actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

OPÉRATION

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

  #aménagement   #cyclable   #route   #de   #Bénodet



Cyberaction : Pour l’aménagement cyclable et piétonnier de la Route de Bénodet, la « route des plages »

Faute d'aménager la route Quimper <-> Bénodet, les piétons et cyclistes sont confrontés au trafic automobile intense et les accidents dramatiques se succèdent. Depuis mars 2018, on déplore déjà trois décès. Il est temps d'agir !

[ 2 572 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 04 novembre 2018

Proposée par Quimper en roue libre

Elle sera envoyée à Nathalie Sarrabezolles ; Armelle Huruguen

Elle prendra fin le : 30 septembre 2019

Plus d'infos

Route de BénodetConstat

Cette voie qui relie Quimper, capitale de Cornouaille, et la cité balnéaire de Bénodet n’est toujours pas aménagée, bien qu’elle soit très fréquentée par les automobilistes et les cyclistes de toutes sortes : couples en promenade, cyclistes de tous les jours, « vélotafeurs », groupes de scouts et de jeunes en centre de loisirs, familles de touristes, coureurs sportifs, mais aussi cyclotouristes de tous pays qui déplorent la difficulté à circuler à vélo chez nous (cf. articles de presse et vidéos en ligne).

Le Télégramme relevait déjà cette anomalie le 8 mars 2001, à la suite d’une collision mortelle : « Dans le pays quimpérois, la route de Bénodet est réputée pour sa dangerosité. Un secteur où les accidents sont relativement fréquents et violents. »

La demande d’aménagement est forte depuis de très nombreuses années, y compris par des élus. Il est incompréhensible que la situation perdure. Les élus concernés et les responsables techniques interrogés répondent par de vagues promesses vites oubliées ou évoquent des projets de longue date qui semblent ne jamais mûrir. Mais nous n’avons plus le temps !

Sur le tronçon de Menez-Bily, où les piétons et cyclistes n’ont d’autre choix que de se confronter au trafic automobile intense, les accidents dramatiques se succèdent. Depuis mars 2018, on déplore déjà les décès de deux automobilistes et d’un piéton.

Assez de promesses et de tergiversations ! Il est plus que temps de passer à l’action.

DEMANDE

Actuellement, ce trajet est aménagé pour les cyclistes et les piétons à Quimper jusqu’au quartier de Créac’h Gwen, puis s’interrompt jusqu’à la cité balnéaire. L’aménagement reprend entre Bénodet et Sainte Marine pour rejoindre les plages de l’autre rive de l’Odet. Cette interruption sur une voie au trafic aussi dense crée une situation d’urgence.

C’est pourquoi nous demandons solennellement, aux décideurs et aux acteurs, des aménagements cyclables tout le long de la Route de Bénodet, conformément à l’article L.228-2 du code de l’environnement qui oblige les collectivités à aménager des itinéraires cyclables à l’occasion de toute réalisation et rénovation de voie urbaine.

C’est faisable en beauté !

Cette route est bordée de grands arbres très en retrait qui laissent largement l’espace de créer une superbe piste cyclable séparée du trafic par un terre-plein végétalisé, comme cela se fait ailleurs depuis plus de trente ans, et sur la route des plages de Beg Meil, toute proche. On peut aussi s’inspirer des travaux récents à Pleuven pour les intersections d’agglomération.

C’est économique et ce n’est que justice !

Investir dans les aménagements cyclables représente un budget conséquent mais entraine ensuite de grandes économies, car chaque cycliste et piéton représente un véhicule motorisé en moins. Il en résulte entre autres bénéfices des voies moins vite abimées et un air plus respirable.
Côté budget, les piétons et les cyclistes sont aussi des contribuables qui participent aux frais de réfection des voiries, alors qu’eux-mêmes la préservent. Leur contribution financière mérite un juste retour en aménagements et signalétique.

C’est écologique et urgent !

Il n’est plus tenable aujourd’hui de laisser pour compte piétons et cyclistes, alors que nous souffrons en Bretagne comme ailleurs d’une pollution de l’air qui peut mener le monde à sa perte si nous n’agissons pas dans les meilleurs délais.
Soyons de notre temps : une route du XXIe siècle est avant tout une route cyclable.

C’est responsable et nécessaire !

Laisser cet itinéraire en l’état est irresponsable et incompréhensible. C’est à la fois fuir les responsabilités et mettre en danger la vie des cyclistes et des piétons. Chaque citoyen non pollueur doit disposer de moyens de se déplacer sans courir un danger démesuré, faute de quoi la responsabilité des municipalités et du département peut être engagée.

ACCIDENTS PIETONS & CYCLISTES vs AUTOMOBILISTES & AUTOBUS

En 2017, 7%e de cyclistes supplémentaires ont perdu la vie sur les routes de France, une augmentation due en grande partie au nombre grandissant de cyclistes alors que les aménagements ne suivent pas.

Parmi eux, le Concarnois Rémi GUITTENY, brillant militant qui ne se déplaçait qu’avec son vélo. Il a perdu la vie dans une collision avec un bus de ville à Lorient le 1er décembre 2017.

En 2018, les mortalités des piétons et des cyclistes sont en hausse et atteint l'un de ses plus mauvais résultats depuis cinq ans, selon la sécurité routière. Celle des cyclistes s’élève à 27 décès dans des accidents de la route à la date de la rédaction de cette pétition.

Le 6 juin 2018, sur cette route de Bénodet, au lieu-dit Menez Bily un piéton Fouesnantais de 37 ans a trouvé la mort en rentrant tard dans la nuit.

CYCLISTES ET PIETONS, NOUS N’ACCEPTONS PLUS CETTE PASSIVITE, CAR SES CONSEQUENCES SONT DRAMATIQUES. IL EST TEMPS DE PENSER A NOUS.

NOUS DEMANDONS AUX RESPONSABLES D’AGIR ENFIN !

Nous vous invitons à adresser le message ci-dessous au Conseil Départemental du Finistère dont dépend l'aménagement de cette voie surnommée "La route des plages".

Lorsque vous participez à cette cyberaction, ledit message est adressé à sa Présidente, Madame SARRABEZOLLES, et à sa Vice-présidente, Madame HURUGUEN, également Présidente de la commission territoires et environnement.

A l'issue de cette cyberaction, une copie des signataires sera adressée au Vice-président du Pays de Cornouaille, Monsieur Jean-Marc Tanguy.

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à nathalie.sarrabezolles@finistere.fr | armelle.huruguen@finistere.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Aménagement cyclable Route de Bénodet
  • Message : Madame,

    De la capitale de la Cornouaille à la cité balnéaire, la Route de Bénodet accueille un trafic intense mais n'est toujours pas aménagée. Ce manquement la rend très dangereuse pour les cyclistes et les piétons qui doivent l'emprunter tout de même. Depuis mars 2018, on y déplore déjà trois décès.

    C'est pourquoi je demande solennellement la réalisation des aménagements cyclables et piétonniers nécessaires le long de cette voie, conformément à l’article L.228-2 du code de l’environnement.

    Attentive à vos décisions, je vous prie de recevoir, Madame, mes salutations citoyennes

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

18 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Je suis piéton, c'est de plus en plus difficile de marcher, il n'y a quasiment pas de piste "piéton", quelques pistes cyclables mais les cyclistes ne partagent pas avec les piétons et c'est aussi dangereux que marcher au bord de la route. C'est valable partout en France.
Quand on nous parle de sécurité, c'est pour baisser la vitesse, moi je n'ai jamais vu un piéton marcher à plus de 30 km/h, et on ne fait rien pour eux pour un partage des chaussées. Ils ont juste le droit de se faire tuer au bord d'une route.

Dodo
15/11/2018 - 18:29:56

Une fois de plus, combien de morts et de blessés faudra t-il pour enfin tenir compte des cyclistes et des piétons sur cette route, contre la dictature de la voiture ?
Honte aux élus de tous bords et aux technocrates "crânes d'oeuf" de l'etat ! Quand vont-ils enfin bouger ? Si les victimes étaient membres de leur famille, bougeraient-ils d'aventure ? Sont-ils encore des humains ou des monstres froids ?

Alain KERJAN
11/11/2018 - 00:27:10

@ Denis qui a écrit : "Qui imagine , par un fichu temps pareil, d'aller se promener à pied ou en vélo sur une route moche comme celle que nous parcourons..."

Eh bien nous, les cyclistes du quotidien, pardi. Une fois que l'on a l'habitude de se rendre au travail à vélo, que l'on est organisé pour ça, pensez-vous que l'on change de mode de déplacement avec la météo du jour ? Non, on s'équipe : sac à dos imperméable, cape de cycliste imperméable, etc. et on affronte la météo.
Le soucis par temps pluvieux n'est pas tant "la pluie qui mouille" (elle ne nous fait pas peur, on l'aime même parfois car elle nous fait sentir bien vivants), mais les comportements des automobilistes qui conduisent mal, se précipitent comme si le ciel allait leur tomber sur la tête et oublient d'utiliser leurs rétroviseurs, au lieu de ralentir et de doubler de vigilance.

Par contre, cette route est plutôt moche au départ de Quimper, mais quand elle traverse longuement les champs bordés d'arbres, le paysage est plutôt joli - pas de quoi se plaindre.

Ceci dit, si vous avez une meilleure vidéo, vous pouvez toujours nous l'envoyer.

Gabbie Cyclette
09/11/2018 - 19:22:03

Oui à la pétition, mais attention à veiller à épargner les magnifiques arbres qui bordent cette route. Trouver la bonne solution alternative.

un anonyme
09/11/2018 - 14:10:12

Combien de morts avant que l'on agit?

Anne-Marie BANGUILLOT
09/11/2018 - 08:14:19

J'ai bien peur que cette demande ne serve finalement qu'à couper les magnifiques arbres qui bordent cette route, arbres qui disparaissent bien trop en Bretagne

Pourquoi ne pas demander plutôt un chemin cyclable en campagne qui irait de Quimper à Bénodet loin des voitures.
C'est pourquoi j ne signe pas la pétition

un anonyme
09/11/2018 - 01:24:14

J'ai emprunté cette route lors d'une randonnée cycliste cet été
Très dangereux

Juloski
08/11/2018 - 09:14:35

C'est urgent !

Anna
07/11/2018 - 23:10:35

On parle tous les jours de l'importance de la pollution partout terre air mer, pourtant les remèdes se font attendre, plusieurs milliards sont dépensés pour l'armement et le nucléaire militaire, rien ou presque pour mieux circuler sur la route lorsqu'on n'est pas un automobiliste, je circule principalement en vélo depuis que je suis en Bretagne (1982)pas grand chose de différent des années 80 90 2000, 2018, quelques rares pistes cyclables mais rien de vraiment positif, les ronds points sont très dangereux, et la plupart des routes également, à quand un peu de conscience écologique de la part des élus (es) qu'ils ou qu'elles se rendent à leur boulot en vélo, ils elles prendront conscience du boulot à accomplir.

béatrice
07/11/2018 - 19:04:31

Est ce que nos élus vont faire leur boulot à un moment donné ? Je me demande s'il ne faudrait pas mettre un grand coup de pied dans la fourmilière, maintenant ?

Philippe GUILLOT
07/11/2018 - 19:01:04

il est grand temps de penser aux modes de déplacement doux,on parle beaucoup de la transition écologique il est maintenant urgent d'agir pour que piétons et cyclistes puissent se déplacer sans risques

jean gaumond
07/11/2018 - 17:55:49

Je n'aime pas beaucoup les pistes cyclables où on enferme les cyclistes... mais que faire ? Réduire drastiquement les vitesses ? S'assurer qu'une autre route "normale" et non cette voie expresse pour bagnolards pressés permet de joindre ces deux villes ou alors une voie touristique, acceptant éventuellement les automobiles à vitesse très réduite (30 km/h) et sinuant gentiment mais sans trop de détour, le long de l'estuaire de l'Odet si possible.
Et bien sûr reste le problème des piétons qui devraient avoir leur place sur la chaussée mais qu'on relègue désormais sur des bas côtés boueux, non fauchés, non stabilisés voire dans des fossés...

baucry
07/11/2018 - 17:26:36

PAS DE DON CAR NOUS AVONS LE MËME PROBLEME AU hAVRE ET LA JE COOPERE

je connais bien le votre car j'ai vécu 29 ans à
PENMARCH

Bien cordialementJ.B.

un anonyme
07/11/2018 - 15:56:57

Dans le cas de la Route de Bénodet, on fait des économies de bouts de chandelles mal placées et mortifères pour les usagers. Si nous renoncions à construire le GCO (Grand Contournement Ouest) près de Strasbourg, un PPP qui a toutes les chances de ne régler en rien les embouteillages actuels, combien de problèmes du style "Routes de Bénodet" pourrait-on régler au profit des usagers qui n'auraient plus à craindre l'accident ? Martine Herber

Martine Herber
07/11/2018 - 15:22:01

Cycliste au quotidien, survivante au long cours malgré mon respect des règles de prudence.
1,50 m à gauche de mon guidon s.v.p. hors agglomération, 1 m en agglomération (hé oui, c'est plus que l'obole de 15 cm !).
Vive la résistance-désobéissance au totalitarisme automobile archi-subventionné défiscalisé !

survivante
07/11/2018 - 13:27:33

Bonjour,
Je ne sais pas si la vidéo "sert" vraiment le propos de la pétition...Qui imagine , par un fichu temps pareil, d'aller se promener à pied ou en vélo sur une route moche comme celle que nous parcourons...C'est bien la Bretagne, il pleut, les essuie-glaces fonctionnent,on les entend, et le preneur de son nous fait même profiter du bruit des gouttes d'eau sur le pare-brise!
Super doc sur la région de Quimper,ses routes et ses ronds points qui nous invitent vraiment à rester sous la couette... :)

DENIS PUGNERE
07/11/2018 - 12:42:38

Cohabiter en toute sécurité

BenBZH
07/11/2018 - 08:21:01

La circulation de piétons ou de cyclistes sur les routes non aménagées est dangereuse, pas seulement pour eux, mais aussi pour les automobilistes, qui essaient (quand ils sont conscients, je suis d'accord) de résoudre une succession de difficultés :
• suivre le ou les piétons/cyclistes à une vitesse extrêmement réduite lorsque le trafic inverse ne permet pas de dépasser, (et se faire éventuellement eng***ler par les automobilistes qui vous suivent et qui n'ont pas remarqué les piétons/cyclistes en question)
• essayer ensuite, le moment opportun venu, de dépasser très rapidement sans déséquilibrer la ou les personnes par le déplacement d'air,
• se rabattre avec précaution en ayant vérifié qu'on a bien dépassé tout le monde et que la distance est correcte.
Je n'ai donc, en effet, qu'une seule demande, c'est qu'on aménage D'URGENCE les voies carrossables pour permettre la circulation de TOUT LE MONDE, sans risquer sa peau ou celle des autres. Habitant dans une région où on n'a pas de choix alternatif à la voiture pour tout un tas de déplacements, je souhaiterait tellement une cohabitation paisible. J'ai en effet passé l'âge et les capacités physiques adaptées au vélo pour faire 40 km et retour, avec éventuellement du matériel à trimbaler...
Merci d'avance aux "autorités" de prendre conscience de ces problèmes (mais est-ce une utopie que d'y croire?)

Anne
06/11/2018 - 18:54:16

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !