actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Rando Plogoff dimanche 25 aout

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

  #éléphant   #ivoire



Cyberaction N° 1093: Sauvons les éléphants du Botswana !

Le Botswana a confirmé fin février son intention de légaliser la chasse aux animaux sauvages sur son territoire, qui abrite la plus grande population africaine d'éléphants, suscitant l'indignation des défenseurs de animaux.

[ 3 249 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 19 mars 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à président Masisi

Plus d'infos

éléphant, ivoire,Selon RTL Belgique
https://www.rtl.be/info/magazine/animaux/le-botswana-veut-legaliser-la-chasse-aux-animaux-sauvages-le-pays-abrite-la-plus-grande-population-d-elephants-1102266.aspx  

Le gouvernement avait chargé un comité de se prononcer sur la levée éventuelle de l'interdiction de la chasse, en vigueur depuis 2014.Dans son rapport rendu public , ce comité, présidé par le ministre du Développement rural Frans van der Westhuizen, "estime nécessaire de faire les recommandations suivantes: la levée de l'interdiction de la chasse" et "l'introduction de l'abattage régulier mais limité d'éléphants".
Ces propositions doivent encore être débattues au sein du gouvernement avant d'être adoptées. "Si besoin est, nous donnerons l'occasion au Parlement" d'en débattre, a ajouté le président Mokgweetsi Masisi.
Le débat sur la légalisation de la chasse avait été lancé l'an dernier après le départ du président Ian Khama, défenseur passionné de la faune sauvage de son pays.En 2014, il avait interdit la chasse commerciale aux éléphants et à d'autres animaux menacés.
La légalisation de la chasse permettrait de "promouvoir la conservation des animaux", estime le rapport, "quand les communautés prennent conscience (...) des revenus générés par les ressources de la faune, elles protègent la nature".
Mais des défenseurs des animaux se sont immédiatement élevés contre cette mesure. "Quel désastre! ", a estimé Dex Kotze, homme d'affaires très impliqué dans la défense de la cause animale. "Le Botswana compte 2 millions d'habitants et son économie dépend des diamants et du tourisme", a-t-il déclaré. "La légalisation de la chasse pourrait faire des dégâts importants dans l'industrie touristique du Botswana. C'est fou", a-t-il ajouté.
Coincé entre la Zambie et l'Afrique du Sud, le Botswana abrite la plus grande population africaine d'éléphants, évaluée à 135.000 animaux en 2015.La richesse de sa faune en a fait un sanctuaire très prisé des amateurs de safaris haut-de-gamme et un des moteurs du développement de son économie.

Nous vous proposons d'écrire au président Masisi par l'intermédiaire de son ambassade pour le maintien de l'interdiction de la chasse décidée par son prédécesseur en 2014

Ambassade du Botswana en France
88 avenue Iéna
75116 Paris
Téléphone : 01 47 20 08 23 / 01 47 20 35 49
Fax : 01 47 20 42 58
Email : botswana@brutele.be.  

Déclaration de Bamako février 2008
https://appablog.wordpress.com/2008/02/08/17-etats-africains-signent-la-declaration-de-bamako-pour-sauver-les-derniers-elephants/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à boteur@gov.bw
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Défense des éléphants
  • Message : Monsieur le Président ,

    J'ai l'honneur de protester contre la volonté de massacrer des éléphants et de vous inviter à signer la Déclaration de Bamako qui entérine les décisions prises par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction).

    Veuillez agréer, Monsieur le Président , l'expression de mes salutations distinguées.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

28 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Ne régulons pas un surplus d'éléphants, dans une réserve servant de modèle en Afrique, et trouvons d'autres solutions pérenne en dehors du massacre prévu de 400 éléphants par an ..
Peu être un transfert sous contrôle ou autre, mais cherchons !!!

MARGARET
06/08/2019 - 16:26:04

Je viens de terminer la lecture des racines du ciel de romain Gary et je tombe sur cette cyber action!
A croire que depuis des décennies rien n'évolue dans l'humanité !
L'argent est un poison pour la planète, le profit est placé au dessus la vie quel quel soit

Catherine Cormery
06/08/2019 - 13:45:44

Comment partager les bonnes nouvelles?

Champernau Jean-Marc
05/08/2019 - 14:25:28

INADMISSIBLE !!!
A qui profite l’argent?

CARON-BRUNEL
05/08/2019 - 14:09:50

Au Mozambique, la réserve de Niassa a passé un an sans qu'un éléphant soit tué.

Entre juin 2018 et juin 2019, aucun braconnier n'a pu abattre d'éléphants dans ce parc plus grand que la Suisse. Une victoire que les responsables attribuent notamment à la mise en place d'un groupe d'intervention rapide et à une surveillance aérienne accrue.
https://www.francetvinfo.fr/animaux/bien-etre-animal/video-5-bonnes-nouvelles-pour-la-planete_3561711.html  

Alain Uguen
05/08/2019 - 08:20:13

Complicité de terrorisme ! Votre fric vaut-il la vie d'un animal ? La richesse de votre pays ?
Honte à ceux qui cautionnent ou profitent de ces assassinats. Quelle que soit l'espèce !

Brigitte Dubois
26/07/2019 - 17:58:03

"Les résistances de l'Europe"...
Encore merci, l'UE ! :-(

Claire Bouvier
24/07/2019 - 11:33:38

A quand l'interdiction de la chasse ? Utopie ?

richard wywiorka
21/07/2019 - 06:21:58


Il faut arrêter cela immédiatement, c'est une honte.Que fait le gouvernement français ?

RIEN, comme d'habitude!!!!!!!!!!!!!!

Liliane PHILIPPE
20/07/2019 - 18:23:24

Éc½urant !

Phil
20/07/2019 - 09:02:04

inacceptable !!

deanna martin
19/07/2019 - 18:35:29

Commerce de l’ivoire : la France dénonce les « résistances » de l’Europe
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/07/10/commerce-de-l-ivoire-la-france-denonce-les-resistances-de-l-europe_5487632_3212.html  

Alain Uguen
17/07/2019 - 09:02:32

C'est une honte ! L'argent ne remplacera jamais l'intelligence et la sensibilité de ces gros animaux!

frelon
24/05/2019 - 11:42:50

Corruption partout , donc ; désespérant .

fabre
24/05/2019 - 10:11:16

Le Botswana réautorise la chasse aux éléphants et crée la polémique
https://www.courrierinternational.com/article/environnement-le-botswana-reautorise-la-chasse-aux-elephants-et-cree-la-polemique  

Alain Uguen
24/05/2019 - 09:10:12

Bonjour anthropisme, bonjour spécisme, bonjour tristesse.

Paco
09/04/2019 - 20:38:51

Chassons les chasseurs safaristes et les autorités qui les accueillent !

Henri JACQUES
25/03/2019 - 15:14:39

l'Afrique du sud autorise la chasse aux grands félins drogués pour soit disant engranger des fonds qui doivent servir à la protection des autres "le principe du ruissellement", c'est faux, toujours autant de braconniers.
Comment laisser exterminer ces seigneurs de la savane dans un paradis de la faune sauvage.HONTEUX
Mais c'est le pot de fer contre le pot de terre !

claire kervarrec
21/03/2019 - 16:09:39

Au lieu de déplacer ces animaux vers d'autres réserves ou d'autres lieux d'où ils ont été exterminés, non ils veulent engranger de l'argent issu de milliardaires près à débourser ce qu'il faut pour accrocher des trophées!
Honte aux dirigeants de ce pays. Honte à tous qui cautionnent ou profitent de ce trafic!

Christophe ROMAGNA
21/03/2019 - 13:19:47

STOP aux massacres

nelly FONTAINE
20/03/2019 - 20:13:53

Quelle honte,être un animal a vraiment peu de valeur aux yeux de ces individus!

Christiane Huard
20/03/2019 - 20:02:23

Respecter toutes les vies !

JN Causse
20/03/2019 - 19:06:17

Je ne vois pas ce que c'est que la Déclaration de Bamako. Le lien nous mène à du bla-bla élogieux sur cette déclaration, sans jamais expliquer de quoi il s'agit. Je ne signe donc pas sans savoir ce que je signe.

silvatica
20/03/2019 - 19:06:06

comment ne pas réagir quand on connaît le côté "pacifique" des "familles" d'éléphants. honte à l' homme

alannie
20/03/2019 - 18:57:13

Ces chefs africains, corrompus jusqu'à la moëlle ! Seul le fric les intéresse et uniquement pour eux et leur famille : ils laissent leur peuple crever alors la faune sauvage !

Ceci dit c'est une catastrophe car il y a déjà les braconniers : les rhinocéros et éléphants sont au bord de l'extinction : personne en Europe, élus, organisations, pour s'opposer à ces génocides ?

Claudette ROSE
20/03/2019 - 18:36:38

les dirigeants de ce pays qui ont pris cette décision devraient être "vendus comme du bétail"!!!!

mickael bernard
20/03/2019 - 14:05:23

il faut agir

Corinne Daudier
20/03/2019 - 12:40:15

Très triste ! Nous avons tant de bons souvenirs d'observations de la faune sauvage au Botswana et d'échanges avec des habitants

Georges Cingal
20/03/2019 - 11:19:26

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !