actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1034: Ramassage des algues vertes

Le 12 juillet 2018, André Ollivro et Yves-Marie Le Lay, co-auteurs du livre "Les marées vertes TUENT aussi" diffusé en 2011 nous ont invité à commémorer les 10 ans de la mort de Thierry MORFOISSE et à fêter le fait d'avoir été reconnu par le tribunal que sa mort était un accident de travail et non une mort commune, après 10 ans de lutte.

[ 2 480 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 07 août 2018

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet des Côtes d'Armor

Plus d'infos

Mais il faut savoir que la Sécurité sociale a fait appel du jugement. Donc ce n'est pas fini.

Le 12 juillet quand nous sommes allés sur la plage de Granville à HILLION, fermée depuis par un arrêté municipal, comme d'autres plages des Côtes d'ARMOR, l'odeur était insupportable.

Pour que nos plages ici ou ailleurs ne deviennent pas des tas d'algues vertes, signons la cyberaction et renvoyons-la pétition papier chez André à son domicile.

Pommeret, le 1er Août 2018

Monsieur le préfet,

En ce début du mois d'août, des plages sont fermées au public dans la baie de Saint-Brieuc. La cause est connue : la production d'un gaz très toxique, l'hydrogène sulfuré, à la suite de la décomposition d'algues vertes échouées. Manifestement le volet curatif du Plan Algues Vertes n'a pas fonctionné, et l'arrêt du ramassage va encore aggraver ce disfonctionnement. Des tonnes de matière végétale fortement chargées en soufre pourrissent maintenant avec le retour des chaleurs estivales. Ce sont donc les riverains et les touristes qui sont maintenant exposés à des doses de gaz toxique inadmissibles.

C'est pourquoi, nous soussignés, vous demandons de veiller à la bonne application du volet curatif du Plan Algues Vertes en exigeant de Monsieur le maire de Hillion et du président de la Communauté de Saint-Brieuc qu'ils prennent toutes les dispositions techniques pour remédier à ce problème de santé publique, que les algues soient ramassées dès leur échouage afin que plus personne ne soit exposé à des risques d'intoxication.

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à prefecture@cotes-darmor.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Ramassage des algues vertes
  • Message : Monsieur le Préfet
    Des tonnes de matière végétale fortement chargées en soufre pourrissent maintenant avec le retour des chaleurs estivales.

    C'est pourquoi je vous demande de veiller à la bonne application du volet curatif du Plan Algues Vertes en exigeant de Monsieur le maire de Hillion et du président de la Communauté de Saint-Brieuc qu'ils prennent toutes les dispositions techniques pour remédier à ce problème de santé publique, que les algues soient ramassées dès leur échouage afin que plus personne ne soit exposé à des risques d'intoxication.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

11 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Le problème des algues est dramatique dans les antilles "les sargasses" Cela entraine des problèes
au niveau écologique médical et économique
L'air est irrespirable

un anonyme
31/10/2018 - 12:13:08

Faudra plutôt demander au préfet d'attaquer sérieusement les causes au lieu de combattre les symptômes!

Peter Bos
03/09/2018 - 12:11:39

Complètement d'accord avec ce que dit Jean-Michel 29800!
La FNSEA est le maillon mortel de toute avancée en matière d'"écologie" véritable (évidemment pas celle prônée par N. Hulot qui est à la botte des lobbies et soumis complètement à E. Macron).
Ce matin, sur France Info, j'en ai entendu un autre gravement atteint par disons l'Economie égale business, c'est Stéphane Le Fol. Il disait tout et n'importe quoi! Épouvantable de réaliser que d'anciens Ministres continuent de proposer des solutions avec ENCORE des herbicides!!! Toutes les Alternatives existent déjà mais NON! ils n'en veulent pas!

Brigitte Bécavin
20/08/2018 - 14:19:47

@Marc70 :

Qui protège les préfets ?

Les préfets sont des énarques issus des mêmes promotions que les politiciens et nommés par décret présidentiel. Ils n'appliquent uniquement que ce qui est jugé politiquement correct à Paris.
Vu que la FNSEA a ses entrées au Ministère actuel de l'Agriculture, je vous laisse deviner qui demande à ce que de telles décisions soient prises...

Jean-Michel 29800
16/08/2018 - 18:13:35

Et si on s'occupait de ceux qui ont donné les autorisations d'installation aux élevages industriels, ceux qui ont transformé la Bretagne en une poubelle à lisier, à nitrate, à algues vertes et en puanteur, ceux qui, de petites magouilles en grosses arnaques, ont volontairement fermé les yeux sur les risques: les préfets.
Pourquoi n'ont ils pas à répondre devant la justice de leurs actions et assumer leurs responsabilités?
Qui les protège?

marc70
16/08/2018 - 12:16:34

c'est toujours le même problème en France et dans beaucoup d'autres lieux, on s'attaque aux conséquences mais rarement aux causes.

Jean-Paul
14/08/2018 - 06:52:02

Il faut s'attaquer à la racine du problème : les élevages intensifs. Les interdire. Revenir à une agriculture responsable qui use sans abuser de la terre. Il faut boycotter la viande issue de ces élevages et acheter le plus possible des produits sains et des animaux élevés sans torture. La FnSEA s'en moque, sa présidente élève des porcs en batterie ...... on devrait l'obliger à passer une heure sur des plages contaminées, elle et tous ceux qui ne font rien.

Freddo
13/08/2018 - 18:33:42

évidemment il faut nettoyer les plages mais, EN PRIORITE, il est URGENTISSIME de s'attaquer au vrai problème : la pollution qu'occasionnent les élevages intensifs de porcs ; il y a des décennies que cela devait être fait on s'est contenté de faire racheter les petits élevages par les grosses structures, autant dire que l'on a "tué" les petits éleveurs et que le problème n'a fait que s'amplifier, un véritable scandale et la FNSA dans tout çà ..... elle s'en moque éperdument et je ne parle même pas des agriculteurs !!!!!!! c'est honteux et la Bretagne pue et tue !

un anonyme
13/08/2018 - 14:46:42

S'attaquer au problème en ramassant les algues vertes ne sera jamais une solution tant que sera délaissée la cause du problème.
Pas plus que casser le thermomètre n'a jamais servi à faire tomber la fièvre.
Le problème ici est principalement l'agriculture qui se dit "conventionnelle" avec ses engrais azotés et l' élevage intensif hors-sol avec ses déjections.
C'est de ça qu'il faudrait s'occuper en priorité mais les autorités se taisent devant le grand pollueur qu'est la FNSEA.

Jean-Michel 29800
13/08/2018 - 13:43:36

Il serait beaucoup plus souhaitable que ce soit les causes qui soient traitées en urgence elles sont reconnues depuis des années que faites vous monsieur le Préfet?

josseline
13/08/2018 - 10:59:58

Et si on essayait de mettre moins d'engrais azotés partout, on produirait moins d'algues vertes!!!!!!!!!!!!
Il est récent ce poison, non?
Faudrait se poser la question!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Christiane CAUSSE
13/08/2018 - 09:20:58

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !