actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

  #Tibidy   #littoral



Cyberaction : Pour la levée du blocus de Tibidy

Opérée il y a un an par le propriétaire de l’île de Tibidy, la fermeture du sentier de randonnée oblige les usagers du petit port de Saint-Guénolé, à L’Hôpital-Camfrout, à de périlleux détours. Pour lever le blocus, ils appellent leurs collègues plaisanciers de la rade à former une flottille contestataire devant le site, le 6 octobre.

[ 2 255 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 01 octobre 2018

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet du Finistère
En soutien à Amicale des Plaisanciers de Saint Guénolé et randonneurs


Elle prendra fin le : 01 janvier 2019

Plus d'infos

TibidyL’Amicale des plaisanciers de Saint Guénolé appelle à un rassemblement sur terre et sur mer à Tibidi le samedi 6 octobre prochain à 14h00.
Elle invite toutes les personnes attachées au site naturel et culturel de Tibidi de se retrouver pour :
- protester dans la bonne humeur et le respect des lieux contre la fermeture brutale il y a un an de l’accès au petit port de saint Guénolé ;
- demander expressément le retrait sans délai du grillage et terrassement, réalisés au détriment de la
sécurité des usagers et au mépris d’un droit de passage public existant depuis des temps immémoriaux.

Contact / inscription préalable nécessaire pour le rassemblement nautique :
amicalesaintguenole@gmail.com.  
06 75 55 14 86

<strong>Nous invitons tous ceux qui pourront ou ne pourront pas participer à ce rassemblement à interpeller le Préfet du Finistère.
</strong>

Amicale des Plaisanciers de Saint Guénolé,
Association loi 1901, 22 rue du Nerhu, 29460 L’Hopital-Camfrout

Tibidy. Les plaisanciers appelés à lever le blocus
https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/tibidy-les-plaisanciers-appeles-a-lever-le-blocus-27-09-2018-12091165.php  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ddtm@finistere.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Pour la levée du blocus de Tibidy
  • Message : Monsieur le Préfet,
    Je me joins aux randonneurs et plaisanciers pour demander expressément le retrait sans délai du grillage et terrassement, réalisés au détriment de la sécurité des usagers et au mépris d’un droit de passage public existant depuis des temps immémoriaux à Tibidy.
    Attentif à vos décisions, je vous prie de croire en ma mobilisation pour un environnement sain.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

16 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Il faut stopper l'accaparement des espaces de promenade et de vie, fussent ils privés.
Le fric ne devrait pas tout permettre mais avec la tendance actuelle, c'est mal barré!

Bruno SEVIN
09/10/2018 - 08:49:19

L’acte de vente de la propriété dit que la servitude de passage doit être respectée.
Tout est dit, précisément.
A part ça, toutes les "têtes pensantes", des proprios à la Préfecture, en passant par la Mairie et les diverses administrations qui prennent les décisions font assaut de mauvaise foi (mais non, de respect de la procédure, voyons...) pour que cette histoire traîne en longueur pendant des années. Dans quel but stupide ?
Si servitude il y a, elle doit être respectée.
Les circonvolutions des décideurs masquent mal leur NONCHALANCE (au sens vrai : "peu me chaut" autrement dit "je m'en fous"...). Sans se soucier des possibles accidents de personnes. Quels sont les neurones qui ne connectent pas dans leurs cerveaux qui, en attendant d'hypothétiques décisions "légales", les empêchent de trouver un compromis AMIABLE qui ferait une solution PROVISOIRE ? (puisque si j'ai bien compris c'est déjà arrivé...)
Je l'ai dit ailleurs dans une autre interrogation, mais sincèrement je pense qu'une partie des habitants de ce pays veulent transformer la France en un pays de pissefroids, et que ce n'est pas ce qu'on peut appeler le "vivre ensemble", quelle que soit l'acception qu'on donne à cette expression.

Anne
08/10/2018 - 13:23:36

Les sentiers de randonnées doivent être ouverts à tous les amoureux de la nature.

Nicole CREMEL
08/10/2018 - 12:00:57

L’Hôpital-Camfrout. Le propriétaire de l’île de Tibidy réagit
https://www.ouest-france.fr/bretagne/landerneau-29800/l-hopital-camfrout-le-proprietaire-de-l-ile-de-tibidy-reagit-5999497  

Tibidy. Lueur d’espoir pour la réouverture du sentier
https://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/tibidy-lueur-d-espoir-pour-la-reouverture-du-sentier-05-10-2018-12098810.php  

Alain UGUEN
07/10/2018 - 08:42:54

L’Hôpital-Camfrout. Ils se battent pour l’accès à l’île de Tibidy
https://www.letelegramme.fr/finistere/lhopital-camfrout/l-hopital-camfrout-ils-se-battent-pour-l-acces-a-l-ile-de-tibidy-06-10-2018-12099222.php  

Alain UGUEN
07/10/2018 - 08:35:42

Le problème n'est-il pas tout simplement le principe de propriété privée ?
La Terre est à tou.TE.s et depuis le début de l'histoire de notre espèce, les principes de frontières ou de propriété n'ont duré qu'un temps court (l'être humain s'est plus passé de ces notions que de vivre sous leurs emprises).
Si on changeait vraiment de paradigme. Opposer un droit (de propriété) à un droit d'usage ?
Paroles, paroles, paroles. Les principes sont les mêmes et les motivations toutes personnelles.

Flip
03/10/2018 - 14:31:50

non mais il faut les comprendre ces riches terriens ils achetent des terrains hors de prix pour avoir la tranquilite et ils n'arretent pas de voir passer des gens chez eux . vous pourriez faire des efforts quand même , amener des bottes quand c'est la marée basse et des palmes et un tuba quand c'est la marée haute…
aller bonne rando

phil
03/10/2018 - 09:45:35

et si ce propriétaire s'est vu contraint de fermer l'accès à cause des détritus des randonneurs et plaisanciers qu'il est obligé de ramasser.
souvent les premiers à rouspéter sont les premiers à laisser leurs papiers gras, leurs mégots ou bouteille plastique tout le long de leur chemin.
il suffit pour se rendre compte de ces fait de se promener le long des cours d'eau pour connaitre la marque des leurres ou la consommation des pêcheurs ou des promeneurs.
donc, avant de hurler pour faire appliquer les Lois, on commençais par s'appliquer à soi nos devoirs, cela éliminerait de nombreuses fois ce genre de problèmes.

Jean-Pierre Reillon
02/10/2018 - 20:03:36

Je me joins à tous ceux qui veulent faire respecter la loi, opposable à tout citoyen quel qu'il soit, pour le libre passage des piétons le long du littoral.
Utilisons tous les moyens pour faire pression sur les pouvoirs publics

Alain KERJAN
02/10/2018 - 15:59:03

Et la loi ?

Dominique Roussy
02/10/2018 - 12:02:02

Bon, quand le peuple aura retrouvé sa souveraineté celui là on l'expropie ! c'est bien tout ce qu'il mérite ! A nous St Guénolé !

Pascal BERLAND
02/10/2018 - 08:51:58

Mais pour qui se prennent ces riches propriétaires pour passer outre la loi?
un petit rappel ne peut leur être que bénéfique, sinon le blocus peut se retourner aisément.

Ne pas laisser passer ce genre de comportement irrespectueux, c'est juste un devoir.

jacques wasselin
01/10/2018 - 23:35:35

Je suggère que les navigateurs victimes de ce déni de droit de passage fassent eux-mêmes, de leur côté, le blocus de l'île, empêchant ainsi le "propriétaire" de se ravitailler!!! ;o)
S'il y a un droit de passage multiséculaire, c'est ce qu'on appelle une "servitude" et un propriétaire ne peut s'y opposer. C'est au Préfet de faire respecter la loi.

Ani Boquillon
01/10/2018 - 19:01:47

" Droit de passage immémoriaux " violés trop souvent, comme sur la Côte d'Azur......
J'avais déjà signer semblable pétition lors du séjour de je ne sais quel émir, dérangé par nos baigneurs de France

G. Garenne

un anonyme
01/10/2018 - 17:56:18

Le droit de propriété a des limites....; ces limites doivent éviter au public d'être "emmerdé" par un grincheux!!!

Cactus très énervé!
01/10/2018 - 17:04:36




rien que l'application de la loi!

anonyme
01/10/2018 - 14:18:21

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !