actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

météo

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1290: NON à la contamination Nucléaire du Lac du Der et de la Seine

Un projet de Laverie et stockage de matériaux issus de l'industrie nucléaire est en train de voir le jour juste en amont du lac du Der, à 2h de Paris. Ce lac est une retenue d'eau permettant de contenir le débit de la marne et éviter à Paris de subir une nouvelle crue centenale.

[ 1 978 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 01 septembre 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet de Haute-Marne
En soutien à CEDRA52


Elle prendra fin le : 01 décembre 2020

Plus d'infos

Construit en 1974 après avoir englouti 3 villages, la Nature y a finalement repris ses droits . Des millions de visiteurs viennent chaque année profiter de ce spectacle et des grandes migrations. Stoppons ce projet écocide qui porte un risque de contamination du Lac, de la Marne et de la Seine

Contexte

Après une enquête publique bâclée et incohérente, malgré 87% d’opinions négatifs,
http://www.haute-marne.gouv.fr/content/download/14348/95907/file/Pétitions%20reçues%20par%20les%20commissaires%20enquêteurs.pdf  
l’arrêté préfectoral n°52-2020-06-051 du 8 juin 2020 a autorisé l’installation de la première unité de blanchissage et de stockage de matériaux destinés au secteur nucléaire en dehors du périmètre d’une centrale nucléaire.

La multinationale américaine UNITECH Services SAS - bien connue du monde judiciaire pour ses exploits environnementaux - va donc s’installer sur les bords de la rivière marne dont l’essentiel du débit est régulé par le plus important des grands Lacs de Seine.

Impact/conséquences

Les effluents seront rejetés de manière massive dans la Marne à quelques dizaines de kilomètres des sources de la Marne. Composés d’uranium 238, de plutonium 244, de cobalt, de chlorure et surtout de phosphore (responsable de la prolifération des algues et des cyanobactéries) lesdits rejets conduiront à interdire toutes activités de loisirs, de baignade mais encore de pêche, dans les plans d’eau concernés.

La nature des rejets des cheminées de l’atelier de décontamination (mercure, plomb, arsenic, etc.), les fragilités du sous-sol, la faiblesse du débit de la rivière au point de rejet et les risques de sédimentation subséquents sont autant d’éléments qui conduiront à des dommages environnementaux irreversibles. Aujourd’hui destiné à réguler le cours de la rivière marne et éviter la crue centenale de la seine, le second plus grand bassin de rétention de l’Union européenne pourrait devenir demain, dans le contexte du réchauffement climatique, un réservoir d’eau douce et d’irrigation des cultures situé à moins de 2h de Paris.

Ce que l’on demande

La réalisation d'une expertise sur la fiabilité des données produites par UNITECH et sur la configuration de la rivière en point de rejet des eaux usées.

La prise en compte par les services de l'État des réserves et les objections émises par l'autorité environnementale (MRAe) et l'agence régionale de santé (ARS), mais restées sans réponse.

La modification du procédé d'exploitation de la laverie basé uniquement sur la technique la moins onéreuse et, à défaut de se prémunir des risques environnementaux irreversibles : son abandon.

Actions, appel à Signature

- Distribution de flyers samedi 29 et dimanche 30 (14h-16h), plages du Lac du der, port de Giffaumont. Lieux et horaires de rdv précis à retrouver sur la page facebook du "Collectif contre Unitech"

- envoi de courrier à tous les élus du canton de Sermaize les bains (51) et à tous les maires des Communes bordant la Marne jusque Maison Alfort.

- sollicitation de certains médias sociaux et politiques nationaux une fois la réalisation d’un court clip vidéo pour faire comprendre les relations entre la marne, le lac, la seine et le risques induits de la blanchisserie nucléaire.

Action collective en Justice pour stopper le projet

« touche pas à mon lac » est une action menée par particuliers et des membres issus du collectif "COLLECTIF c/ UNITECH",une association elle-même constituée d'associations, de Communes, de particuliers, d’élus locaux opposés à l'installation de la blanchisserie nucléaire UNITECH en bord de marne, à Suzannecourt, en amont du Lac du Der. ». Rejoignez-nous sur le terrain et n'hésitez pas à nous soutenir, vous le faites pour l'environnement.

Voir Bilan de la cyberaction réalisé avec le CEDRA52 : UNITECH : un projet toxique
https://www.cyberacteurs.org/archives/bilan.php?id=2498  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ddt-sef@haute-marne.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : NON à la contamination Nucléaire
  • Message : Monsieur le Préfet,

    malgré 87% d’opinions négatifs, vous avez donné un avis favorable au projet Unitech qui menace le Lac du Der et la Seine

    Je demande
    La réalisation d'une expertise sur la fiabilité des données produites par UNITECH et sur la configuration de la rivière.
    La prise en compte des réserves et les objections émises par l'autorité environnementale (MRAe) et l'agence régionale de santé (ARS), restées sans réponse.
    La modification du procédé d'exploitation de la laverie et, à défaut de se prémunir des risques environnementaux irreversibles : son abandon.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

15 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

je suis terriblement inquiète de tous les projets de prédation dont les hommes sont capables...Quand comprendront-ils que la planète est fragile et que les civilisations sont mortelles?

Josette ROSEMBERCK
23/10/2020 - 15:49:28

Nous en sommes au point ou il faut se demander si l'Humain mérite d'être sauvé, tant il est majoritairement nuisible...

Claudette ROSE
22/10/2020 - 16:06:41

Nature : les grues cendrées font leur retour au la du der menacé par la contamination radioactive
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/nature-les-grues-cendrees-font-leur-retour_4148147.html  

Alain UGUEN
20/10/2020 - 10:00:46

Le lac du Der en proie aux cyanobactéries, la consommation de poissons interdite
https://abonne.lunion.fr/id193278/article/2020-09-25/le-lac-du-der-en-proie-aux-cyanobacteries-la-consommation-de-poissons-interdite  

Alain UGUEN
26/09/2020 - 09:18:28

Le monde devient fou et cela va de plus en plus vite et souvent !

Roland CHARLOU
14/09/2020 - 19:18:33

Le lac du Der, un site exceptionnel de halte migratoire pour les Grues cendrées :
https://www.youtube.com/watch?v=lSrUzfvp63M  
C'est cette beauté, cette magie que l'on veut faire disparaître ?! Et pour quoi ? Pour une entreprise américaine qui, à l'instar de GE, empochera les subventions de l'Etat ou de la région et fermera dans cinq ans après avoir tout sali, tout détruit ?

Frawald
11/09/2020 - 12:51:08

Nous sommes tous otages du lobby nucléaire et de ses complices politiques !

Rémy GILLET-CHAULET
10/09/2020 - 16:42:37

ils ne savent plus quoi faire de leur caca nucléaire !il serait etemps qu'ils arrêtent d'en fabriquer et surtout absolument pas confiance dans UNITECH pour il faut arrêter ces fous avant leurs crimes
Unitech pour traiter les déchets nucleaires c'est comme BlackRock pour notre système de retraites.
des "sans foi ni loi"

Mo
10/09/2020 - 01:59:36

J'ai grandi à Somsois et j'ai vu le lac de retenue se construire. Je n'ai pas envie de le voir contaminé !

Lionel Forment
09/09/2020 - 15:23:00

il faut en finir avec les déchets nucléaires, que personne ne veut laver ou garder chez soi. il faut en finir avec l'électricité nucléaire.

anne hippeau
08/09/2020 - 15:14:22

Le monde devient fou et cela va de plus en plus vite et souvent !

J
08/09/2020 - 00:12:26

"'ve no fear of atomic energy, caus' nob' of dem can stop the time" chantait Robert Nesta Marley.

Il est urgent d'arrêter de produire des déchets et notamment nucléaires. Il est aussi urgent de préserver la ressource en eau.
Je signe à demi-mot, assez d'accord avec Schlapp von Lixingen, sauf sur l'idée d'un accident...

Flip
07/09/2020 - 14:09:28

A 2h de Paris ? Parfait !
Il faut sortir immédiatement et définitivement du nucléaire. Certainement pas se débarrasser des déchets loin (océan, Afrique, ...) de là où on les produit : en France.
Au centre du pays, Paris, là où l'on surconsomme le plus d'énergie me semble l'endroit idéal pour mettre la population en danger et enfin décider qu'il faut en finir une fois pour toutes de jouer avec ces saloperies.
Vivement un accident majeur ou une catastrophe pour que les Français se réveillent. Car en attendant, on continue de faire de la merde mais on n'en veut pas chez nous. Trop facile de demander qu'on la planque ailleurs.

- Schlapp von Lixingen
07/09/2020 - 12:34:13

Totalement opposée à ce projet !!! Une pure folie ! Comment nos "élus" peuvent ils envisager de telles choses ? Ils devraient être les premiers à vouloir protéger notre patrimoine-Nature, notre biodiversité. Et c'est tout le contraire. Il n'y a que des calculs à court terme et ceux du profit. C'est une abomination pour tous les êtres vivants et les générations futures. Nous voulons que les élus changent leur conception, notamment celui de l'avenir et du respect de tous les êtres vivants.

Claudette ROSE
07/09/2020 - 09:59:09

Ne pas toucher au lac de Der il a trop d'oiseaux,ils seront détruit .Je ne veut pas de laverie laisser comme c'était avant ne pas toucher au lac de Der il est magnifique et un lieu de promenade

violette
03/09/2020 - 10:06:30

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !