre de vœu pieux.
Le tabou de la contraception, la répudiation des femmes qui n'ont pas la capacité d'enfanter, condamne ces dernières de façon irrémédiable. Une femme ne peut plus sortir sans être accompagnée d'un homme de sa famille ! Lisez "Parvana. Une enfance en Afghanistan", de Deborah Ellis, regardez le film d'animation qui reprend le roman et vous aurez une petite idée de ce qu'elles subissent. Plus grave encore, il y a à leur égard une attitude des hommes qui devient la norme car les garçons depuis leur plus tendre enfance reproduisent ce que font leurs aînés : oppression, maltraitance et mépris total de toute féminité.

Irina
01/01/2023 - 15:57:47

Philippe,

Quand tu veux modifier le texte d'un message c'est tout à fait possible mais il faut le faire AVANT de valider : depuis le temps que tu fréquentes notre site assidument tu devrais l'avoir compris ;o)

Bonne fin d'année :o)

Alain UGUEN
31/12/2022 - 11:23:45

Dommage qu'en validant mon adresse mail et mon mot de passe au clavier la signature soit automatique. Je voulais demander l'abrogation de toutes les interdictions faites aux femmes. Pourquoi se limiter à cette dernière interdiction ?

En tout cas il faut que les hommes qui instituent de telles lois se sentent bien faibles par rapport aux femmes pour avoir besoin de les contraindre ainsi et vouloir les empêcher d'exister à tout prix. De toute façon, toutes ces hommes et femmes qui, à travers le monde, ont besoins d'avoir des armes pour se sentir en sécurité ou parce qu'ils ont besoin de se sentir fort m'ont toujours paru être l'un des plus gros problème de l'humanité.

Philippe Masliah
31/12/2022 - 11:13:39

il fallait être très très bête ou très naïf pour croire aux promesses de "liberté" des talibans, le mensonge et la manipulation sont devenus des arts en politique

maripachats
31/12/2022 - 08:51:08

La situation actuelle en Afghanistan était prévisible.
Nous en sommes responsables, Pays Démocratiques qui avons laissé tombé la démocratie quand nous sommes partis, sans doute parce que l'économie de l'Afghanistan n'était pas intéressante , il n'y avait ni gaz ni pétrole... à défendre!
Courage au peuple Afghan, mais que peut-il si nous ne lui apportons pas un minimum d'aide et de soutien !

Gérard Dieudonné
30/12/2022 - 21:00:15

Selon le calendrier musulman, nous allons aborder l'année 1445. En ce qui concerne les Talibans, ne serait-ce pas plutôt 1445 selon notre calendrier à nous ?
Oui, les Talibans ne seraient-ils pas, un peu sur les bords et au milieu, contemporains de Torquemada ?
Soutien aux pauvres femmes afghanes contraintes de vivre sous la coupe de ces mabouls de Kaboul échappés du Bas Moyen-Âge !



Frawald
30/12/2022 - 19:52:21

La grève des ventres est-elle envisageable, face à des êtres cruels, qui ont, quelque soit leur méfait vis à vis de leurs mères, épouses, filles, la charia de leur côté?
Le rêve, ce serait un exode massif de toutes ces femmes, laissant ces barbus s'entretuer, n'ayant plus de souffre douleurs sous la main...
Que restera-il de ce pays dans quelques années, à ce train désastreux?
Courage à elles

Fabrice Oppenlander
30/12/2022 - 15:26:30

Et si les Afghanes, privées du droit d'être humaines, et reléguées au rang de domestiques et esclaves sexuelles, refusaient désormais d'enfanter des rejetons aux auto-proclamés "maîtres" qui peuplent leur pays ?
Simple suggestion : ça s'appelle "la grève des ventres", ça s'est beaucoup pratiqué dans l'Histoire, et généralement, ça finit par convaincre...
Voir Aristophane et sa Lysistrata...

eie Boquillon
30/12/2022 - 12:14:18

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !