actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Electricité 100% renouvelable ?

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Pour l'abandon du projet de centrale à gaz à Landivisiau (29)

Monsieur le Président de la République, vous vous êtes engagé clairement pour une sortie des énergies fossiles et une vraie transformation de notre modèle de production énergétique.

[ 3 943 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 20 janvier 2018

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président de la République
En soutien à - L'association Landivisiau Doit Dire Non à La Centrale, L'association S-Eau-S, Le Collectif GASPARE, L'association Force 5, La Confédération Logement Cadre de Vie Finistère (CLCV du Finistère), Le Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère (GAB29), Le syndicat des SIMPLES, L'association AE2D, L'association Sizun, Locmélar, Saint Sauveur Disent Non à la Centrale, L'association Commana Dit Non à la Centrale


Elle prendra fin le : 30 juin 2018

Plus d'infos

Ainsi vous avez déclaré récemment la fermeture de toutes les centrales au charbon d’ici la fin de l’année 2021 et « l’absence de toute construction de nouvelles centrales thermiques ».
Or vous n’êtes pas sans savoir qu’un projet de centrale à cycle combiné gaz est toujours d’actualité à Landivisiau (29) !
Nous, organisations signataires ci-dessous, considérons que le projet de centrale à gaz de Landivisiau de 422 MW est :

1-Inutile
Malgré un hiver froid en 2016-2017, les turbines à combustion (T.A.C.) de Dirinon et de Brennilis destinées à répondre aux pics de consommation n'ont été activées qu'une centaine d'heures alors que 1/3 des réacteurs nucléaires étaient à l'arrêt !
Alors que la population bretonne a augmenté de 100 000 habitants en 5 ans, la consommation électrique en Bretagne s’est stabilisée.
2-Dépassé
En effet des solutions alternatives se développent :
-ferme éolienne en mer au large de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor)
-ferme éolienne au large de l'île de Groix (Morbihan)
- La mise en service fin décembre 2017 de la ligne à haute tension de 225 000 volts entre Lorient (Morbihan) et Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) sécurise dorénavant l'approvisionnement électrique de la Bretagne. L'inauguration de ce nouveau "filet de sécurité " a eu lieu lundi 15 janvier 2018.
- Le projet d'interconnexion électrique "Celtic Interconnector" entre l'Irlande et la Bretagne (raccordement au poste électrique de la Martyre, à 20 km de Landivisiau) est en bonne voie, sa mise en service est prévue en 2025, soit demain.
- Et l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments est bien réelle
3-Très coûteux
50 millions d’euros de subvention par an pendant 20 ans accordés à Direct Énergie et qui seraient payés par chaque consommateur sur sa facture d'électricité (au titre de la Contribution au Service Public de l’Électricité)
4-Très polluant
Ce projet pharaonique rejetterait dans l'atmosphère 1,5 million de tonnes de CO2 par an !
5-En totale contradiction avec l'objectif de la COP 21 :
qui vise à réduire les émissions de CO2 pour limiter la hausse de la température sur le globe à 2°, si nous ne voulons pas rendre la planète inhabitable !
Nous vous demandons de mettre fin à ce projet contraire aux engagements climatiques internationaux de la France.
Les organisations signataires :
- L'association Landivisiau Doit Dire Non à La Centrale : http://www.nonalacentrale-landivisiau.fr/category/nos-arguments/  
- L'association S-Eau-S : http://seaus.free.fr/  
- Le Collectif GASPARE http://www.nonalacentrale.fr  
- L'association Force 5 http://www.force5association.fr  
- La Confédération Logement Cadre de Vie Finistère (CLCV du Finistère) http://www.clcv-finistere.fr  
- Le Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère (GAB29)http://www.agrobio-bretagne.org/gab-29/  
- Le syndicat des SIMPLES http://www.syndicat-simples.org/fr/index.php  
- L'association AE2D http://www.ae2d.infini.fr  
- L'association Sizun, Locmélar, Saint Sauveur Disent Non à la Centrale
L'association Commana Dit Non à la Centrale

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à petitions@elysee.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Abandon du projet de la centrale à gaz
  • Message : Monsieur le Président de la République,
    vous vous êtes engagé clairement pour une sortie des énergies fossiles et une vraie transformation de notre modèle de production énergétique. Je m'associe aux organisations locales qui dénoncent un projet de centrale à gaz inutile, dépassé, très couteux et très polluant.
    Je vous demande donc de mettre fin à ce projet contraire aux engagements climatiques internationaux de la France.
    Dans cette attente veuillez croire en ma vigilance citoyenne sur vos décisions.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

23 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Hé l'âne onyme...pourriez vous nous foutre la paix avec votre dieu de M....

Erick LECONTE
17/03/2018 - 18:45:15

messieurs les décideurs n'oubliez pas que Dieu veille et "qu'il détruira ceux qui détruisent la Terre"

un anonyme
08/03/2018 - 17:18:43


Nous venons d'apprendre une excellente nouvelle aujourd'hui : le rapporteur public du Conseil d'Etat a demandé ce matin l'annulation du jugement de la Cour administrative d'Appel de Nantes concernant l'autorisation accordée à Direct Energie d'exploiter la centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau.

L'association Force 5 avait fait un pourvoi en cassation auprès du Conseil d'Etat à la mi-juillet 2017 contre la décision de la Cour Administrative d'Appel de Nantes rendue le 15 juin 2017 qui avait débouté Force 5.

Vous trouverez ci-joint l'article Le Télégramme sur son site internet et le lien ci-dessous.
http://www.letelegramme.fr/finistere/landivisiau/centrale-d-electricite-de-landivisiau-l-association-force-5-marque-un-point-08-03-2018-11879360.php  

Bonne lecture !

Nous ne lâchons rien !!

--
Landivisiau doit dire non à la centrale
Association loi 1901 à direction collégiale

Alain UGUEN
08/03/2018 - 15:27:14

Attention les parc éoliens n'est pas forcement la bonne solution. Pas de rentabilité, cout entretien exorbitant, je ne parle de la 'pollution visuelles'
Pour le reste je partage et donc signe.

Michel BRUNETON
26/02/2018 - 11:40:05

Chose promise,chose dûe!!!

Christiane Huard
29/01/2018 - 18:19:21

Oui les énergies fossiles présentent ont un impact sur la planète mais as-t-on évaluer les autres risques ? Concernant les éoliennes, les voitures électriques, les panneaux solaires. Les alternatives ne sont pas si écologiques que ça ; il suffit de lire "La Guerre des terres rares. La face cachée de la transition énergétique et numérique" de Guillaume Pitron, Editions Les Liens. C'est effroyable ce que peut engendrer l'exploitation de ces terres rares dont ont besoin ces nouvelles technologies.

Jane
26/01/2018 - 17:00:31

Comme aurait dit un de mes "grand père de cœur":

"C'est un réel danger que d'être en vie"

Enial Louis
26/01/2018 - 11:15:07

NON A CE PROJET POUR LA PROTECTION DE NOS CAMPAGNES. lA POLLUTION NOUS FAIT MOURRIRE A PETIT FEU TROP TRISTE

DOMI
24/01/2018 - 18:18:58

Il vaut mieux se battre contre les centrales nucléaires, c'est une priorité et une urgence.

ELISABETH COULOUMA
24/01/2018 - 17:26:55

Je réponds au commentaire de Georges LE ROY qui promeut le gaz issu d'ENR comme moyen de stockage.
Cela pourrait en effet être une solution intéressante MAIS elle a plusieurs inconvénients dont un qui fait courrir un risque d'instrumentalisation :
- en effet, cela revient à mettre l'hydrogène dans les mains des gaziers qui ne demandent pas mieux pour noyer leur "poisson" très fossilisé dans des tuyaux uniques qui comprendraient un petit pourcentage d'hydrogène, mais ne permettrait plus de garantir une traçabilité du gaz fossile ou ENR.
- L'hydrogène gazeux a une puissance massique inférieure à l'hydrogène solide et est nettement plus dangereux. C'est la société française McPhy qui détient la technologie brevetée. Je constate que depuis qu'ils se sont associés aux projets des gaziers comme le projet GRTgaz de Fos-sur-mer (13) qualifié de "POWER TO GAZ". McPhy a cessé quasi instantanément de promouvoir leur technologie solide. Si ce n'est pas une preuve, c'est tout de même une forte présomption !

Il serait donc nécessaire de monter un groupe de pression sur ce sujet stratégique, selon moi, afin de valoriser une technologie McPhy si prometteuse.
Car sans déployer massivement le stockage à base d'hydrogène solide, nous ne saurons jamais si nous ne pouvons pas nous passer du gaz comme l'affirme Georges.

Pour ma part, je m'y emploie.
De plus, je vous signale une initiative connexe très importante qui pourrait aussi y contribuer :

https://frama.link/parti-de-lanthropocene  

Julien

Julien Delalande
23/01/2018 - 17:43:23

Demander de mettre fin à ce type de projet reposant sur les énergies fossiles, donc contraire aux engagements climatiques internationaux de la France est très important.
Cependant, si nous n'ajoutons pas des propositions alternatives crédibles, cela me semble insuffisant.
Dans l'appel vous avez toutefois bien évoqué les énergies renouvelables. Mais vous faites allusion à la puissance installée. Je vous signale que ce paramètre est nécessaire mais pas suffisant.
En effet, pour la Bretagne encore plus que dans d'autres territoires vu sa géographie, un paramètre au moins aussi important est la puissance instantanée appelable sur le réseau. Et pour ce faire, il est impératif de coupler des moyens de stockage massifs et décentralisés d'énergie. Parmi les méthodes pour ce faire, il y la les STEP qui reposent sur l'énergie potentielle de l'eau. Cette technique a l'inconvénient de mobiliser des surfaces de stockage de l'eau et des dénivelés. C'est pourquoi il me semble intéressant et je l'ai souligné dans mon mel au pdt Macron, de valoriser le stockage à base d'hydrogène solide qui associe puissance massique inégalée et sécurité. Elle peut donc être utilisée partout, même en agglomération.

Julien Delalande
23/01/2018 - 17:16:42

Je rejoindrais Georges Leroy quand il dit que le gaz pourrait être un allié par sa souplesse de production. Je ne connais pas vraiment le principe des usines à gaz mais je sais qu'en Autriche en 1975-76, elles fonctionnaient déjà il me semble. Peut-être pourrait-on éclairer le cyberacteur sur le fonctionnement d'une telle usine et en donner les points forts et les points faibles. Je serai alors plus en mesure de voir si je signe ou pas la pétition.

Jonquille
23/01/2018 - 16:20:50

Hélas , encore ce projet pharaonique , inutile , couteux , anti-économies , anti coop21 ,etc..., basé sur des mensonges au moins par omission (les grands dirigeants n'ont rien affaire d'être de très mauvaise foi et de leurs erreurs , puisqu'ils n'en sont jamais punis de leurs propres deniers ) . Trop de ces grands dirigeants sont encore dans l'illusion qu'il suffit de créér des structures pour changer les besoins et la demande , quels qu'ils soient , comme dans les années 80 . Comme si fournir des sources supplémentaires de production d'électricité amenait forcément à plus de consommation électrique ! Tout le monde n'est pas idiot pour surconsommer sans retenue !!!

bibillo
23/01/2018 - 15:14:23

Comme Monsieur Leroy, avec lequel je suis d'accord sur la notion et le concept du gaz et de ses potentialités et avantages divers, je ne suis pas fermé à cette option; seulement, dans la cas présent, elle semble superflue et inutile, mis à part vis à vis des intérêts d'une grosse société d'exploitation opportuniste!...

Stéphane OHEIX
23/01/2018 - 14:17:19

c'est du liberalisme pur jus:pour se faire elire on annonce on annonce,une fois elu on fait le contraire....et des ecologiste sont au gouvernement...qu'estce que c'est au juste etre ecologis dans ces conditions....decdement qui peut on croire....
raymond

raymond caux
23/01/2018 - 13:53:18

Je signe parce que depuis le début je suis opposé à ce projet, parce que les 8 dernières années nous ont prouvé l'inutilité de cette centrale, parce que les 50 prochaines années nous prouveraient (hélas) la nocivité d'une telle usine, parce que demain si j'en crois certains prévisionnistes nretons, la Bretagne aura les moyens si elle se les donne de valoriser ses propres ressources énergétiques (valorisation de la biomasse, valorisation des énergies naturelles, du vent, du soleil (eh! oui!) et de l'eau) et d'approcher l'autonomie énergétique
Ne faisons pas à Landivisiau une sorte de NDDL de l'énergie, c'est à dire un projet mort-né d'être né trop vieux

Dominique GUIZIEN
23/01/2018 - 11:46:45

A ma connaissance les TAC de Dirinon et Brennilis n'ont fonctionnées que pour des essais et non pour compenser un manque de production.
Ecowatt Bretagne est une contribution demandée aux citoyens volontaires de participer à une réduction de consommation électrique aux passages des pointes matin et soir pour la sécurité du réseau , alerte pilotée par RTE.
Le suivi par le pilote RTE d'Ecowatt Bretagne indique pas d'alerte depuis l'hiver 2011/2012 ??? et nous sommes en 2018.

Jean Corbel
23/01/2018 - 11:43:03

c'est aberrant que l'on construise une nouvelle centrale en BRETAGNE, il faut encourager les économies d'énergie, si EDF n'avait pas mené des campagnes pour promouvoir le chauffage électrique nous n'en serions pas là et c'est peut être plus anecdotique mais beaucoup d'enseignes lumineuses brillent toujours dans la nuit

sarasin jean
23/01/2018 - 11:26:45

On ne peut plus se permettre ce genre de folie :
- Nouveau gouffre financier potentiel d'argent public si les vannes du gazoduc Russe (pays très fiable s'il en est....) arrivaient à se fermer.
- Impact environnemental non déterminé.
- Consommation d'énergie fossile non renouvelable.
- Très peu de création d'emploi local.
- D'autres centrales de ce type ont du fermer en France....
Seul intérêt pour la commune de Landivisiau et certaines communes de la collectivité des communes qui soutient le projet : les taxes locales !!!
Il FAUT regarder plus loin que ça en matière de respect de l'environnement !!!

Denis
23/01/2018 - 10:52:50

<<<< Je vous aiderai avec plaisir, mais pas de suite ;
d'ailleurs, je vous informe que je suis imposée en Italie, "à la source", bien + que ici en France, donc je ne peux rien déduire de mes impôts , hélas !

P.S. SVP, mettez à jour mon adresse mail !
Je suis gmail.com, pas yahoo.fr
Merci F. P.

Francesco Paparatti
22/01/2018 - 20:54:58

Je ne connais pas spécialement ce projet et ne porterai donc pas d'avis sur son intérêt.

Mais je voudrais profiter de ce dossier pour faire un commentaire d'ordre général sur l'intérêt du gaz.

On associe exclusivement, à tort, le gaz aux énergies fossiles.

Or il pourrait fort bien être, dans l'avenir, un précieux allié des énergies renouvelables.

La plupart de ces dernières, notamment l'éolien et le solaire, ont le grave inconvénient d'être intermittentes et l'amélioration de leur performance passe nécessairement par le stockage de l'énergie qu'elles produisent.

Or, parmi les nombreuses solutions de stockage qui peuvent être envisagées, une, très prometteuse consiste à synthétiser du gaz (méthane, hydrogène ou autre) pour le réutiliser ensuite dans une centrale électrique (sachant que les centrales au gaz sont celles qui présentent la plus grande souplesse pour adapter la production à la consommation).

Donc, sachons nous affranchir des idéologies et des idées pré-conçues, et soyons ouvert à toutes les idées pouvant contribuer à améliorer notre futur.

Je tiens à préciser que je n'ai pas d'intérêt dans le gaz. Je ne suis qu'un ex-ingénieur curieux et attentif à toutes les solutions proposées pour résoudre les problèmes auxquels notre société est confrontée.

Georges LE ROY
22/01/2018 - 19:47:14

Je préfère une centrale au gaz qu'une centrale biomasse comme à Gardane.

Roger
22/01/2018 - 18:51:48

toujours une politique incohérente...

un anonyme
22/01/2018 - 17:13:55

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !