actualité écologie

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

  #Paix   #Soudan



Cyberaction : Pour un processus de paix au Soudan

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement lundi les actes de violence et un recours excessif à la force par des agents de sécurité à l'encontre de civils, ayant fait de nombreux morts et des blessés à Khartoum, au Soudan.

[ 2 118 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 04 juin 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadeur du Soudan

Elle prendra fin le : 04 septembre 2019

Plus d'infos

SoudanSelon la presse, les forces soudanaises sont violemment intervenues, lundi 3 juin, contre les manifestants qui campaient depuis des semaines dans le centre de Khartoum. Un comité de médecins, affilié aux manifestants, a fait état d'au moins trente morts et des centaines de blessés.

M. Guterres « condamne l'usage excessif de la force pour disperser les manifestants sur le site de sit-in et s'alarme des informations selon lesquelles les forces de l'ordre auraient ouvert le feu à l'intérieur d'établissement médicaux », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général rappelle au Conseil militaire de transition sa responsabilité en matière de sûreté et de sécurité des citoyens soudanais. Il exhorte toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue. Cela inclut la responsabilité de faire respecter les droits humains de tous les citoyens, y compris le droit à la liberté de réunion et d'expression », a-t-il ajouté.

Le chef de l'ONU a aussi appelé à un accès sans entrave aux soins dispensés sur le site du sit-in et dans les hôpitaux où les blessés sont soignés. Il a exhorté les autorités soudanaises à faciliter l'ouverture d'une enquête indépendante sur les décès et à faire en sorte que les personnes responsables rendent des comptes.
M. Guterres a exhorté les parties prenantes à poursuivre le dialogue pacifique et à maintenir le cap dans les négociations sur le transfert du pouvoir à une autorité de transition dirigée par des civils, comme l'exige l'Union africaine.
« L'Organisation des Nations Unies est déterminée à travailler avec l'Union africaine pour appuyer ce processus et se tient prête à appuyer les parties prenantes soudanaises dans leurs efforts pour instaurer une paix durable », a dit son porte-parole.

L'ONU réclame un transfert rapide du pouvoir à une administration civile
La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a également vivement déploré lundi l'utilisation de balles réelles dans les camps de manifestants à Khartoum. Les leaders des manifestants auraient également été arrêtés.

« Au cours des derniers mois, les manifestants au Soudan ont été une source d'inspiration, manifestant pacifiquement et s'efforçant de dialoguer avec le Conseil militaire de transition », a déclaré Mme Bachelet dans un communiqué de presse.
« Je déplore complètement le recours présumé à une force excessive dans les camps des manifestants. Les informations selon lesquelles des balles réelles auraient été utilisées par les forces de sécurité à proximité des installations médicales, voire à l'intérieur de celles-ci, sont extrêmement alarmantes. J'exhorte les forces de sécurité à mettre immédiatement un terme à ces attaques et à garantir à tous un accès sûr et sans entrave aux soins médicaux », a-t-elle ajouté.

La Haut-Commissaire Bachelet a déclaré que « ceux qui exercent leur droit à la liberté de réunion et d'expression pacifiques doivent être protégés, pas visés, ni détenus. C'est un principe fondamental du droit international relatif aux droits humains ».

Elle a appelé les autorités de transition à faire un effort concerté pour une transition rapide vers une administration civile. Elle a réclamé une enquête rapide et indépendante sur l'usage d'une force excessive et demandé que les responsables soient traduits en justice.

AMBASSADE DU SOUDAN
11 Rue Alfred Dehodencq 75016 Paris
Metro ligne 9 Station La Muette
avoisinant le bâtiment de l'OCDE.
TEL: 00 33 (0)1 42 25 55 71 / 73 / 76
FAX: 00 33 (0)1 45 24 63 05

Soudan: l'armée réprime dans le sang une manifestation et met fin aux espoirs de démocratie
http://www.francesoir.fr/politique-monde/soudan-larmee-reprime-dans-le-sang-une-manifestation-et-met-fin-aux-espoirs-de  

Crise au Soudan: le Royaume-Uni et l'Allemagne demandent une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU
https://www.rtbf.be/info/monde/detail_crise-au-soudan-le-royaume-uni-et-l-allemagne-demandent-une-reunion-du-conseil-de-securite-de-l-onu?id=10237547  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à soudan75@orange.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Pour un processus de paix au Soudan
  • Message : Monsieur l'ambassadeur
    Comme le Secrétaire général de l'ONU, je condamne fermement les actes de violence et le recours excessif à la force par des agents de sécurité à l'encontre de civils
    J'exhorte les parties prenantes à poursuivre le dialogue pacifique et à maintenir le cap dans les négociations sur le transfert du pouvoir à une autorité de transition dirigée par des civils, comme l'exige l'Union africaine.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

4 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Enfin , le Soudan a vu se produire un printemps arabe . Ce n'est pas évident d'après es deux Soudanais que je connais en France . Il montre qu'une conscience collective prend forme . Nous pouvons espérer que les armes seront très peu utilisées et que des partis transtribaux , transrégionaux se formeront .

Serge
11/06/2019 - 21:04:27

Soudan : Khartoum toujours au ralenti au 3e jour de désobéissance civile
https://www.24matins.fr/topnews/une/soudan-khartoum-toujours-au-ralenti-au-3e-jour-de-desobeissance-civile-2-1059001  

Alain Uguen
11/06/2019 - 15:51:30

ce n'est même pas étonnant ! hélas ! on n'a jamais vu des militaires lacher volontairement le pouvoir, ce n'est que le début de pas mal d'horreurs; il sont comparables aux extrémistes islamiques de tout bord

maripachats
05/06/2019 - 08:05:04

L'armée islamiste qui tient à garder le pouvoir en exploitant la population civile est comparable à l'état islamique (DAESH). Après avoir massacré la population du Darfour ( +- 300.000 morts) voilà qu'elle commence à massacrer les civils de la capitale !
Que ces vermines dégagent !

André
04/06/2019 - 14:21:36

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !