actualité écologie

2024 année délicate

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

2023 l'année des droits

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

SPAM etc...

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les amis des 150

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

vacances de votre animateur

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Pétition : Ukraine, les armes à sous-munitions représentent un risque énorme pour les civils

En réaction à l’annonce du transfert d’armes à sous-munitions par les États-Unis à l’Ukraine, Patrick Wilcken, chercheur au sein de l’équipe Armée, sécurité et maintien de l’ordre à Amnesty International, a déclaré :
« Amnesty International souligne depuis longtemps que les armes à sous-munitions sont non discriminantes par nature et ont fait des ravages parmi la population civile à travers le monde – parfois plusieurs décennies après la fin des conflits.

[ 1 249 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 11 juillet 2023

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadrice des USA
En soutien à Amnesty International Belgique Francophone

Plus d'infos

bombes sous-munitions« La guerre d’agression menée par la Russie a infligé une souffrance profonde au peuple ukrainien. Ce sont les considérations humanitaires et l’inquiétude pour les populations civiles des pays déchirés par la guerre et ses conséquences qui ont amené 111 États, dont de nombreux alliés de l’Ukraine, à ratifier la Convention sur les armes à sous-munitions et à interdire l’utilisation, la production, le transfert et le stockage de ces armes.

« Le projet du gouvernement de Joe Biden de transférer des armes à sous-munitions à l’Ukraine est une mesure rétrograde, qui compromet les avancées considérables réalisées par la communauté internationale en vue de protéger les civil·e·s de ces dangers à la fois pendant et après les conflits armés.

« Amnesty International appelle les autorités américaines à revenir sur leur décision, à adhérer à la Convention, à détruire leurs stocks et à cesser toute utilisation, production et transfert d’armes à sous-munitions. »

Qu'est-ce qu'une bombe à sous-munitions ?

• Les armes à sous-munitions sont des munitions de petite taille lancées et dispersées par des roquettes, des obus ou des bombes larguées depuis le ciel qui les disséminent sur une vaste superficie, parfois aussi grande qu’un terrain de football.
• De nombreux dispositifs ont un taux de non-explosion élevé et laissent de larges zones contaminées par des engins qui peuvent conserver leur capacité meurtrière longtemps après la fin d’un conflit. Selon certaines sources, les États-Unis prévoient de livrer à l’Ukraine des munitions conventionnelles améliorées à double usage (DPICM), qui présentent des taux de non-explosion de 6 % ou plus. La législation américaine interdit le transfert d’armes dont le taux dépasse 1 %.
• Les populations civiles, en particulier les enfants, sont les plus exposées au risque d’être blessées ou tuées par des sous-munitions non explosées après les conflits ; des terrains peuvent rester contaminés pendant des années, ce qui empêche de les utiliser pour l’agriculture ou d’autres activités.
• La Convention sur les armes à sous-munitions, entrée en vigueur le 1er août 2010 et ratifiée par 111 États, interdit l’utilisation, la production, le stockage et le transfert de ces armes. La Russie, l’Ukraine et les États-Unis, notamment, ne l’ont pas signée.
• Le droit international humanitaire coutumier interdit l’utilisation d’armes non discriminantes par nature, et lancer des attaques aveugles qui tuent ou blessent des civil·e·s constitue un crime de guerre.

L’INVASION DE L’UKRAINE PAR LA RUSSIE

Immédiatement après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Amnesty International a condamné celle-ci comme étant un acte d’agression contraire au droit international. L’organisation a également rassemblé des informations sur les crimes de guerre et autres violations du droit international humanitaire commis au cours de ce conflit, y compris des exécutions extrajudiciaires de civil·e·s par les forces russes, des actes de torture et d’autres mauvais traitements, des violences sur des prisonniers de guerre, le bombardement délibéré du théâtre de Marioupol qui servait d’abri pour des civil·e·s, et d’autres crimes de guerre. Elle a notamment fait état de l’utilisation illégale d’armes à sous-munitions par les forces russes dans plusieurs villes de l’est de l’Ukraine et constaté que certaines de ces attaques relevaient de crimes de guerre. Amnesty International appelle les deux camps à respecter les lois de la guerre et à amener ceux qui les enfreignent à rendre des comptes, dans le cadre de procédures conformes aux normes d’équité des procès.

GUERRE EN UKRAINE: LES ETATS-UNIS VONT LIVRER À KIEV DES BOMBES À SOUS-MUNITIONS
https://rmc.bfmtv.com/actualites/international/guerre-en-ukraine-les-etats-unis-vont-livrer-a-kiev-des-bombes-a-sous-munitions_AV-202307100304.html  

L’élimination des armes à sous-munitions
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/securite-desarmement-et-non-proliferation/desarmement-et-non-proliferation/l-elimination-des-armes-a-sous-munitions/  

Texte de la pétition

Madame l'ambassadrice

Le projet du gouvernement US de transférer des armes à sous-munitions à l’Ukraine est une mesure rétrograde, qui compromet les avancées considérables réalisées par la communauté internationale en vue de protéger les civil·e·s de ces dangers à la fois pendant et après les conflits armés.
J'appelle les autorités américaines à revenir sur leur décision, à adhérer à la Convention, à détruire leurs stocks et à cesser toute utilisation, production et transfert d’armes à sous-munitions.
Dans cette attente, veuillez croire en l’assurance de ma respectueuse considération .

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

11 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Je confirme ma signature

Nour makka Khalil
14/07/2024 - 13:21:33

Je confirme ma signature

Nour makka Khalil
14/07/2024 - 13:12:05

Demain, 24 février 2024, sera le deuxième anniversaire du conflit en Ukraine. En hommage à tous les enfants, ukrainiens, russes, palestiniens, israéliens,... qui subissent la violence et la guerre, voici une chanson :

Les enfants de la guerre – YouTube

Francine Praud
23/02/2024 - 18:08:36

Contre la banalisation et GLOBALISATION sur la Terre de toutes les TECHNOLOGIES, destructrices du MONDE "VIVANT" !

Que celles-ci soient produites pour un USAGE CIVIL comme les biocides de l'Agro-industrie
ou MILITAIRE comme les radioéléments, issus de le fission atomique utilise d'abord pour produire des ARMES NUCLÉAIRES.

puisque depuis 1945,
elles sont confondues dans leur PRODUCTION et COMMERCIALISATION pour répondre aux objectifs de CROISSANCE des ÉTATS,
qui ont basé leur puissance ÉCONOMIQUE,
comme les USA ou la FRANCE (devenue le 2? marchand d'armes mondial en 2022) en premier, sur le DÉVELOPPEMENT de leurs COMPLEXES "militaro-industriels".

Seule une ECONOMIE construite "par et pour" la PAIX,
qui ne préparera PLUS, la prochaine GUERRE mondialisée,
est porteuse du PROGRÈS ÉCOLOGIQUE et SOCIAL, qu'attend l'HUMANITÉ; pour etre en CAPACITÉ de faire face ENSEMBLE, à l'urgence CLIMATIQUE du 21? siècle.

Danièle LORUT
13/09/2023 - 20:19:03

Si tout ce fric à destination funeste était utilisé pour le bien etre de l'humanité !!!!!!!!

Jacques Leray
11/09/2023 - 20:45:49

Si tout ce fric à destination funeste était utilisé pour le bien etre de l'humanité !!!!!!!!

Jacques Leray
11/09/2023 - 11:28:33

Armes à sous-munitions : des experts appellent à une interdiction mondiale
https://news.un.org/fr/story/2023/09/1138247  

Le nombre de civils tués par des armes à sous-munitions a augmenté de façon spectaculaire, selon de nouvelles données publiées mardi par l’ONG Cluster Munition Monitor (CMC).

Le rapport CMC 2023 indique que 1.172 personnes ont été tuées ou blessées en 2022, ce qui est le chiffre le plus élevé depuis le début des rapports réguliers en 2010.

S'adressant aux journalistes à Genève, Mary Wareham, Directrice de la Division armes de Human Rights Watch, a souligné que 95% des victimes recensées étaient des civils.

« Il est inadmissible que des civils continuent de mourir et d'être blessés par des bombes à sous-munitions 15 ans après l'interdiction de ces armes », a-t-elle déclaré.

Les bombes à fragmentation sont des armes conçues pour être dispersées sur de vastes zones et contenant plusieurs centaines de « mini-bombes » appelées sous-munitions. Comme elles ne font aucune distinction entre les civils, les biens civils et les cibles militaires, les bombes à sous-munitions violent les règles du droit international humanitaire.

Alain UGUEN
07/09/2023 - 16:02:33

Ces armes sont interdites par la convention d'Oslo, mais les USA n'en sont pas signataires et l'Ukraine s'est retirée de cette convention. Tout est donc légal. La question qui se pose est celle de la légitimité.

geronimo
13/07/2023 - 21:22:00

Le plus grand danger pour les civils ukrainiens, c'est la Russie !
Tout ce qui peut être utile à l'Ukraine pour se débarrasser de la terreur russe est bon à prendre.
Et puis les Ukrainiens, contrairement aux Russes, ne s'attaquent pas aux civils, surtout quand il s'agit de leur propre population !

Alain Rozenbaum
13/07/2023 - 09:23:50

Ces armes là sont reconnues comme les armes chimiques et biologiques pour atteindre essentiellement les civils même plusieurs années après. C'est intolérable pour des personnes sensées.

Claude Fustier
11/07/2023 - 19:36:15

La technique du tapis de bombes, comme au Vietnam.
Un expert militaire français expliquait récemment à la télé que l'usage de ces armes était justifié pour la contre-offensive ukrainienne car il y a (je le cite) de "vastes zones à traiter". On aurait pu croire qu'il parlait de traiter un champ de céréales !
Les premières victimes seront les civils ukrainiens, surtout les enfants, puisque le fort taux d'engins non explosés transforment ces sous-munitions en mines anti-personnel qui restent dangereuses très longtemps.
Après les enfants de Tchernobyl, les enfants des mines, et toujours la mort et la souffrance.

Frawald
11/07/2023 - 14:07:48

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !