actualité écologie

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Ne laissez pas vos appareils en veille

météo

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

  #Papier   #recyclé



Cyberaction : Sauvons le papier recyclé

"Il faut sauver Chapelle Darblay" : mobilisation pour sauver le seul site produisant du papier 100% recyclé en France. Mercredi 10/03, les élus locaux lançaient un appel au président de la République alors que le Conseil économique et social de Normandie organisait un grand débat pour mobiliser les intercommunalités. Il ne reste plus que deux mois pour éviter la fermeture de la papeterie de Grand-Couronne.

[ 3 415 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 18 avril 2021

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ministre déléguée chargée de l'industrie

Plus d'infos

papier recycléIl y a encore peu, lorsque vous recycliez du papier, il y avait de fortes chances qu'il soit recyclé chez UPM Chapelle Darblay à Grand-Couronne (Seine-Maritime). La papeterie rouennaise est la seule en France à produire du papier journal 100% recyclé. Selon les chiffres du département de la Seine-Maritime, le site normand dispose d’une puissance de recyclage de 480 000 tonnes par an, soit le résultat du tri de 24 millions d’habitants (près d'un tiers de la France) par le biais de 350 contrats passés avec les collectivités territoriales.

L'usine a été mise en vente par le groupe finlandais UPM en septembre 2019. Pour l'heure, le site est en sommeil jusqu'en juin 2021, afin de permettre à un éventuel repreneur de se manifester. Les différentes actions menées par les pouvoirs publics et les derniers salariés présents n'ont pas permis de trouver une solution. Mais pour le CESER Normandie (Conseil économique, social et environnemental régional) tout n'a pas encore été essayé. Il souhaite mobiliser les intercommunalités autour d'une démarche commune pour assurer la pérennité du site normand. Un grand débat était ainsi organisé le mercredi 10 mars dans l'hémicycle du Conseil régional.

Le président de la métropole de Rouen met en avant ce qu'il considère comme une absurdité. Faute de reprise d'UPM CHapelle Darblay, les papiers issus du tri sélectif seraient soit brûlés ou enfois, ou encore acheminés jusqu'en Allemagne pour leur retraitement. Les trajets induits rendraient l'impact carbone de leur recyclage beaucoup plus important.

La lettre des élus locaux
https://www.metropole-rouen-normandie.fr/sites/default/files/users/user12360/Chapelle%20Darblay%20courrier%20au%20Président%20de%20la%20République%20(2).pdf  

Interpellons Agnès Pannier-Runacher Ministre déléguée chargée de l'industrie

Il est temps de sauver Chapelle Darblay et la filière recyclage pour les salariés de la papeterie
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/chapelle-d-arblay-1615319804  

Recyclage : A la Chapelle-Darblay, on se bat pour sauver la papeterie… et l’économie circulaire
https://www.20minutes.fr/planete/2885471-20201015-recyclage-chapelle-darblay-bat-sauver-papeterie-economie-circulaire  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à presse.semef@cabinets.finances.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Sauvons le papier recyclé
  • Message : Madame la Ministre,
    Chapelle-Darblay est le symbole qu’il est possible de concilier industrie et préservation de l’environnement. La fermeture de cette usine nous priverait d'une place de choix dans ce secteur et de notre autonomie industrielle, et condamnerait la filière du recyclage.

    L'Etat et les collectivités locales ont la possibilité d'éviter le démantèlement de Chapelle-Darblay en garantissant que l'intégralité des activités de cette usine soient maintenues sur le site.

    Dans cette attente, veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

26 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Chapelle Darblay : les syndicats croient toujours à l'avenir de leur papeterie

Le sort de la papeterie Chapelle Darblay, à Grand-Couronne, doit se décider dans les prochaines semaines, deux ans après sa mise en vente. Le projet Samfi - Paprec avait jusqu'ici l'avantage mais l'offre Veolia - Fibre Excellence commence à retenir l'attention d'UPM et de l'Etat.
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/chapelle-darblay-les-syndicats-croient-plus-que-jamais-a-une-offre-de-reprise-papetiere-1631021197  

Alain UGUEN
28/09/2021 - 12:27:13

le respect du vivant comprend bien entendu et à juste titre la protection des sites industrielles de recyclage surtout dans ce cas là puisqu'il s'agit du seul usine faisant ce travail en France. Il y a des milliards pour les pharmas et pourquoi pas pour la reprise de cet usine et ses 200 travailleurs ..... ?

Félix van Ditzhuijzen
29/06/2021 - 11:31:32

Bonjour,

Je viens de lire un commentaire jetant le discrédit,à travers E.Macron, sur les personnes "qui n'ont et n'auront pas d'enfant". Je tiens à signaler qu'il s'agit de propos discriminatoires punis à ce titre par la loi,et que ce commentaire devrait être supprimé.
D'autant qu'aucun soutien aux travailleurs (euses)de la Chapelle ,auxquels j'apporte tout mon soutien, n'y figure.N'y a-t-il pas une possibilité de SCOOP ?

françoise cabanac
29/06/2021 - 11:02:33

Bonjour,

Il y a plusieurs semaines, nous vous annoncions une possible victoire : le gouvernement s’était enfin engagé formellement à préserver les activités de Chapelle-Darblay, la seule usine de production de papier journal 100% recyclé en France, menacée de fermeture définitive.

Il aura fallu plus de 8 heures de blocage devant le ministère de l’Économie et plus de 48 000 signatures appelant à sauver Chapelle-Darblay pour obtenir un engagement écrit du gouvernement.

Mais aujourd’hui, le gouvernement semble prêt à revenir sur ses propres engagements et à trahir les salarié·es. Candidat favori à la reprise, le groupe belge VPK, spécialisé dans les cartons d’emballage, s’est finalement tourné vers une papeterie voisine. Et le gouvernement ne voit plus d’inconvénient à reconvertir Chapelle-Darblay en un site de production d’hydrogène, une catastrophe sur les plans sociaux et environnementaux.

Le temps est compté : les éventuels repreneurs ont jusqu’au 30 juin pour déposer leur offre.

Le gouvernement peut et doit agir pour sauver l’intégralité du site de Chapelle-Darblay, qui permettait de recycler les déchets papier de près d’un·e Français·e sur trois.

Il peut tout à fait préempter le foncier, l’usine et les machines, investir pour permettre la mise en place d’un montage financier viable, et tout mettre en œuvre pour préserver les activités, les emplois et les atouts de Chapelle-Darblay sur les plans industriel et environnemental.

Il ne reste plus que quelques jours pour agir : faites du bruit sur les réseaux sociaux !

Alain UGUEN
28/06/2021 - 18:08:51

Si Ma€ron y est attentif, alors c'est FOUTU...

Bernard Pothier
28/06/2021 - 15:41:22

Près de Rouen, la papeterie écolo presque sauvée, mais à quel prix ?
https://www.liberation.fr/economie/pres-de-rouen-la-papeterie-ecolo-presque-sauvee-mais-a-quel-prix-20210622_BK64YO6OPFGGBH7UJ6AM3DDQM4/  

Alain UGUEN
25/06/2021 - 09:46:29

Macron attentif à la situation du dernier site français de recyclage papier
https://www.linfodurable.fr/macron-attentif-la-situation-du-dernier-site-francais-de-recyclage-papier-26713  

Alain UGUEN
18/05/2021 - 10:14:29

Je suis tout à fait d'accord avec Simon et Sylvie. Dans ce cas de figure, c'est la SCIC qui correspond le mieux aux besoin, et est le mieux à même de créer une solution durable, et intégrer dès sa construction ses règles de gouvernance à sa mission.
Si c'est juste une question de bonne volonté, je veux bien contribuer à monter ce genre de solution, c'est un sujet que je connais bien (et aussi le Rouen industrieux, c'est ma région d'origine). Mais je ne connais pas les personnes à contacter pour en parler.
Ce serait aussi l'occasion de faire intervenir les compétences en construction de jeunes étudiants en école d'ingénieurs (ou autre) pour en profiter pour optimiser le site (en RSE, of course). Bref, en faire une aventure exemplaire.
Peut être que Monsieur le maire du Havre pourrait s'impliquer dans ce dossier local, histoire de montrer qu'il n'est pas complètement en dehors des circuits ...

Sophie Couka
09/05/2021 - 17:39:35

Il faut empêcher cette fermeture !

pierre lambert
30/04/2021 - 11:37:48

Plus Jamais Ça en action : une victoire pour la Chapelle Darblay !



Mercredi 28 avril, sous l’impulsion d’Attac, de la CGT et de Greenpeace, les membres du collectif Plus jamais ça et les salarié·e·s en lutte ont occupé pendant 8 heures le quai du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance afin que le gouvernement garantisse le redémarrage de l’intégralité des activités de la Chapelle Darblay, dernière usine française de papier 100 % recyclé.

Toute la matinée, animations et interventions des salarié·e·s de la Chapelle Darblay et des porte-parole des différentes organisations de Plus jamais ça, se sont succédées pour défendre les près de 1000 emplois directs et indirects et l’excellence écologique du site.

Après avoir fait la sourde oreille et devant la détermination collective des occupant·e·s, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie a accepté de recevoir une délégation des salarié·es et du collectif Plus Jamais Ça. A la sortie de cette discussion, la ministre s’est engagée à ce que la Chapelle Darblay reste un site papetier et qu’aucune offre de reprise ne soit acceptée sans l’aval des salarié·e·s.

Un peu plus d’un an après sa création, le collectif Plus jamais ça démontre que l’industrie française a un avenir si elle rime avec écologie. C’est une victoire concrète pour cette alliance inédite, qui conjugue justice sociale et justice environnementale et au sein de laquelle Attac s’investit pleinement.

https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/plus-jamais-ca-en-action-une-victoire-pour-la-chapelle-darblay?  

Alain UGUEN
29/04/2021 - 07:35:46

Je rejoins les commentaires de Lucienne et Arlette. C'est jour de soldes au grand Bazar de Paris. Tout doit disparaître : les dernières industries, en particulier les vertueuses, avec les ouvriers devenus inutiles ; la forêt diversifiée et ceux parmi les agents ONF qui ont des sensibilités naturalistes ; les plantes et animaux sauvages ; les libertés ainsi que les citoyens qui y sont attachés.
A défaut de recycler le papier, les néo-libéraux sont en train de recycler la République, la nature, nos vies… et pas pour le meilleur !

Frawald
21/04/2021 - 08:15:23

Une usine indispensable à la Nation! A protéger de tte urgence!

Bernard TAULEIGNE
20/04/2021 - 13:53:28

Ce site est doublement vertueux puisque l'approvisionnement fluvial permet d'éviter de multiples camions sur les routes...
Il est à préserver en priorité !

Sido
19/04/2021 - 18:51:20

Face à la nécessité de traiter les papiers, quelle solution peut être proposée par les collectivités ou les EPCI et aussi par les organismes compétents, Amorce par exemple, pour aider à trouver une formule, si possible coopérative, mais surtout pas du type délégation du service public ou partenariat public-privé qui ne sont que des privatisations bien habillées? Une SCIC pourrait s'avérer utile, mais qui osera proposer et mettre en place une telle solution ?

Simon
19/04/2021 - 18:35:56

merci l Europe ...

DOMINIQUE BOUTS
19/04/2021 - 15:51:10

Nous nous battons pour la préservation de nos forêts, ne pas oublier que le papier non recyclé utilise du bois et à de nombreux impacts sur l'eau, les gaz à effets de serre . C'est une incitation aux plantations de monocultures comme le douglas en particulier en Morvan.
Utiliser du papier recyclé est un élément important pour réduire nos déchets
Merci pour cette action pour sauver la seule l'entreprise française qui fabrique du papier recyclé

Lucienne
19/04/2021 - 15:06:10

Ainsi va le capitalisme financier mondialisé ! Jusqu'à quand allons-nous supporter cela sans moufter autrement que par des pétitions sans aucun effet ?

Jean Paul MAIS
19/04/2021 - 14:26:55

Madame la Ministre,

Chapelle-Darblay est le symbole qu’il est possible de concilier industrie et préservation de l’environnement. La fermeture de cette usine nous priverait d'une place de choix dans ce secteur et de notre autonomie industrielle, et condamnerait la filière du recyclage.

L'Etat et les collectivités locales ont la possibilité d'éviter le démantèlement de Chapelle-Darblay en garantissant que l'intégralité des activités de cette usine soient maintenues sur le site.
Comment ce gouvernement peut-il en permanence user du double langage concernant tout ce qui touche aux questions d'environnement ? Regarde ma main gauche, mais surtout pas la droite ! On lance des Etats Généraux, des Grenelles de l'environnement, des Commissions citoyennes... Là aucun problème, Bravo.
Histoire d'enfumer l'opinion publique, et par derrière on saccage, on détruit des filières propres rentables comme cette usine de recyclage du papier, on favorise les mégacentres commerciaux dévoreurs de terres agricoles, bref par derrière, on fait l'exacte opposé !
Une honte !

Jonquille
19/04/2021 - 14:25:38

Pourquoi cette cyberaction n'est-elle pas envoyée aussi à la ministre de l'écologie (le recyclage -et qui plus est local - fait bien partie de son domaine) ?
Et le ministre des finances, qu'en pense-t-il ?
Décidément tout ces gens à double discours n'ont pas changé, ils n'ont rien compris à ce que doit être le monde de demain !

Lilig
19/04/2021 - 13:21:06

Le capitalisme doit être fortement et drastiquement régulé, c'est une constante sous jascente à tous ces problèmes de "course à la rentabilité" pour le plus grand bénéfice des actionnaires.

Domisyl
19/04/2021 - 11:38:49

Nous constatons chaque jour la différence entre le discours de nos chers politiques et leurs actes dans la vraie vie. De la com et encore de la com. le monde d'après sera comme celui d'avant mais en pire.

pierre sanial
19/04/2021 - 11:28:25

A quand cesserons nous d'elire des politiques vendus aux lobbys
Une absention à 100% à toute election est une solution pour provoquer une veritable revolution

Alain Begon
19/04/2021 - 10:41:11

Est-ce que les salarié.e.s ont pensé à reprendre leur usine sous forme de coopérative, voire de SCIC en responsabilisant les collectivités territoriales sur son intérêt général?
cf ce qui se fait pour la Coop des Masques à Guingamp : https://www.lacoopdesmasques.com/  

Sylvie BOURBIGOT
19/04/2021 - 10:29:46

Il est manifeste que la politique de cession d'entreprises françaises au marché international est une hérésie !
De même le fait que seuls les propriétaires et/ou actionnaires soient bénéficiaires de la vente d'une entreprise est un énorme vol fait sur le dos de tous les employés qui ont permis le développement de cette entreprise.

Christian Rozé
19/04/2021 - 10:05:25

des profits, des profits, toujours plus de profits! Incroyable qu'on continue comme si de rien était, comme si la planète n'était pas à bout de souffle. Quand est-ce que ça s'arrêtera ? Quel cynisme de la part de cette société finlandaise mais ça prouve que les transports ne sont pas taxés à leur juste contribution au réchauffement climatique.

Laurent PAGANI
19/04/2021 - 09:39:22

En France , soldes permanentes , tout doit disparaitre ...Y compris ceux qui ne sont rien ...

arlette audrain
19/04/2021 - 09:32:34

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !