actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

victoire pour Gabriel Dufils

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

  #low-cost   #climate



Cyberaction : Rejet de tout soutien public au low-cost

Lettre ouverte d'un collectif à propos de l'avenir de l'aéroport de Dole Tavaux à madame la présidente de Région et messieurs les présidents du département du Jura et de l'agglomération du Grand Dole

[ 2 806 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 11 mars 2019

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec CFDT retraités Dole, CFDT B FC, Union Syndicale Solidaires ,CGT B FC,France Nature Environnent B FC,FNAUT BFC, Collectif Jura Notre Dame des Landes, Confédération Paysanne du Jura,ATTAC Jura,, ATTAC Doubs, Europe Ecologie Les Verts Bourgogne, Europe Ecologie Les Verts Franche-Comté, Génération•s Dole, PCF Bassin Dolois et PCF Jura, France Insoumise, Place Publique 39, NPA

Elle sera envoyée à présidente de Région et présidents du département du Jura et de l'agglomération du Grand Dole

Plus d'infos

Depuis 2007, le Département du Jura s'est vu transférer par convention conclue avec l'État l'aérodrome de Dole-Tavaux, suite au refus de la collectivité régionale d'assurer la reprise de cet équipement. Depuis le 1er janvier 2010 la gestion de l'aéroport est confiée à la SAS Société d'Exploitation de l'Aéroport Dole Jura, constituée à parité entre la Chambre de Commerce et d'Industrie du Jura et Keolis Airport, dans le cadre d'une convention de Délégation de Service Public (DSP). Cette convention arrivant à échéance le 31 décembre 2019, le département a délibéré le 15 octobre 2018 en faveur d'une nouvelle DSP afin de permettre la poursuite de l'activité sur la plateforme et lancé un appel à candidatures en procédure restreinte en décembre 2018. L'aide attendue des collectivités territoriales (Département, Région, Grand Dole, ...) est chiffrée à 20 millions d'euros hors taxes sur 8 ans.

Les organisations syndicales, associatives et politiques cosignataires de cette lettre ont partagé leurs réflexions sur l'avenir de cet équipement aéroportuaire et plus généralement sur la question des déplacements en et hors de Bourgogne Franche-Comté.

De fait, nos analyses convergent sur les trois exigences suivantes :
La nécessité d'une bonne gestion de chaque euro d'argent public dans une perspective de long terme.
L'inclusion, dans les actes de nos collectivités, de clauses sociales et fiscales conditionnant toute aide
L'urgence à prendre en considération de manière cohérente dans toutes les politiques publiques les changements climatiques, la préservation de la biodiversité et les atteintes à l'environnement.

Sur ces problématiques nos collectivités doivent être exemplaires dans leurs actes.

Si la convention de DSP signée en 2010 prévoyait une enveloppe globale de 5 millions d'euros sur 10 ans, l'analyse des comptes montre que fin 2019 nous serons très probablement au-delà de 28 millions d'euros d'argent public dépensés ... ce qui est considérable au vu des difficultés du département du Jura à faire face aux besoins de la politique sociale. Pour nous, aider ceux qui en ont besoin à payer les dépenses nécessaires pour rester vivre à domicile malgré la perte d'autonomie, garantir une offre de soin de qualité sur tout le territoire et sauvegarder nos hôpitaux menacés de fermeture, maintenir les personnels indispensables à la réussite de nos jeunes élèves et étudiants dans les écoles, collèges et lycées, mais aussi soutenir l'emploi et l'économie par exemple en développant un tourisme durable et solidaire, aussi bien au niveau régional, que national et international, sont autant de priorités qui nous semblent plus urgentes.

Dans le cadre de la stratégie régionale validée en juin 2017, le Conseil Régional BFC serait prêt à contribuer à hauteur de 40% aux charges de l'aéroport de Tavaux. Si l'agglomération du Grand Dole apporte de son côté également 20% du budget, le département verra sa part diminuer... Ce partage à trois de la charge financière qui ne désigne pas de collectivité compétente sert-il à diluer la responsabilité ?

Il est utile de rappeler que pratiquement la moitié de l'argent public déboursé durant les 10 années écoulées a été capté par les actionnaires des compagnies aériennes, et plus précisément par ceux de la compagnie à bas coûts Ryanair. Faut-il détailler les innombrables infractions à la législation du travail attachées au nom de cette compagnie irlandaise qui, de surcroit, ne paye pas un centime d'impôt en France ? Ce soutien est-il justifié lorsque l'on sait que le taux de remplissage des avions vers Porto, Marrakech et Fès, les trois destinations desservies depuis Dole-Tavaux, avoisine 95% ?

Parallèlement, la disparition récente de deux dessertes TGV en région est désolante et nous aimerions qu'ensemble nos élus restent mobilisés en faveur de tous les transports en commun. Pour une collectivité comme le Grand Dole qui restreint aujourd'hui son effort aux transports en commun de l'agglomération, il serait consternant que le soutien financier à l'aéroport devienne plus lourd que celui consenti pour accompagner les habitants dans leurs déplacements du quotidien ...

La contribution énergie climat est indispensable pour inciter progressivement à moins polluer. Elle doit être renforcée, mais de manière plus juste. Certains secteurs pourtant très polluants sont exemptés et les ménages sont 3 à 6 fois plus taxés sur le carbone que les grands pollueurs. Il faut appliquer avec équité le principe pollueur-payeur, en supprimant les cadeaux fiscaux accordés aux modes de transports les plus pollueurs. Notamment le secteur aérien. La fin de l'exonération sur le kérosène marquera à n'en pas douter un véritable renversement de tendance dans les déplacements ...

Nos points de vue convergent sur le rejet de tout soutien public au low-cost et sur l'urgence d'une meilleure affectation de l'argent public (transport en commun de proximité, social, éducation, accompagnement à la relocalisation de l'agriculture et à l'accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous, écologie, numérique ...). Nous espérons mettre cette question au cœur du débat public à l'heure où les responsables politiques régionaux, départementaux et locaux s'apprêtent à sceller l'avenir de l'aéroport de Dole-Tavaux et que nos arguments seront entendus.

Premiers signataires :CFDT retraités Dole, CFDT B FC, Union Syndicale Solidaires ,CGT B FC,France Nature Environnent B FC,FNAUT BFC, Collectif Jura Notre Dame des Landes, Confédération Paysanne du Jura,ATTAC Jura,, ATTAC Doubs, Europe Ecologie Les Verts Bourgogne, Europe Ecologie Les Verts Franche-Comté, Génération•s Dole, PCF Bassin Dolois et PCF Jura, France Insoumise, Place Publique 39, NPA,

Plus d'infos
Transport aérien : les compagnies « low cost » sont-elles toujours les moins chères ?
https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/vie-pratique/consommation/2019/03/08/transport-aerien-les-compagnies-low-cost-sont-elles-toujours-les-moins-cheres/  

Contre les nuisances de l'aviation, une réponse : taxer lourdement le kérosène
https://reporterre.net/Contre-les-nuisances-de-l-aviation-une-reponse-taxer-lourdement-le  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à notreregiondavancebfc@gmail.com | clement.pernot@jura.fr | info@grand-dole.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Rejet de tout soutien public au low-cost
  • Message : Madame, Monsieur,
    Par la présente, je tiens à vous communiquer mon rejet de tout soutien public au low-cost et sur l'urgence d'une meilleure affectation de l'argent public (transport en commun de proximité, social, éducation, accompagnement à la relocalisation de l'agriculture et à l'accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous, écologie, numérique ...). Je vous demande de mettre cette question au cœur du débat public à l'heure où vous vous apprêtez à sceller l'avenir de l'aéroport de Dole-Tavaux.
    Dans l'espoir que les arguments du collectif régional seront entendus, je vous prie de croire en ma vigilence sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

34 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

De plus en plus de trace blanche dans le ciel, qui finissent par voiler le ciel et participe au réchauffement climatique.
Toujours des voyages pas cher, pour passer son petit weekend a 300 km ou plus.
En avant la pollution et on se fiche pas mal de la planète et des gens dessous qui finissent par respirer ou recevoir le kérosène brulé sur les cultures.
Mais de ces pollutions et ce réchauffement la on en parle pas.

Christian MOSER
23/10/2019 - 17:53:33

Que les compagnie d'aviation paye leur ,carburant au prix fort à l'image de leur pollution même si ils ont moins de passagers.
On supprime bien les trains pas assez remplis on peut bien supprimer des trajets d'avions. je n'ai aucun état déâme

Deslandres Veilhan
17/10/2019 - 18:17:06

Ce serait juste et surement efficace à long terme;
DS

Stiffa Dominique
17/10/2019 - 16:58:27

Récupérons de l'argent sur le tourisme de masse.

maddaluno
17/10/2019 - 13:58:21

halte à la "démagogie capitaliste" nuisible pour la planète et l'avenir de nos enfants !

william vignaud
17/10/2019 - 13:33:40

Et pourquoi n'y-a-t-il pas de taxe sur le kérosène alors qu'il y en a sur les carburants automobiles ?!!

Daniel FORMENTIN
17/10/2019 - 09:46:40

Carburant : la France réclame une taxe carbone européenne pour les avions et les bateaux
https://www.francetvinfo.fr/politique/bruno-le-maire/carburant-la-france-reclame-une-taxe-carbone-europeenne-pour-les-avions-et-les-bateaux_3662011.html  

Alain UGUEN
17/10/2019 - 08:03:24

Est-ce si difficile, Mesdames et Messieurs les "décideurs" de penser une autre société et de commencer à travailler à la construire? Pourtant, c'est votre rôle dans l'intérêt général.
Arrêtez d'engraisser tous les"zacteurs"économiques qui se moquent de nos besoins et de nos qualités de vie.
La société que vous continuez à soutenir jusqu'à l'absurde atteint ses limites. Des milliers de citoyens vous le crient. Vos enfants vous demanderont des comptes!

Françoise Doray
13/08/2019 - 18:49:52

Au lieu d'un (gros) aéroport NDdL,on va en avoir plein de petits.
Quand est-ce qu'on parle des Chambres de Commerce qui poussent à la roue?

Schaffner Georges
13/08/2019 - 14:41:28

supprimons les pollueurs du ciel et de la mer

scherrer
13/08/2019 - 10:47:01

LA NOUVELLE ÉCO-CONTRIBUTION DU TRANSPORT AÉRIEN
Le 9 juillet, le Gouvernement a entendu la demande du Réseau Action Climat d’agir au niveau national en mettant en place une “éco-contribution” sur les vols nationaux et internationaux au départ de la France dont les recettes devraient être affectées en priorité au train et transports en commun. Néanmoins, les montants de la contribution annoncée restent trop faibles pour enclencher une baisse des émissions de gaz à effet de serre du transport aérien. Le Réseau Action Climat propose une contribution climat solidarité sur les billets d’avion de 20 et 40 euros en classe économique et de 50 et 100 euros en classe « affaires », pour des vols en Europe et à l’international respectivement, au départ de la France. L’éco-contribution annoncée par le gouvernement représentera 180 millions d’euros pour le transport aérien à partir de 2020, un montant faible en comparaison de la niche fiscale du kérosène (3,6 milliards d’euros, voire même 7 milliards d’euros si le kérosène était taxé comme l’essence) à laquelle s’ajoutent les subventions publiques et les exonérations de TVA sur les billets d’avion.

COMMENT METTRE FIN AU PARADIS FISCAL DONT BÉNÉFICIE LE TRANSPORT AÉRIEN
https://reseauactionclimat.org/comment-mettre-fin-au-paradis-fiscal-dont-beneficie-le-transport-aerien/  

Alain Uguen
07/08/2019 - 11:17:35

24% des aéroports RyanAir seraient déficitaires et subventionnés au détriment du climat
https://reseauactionclimat.org/24-des-aeroports-ryanair-seraient-deficitaires-et-subventionnes-au-detriment-du-climat/  

Alain Uguen
07/08/2019 - 10:59:28

avec cette taxe sur les avions c'est la double peine pour les travailleurs qui n'ont pas le choix et qui doivent assumer leurs frais de transport. Il faudrait faire une sélection mais c'est quasiment mission impossible !

que faites-vous des énormes bateaux qui sillonnent toutes les mers pour promener ce tourisme de masse et qui sont d'énormes pollueurs et des gigantesques tankers qui eux aussi polluent à qui mieux mieux quand ils ne dégazent pas en pleine mer ??????? alors que c'est évidemment strictement interdit mais les amendes sont moins importantes que les frais de dégazage à quai alors pourquoi se gêner. !

hamon
15/07/2019 - 12:04:15

Ecologie: le gouvernement fait un tout petit pas pour taxer l’aviation
https://www.tourmag.com/Ecotaxe-sur-le-transport-aerien-les-secteurs-du-tourisme-et-de-l-aerien-se-dechainent_a99502.html  

Alain Uguen
12/07/2019 - 08:33:59

Transport. Bientôt une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d’avion
https://www.letelegramme.fr/france/transport-bientot-une-ecotaxe-de-1-50-a-18-euros-sur-les-billets-d-avion-09-07-2019-12334538.php  

Alain Uguen
10/07/2019 - 08:48:03

Alors que la loi d’orientation des mobilités est examinée à l’Assemblée, plusieurs ONG appellent les députés à mettre fin aux avantages fiscaux du transport aérien
https://www.francetvinfo.fr/economie/aeronautique/environnement-plusieurs-ong-appellent-le-gouvernement-a-mettre-fin-aux-avantages-fiscaux-du-transport-aerien_3485867.html  

Alain Uguen
13/06/2019 - 11:46:06

Posons nous les bonnes questions. Avons nous besoin de très loin juste pour quelques jours?

Catherine Bouvier
04/05/2019 - 15:21:36

Est-ce si difficile, Mesdames et Messieurs les "décideurs" de penser une autre société et de commencer à travailler à la construire? Pourtant, c'est votre rôle dans l'intérêt général.
Arrêtez d'engraisser tous les"zacteurs"économiques qui se moquent de nos besoins et de nos qualités de vie.
La société que vous continuez à soutenir jusqu'à l'absurde atteint ses limites. Des milliers de citoyens vous le crient. Vos enfants vous demanderont des comptes!

JOUSSE
02/05/2019 - 14:21:14

IL SERAIT TEMPS DE SE PENCHER SUR LE GASPI AERIEN, LACHEZ L'AUTO , BOUC EMISSAIRE ET VACHE A LAIT.

gérard BERTIN
02/05/2019 - 12:38:53

Encore un projet totalement inutile, un de plus ! Comme si l'exemple de ND des Landes ne suffisait pas !! Alors que nous sommes des milliers et des milliers en Europe à marcher pour le climat, pour sauver notre planète avant que le vie y devienne impossible.
IL Y A URGENCE A ARRETER CES MASSACRES ET CES POLLUTIONS DE NOTRE ENVIRONNEMENT, CONDITION PREMIÈRE DE NOTRE VIE SUR TERRE.
Et cherchons les solutions alternatives par des vraies politiques de financement concerté.

Jonquille
02/05/2019 - 11:00:31

Mauvais temps pour le low cost aérien
https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/mauvais-temps-pour-le-low-cost-aerien_2073921.html  

Alain Uguen
02/05/2019 - 08:57:12

Pas de nouvel aéroport en France à l'heure de la COP21!

Bredoux
25/04/2019 - 21:16:54

80 millions d'euros d'argent public sont dépensé chaque année en FRANCE pour subventionner certaines compagnies Low cost. 600 millions en Europe. Les retombées économiques sont rarement évaluées et souvent minimes. Seul 10 aéroport sont rentables dans notre pays, les autres vivent aux frais du contribuable. Ces subventions sont versées directement dans des paradis fiscaux sans aucune taxation. Cela représente jusqu'à 33% des recettes pour les compagnies spécialisées dans ce business.

La taxation du kérosène est malheureusement une idée stupide si elle n'est faite qu'en France: les compagnies Françaises seront pénalisées, l'emploi français disparaîtra, les avion consommeront plus pour transporter du carburant acheté là où il n'est pas taxé. Le bilan carbone sera négatif au final. Bref c'est une fausse bonne idée.

Suitcase Man
17/04/2019 - 18:45:01

Il paraît que l'on prévoit un doublement du trafic aérien à l'horizon 2030.... suicidaire !

Guennoc Françoise
16/04/2019 - 22:04:40

ne pas gaspiller inutilement l'argent public.

gawe
16/04/2019 - 21:45:33

Les taxes sur le kérozène sont nécessaires et urgentes.
Les week-end au Maroc ou ailleurs à prix dérisoires incitent aux gaspillages ...sans compter sur les délestages "sécuritaires" au-dessus de nos têtes des réservoirs avant l'atterissage , eh oui ...
L'espèce humaine ne mérite plus notre planète...

LEGROS
15/04/2019 - 10:13:38

Environnement : un mouvement anti-avion prend de l’ampleur en Europe
https://www.air-journal.fr/2019-04-14-environnement-un-mouvement-anti-avion-prend-de-lampleur-en-europe-5211805.html  

Alain Uguen
15/04/2019 - 08:19:42

Low cost : un secteur en pleine zone de turbulences -
https://www.lci.fr/social/low-cost-un-secteur-en-pleine-zone-de-turbulences-2117079.html  

Alain Uguen
10/04/2019 - 10:20:01

C'est pas au moment où on manifeste pour le climat qu'il faut faire ce genre de projet inutile. Convertissons notre énergie vers des besoins nécessaires et non superflus.
Bernard Hennion

Bernard Hennion
16/03/2019 - 18:36:07

Je soutiens cette action (parmi d'autres!) car il faut d'urgence une politique soutenable des transports au niveau européen. Il faut prendre conscience collectivement du caractère dangereux à tous égards de l'explosion planétaire des mouvements browniens en matière de déplacement et de transport, en particulier pour les transports qui ne payent pas leurs coûts sociaux et environnementaux.
La liberté de chacun en termes de mobilité, à laquelle je reste fondamentalement attaché, y compris pour les moins nantis, notamment lorsqu'il s'agit de l'accès au travail et aux services essentiels, ne doit pas servir de paravent aux plus nantis pour abuser de ce droit fondamental sans le moindre souci des dommages.

Christian GARNIER
13/03/2019 - 14:39:28

Le transport aérien, grande source de pollution; que chacun réfléchisse avant de d'aller au bout du monde en avion pour aller voir ce que notre système industriel n'y a pas encore détruit; Pourquoi le kérosène est-il détaxé?
Le prix des billets n'est pas à son coût véritable et les compagnies "low-cost" profitent des installations aéroportuaires financées par ceux qui ne les utilisent pas.
Merci à ceux qui se sont opposés à Notre Dame des Landes

Gerbe Vincent
12/03/2019 - 10:13:46

Avec le low cost aérien, on s'est complètement fourvoyé!!!
Rendre le T.A bon marché est une énorme supercherie (coût d'un avion, infrastructure aéroportuaire...etc) ont un coût colossal, sans parler du coût environnemental (émission de CO2, N2O. Ce schéma d'hyper consommation ne peut pas durer;

Aucune subvention ne doit plus être versée à ces compagnies; c'est dès maintenant, à choisir entre ce type de consommation (le domaine aérien, mais pas seulement: transport maritime au long cours se faisant avec des navires "super ceci ou cela" paquebots ou portes containers très polluant par le carburant utilisé ou le nombre de passagers transportés d'où un tourisme de masse dévastateur! par exemple à Venise ou même Marseille et ailleurs...

Il n'y aura d'issue que dans une décroissance acceptée...

cactus
11/03/2019 - 19:11:28

Je fais partie d'une association aujourd'hui adhérente d'un collectif.Depuis 2007 nous nous battons contre le développement de l'aéroport de Valence/Chabeuil,soutenu financièrement par nos impôts.
Heureusement nous avons pu mettre fin au projet Low Cost.
Bon courage ne lâchez rien.

Jean-Yves BARBIER
11/03/2019 - 18:07:47

Il faudrait rebaptiser les vols "low cost" en "max dégâts" pour que ceux qui l'ont en main ne puissent ignorer que leur déplacement est mortifère pour la vie sur la planète.

Hubert CROS
11/03/2019 - 15:28:18

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !