actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

  #Romainville   #Forêt



Cyberaction N° 1050: Sauvons la Forêt de la Corniche des Forts à Romainville

La Région Ile-de-France commence à défricher 8 hectares de la précieuse Forêt de la Corniche des Forts à Romainville pour la transformer en Ile-de-Loisirs, un non-sens dans le contexte de crise écologique actuelle.



[ 4 186 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 11 octobre 2018

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Présidente du Conseil Régional Ile de France
En soutien à collectif des Amis de la Forêt de la Corniche des Forts


Elle prendra fin le : 11 janvier 2019

Plus d'infos

08/10 Les engins sont arrivés sur site ce matin pour commencer le terrassement et le défrichement de la Forêt de la Corniche des Forts. Avis aux citoyens qui peuvent venir à l'ouverture du chantier le matin à 8H30 ou dans la journée cette semaine.
Dimanche 14 octobre à 15H, nous vous convions à la Sapinière (avenue du colonel Fabien) pour une marche sur les parcs du coteau et à travers les différentes villes (Les Lilas, Pantin, Noisy-le-Sec) pour exiger la sauvegarde des arbres et le déplacement de la prairie et de la plaine de jeux du projet régional hors de la forêt, dans le parc limitrophe de la Sapinière.
A bientôt
Le collectif des Amis de la Forêt de la Corniche des Forts

https://foretdelacornichedesforts.wordpress.com  

Cette forêt urbaine de 27 hectares, située à 2 km de Paris, est remarquable.
Située entre Romainville, Pantin, Noisy-le-Sec et les Lilas, elle est inaccessible à cause des anciennes carrières sur lesquelles la nature s’est développée, de façon spontanée. Cette forêt méconnue abrite renards, hérissons, écureuils roux, lézards des murailles, orvets, fouines, musaraignes, pics épeiche, buses, plusieurs espèces de chauve-souris et des fauvettes à tête noire. Des éperviers y sont présents, ce qui est remarquable dans ce contexte intra-urbain. Les arbustes et les lianes, dont une abondante population de clématites, y forme un paysage de jungle exceptionnel. Sans oublier les abeilles, papillons, etc.
Si le projet de base de loisirs a évolué, depuis ses origines dans les années 2000, vers une diminution de la surface de cette première phase - deux autres sont prévues - il est alarmant pour son impact sur la biodiversité, sur le paysage et la topographie des lieux. Le projet actuel, dont l’appel d’offres et le cahier des charges obsolètes, datent de 2004, n’est ni satisfaisant pour le public ni pour la nature.

La partie haute du site va ainsi être défrichée définitivement puis comblée par injection de coulis de béton et pose de géogrilles pour être transformée en « solarium ». Cela implique la destruction de 30% de l’habitat des oiseaux, notamment migrateurs et la destruction de très nombreux arbres. Remblayer les cavités implique de détruire irrémédiablement la dimension sauvage du site et ces carrières, véritables cathédrales souterraines. Enfin une passerelle sera édifiée sur des pieux en zone de fontis non sécurisée et semi-défrichée.

Si cette forêt ne peut plus être laissée à l’abandon pour être préservée, les usages proposés par la Région et le Syndicat Mixte (éco pâturage, agrès, poney club et cirque) décidés sans concertation et sans tenir compte de la valeur de cette forêt, sont redondants par rapport aux possibilités offertes par les parcs alentours, qui ne demandent qu’à être entretenus pour être fréquentés.

En aucun cas, la pression foncière en Ile-de-France ne justifie la destruction de cet écosystème précieux, primordial tant pour son paysage que pour ses apports environnementaux : régulation thermique, absorption du CO2, espace de plein terre en ville, réserve biologique, etc. Sa destruction ne pourra jamais être compensée sur des sites éloignés, ici à Vaire Torcy (78).

À l'heure d'un dérèglement climatique accéléré, de l'extinction des espèces et d'une pollution atmosphérique persistante, il faut aujourd’hui considérer cette forêt comme un écosystème autonome et bénéfique autant pour l’homme que pour les espèces qu’elle héberge.

Aujourd’hui nous demandons aux autorités compétentes et à Valérie Pécresse qui hérite de ce projet piloté par la Direction Régionale des Sports et qui va à l’encontre de tous les plans en faveur de la biodiversité, de le reconsidérer pour :
- empêcher la destruction des arbres et préserver la biodiversité dans son intégralité,
- imaginer un projet plus ambitieux, plus léger et plus inédit pour ne pas dénaturer la forêt et les carrières, mais au contraire les mettre en valeur,
- transférer le budget de comblement (14 millions) pour entretenir et aménager les liaisons avec les différents parcs voisins situés sur ce coteau,
- aménager les contours et éventuellement des cheminements forestiers sécurisés pour permettre aux franciliens de profiter du site, en pensant à son devenir sur le long terme
Nous ne pouvons plus nous permettre de détruire notre environnement et de reporter l’impact de nos décisions sur les générations futures. Dès aujourd’hui, les choix d’aménagement doivent concilier le sauvage et l’urbain sur le long terme,  indépendamment des enjeux électoraux. Il en va de notre devenir. Cette forêt est un bien commun, à tous.
S’il est réellement pensé en accord avec la nature, ce  projet peut être l’une des réalisations les plus marquantes pour la Seine-Saint-Denis et l’Ile-de-France, loin devant les infrastructures des J.O. Il est encore temps de changer de scénario pour cette Forêt. Tokyo, Rio, Singapour ou Toronto préservent et valorisent leurs forêts urbaines, faisons de même !

À Romainville, une remarquable forêt pourrait devenir une banale base de loisirs
https://reporterre.net/A-Romainville-une-remarquable-foret-pourrait-devenir-une-banale-base-de-loisirs  

Romainville : les travaux de la future île de loisirs sont lancés
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/romainville-les-travaux-de-la-future-ile-de-loisirs-sont-lances-09-10-2018-7915050.php  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à aides.economiques@iledefrance.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Forêt de la Corniche des Forts
  • Message : Madame la Présidente
    Je vous prie de reconsidérer le projet d'Ile-de-Loisirs pour:
    - empêcher la destruction des arbres et préserver la biodiversité dans son intégralité,
    - imaginer un projet plus ambitieux, plus léger et plus inédit pour ne pas dénaturer la forêt et les carrières, mais au contraire les mettre en valeur,
    Dans cette attente veuillez croire en ma vigilance sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

41 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Non a l'artificialisation des sols de foret! Puits de carbone, riche en matière organique, en biodiversité. Régulateur du climat et de la polution. La foret fait notre bien etre.

Eric JAOUEN
08/11/2018 - 22:26:33

Quand finirons-nous de bétonner l'Ile de France pour satisfaire les caprices des élus et sacrifier à des modes qui passeront plus vite que la mode du café au XVIIème siècle? Certains de nos décideurs politiques sont comme Attila...

A.B.
20/10/2018 - 11:55:36

Qd ces décideurs auront tt détruit ils seront bien obligés de s"arrêter!!!!

Christiane Huard
19/10/2018 - 20:10:12

Soyons enfin realistes et raisonnables.

Agneso
19/10/2018 - 19:45:33

Une forêt n'est-elle pas déjà un îlot de loisirs ?!Il y a tant à voir dans une forêt et pour mieux la comprendre le livre "la vie secrète des arbres" devrait être lu par tous...

Marie CLAUX
19/10/2018 - 15:13:26

pour faire front contre les projets stupides et nocifs qui n'ont pour but que le profit!

françoise O
19/10/2018 - 10:22:10

Il faut absolument préserver cette forêt rare dans la banlieue parisienne, contre tout aménagement qui la dénaturerait !

Richard Pierre
18/10/2018 - 20:11:04

J'habite Cogolin mais je reste solidaire

Poulain Didier
18/10/2018 - 18:43:00

Et après on donnent des leçons aux autres pays qui déforestent!!

Challine
18/10/2018 - 16:34:08

Il n'y a déjà pas beaucoup d'espaces verts préservés en Seine Saint Denis. La destruction de cette enclave verte est la marque d'une conception imbécile et rétrograde à la fois de la nature (qui avait repris quelques droits dans cet espace) et de la société (société d'amusements et de "divertissements" au sens que Pascal donnait à ce terme). La classe sociale (l'élite ???) au pouvoir déterre de vieux projets abandonnés (Sivens, NDDL, GCO) promeut des projets sans aucun intérêt ( Roybon), ou dangereux, (CIGEO, Montagne d'or) pour marquer son emprise sur le territoire français métropolitain et Outre mer et imposer sa vision du monde. Résistons.

née en 93
18/10/2018 - 13:48:55

aqrrêtons tous ces projets de fous qui détruisent les forêts indispensables à notre vie et au climat

alamartine
17/10/2018 - 17:45:39

Romainville : nouvelle mobilisation contre le projet de la Corniche des Forts
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/romainville-nouvelle-mobilisation-contre-le-projet-a-la-corniche-des-forts-15-10-2018-7919451.php  

Alain UGUEN
17/10/2018 - 16:39:40

Romainville : rassemblement pour stopper le défrichage d'une vaste ...
https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/seine-saint-denis/romainville-rassemblement-stopper-defrichage-vaste-foret-urbaine-1558060.html  

Alain UGUEN
15/10/2018 - 09:08:29

La région et la mairie n'ont fait aucune consultation démocratique.
Pourquoi s'acharner à vouloir réaliser des projets du passé. A quelle époque vivez vous? Détruire un site naturel exceptionnel si près de Paris!!!

thierry LUCE

Thierry
14/10/2018 - 21:33:19

J'ai passé mon enfance à Rosny sous bois à une époque où la zone de carrière sur le coteau en continuité avec celui de Romainville offrait un écosystème similaire à celui qui va être impacté. Il y a un golf aujourd'hui à la place des bois à Rosny! Une erreur à ne pas reproduire.
Brestois aujourd'hui, je soutiens le 93.

JF Rolin
13/10/2018 - 14:08:07

Pour protéger les dernières parcelles de vrai verdure et végétation en région parisienne. Merci

ALBERIC RACHINEL
13/10/2018 - 11:00:53

Pourquoi conserver en l'état une forêt "sauvage" en Ile de France alors qu'en la détruisant certains peuvent gagner quelques euros de plus, dont ils n'ont pas besoin ? Parce que dans ce monde-ci le pognon gouverne. Que pèsent quelques familles d'animaux et un poumon vert près de Paris contre la bêtise de certains décideurs.
Que les autres parcs soient entretenus et que des déplacements doux soient mis en place pour que les Franciliens puissent s'y promener.
Pour une fois qu'il y a un peu de nature "naturelle" et non de la main de l'homme, il faut la conserver précieusement comme un bien inestimable. Mme Pécresse pensez aux générations futures et même aux habitants actuels de l'Ile de France qui méritent autre chose qu'encore du béton.

un anonyme
12/10/2018 - 19:40:43

BONJOUR,
Bon courage à votre action
N'oubliez pas en retour de vous engagez sur l'action "Nous voulons des coquelicots", mouvement contre tous les pesticides.
A bientôt

Hervé
12/10/2018 - 18:19:09

Tout arbre est un poumon le couper pour permettre une zone de loisir est un non sens. Bon gens vous respirerez un air pollué et vous brûlerez au soleil mais nos décideurs en auront décidé pour votre plus grand bien et leur encore plus grand profit.

Monique D.
12/10/2018 - 17:27:19

Ce n'est pas seulement la Forêt que l'on détruit mais aussi l'humanité et les animaux par la même occasion !

un anonyme
12/10/2018 - 15:51:26

Habitant à l'époque à Noisy le Sec, c'est un lieu de nature qui a été important pour moi et mes petits camarades de l'époque.

jean pierre gaillard
12/10/2018 - 09:47:21

L'urgence est devenue permanente, associons nos actions pour défendre notre environnement,
www.collectifvuesurileseguin.fr).   Partout en IDF, les franciliens se battent pour sauver ce qui peut l'être, il est urgent de nous regrouper.

Valerie de Bellevue membre de Vue sur Ile Seguin
12/10/2018 - 09:20:48


Ils savent très bien ce qu'ils font. N'en doutez pas leur objectif est d'asservir le monde. L'Europe ra détruit la Grèce qui ne s'en relèvera jamais sans une aide extérieure qui lui est refusée. L'Europe prétend les aider mais elle les pille. Les Américains, en fait les oligarques du monde "occidental" considèrent que les régimes démocratiques qui améliorent la situation économique des pauvres de leur pays sont une menace pour le capitalisme "libéral". L'Europe, Merkel, Macron et d'autre leur emboitent le pas et nous applique les mêmes mesures scélérates. Nous avons une mentalité d'esclave et notre niveau de résilience est considérable. Il ne faut pas attendre d'être ruinés pour réagir. A ce moment nous n'en aurions plus la force.
Il faut régler leur compte à ces gens là dans la rue et leur porter le coup de grâce lors des élections européennes.

Régis Mollaret
12/10/2018 - 00:59:22

Romainville ?... Ah ! ouiii ! Ma mère et ma grand'mère y ont fait un arrêt lors de leur voyage d'agrément en direction des camps de vacances de Tonton Adolphe en juillet 1944.
Après le Fort, la forêt. Ils veulent tout effacer.

Pierre GIRARD-MADOUX
11/10/2018 - 21:42:38

Nous sommes la nature qui se défend!

BikePower
11/10/2018 - 20:09:27

Juste une remarque ce n'est pas le président de la république qui veut détruire cette forêt mais la région Ile de France présidée par Mme Pécresse (LR) et la majoritée de droite. Vérifiez le destinataire de ce que vous signez avant de vous en prendre à d'autre. voir la destinataire de la pétition.

OFENLOCH
11/10/2018 - 19:59:32

La folie et l'avidité de l'humanité l'emmènent droit à sa perte. La connerie est une valeur sûre.

Michel78
11/10/2018 - 18:26:02

détruire et polluer parce que ça rapporte, ces criminels de la destruction comprennent leurs crimes, mais l'attrait de l'argent est surpuissant, il démolit le bon sens et abruti, ce sont des psychopathes, ça se soigne chez un bon psychiatre...

Béatrice
11/10/2018 - 18:15:15

La notion d'écosystème ne veut rien dire pour les décideurs liés au BTP et à l'industrie des loisirs ; écosystème autonome, c'est encore pire. La biodiversité est au mieux pour eux un slogan commercial creux. Quant à une phrase comme "la nature s’est développée de façon spontanée", elle ne peut que leur faire peur. Je ne sais pas quels arguments pourraient leur faire entendre raison, dans leur monde où seuls le profit et la normalisation touristico-bétonnée ont un sens. Soyons le plus nombreux possible à nous soulever.

Sophie Mayoux
11/10/2018 - 16:36:22

Politique des petits pas pour sauver ce qui peut l'être sur la planète et politique du bulldozer pour aménager , artificialiser pour les gros bétonneur du CAC40....

Florence CASTAIGNEDE
11/10/2018 - 15:44:46

NON mais il y en a marre. On dirait que les dirigeants ne savent plus quelle ineptie inventée ! Tous les jours, c'est épuisant et désespérant ! Ils n'ont vraiment rien compris. Les alertes viennent de partout et, EUX, ils continuent comme si de rien n'était. Ils sont aveugles et sourds. Pendant ce temps là, il y a des gens qui dépensent une énergie folle pour se battre. Si cette énergie pouvait être employée à autre chose qu'à lutter contre ces imbéciles qu'est-ce qu'on pourrait réaliser !!!!

Annie MOYNE
11/10/2018 - 15:13:25

C'est ahurissant de voir à quel point nos irresponsables ont perdus la raison, et cela à presque tout les niveaux. Ils paieront un jour pour leurs crimes, mais ils ne le savent pas encore...

GIMENEZ
11/10/2018 - 14:59:34

finalement, "ils" détruiront tout espace naturel, libre et sauvage , "ils" aménageront jusqu'à la moindre parcelle, ne voulant pas comprendre .
C'est affligeant ces non-sens, tout ça pour un profit immédiat . A croire que ces "gens là" n'ont ni enfant, ni futur.

mm82
11/10/2018 - 14:27:44

Serions gouvernés à tous les niveaux par des imbéciles ???!!!

Goupil
11/10/2018 - 14:16:51

Ce besoin psychotique de vouloir maîtriser la nature, de vouloir la rendre "plus belle" en voulant faire des espaces à la "Walt Disney"... sauf qu'en faisant ainsi on la détruit et peut-être encore plus grave : on s'en éloigne !

Luc POIGNIEZ Luc
11/10/2018 - 14:15:03

qui sont encore ces sinistres et nuisibles petits individus qui sonbt en train de couper la branche sur laquelle ils sont assis
la devise doit etre protection, reboisement, reforestation, creations de haies et de zones natures protegees a mettre hors de portee des bipedes nuisibles qui detruisent tout!!

un anonyme
11/10/2018 - 14:11:38

aucun recours ? mais si , allons plus loin que des pétitions ou de "gentilles" lettres à ces obsédés de l'argent "facile" et du copinage.
Ne les lâchons pas d'une semelle,n'hésitons pas à les harceler (verbalement et par écrit) à toutes occasions et ce quelque soit leur grade dans leur entreprise de vandalisme, du conseiller municipal jusqu'à l'employé de banque MACRON.
Je-nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus prendre de gants avec ces criminels qui n'ont de puissance parce que celle que nous leur en donnons. Mettons leur le nez dans leurs mensonges, leurs magouilles et autres stratagèmes uniquement destinés à faire du fric.
Bien sûr aucune insulte, aucun coup (physique) mais n'hésitons plus, cognons leur dessus en les dénonçant, en leur faisant honte, il n'y a plus aujourd'hui à prendre de gants.

frederic tarche
11/10/2018 - 13:53:30

Pour "créer" des "amuses couillons", l'imagination de certains est sans "borne"!!!!!!!!!!

Cactus
11/10/2018 - 13:23:50

quand retrouverons-nous un peu de bon sens? Juste un peu!...

Edith BUFFET
11/10/2018 - 12:21:45

Arrêtons de tout détruire, on se tient nous même !!!!

bernadette bataille
11/10/2018 - 11:55:50

Les politiques conduisent des actions contraires non seulement à la volonté populaire mais aux accords pris pour préserver l'environnement et la planète. C'est très grave et irresponsable. Quels intérêts derrière ce projet ? Quel gâchis monstrueux !!! N'y a t'il aucun recours pour empêcher ce désastre écologique ?

Claudette ROSE
11/10/2018 - 10:42:01

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !