actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

Les amis des 150

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

image vide cyberacteurs
image vide


version portugaise version anglaise version espagnole version allemande version italienne

Cyberaction N° 1452: Pas de nucléaire dans la taxonomie verte européenne

La Commission Européenne, sous la pression du lobby nucléaire européen et du gouvernement français, prévoit d’inclure l’énergie nucléaire dans la « taxonomie verte » (classification des investissements considérés comme favorables aux objectifs environnementaux de l’Union Européenne). Elle a envoyé aux Etats membres, le 31 décembre 2021 peu avant minuit, un projet de texte et publié un communiqué à ce sujet.

[ 3 519 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 07 janvier 2022

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Collectif Arrêt Du Nucléaire et les groupes ou collectifs : ADN 26-07 / ADN34 / Amis de la Terre Poitou / Bien Profond / Collectif Halte Aux Nucléaires Gard (CHANG) / Collectif Contre l'Ordre Atomique (CCOA - ADN75) / L'Observatoire du nucléaire / Réaction en chaîne humaine (RECH) / Tchernoblaye / Théâtre de l’ADN / Stop Nucléaire 56

Elle sera envoyée à Présidente de la Commission Européenne | à vos euro députés

Plus d'infos

taxonomie nucléairehttps://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/IP_22_2  
COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF NATIONAL ARRÊT DU NUCLÉAIRE

Ce projet fixe quelques conditions notamment une limitation dans le temps des projets nucléaires qui pourraient bénéficier d’un accès à des financements avantageux. Les projets de construction de nouvelles centrales atomiques devront avoir obtenu un permis de construire avant 2045 et les travaux permettant de prolonger la durée de vie des centrales existantes devront avoir été autorisés avant 2040.
https://www.lesechos.fr/monde/europe/bruxelles-devoile-un-projet-de-label-vert-pour-le-gaz-et-le-nucleaire-1375922  

Des experts indépendants, qui ont conseillé jusqu’à présent la Commission pour l’élaboration de la taxonomie, ont fait connaître le 21 décembre leur opposition à ce projetii. Le règlement sur la taxonomie prévoit d’ailleurs que la « plateforme sur la finance durable » et le « groupe d'experts des États membres sur la finance durable » doivent être consultés avant l’adoption finale du texte par la Commission en janvier 2022. Ils ont jusqu'au 12 janvier pour apporter leurs contributions.
https://www.elseurope.eu/event/europ-es-science%20  

Nous, citoyennes et citoyens européens, refusons l’inclusion de l’énergie nucléaire dans la taxonomie verte. Car l’énergie nucléaire nuit considérablement à chacun des six objectifs environnementaux de l’Union Européenne.
Atténuation du changement climatique : les deux-tiers de l'énergie utilisée par les centrales nucléaires est rejetée dans les fleuves, les mers et l’atmosphère qu’elle réchauffe significativement.
Adaptation au changement climatique : incendies, sécheresses, inondations menacent les centrales nucléaires situées en bord de mer ou de rivières pour leur refroidissement.
Utilisation soutenable de l’eau et des ressources marines : l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau qu'elle accapare, réchauffe et contamine durablement par des effluents radioactifs et chimiques.
Économie circulaire : la fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables ; le nucléaire, militaire et civil, produit des catastrophes, détruit des vies humaines et de la valeur économique.
Prévention des pollutions : l’industrie nucléaire a besoin d’autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques, qui sont de véritables droits de polluer.
Écosystèmes en bonne santé : le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome, non seulement pour les travailleurs de cette industrie mais aussi pour la population dans son ensemble et pour tous les organismes vivants.

La construction de nouveaux réacteurs et la prolongation du fonctionnement de ceux qui existent, ne sont pas acceptables pour toutes ces raisons et pour les dangers majeurs auxquels ils soumettent les populations européennes.

Elles ne doivent pas être facilitées par de nouveaux avantages indus liés à l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie verte européenne. Ce projet doit être abandonné par la Commission Européenne.

Pour s’opposer en ligne à l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie verte européenne,
une cyberaction, proposée par Cyberacteurs en partenariat avec l'Observatoire du nucléaire et le Collectif Antinucléaire Ouest, a permis d’envoyer plus de 3 200 messages à la Présidente de la Commission Européenne ;
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/stopyalintox-halteauxfakenewsnuclyn-5019.html  
Cette nouvelle cyberaction, « pas de nucléaire dans la taxonomie verte européenne », en ligne jusqu’au 31 mai doit permettre de faire connaître à la Présidente de la Commission Européenne notre opposition à ce projet :

Pour plus de précisions voir l’argumentaire en ligne :
http://collectif-adn.fr/2021/JE/taxonomie-verte.html  

Collectif Arrêt Du Nucléaire : http://collectif-adn.fr  
Janvier 2022

Les Verts européens envisagent de poursuivre la Commission au sujet de la taxonomie
https://www.euractiv.fr/section/energie/news/les-verts-europeens-envisagent-de-poursuivre-la-commission-au-sujet-de-la-taxonomie/  

PDF à télécharger pour plus d'infos

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ursula.von-der-leyen@ec.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Pas de nucléaire dans la taxonomie verte
  • Message : Madame la Présidente de la Commission Européenne,

    L'énergie nucléaire nuit à chacun des six objectifs environnementaux de l’Union Européenne.
    - Atténuation du changement climatique : les deux-tiers de l'énergie utilisée par les centrales nucléaires sont rejetés dans l'environnement et réchauffent la planète.
    - Adaptation au changement climatique : incendies, sécheresses, inondations menacent ces centrales situées en bord de mer ou de rivières pour leur refroidissement.
    - Utilisation soutenable de l’eau et des ressources marines : l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau et en contamine une partie.
    - Économie circulaire : la fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables.
    - Prévention des pollutions : les autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques sont de véritables droits de polluer.
    - Écosystèmes en bonne santé : le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome.

    Je vous demande donc de renoncer à inclure l'énergie nucléaire dans la taxonomie verte européenne.
    Dans l'attente, veuillez agréer mes voeux les meilleurs pour 2022.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre euro-député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

90 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Le réchauffement climatique est gravissime. Mais il n'est qu'un symptôme de la société industrielle moderne "propulsée"
par le capitalisme. La baisse de la disponibilité de l'énergie en général et surtout des métaux va entrainer une inflation
croissante et des impossibilités technologiques.
Combien de temps pour remplacer les 1,4 milliards de véhicules
thermiques légers par ceux électriques ? Combien de batteries?
Suffisamment de ressources (cuivre...) et pour combien de temps. L'énergie de l'industrie minière -de plus en plus
polluante- est le pétrole. Pas l'électricité. R.L.

Roger LUCE
22/07/2022 - 11:42:36

Inepte !

Marie CLAUX
19/07/2022 - 17:09:41

Un non sens !

Roland CHARLOU
19/07/2022 - 15:17:07

Les eurodéputés ont laissé passer mercredi 6 juillet 2022 la proposition de la Commission européenne d’inclure le gaz et le nucléaire dans la « taxonomie verte », cette classification de finance durable.
https://www.ouest-france.fr/europe/ue/le-parlement-europeen-plie-et-inclut-le-gaz-et-le-nucleaire-dans-la-taxonomie-verte-b166ca7e-fd49-11ec-8b97-7c3c843b47c2  


L’Autriche va contester en justice la présence du gaz et du nucléaire dans la taxonomie verte
https://www.ouest-france.fr/europe/autriche/l-autriche-va-contester-en-justice-la-presence-du-gaz-et-du-nucleaire-dans-la-taxonomie-verte-6859db3c-02a3-11ed-8fbe-98a3866fe2c5  

Alain UGUEN
18/07/2022 - 17:42:37

Il paraît que la programmation de construction des EPR en
est à ses balbutiements...;que rien ne se fera sans la "par
ticipation" des américains ou ...des chinois...et que c'est
la filière éoliennne qui pourrait assurer la production d'é
lectricité en attendant mieux...notamment grâce aux sites
offshore en mer...Bien évidemment...la prolongation des vi
eilles centrales est toujours envisagée...sur 15 ans au
moins...Mais...il y a 1 mais:les coûts de revient de l'éo
lien...qui serait assez prohibitif...en raison de l'entre
tien très particulier des gigantesques éoliennes...qui défi
gureront le littoral...sans oublier les problèmes causés
aux pêcheurs et autres exploitants de la bande littoral...

Michel RANDOLET
15/06/2022 - 18:28:56

Aurons-nous seulement l'eau nécessaire au refroidissement des centrales existantes et futures?...
Le bouleversement climatique perturbera le le régime de fleuves, que ce soit le Rhône, le Rhin, la Loire pour la France...
Tous les fleuves seront concernés et nos larmes (salées!) ne suffiront pas à le faire couler comme avant.

Eugène-François Ravenet
15/06/2022 - 10:21:17

Nucléaire : en votant contre la "taxonomie", l'Allemagne plante un couteau dans le dos de Paris
https://www.marianne.net/politique/union-europeenne/nucleaire-en-votant-contre-la-taxonomie-lallemagne-plante-un-couteau-dans-le-dos-de-paris  

Alain UGUEN
15/06/2022 - 08:46:19

Nucléaire : une alliance au Parlement européen pourrait finalement l'exclure de la "taxonomie"
https://www.marianne.net/politique/union-europeenne/nucleaire-une-alliance-au-parlement-europeen-pourrait-finalement-lexclure-de-la-taxonomie  

Alain UGUEN
15/06/2022 - 08:45:10

Nous venons de faire un grand pas dans notre lutte pour empêcher la taxonomie européenne de labéliser le gaz fossile et le nucléaire comme “durables”. Dans un vote très serré, les commissions de l’Environnement et de la santé et des Affaires économiques et monétaires ont adopté notre objection.

Mais nous n’avons pas encore gagné. Le plus dur reste à faire. Nous devons convaincre tou·te·s les membres du Parlement européen de nous soutenir lors du vote en plénière, la première semaine de juillet.

Nous avons donc besoin que tout le monde partage notre pétition pour rejeter cette taxonomie européenne.

Le gaz et le nucléaire ne sont pas “verts”. Prétendre le contraire, c’est tout simplement du greenwashing.

Pour nous aider, partagez-la le plus de monde possible.

Je suis convaincue qu’avec votre aide, nous pouvons mettre fin à ce greenwashing et continuer notre combat contre le dérèglement climatique.

Cordialement,

Hedvig Sveistrup
Chargée de campagne Climat
Groupe Verts/ALE au Parlement européen

Alain UGUEN
15/06/2022 - 08:36:00

Le nucléaire n'est vert que si on ne considère ni l'extraction de l'uranium, ni l'élimination des déchets, ni la santé des travailleurs à tous les niveaux de la chaine de production, ni les incidents et accidents...
Dire que le nucléaire est vert est une fraude.
Ce n'est pas le rôle de la Commission européenne d'entériner les fraudes du lobby nucléaire.

Anne-Françoise Roger
02/04/2022 - 12:47:48

Le nucléaire est sale en amont et en aval , dangereux , gaspilleur ( 2/3 de l'énergie primaire ) , dépendant des pays producteurs d'uranium, moins offreur d'emplois que les ENR, associé à des opacités et mensonges, et de plus en plus dépendant de l'hydrologie

Georges PROST
17/03/2022 - 19:21:41

VIVE L'ENERGIE LIBRE

Coralie
25/02/2022 - 23:02:48

Le nucléaire fait parti d'un autre âge ! Changeons d'air, ayez le courage de sauver la planète et sans déchets , car le nucléaire c'est des déchets non recyclables...

Coralie
25/02/2022 - 23:01:23

le nucléaire en france ( tous les candidats a l'élection présidentiel y sont favorables), le gaz énergie "verte" en allemagne!!!!

alain HUMBERT
21/01/2022 -
et personne pour contredire ce contributeur !!!
Mélenchon, Poutou et Jadot sont CONTRE.tiens , c'est marrant Jadot est souligné en rouge!!!

jean jordan
18/02/2022 - 18:23:13

NUCLEAIRE NON MERCI

estel nicolas
12/02/2022 - 16:40:34

Mais qu'est-ce qu'on pourrait bien faire pr inciter les pays européens les plus producteurs d'électricité carbonée
à en changer...?Aujourd'hui...la Pologne ne veut pas de nu cléaire sur son sol et se permet d'emboconner les pays voi
sins avec la pollution de nanoparticules qui voyagent des
centrales à charbon polonaises vers l'Ouest...Et l'Allema gne fait donner ses centrales à lignite plein pot...après
avoir foudroyé 11 réacteurs ces dernières années...Et tous
les pays qui ont des mines de charbon sur leur sol ont beaucoup de mal à se convertir...en production d'énergie
"propre":le gaz naturel + le nucléaire...Reste donc la géothermie et le photovoltaïque...C'est quand que on va où
...?

stoppeur
09/02/2022 - 18:22:42

SCANDALEUX !!!

josette FEURLY
09/02/2022 - 08:37:40

Le nucléaire n'est pas vert, très certainement. Mais, antinuk depuis toujours, je me pose la question suivante, dans le contexte suivant : le nucléaire existant n'est-il pas le moyen utile pour produire de l'électricité,le temps que le système économique ne s'écroule complètement, plutôt que de mettre sa tête dans le sable à bousiller nos paysages avec du photovoltaïque pas vert ou de l'éolien pareil.
Ce qui me choque le plus c'est que le gaz est dans le duo final, bien pire que le nuk à court terme.

Alain Luyten
09/02/2022 - 00:26:51

C'est un véritable scandale que ce classement, l'histoire s'en souviendrait longtemps, l'une des énergies les plus risquées au Monde classée VERTE ???

Bernard Pothier
08/02/2022 - 18:44:00

Taxonomie verte : le mauvais coup de Bruxelles au climat laissera des traces
https://www.politis.fr/articles/2022/02/taxonomie-verte-le-mauvais-coup-de-bruxelles-au-climat-laissera-des-traces-44056/  

La ministre espagnole de la Transition écologique a qualifié d’erreur le fait de mélanger sous le même label des énergies qui peuvent contribuer à la décarbonisation – comme le nucléaire et le gaz – avec celles qui sont « clairement en faveur d’une décarbonisation sans risques«
https://savoie-antinucleaire.fr/2022/02/07/lespagne-ne-financera-pas-de-nouvelles-centrales-nucleaires/  

François VALLET
08/02/2022 - 17:13:34

La Commission européenne accorde un label « vert » au nucléaire et au gaz, malgré les protestations
https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/02/02/malgre-les-protestations-la-commission-europeenne-accorde-un-label-vert-au-nucleaire-et-au-gaz_6112017_3244.html  

Bruxelles étiquette le nucléaire et le gaz de « durable » pour accélérer la décarbonation de l'UE
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/bruxelles-etiquette-le-nucleaire-et-le-gaz-de-durable-pour-accelerer-la-decarbonation-de-l-ue-903264.html  

Nucléaire: l'Autriche va porter plainte contre le label "vert" de l'Union européenne
https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/nucleaire-l-autriche-va-porter-plainte-contre-le-label-vert-de-l-union-europeenne_AD-202202020295.html  

« Du greenwashing pur et simple » : la Commission européenne accorde son label vert au nucléaire et au gaz
https://www.nouvelobs.com/ecologie/20220202.OBS53968/du-greenwashing-pur-et-simple-la-commission-europeenne-accorde-son-label-vert-au-nucleaire-et-au-gaz.html  

Accord sur un label de financement durable du nucléaire et du gaz naturel : une eurodéputée écologiste dénonce "une perte de temps"
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/union-europeenne/accord-sur-un-label-de-financement-durable-du-nucleaire-et-du-gaz-naturel-une-eurodeputee-ecologiste-denonce-une-perte-de-temps_4938342.html  

Alain UGUEN
03/02/2022 - 09:40:31

Le nucléaire une énergie verte, on aura tout vu. Vraiment on nous prend pour des billes.
Quand est ce que nos dirigeants comprendront les priorités pour notre planète en privilégiant les énergies naturelles mais en aucune façon le nucléaire.

Lucienne WINTZER
31/01/2022 - 07:22:07

A force de prendre les gens pour des c... ils finissent par se croire intelligents ces pro-nucléaires aveugles. Tchernobyl, Fukushima ne leur suffit donc pas ?

Ceux qui voient le nucléaire en vert sont sans aucun doute daltoniens ou "subventionnés", devinez par qui ???

René KERHOUSSE
28/01/2022 - 23:37:09

Pour Jancovici, il y a aussi l’enquête (en 3 volets) de Reporterre :
https://reporterre.net/Qui-est-Jean-Marc-Jancovici-L-enquete-de-Reporterre  

Alain UGUEN
28/01/2022 - 17:01:32

Le Nucléaire VERT, on aura tout vu...
Commission Européenne, si tu accède à cette demande d'Emmanuel Ma€ron ta réputation est faite...

Bernard Pothier
28/01/2022 - 16:22:19

un tartuffe de l'écologie pas toujours démasqué et qui arrive à faire illusion grâce à des journalistes complaisants comme Natacha Polony de Marianne.

Ce matin il officiait sur France Culture . Voici le lien pour le récouter si vous l'avez loupé.
https://www.franceculture.fr/emissions/l-invite-e-des-matins/les-voies-economiques-de-l-ecologie-avec-jean-marc-jancovici  
Il faut connaître leur rhétorique pour mieux les démasquer

Pour comprendre l'entourloupe, on peut aller sur le site d'Arrêt du Nucléaire
http://collectif-adn.fr/index.html#experts  

Alain UGUEN
28/01/2022 - 08:37:43



PLUS de nucléaire nulle part source de mort et de profits!!!!

mondo
21/01/2022 - 19:04:55

Non, le nucléaire n'est pas vert. Relisez tous les articles des associations et des scientifiques éclairés depuis que cette pourriture a été inventée et vous verrez si ça mérite d'être peint en vert.
Les centrales vont toutes s'auto détruire. On sait à quoi ressemblera la cata. Et les promoteurs de cette énergie ne seront pas au dessus des tours pour éteindre les incendies.
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
21/01/2022 - 19:04:01

NON le nucléaire ne saurait être considéré comme une énergie verte, à source renouvelable, au motif que l'exploitation des centrales en activité émet moins de GHS que celles fonctionnant aux énergies fossiles. Ces manipulations du langage sont une entourloupe pour ne pas considérer le problème de l'énergie dans sa globalité: quels besoins pour quoi faire? quelles ressources acceptables pour arrêter MAINTENANT la casse climatique et environnementale? quelles alternatives à quelles échelles et avec quel calendrier pour une véritable transition / mutation? où les états doivent-ils agir en priorité pour ne plus laisser de champ possible aux intérêts particuliers aux dépends de l'intérêt général?

Marie-Christine MONNIER
21/01/2022 - 17:10:54

Stop à l'arnaque nucléaire, elle nous coûte un pognon de dingue!

Bruno Darbon
21/01/2022 - 14:47:10

le nucléaire en france ( tous les candidats a l'élection présidentiel y sont favorables), le gaz énergie "verte" en allemagne!!!!

alain HUMBERT
21/01/2022 - 14:23:04

Stop à toutes ces inepties qui n'aideront pas le climat.

Mario Mulé
21/01/2022 - 12:00:59

C'est absolument honteux. Même une enfant est à même de comprendre que par le mode d'extraction et de transport des minerais et l'incapacité de se débarrasser des résidus, le nucléaire ne peut en aucun cas être écologique

Marie CLAUX
21/01/2022 - 11:54:24

Pas de greenwashing du gaz naturel et du nucléaire, Monsieur Macron !
https://www.sortirdunucleaire.org/Pas-de-greenwashing-du-gaz-naturel-et-du?origine_sujet=LI202201  

Alain UGUEN
21/01/2022 - 07:55:44

Il faut arrêter le nucléaire au lieu de chercher à soutirer des financements de l'Europe pour rafistoler les vieilles installations et prolonger des chantiers d'EPR qui ne seront jamais au point. La France joue un jeu dangereux et pas très correct.

Annie Gaillat
18/01/2022 - 14:04:16

Complètement d'accord avec Jean-Luc Pellard ! Et quand on est irresponsable ??? "On n'est plus citoyen" !!! Et quand on n'est plus citoyen ??? Sans doute rejoint-on le clan de "ceux qui ne sont rien" ?
Monsieur le Président, vous devriez réfléchir davantage avant de prendre seul vos décisions...
Liliane Girard

Liliane Girard
17/01/2022 - 18:57:25

C'est du n'importe quoi, si le nucléaire est une énergie verte alors je suis le pape ou le président de tous les français qui n'est qu'un incapable et bafoue le droit des français.
Une honte de vouloir mettre cette énergie nucléaire dans la taxonomie verte européenne.

Stéphoto
17/01/2022 - 18:21:34

Je signe la pétition

MICHEL ICHANJOU
17/01/2022 - 10:27:28

Non le nucléaire n'est pas une énergie renouvelable et je ne comprends pas bien ce qu'elle a de verte car elle produit bien des gaz à effet de serre (mines d'uranium, transport...) et surtout des dont on ne sait pas quoi faire sinon à jouer l'autruche en les cachant inconsidérément dans le sol. Sans parler de l'EPR et de pseudo nouveaux réacteurs pas au point constituant de véritables gouffres financiers pour la collectivité. La communication de doit pas verdir une énergie aussi dangereuse et polluante sans avenir.

emmanuel lebrun
16/01/2022 - 22:29:57

L’énergie nucléaire une énergie verte pour l’Europe??? Non, une énergie dangereuse et hyper chère à financer, dont nous ne voulons pas en raison du préjudice sur l’environnement des déchets radioactifs (pour des dizaines et milliers d’années)! Une énergie qui nous a arbitrairement imposé l’heure d’été simple et double, polluante (ozone O3), aux effets délétères sur la biodiversité, sur la santé humaine. Pour la défense du Climat et pour notre Santé, pour les Générations futures, il est urgent et indispensable de développer rapidement les énergies renouvelables et de respecter les Temps Universels Coordonnés dans l’Union.(cyberaction 1049 : https://is.gd/tOdnQs)  

ASSOCIATION LA MERIDIENNE.

BAUER maryvonne
16/01/2022 - 18:52:47

Trop de risques pendant l'utilisation et après avec des déchets ingérables qui seront là des milliers d'années après nous...
Non le nucléaire ne pourra JAMAIS être UNE ÉNERGIE VERTE. Nos politiques qui proposent cette idée sont des irresponsables et seront peut-être un jour des exterminateurs du vivant !

Pellard Jean-Luc
16/01/2022 - 10:47:42

Rassemblement à Strasbourg contre l’inclusion du gaz et du nucléaire dans la taxonomie européenne
Organisé par Stop Fessenheim, la fédération allemande Ausgestrahlt, la fédération allemande BUND, la Mahnwache Breisach et le Réseau "Sortir du nucléaire" - Alsace

Mercredi 19 janvier 2022


À l’occasion de la venue d’Emmanuel Macron, plusieurs associations antinucléaires organisent à Strasbourg un rassemblement européen visant à protester contre le projet d’inclusion de l’énergie nucléaire et des gaz fossiles dans la taxonomie verte, examiné par l’Union Européenne.



Déroulement du Rassemblement

Le rassemblement se tiendra à proximité du parlement européen. Les militant·es seront invité·es à repeindre en vert des barils de déchets radioactifs et de gaz, afin de symboliser le greenwashing de la politique énergétique européenne.

Le rassemblement se fera dans le respect des gestes barrières et des règles sanitaires.

Accès au rassemblement

Vous pourrez rejoindre le rassemblement dès 9H. L’action débutera à 10H.

Toutefois, les associations organisatrices négocient encore l’emplacement précis du lieu de rassemblement auprès des autorités compétentes. Le lieu de rendez-vous sera donc communiqué prochainement.

Contact organisation :
Association Stop Fessenheim

Alain UGUEN
16/01/2022 - 10:13:22

LA TAXONOMIE EUROPÉENNE ET LE NUCLÉAIRE : UNE CLAQUE POUR L’ALLEMAGNE ?
https://www.jean-jaures.org/publication/la-taxonomie-europeenne-et-le-nucleaire-une-claque-pour-lallemagne/  

Alain UGUEN
16/01/2022 - 09:02:07

Quels circuits et d'où provient l'uranium ? (qui n'est pas une énergie renouvelable)
Quelles belles cibles que font nos réacteurs nucléaires pour les attentats terroristes ...

Aktio
16/01/2022 - 01:31:11

le nucléaire ne peut répondre au urgences climatiques, trop de risques, les accidents graves sont pourtant là mayak, tree miles island, tchernobyl, fukuchima, comment peut on imaginer un nucléaire dans les énergies vertes alors que l'on ne sait que faire des déchets, merci pour l'héritage à nos arrières arrières petits enfants, des arrières ont peut en rajouter le temps de dix demies vies du plutonium.
le nucléaire est à comparer à un avion gros porteur contenant la population mondiale, que l'on aurait fait décollé sans avoir prévu de piste d'atterrissage, le nucléaire est aussi la seule énergie dont le prix continue à augmenter après sa période d'apprentissage, avec un mégawatt/heure à 130€ pour l'EPR je ne suis pas certain que beaucoup pourront encore l'utiliser dans vingt ans, enfin un peu de sérieux Mr les politiques treize ans pour construire un EPR les risques le prix le résultat, pas un seul au point actuellement, panne de taischan toujours non résolue c'est ça que vous proposez pour l'urgence climatique. hormis rapporter des dividendes à vos petits copains je ne vois pas ce qui vous motivent. essayés donc d'avoir une vision à plus de cinq ans, cela pourrait être utile aux générations futures. en tous cas ce n'est pas une bonne année que je souhaiterai à ce genre de décideurs. a bonne entendeurs salut jacky berthomé

jacky berthomé
16/01/2022 - 01:09:39

Tant que le problème des déchets n'est pas résolu c'est NON.

Papou
15/01/2022 - 20:52:52

Nous savons depuis déjà longtemps que les lobbies industriels arrivent à corrompre les parlementaires et autres élus ou membres des gouvernements. C'est vrai pour l'armement pour le domaine de la santé, pour l'agro-industrie c'est vrai pour le nucléaire français. La désinformation du public dans ces domaines très importants est magnifiquement bien organisée. Les fausses nouvelles ne sont pas seulement l’œuvre d'irresponsables sur les réseaux sociaux.

Claude Fustier
15/01/2022 - 18:53:59

Dire que l'énergie nucléaire est verte, avec tous les déchets dont on ne sait que faire qu'elle engendre et qui resteront dangereux pendant des milliers d'années, est quelle chose de plus que surprenant.
Je dirais, moi, qu'elle est très polluante.
Et je ne parle pas de la dangerosité des réacteurs, de plus en plus dangereux en vieillissant, alors qu'ils sont maintenus par des sous traitants.
Je ne parle pas non plus des sites pollués que seront les centrales quand on les aura arrêtées. On n'a pas réussi encore

Michel ICHANJOU
15/01/2022 - 18:35:09

Avec le nucléaire, nous risquons effectivement d'être vert mais vert parce que irradié !

PATRICK QUILLATEAU
15/01/2022 - 17:59:54

La gestion des déchets va coûter très cher à nos enfants et petits-enfants. La prochaine catastrophe nucléaire sera probablement en France. Où ? A la Hague ? Combien de morts ?

GISécolo
15/01/2022 - 14:39:43

Le nucleaire n’est pas rentable et hors de prix par rapport aux énergies renouvelables
Il est dangereux (tchernobile et fukushima)
Il sert surtout aux militaires
La gestion des déchets coûtera aux générations futures,bien qu’il n’y aura plus d’uranium
L’investissement pour les énergies renouvelables est supérieur à celui du nucléaire
La construction de réacteurs est pratiquement nulle dans le monde
Nous avons 10 ans pour limiter le réchauffement 13 ans pour faire un EPR sera trop tard quand aus SMR ils coûtent la peau des fasses,et il faut 10 ans pour les étudier et encore plus pour les construire et le coût du megawattproduit est très supérieur à celui du renouvelable ((voir le réacteur flétan en russie)
Halte aux lobbies de tous points,y compris celui du nucléaire)

philippelel
15/01/2022 - 12:34:29

Déni de réalité, la peinture verte des écolos-bobos veut a tout prix camoufler la dangerosité extrême du développement du nucléaire afin de ne rien remettre en cause du confort que lui apporte la surconsommation de biens inutiles liée au grand gaspillage énergétique...
Le changement de paradigme civilisationnel,(décroissance... ?) n'est malheureusement pas pour demain si on classe l’énergie nucléaire dans les énergies vertes....

JEAN LAPORTE
15/01/2022 - 12:01:15

La filière nucléaire civile est une aberration technologique d'apprentis sorciers que nous subissons depuis plus de 70 ans. Les catastrophes ont montré sa vulnérabilité et ses dangers pour la planète et l' humanité. Essayer de nous faire croire encore une fois qu'elle pourrait tout à coup se transformer en énergie "verte et vertueuse" est une posture que nous connaissons bien. Je dénonce donc ce stratagème manipulateur des esprits qui voudrait nous tromper une fois de plus sur la réalité de cette industrie qui n'est qu'une suite de mensonges, d'erreurs, de dénis dont le but est essentiellement l'appât du gain et du pouvoir. L'impact climatique de cette filière depuis l'extraction de l uranium jusqu'au démantèlement ( toujours pas maîtrisé !) n'est pas compatible avec la lutte que nous devons mener d'urgence aujourd'hui pour limiter le changement climatique et réduire les conséquences de notre activité sur les écosystèmes de plus fragilisés. Nous ne pouvons pas laisser aux générations futures la tâche Imimmense de devoir gérer encore plus de déchets produits par cette industrie morbide ! Arrêtons cette folie et cherchons ensemble des solutions acceptables à tous points de vue.
Patrick Sablon

Patrick Sablon
14/01/2022 - 23:21:18

La filière nucléaire civile est une aberration technologique d'apprentis sorciers que nous subissons depuis plus de 70 ans. Les catastrophes ont montré sa vulnérabilité et ses dangers pour la planète et l' humanité. Essayer de nous faire croire encore une fois qu'elle pourrait tout à coup se transformer en énergie "verte et vertueuse" est une posture que nous connaissons bien. Je dénonce donc ce stratagème manipulateur des esprits qui voudrait nous tromper une fois de plus sur la réalité de cette industrie qui n'est qu'une suite de mensonges, d'erreurs, de dénis dont le but est essentiellement l'appât du gain et du pouvoir. L'impact climatique de cette filière depuis l'extraction de l uranium jusqu'au démantèlement ( toujours pas maîtrisé !) n'est pas compatible avec la lutte que nous devons mener d'urgence aujourd'hui pour limiter le changement climatique et réduire les conséquences de notre activité sur les écosystèmes de plus fragilisés. Nous ne pouvons pas laisser aux générations futures la tâche Imimmense de devoir gérer encore plus de déchets produits par cette industrie morbide ! Arrêtons cette folie et cherchons ensemble des solutions acceptables à tous points de vue.
Patrick Sablon

Patrick Sablon
14/01/2022 - 23:20:51

Soudure, combustible… De nouveaux retards pour l’EPR de Flamanville qui coûtent cher
https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/soudure-combustible-de-nouveaux-retards-pour-l-epr-de-flamanville-qui-coutent-cher-51336424-73b4-11ec-bc95-d3e60ba15147  

Aucune date de mise en service n’est annoncée. Jusqu’à présent fixée à la mi-2023, elle pourrait donc être reportée à 2024. Soit douze ans de retard sur la date initiale.

300 millions de plus, sans les frais

Le coût de l’EPR est alourdi de 300 millions et porté à 12,7 milliards d’euros, contre trois milliards estimés au lancement du projet, en 2004.
La cour des comptes, affirmait, en juillet 2020, qu’il faudra y ajouter des coûts complémentaires qui pourraient atteindre près de 6,7 milliards d’euros à la mise en service du réacteur », dont environ 4,2 milliards de frais financiers ».

Alain UGUEN
13/01/2022 - 08:56:59

Ô nucléaire.
• Une croyance quasi mystique
• Des mensonges à la pelle répétés par les politiques de nombreux pays
• Une utilisation destructrice : Hiroshima, Nagasaki et d’autres à venir
• Un mépris de la Démocratie
• Un leurre : l’Indépendance énergétique de la France avec un combustible - l’uranium qui vient de l’étranger (Canada, Australie, Afrique du Sud) et ( Niger, Kazakhstan, , Namibie, Brésil, Russie, Inde, Chine, , Ukraine, Russie). Que des pays démocratiques !!!
• Un minerai fossile qui s’épuise comme les autres
• Dangereux pour la planète : essais militaires du Sahara, Tahiti, catastrophes avérées Tchernobyl, Fukushima et les autres accidents évités « juste à temps », mais qui laissent des traces dans l’environnement durant une longue période.
• Les déchets soi-disant gérés mais en réalité stockés là où ils sont pour l’éternité, stérilisant le territoire pour des millions d’années.
• Des pays nucléaires en quête de solution satisfaisante pour les déchets à haute activité à vie longue les enfouir à – 500m pour les oublier est éthiquement irresponsable pour les générations futures.
• Expérience couronnée par l’échec, WIPP aux USA, Goerleben en Allemagne (sel), Stocamine en Alsace (chimique mais vendu comme réversible prêt à polluer une nappe phréatique stratégique).
• Energie décarbonée : l’est elle vraiment si l’on rajoute l’extraction, le transport d’uranium, les matériaux de construction de centrales, le béton des poubelles atomiques et de leur process ?
La société a besoin d’énergie rapidement - s’il faut 30 ans pour construire ces centrales atomiques (petites ou grandes) le danger restera bien réel pour ne même pas satisfaire les besoins.
Escroquerie suprême : promouvoir les véhicules électriques en connaissant la pénurie potentielle d’électricité pour accentuer le manque et proposer des centrales atomiques (opérationnelles dans 30 ans !!!!!!) pour combler les lacunes de production.
Incapacité de la filière électrique à faire fonctionner l’EPR (Finlande, France, Chine) et à réparer les vieilles centrales qui fuient et sont obsolètes, un jour où l’autre ça va péter……
Arrêtons cette filière nucléaire obsolète, dangereuse, dépassée, inaboutie, qui meurt de l’embolisation de ses déchets………..

Jacques Leray
12/01/2022 - 20:21:15

En aucun cas le nucléaire ne peut être considéré comme une énergie propre et donc verte, tant au regard de la gestion des déchets, des accidents nucléaires toujours en cours à Tchernobyl et Fukushima, zones devenues impropres à l'habitat humain, des suites des essais nucléaires en mer et dans les déserts...

FRANCOISE LONGIN
12/01/2022 - 05:59:41

La Commission européenne a annoncé le 1er janvier avoir ouvert avec les États membres et des experts une phase de consultation sur son projet de texte, qui devait s'achever le 12 janvier. Les avis récoltés pourront conduire à des modifications du texte, dont la version finale doit être publiée d'ici à la fin du mois. "La date limite pour le feedback sur le projet de Taxonomie pour le nucléaire et le gaz a été repoussée du 12 au 21 janvier", a annoncé lundi sur son compte Twitter un porte-parole du ministère allemand de l'Environnement, Stephan Gabriel Haufe.

Le porte-parole en chef de la Commission, Eric Mamer, a confirmé ce délai supplémentaire lors d'un point de presse à Bruxelles. "Nous sommes juste au début de l'année, il y a eu les vacances de Noël. Donc c'est normal qu'on donne un peu plus de temps", a-t-il dit.

Après la publication du texte final, durant une période de quatre mois, le Parlement européen aura la possibilité de le rejeter par un vote à la majorité simple. Le Conseil européen pourrait théoriquement aussi s'y opposer en organisant un vote, mais il lui faudrait pour cela réunir 20 Etats membres, ce qui paraît hors de portée.

Alain UGUEN
11/01/2022 - 07:31:07

Il n'est pas acceptable qu'une industrie polluante puisse être considérée comme "verte" par pure opportunité. La propagation de la radioactivité dans l'air, l'eau, les sols et les être vivants ne peut être un compromis acceptable, même de manière temporaire car de très nombreuses irradiations n'ont rien de temporaire. La radioactivité "naturelle" est une pure affabulation des nucléocrates qui ne fait qu'accréditer l'existence d'une radioactivité chronique générée par toute les émissions du nucléaire civil et militaire (essais nucléaires, missiles nucléaire, mines d'uranium, fuites de centrales nucléaires, dispersion, dissémination et stockage des déchets,...).

On ne peut pas accepter de combattre l'effet de serre avec le nucléaire au risque de se retrouver victimes du nucléaire ET de l'effet de serre. Ni nucléaire, ni effet de serre devrait être le mot d'ordre d'une institution qui se réclame d'un développement durable.

Cette question du nucléaire nécessite un vrai débat démocratique à l'échelle de l'Union Européenne (à défaut d'avoir jamais été mené à l'échelle de chaque EM) car elle ne peut s'élaborer dans des officines sous l'influence du lobby nucléaire qui défend avant tout, ses intérêts qui ne sont pas ceux de l'intérêt général. Il faudrait cesser de prendre les citoyens européens pour des enfants immatures car ils ont bien plus de bon sens que les bureaucrates.

François LEFEVRE
10/01/2022 - 21:29:59

Selon une dépêche AFP du 10 janvier en début d’après-midi, la Commission Européenne repousse d’une dizaine de jours la date limite pour les retours des «contributions» à son projet d’inclusion du nucléaire et du gaz dans la taxonomie "verte" :
https://www.connaissancedesenergies.org/afp/nucleaire-et-gaz-inclus-dans-la-taxonomie-verte-la-commission-europeenne-prolonge-les-consultations-220110  
Utilisons ce délai supplémentaire pour faire connaître et signer la cyberaction.

François Vallet

François VALLET
10/01/2022 - 18:58:16

Il faut leur distribuer des valises de 10 kilos de déchets radioactifs à garder par leurs familles pendant des centaines et milliers d'années... C'est comme pour les voitures: non seulement les constructeurs trichent sur la consommation réelle de carburant, mais aussi sur les kilomètres réalisés par un véhicule électrique. Et ils ne prennent en compte qu'un seul polluant... Désespérant!

Erik JOOS
10/01/2022 - 17:29:50

J'avais demandé un bilan carbone de la production des barres d'uranium (de la mine à l'usine) lorsque j'étais membre du Comité Economique et Social Européen.
Dans la mesure où cette donnée fondamentale n'est pas disponible et du fait que l'extraction de minerais n'est pas une ressource renouvelable, il semble élémentaire de conclure qu'aucune décision ne peut être prise pour considérer que la production nucléaire d'électricité est une industrie décarbonée. D'autant plus que, outre la dissipation de chaleur des centrales en production, 30% de l'énergie électrique produite est dissipée en chaleur sur les lignes de transport (bien problématique du point de vue climatique)
La réaction nucléaire démarre avec son lobby.

Georges CINGAL
10/01/2022 - 11:08:03

Brenilis 36 ans de démantèlement et toujours pas fini !! une honte majeure dont peu de personnes parlent dans le milieu nucléaire...
et les déchets que cela représente à chaque réacteur qu'il faudra démanteler et "sarcophager"
merci pour les générations futures, la France sera polluée à tous les étages dans un petit espace car la France est petite...n'en doutez pas !!
peu de place si un accident majeur arrivait en France car le rayon de sécurité est de 90 km, prenez un compas vous ne serez pas déçu !!

eve et Charles jacquet
10/01/2022 - 10:59:46

Le nucléaire est d'abord une pompe à fric.

Et c'est ce qui prime dans un monde dominé par les ultra-riches.
Pour s'en convaincre lire les arguments pour le nucléaire dans la durée :

indépendance nationale
-> on ne peut être contre mais des bombes exterminatrices et des essais mortels ?

ingénierie recherche et gloire nationale
-> oui mais uniquement au tout début puis brevets étasuniens (Giscard nous vend aux USA : le début d’une soumission-destruction en règle)

indépendance énergétique :
-> oui juste le temps de faire des centaines de trous-trous en France (merci au BRGM) et d'épuiser les ressources (tout en laissant des friches dangereuses cf la CRIIRAD). Depuis longtemps on importe tout auprès de gentils dictateurs qui esclavagisent et dévastent.

pas de gaz à effet de serre
-> certes moins que les hydrocarbures mais des produits dangereux pour la santé et pour des millénaires.
et bcp durant l'exploitation, notamment le tritium - très chouette le tritium, bcp de dégats dans l'organisme...

L'argumentaire varie aussi avec les catastrophes:
-> au début: aucun risque on maitrise tout

après Three miles island
-> pas si grave et puis nous on fait mieux, on maitrise (facile quand les gros accidents sont cachés par le secret défense : comme les fuites à Valduc, les rejets de Pu239 dans la Loire à st laurent des eaux, etc ...)

Après Tchernobyl
-> on ne risque rien, le nuage ne nous a pas atteint alors que tout le contraire, les alarmes de Marcoule et ailleurs hurlent mais chut c'est secret. Et puis chez nous on est responsables, et on a une double enveloppe du cœur donc ... (donc rien ) - car c'est secret défense... ils disent ce qu'ils veulent.

Après Fukushima
-> l'argument du monde libre responsable ne tient plus. Alors c'est pas de chance ce Tsunami, on me pouvait pas prévoir... Donc les accidents sont inévitables et catastrophiques. CQFD. En France le risque est faible ..
conséquence : des milliards pour mettre à niveau le nucléaire français.
-> L'accident impossible devient possible.
-> donc on était complètement fous et maintenant on devient raisonnable ?
-> le patron de l'ASN, une fois à la retraite : il faut se préparer au pire. l'accident est à envisager. Donc tout va bien, le nucléaire est la solution qui est catastrophique et hors de prix CQFD.

-> le nucléaire est hyper dangereux, hyper couteux (le cout d'une catastrophe est simplement dingue - mais pour la population, pas pour les actionnaires alors allons-y!) et rentable pour les actionnaires (bcp d'entreprises et sous traitants se gavent). La rentabilité aux USA n'est plus tout à fait aussi bonne (alors AREVA EdF y vont et se plantent… pas grave nos impôts payent) Mais pas grave, on renouvèle la technique : les petits réacteurs partout. Une certitude pour leurs déchets, ils restent mortels pour des millénaires.
Le capitalisme et son capitalocène : la plaie de l'humanité pour des millénaires.

jean
09/01/2022 - 19:18:23

L'énergie nucléaire nuit à chacun des six objectifs environnementaux de l’Union Européenne.
- les deux-tiers de l'énergie utilisée par les centrales nucléaires sont rejetés dans l'environnement et réchauffent la planète.
- incendies, sécheresses, inondations menacent les centrales.
- l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau et en contamine une partie.
- la fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables.
- les autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques sont de véritables droits de polluer.
- le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome.

madeleine chatard
09/01/2022 - 18:38:54

Comme pour beaucoup nous avons besoin d'énergie et d'électricité, mais si il faut que nous galérions pendant qq mois ou années sans ou peu d'électricité parce que nous refusons d'investir dans le nucléaire ( quid de l'EPR et du Mox est ce vraiment une solution pour baisser la radio activité sur les déchets nucléaires ?) , alors si il le faut, nous pouvons faire ce sacrifice , peut-être réapprenons nous, l'auto production, l'autonomie, la responsabilisation que nous estimons avoir besoin pour notre mode de vie , qui plus est, nous pouvons nous adapter aux besoins écologique de notre environnement.

Jarno
09/01/2022 - 17:21:53

oser appeler nucléaire énergie verte, mais on marche totalement sur la tête

pierrot
09/01/2022 - 17:10:47

Pensons aux conséquences des déchets nucléaires pour les générations futures, déchets provenant à la fois du nucléaire civil et du nucléaire militaire. Faisons aussi que tous les Etats signent le traité d'interdiction des armes nucléaires entré en vigueur le 22 janvier 2021.

Annie et Joel Frison
09/01/2022 - 16:54:42

Le nucléaire ne peut évidemment pas faire partie des énergies vertes. Il faut fermer de façon planifiée et le plus rapidement possible tous les réacteurs électronucléaires et surtout pas en construire de nouveaux, qu'il s'agisse d'EPR ou de SMR ou de n'importe quel autre type.

Il faut aussi éliminer le plus rapidement possible toutes les armes nucléaires et radioactives (à Uranium Appauvri par exemple) par un désarmement MULTILATERAL négocié,concerté, planifié et dûment contrôlé.

On ne peut se débarrasser du nucléa&ire civil sans se débarrasser du nucléaire militaire (qui en a besoin), et réciproquement.

Là-dessus, le peuple français n’a jamais eu son mot à dire, alors qu'on sait par un sondage (IFOP-ACDN, 2018) que plus de huit Français sur dix (85%) répondraient OUI à la question suivante :

« Voulez-vous que la France participe à l’abolition des armes nucléaires et radioactives, et engage avec l’ensemble des États concernés des négociations visant à établir, ratifier et appliquer un traité d’interdiction et d’élimination complète des armes nucléaires et radioactives, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

C’est la question qui aurait dû être tranchée depuis longtemps et qui doit l’être d’urgence. ACDN l'a posée sous forme de Proposition de Loi référendaire aux députés et sénateurs, sous Hollande (126 signataires) et sous Macron (52 signataires à ce jour).

ACDN et de nombreuses personnalités françaises et internationales la posent à tous les candidats à la présidence de la République comme à tous les futurs candidats au Parlement, et nous voulons la voir posée au peuple français.

Cf. "Affirmer la vie contre la terreur atomique", https://www.acdn.net/spip/spip.php?article1270&  

Car nous savons que seul le peuple est capable de forcer l’État à respecter le droit (dont l'article 6 du TNP) qu’il bafoue depuis des décennies, seul le peuple peut vaincre le poids des lobbies militaro-industriel et nucléaire. Et nous faisons confiance au cœur de chacun de nous pour choisir, comme disait Albert Camus le 8 août 1945, « entre l’enfer et la raison ».

C'est la raison pour laquelle j'ai interpellé (sans succès) les candidats de gauche et écolos (Mélenchon, Jadot et ses concurrents), puis me suis présenté à la Primaire Populaire (sans succès), puis à la présidentielle elle-même, et enfin me suis mis en grève de la faim depuis le 7 janvier 2022.

Si vous voulez soutenir ce combat, écrivez à contact@acdn.net.  

Jean-Marie Matagne

Jean-Marie Matagne
09/01/2022 - 14:28:48

Comment prétendre laisser des déchets aux générations futures en sachant qu'ils seront toxiques pour des dizaines et milliers d'années. Si l'homme de Cro-Magnon l'avait, nous aurions aujourd'hui des territoires gravement contaminés.

Jean-Luc Tonnerieux
09/01/2022 - 13:22:34

Encore une loi qui passe en catimini, en l'absence de nombreux députés occupés à boire leur champagne le 31 décembre à minuit !

Marie CLAUX
09/01/2022 - 11:07:10

Le nucleaire n'est pas une énergie propre, les déchets et le démentellement des centrales sont de vrais problemes pur les générations futures

christine bertin
09/01/2022 - 10:55:15

La dangerosité du nucléaire est prouvée depuis longtemps.Le gouvernement français doit arrêter sa politique du tout au nucléaire en influençant l'Europe. L'expérience des centrales EPR est un désastre, tout comme le traitement des déchets.il existe d'autres solutions,dont la décélération de la croissance à tout va !

Guy Van de Berg
09/01/2022 - 02:17:18

Argumentaire bousté, pour ceux qui veulent :-)
A la fin, on gagne ...



Madame la Présidente de la Commission Européenne,


L'énergie nucléaire nuit à chacun des 6 objectifs environnementaux portés et défendus par notre Union Européenne.


- Atténuation du changement climatique :
Les deux-tiers de l'énergie produite par les centrales nucléaires sont rejetés dans l'environnement et réchauffent la planète. La vapeur d'eau des tours de refroidissement renforce l'effet de serre naturel des nuages. La construction de centrales nucléaires est source de malfaçons, fraudes et retards de nombreuses années : donc totalement inefficaces pour lutter contre le dérèglement climatique, qui doit avoir des solutions rapides d'ici moins de 10 ans. Chaque Euro dépensé dans le nucléaire manquerait au développement des renouvelables et des économies d'énergies !


- Adaptation au changement climatique :
incendies, sécheresses, fleuves trop chaud, inondations, gel des prises d'eau de refroidissement, développement d'algues ou de coquillages dans les prises d'eau de refroidissements, ... menacent les centrales atomiques.


- Utilisation soutenable de l’eau et des ressources marines :
l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau, les réchauffe et en contamine une partie.


- Économie circulaire :
L'uranium est importé. La fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables. Une toute petite partie seulement est recyclable, tout le reste doit être stocké et surveillé des milliers d'années pour les plus dangereux de ces déchets.


- Prévention des pollutions :
Les mines d'uranium sont sources d'imporatntes pollutions et de contamination des populations locales, surtout en Afrique.
Les autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques sont de véritables droits de polluer. Malgré l'interdiction de rejeter des déchets en mer, la France continue à déverser des effluents liquides dans la mer depuis l'usine de La Hague. Il nous faut arrêter au plus vite de produire tous ces déchets nucléaires, et surtout stopper les projets d'enfouissement, comme la France a la volonté de le faire à Bure avec le projetr CIGEO. En effet, les enfouissements sont des échecs dans le monde entier, avec des incendies, des explosions ou des inondations ou effonbdrement.
Les militaires le reconnaissent : ils ont besoin de centrales nucléaires pour avoir les matières fissiles nécessaires à la fabrication de leurs bombes atomiques.
Or le TIAN, Traité d'interdiction des armes nucléaires voté à l'ONU est entré en vigueur en janvier 2021 : l'Europe ne compte qu'un unique pays avec la bombe atomique, la France, et pour la sécurité de l'Europe et du monde, ce grand pays des Droits de l'Homme doit s'engager à signer et appliquer le TIAN.


- Écosystèmes en bonne santé :
le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome. Et en cas d'accident ou de catastrophe, des zones entières deviennent inhabitables pour des siècles : cela ne doit subvenir en Europe !


Je vous demande donc de renoncer à inclure l'énergie nucléaire dans la taxonomie verte européenne.
En vous remerciant !
Dans l'attente, veuillez agréer mes voeux les meilleurs pour 2022.

Jean-Marc CONVERS
09/01/2022 - 01:09:21

Le nucléaire et ses rayonnements obligatoires dans l'environnement sont un danger pour l'homme et le monde vivant,les accidents on en parle très peu et reste sous le voir ce qui se passe à Soulène et ses environs. Bientôt le démontage de la centrale de Brénilis en centre Bretagne ne se fera pas sans laisser de traces pour quelques décennies.

Claude Fustier
08/01/2022 - 23:10:29

je rajouterai au récapitulatif:

-les trois tiers de l'énergie nucléaire réchauffent la planète
-le besoin en eau peut s'avérer problématique en cas de canicule
-la gestion d'une centrale peut s'avérer ingérable en cas de manque de personnel (pandémie, futur incertain...)
-le démantèlement des centrales est problématique et demande des compétences possiblement inatteignables en cas de manque de personnel

claude wanecque
08/01/2022 - 20:35:06

extrait aussi au Kazakhstan ; question indépendance énergétique, y a mieux!

christine malfay-regnier
08/01/2022 - 19:47:02

Le nucléaire n'est pas et ne sera jamais vert si on n'inclut pas les paramètres de l'extraction du plutonium et du traitement des déchets.

Roland COMTE
08/01/2022 - 18:52:27

le nucléaire à court terme est la première solution pour ralentir le réchauffement, compte tenu de notre gourmandise; sa matière première reste un énorme problème et à long terme, il est une catastrophe avec la technologie actuelle; sinon, oui, on peut aussi espérer des progrès dans la réutilisation de certains déchets, mais de là à privilégier cette recherche et à la doter d'un label écolo, c'est aller trop loin!

Dominique Maurice René ALLAIN
08/01/2022 - 18:45:56

on sait que le réchauffement climatique produira de plus en plus de sécheresses. Déjà l'an dernier plusieurs réacteurs ont été arrêté parce qu'il n'y avait plus assez d'eau dans les rivières pour les refroidir (en activité). Alors si on continue, il faudra choisir l'été entre boire, ou avoir de l'électricité. Et tout ca alors que Négawatt a largement démontré que l'on peut être autonome énergétiquement sans nucléaire et avec les énergies renouvelables?! Surtout que le nucléaire produit beaucoup trop de gaz type SF6 donc 1kg équivaut à plus d'1 tonne de CO2, tout en persistant dans l'air bien plus longtemps que le CO2...

vanniere
08/01/2022 - 18:15:40

NON NON NON!
le nucléaire n'est pas une énergie compatible avec la protection de la nature
Il faut être Bouche comme les députés de la REME pour oser soutenir de telle infamie

michel armagnat
08/01/2022 - 17:30:55

On oubli souvent de parler du danger en cas d'accident, mais on oubli surtout de parler du sujet des déchets, mais aussi et encore plus de silence sur le carburant du nucléaire, l'uranium. Extrait principalement au Niger, par la France. Allez voir les dégâts sur la nature et sur les hommes dans ce pays, notamment les touaregs. Provoque aussi quelques conflits....

Régis
08/01/2022 - 17:15:02

je ne signerai pas cette pétition car je pense qu'il y a encore beaucoup de recherches à développer sur le nucléaire (la fusion, le thorium etc ...)
Ne soyons pas trop idéologues et écoutons certains ingénieurs qui ne disent pas que des bêtises.
la bonne année , les amis!

didier basserie
08/01/2022 - 16:38:09

La schizophrénie envers le nucléaire des classes dirigeantes françaises conduit à des aberrations. Cette énergie potentiellement mortelle pour les populations et laissant dans la terre de plus en plus de déchets dangereux pour des milliers d'années, se qualifie de "verte" parce que sans CO2.
Qui nous détruira ? le C02 ou le nucléaire ?

C'est le seul choix que les lobbies économiques nous laissent, à nous les citoyens privés du pouvoir de décisions alternatives.

Jacqueline Bridet
08/01/2022 - 16:20:04

L'énergie nucléaire nuit à chacun des six objectifs environnementaux de l’Union Européenne.
- les deux-tiers de l'énergie utilisée par les centrales nucléaires sont rejetés dans l'environnement et réchauffent la planète.
- incendies, sécheresses, inondations menacent les centrales.
- l’industrie nucléaire utilise d’énormes quantités d'eau et en contamine une partie.
- la fission nucléaire de l’uranium produit des éléments radioactifs qui n’existent pas dans la nature et qui deviennent des déchets ingérables.
- les autorisations de rejets d’effluents radioactifs et chimiques sont de véritables droits de polluer.
- le nucléaire est un facteur de détérioration de la santé et d’altération du génome.

Delionsclub
08/01/2022 - 15:52:42

Il ne faut pas manquer d'air pour "classer nucléaire et gaz naturel fossile" dans le bouquet des énergies vertes!!!
Compte tenu de la situation présente, que l'on puisse s'en passer d'un claquement de doigts est impossible, sauf à faire un rationnement autoritaire guère envisageable et pas du tout souhaitable...
Ce qui est choquant, c'est que le thème de économies d'énergie n'est jamais évoqué! Néga-Watts en fait une priorité et cela est possible sans pénaliser la population; alors faisons le et au plan général: localement et au plan européen.
Que se tourne de n'importe côté, c'est le toujours plus de PIB, plus de tout qui domine!!! avec ce concept, nous ne sommes pas prêt de sortir du tunnel qui nous cerne.

Bonne année, quand même et prenez soin de vous.

eugène ravenet
08/01/2022 - 13:52:17

L’Autriche et l’Allemagne critiquent la taxonomie de l’UE sur le nucléaire et le gaz
https://www.courrierinternational.com/article/energies-lautriche-et-lallemagne-critiquent-la-taxonomie-de-lue-sur-le-nucleaire-et-le-gaz  
ENTRETIEN. L’Autriche est prête à contester si l’Europe accorde le label vert au nucléaire et au gaz
https://www.ouest-france.fr/europe/ue/entretien-l-autriche-prete-a-contester-si-l-europe-accorde-le-label-vert-au-nucleaire-et-au-gaz-189640b2-6e4d-11ec-8165-e952f387eb50  
Le duel éco : le nucléaire et le gaz, des énergies durables ?
https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/le-duel-eco-le-nucleaire-et-le-gaz-des-energies-durables_4905207.html  
« Le gaz et le nucléaire ne sont pas des énergies vertes »
https://reporterre.net/Le-gaz-et-le-nucleaire-ne-sont-pas-des-energies-vertes  

Taxonomie : un acte délégué autour du nucléaire et du gaz est en consultation
https://www.environnement-magazine.fr/politiques/article/2022/01/04/137578/taxonomie-acte-delegue-autour-nucleaire-gaz-est-consultation  

Alain UGUEN
08/01/2022 - 12:02:23

Le nucléaire n'est pas et ne peut pas être "vert".

Bruno GAUDINAT
08/01/2022 - 11:28:54

Abandonnons le nucléaire pour entrer résolument dans une décroissance heureuse.

Daniel DANIEL
08/01/2022 - 10:54:55

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !