actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

22 V'là les acteurs des transitions

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les amis des 150

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : OGM : le principe de précaution nécessite d'attendre l'avis de la Cour de justice

À l’automne 2021, la Commission européenne a engagé une initiative législative pour dérèglementer certains OGM non transgéniques. Dans une lettre ouverte adressée le 8 février à la Commission européenne, 85 organisations paysannes, environnementales et de la société civile demandent la suspension de cette initiative en attendant la réponse de la Cour de justice de l’Union européenne, saisie par le Conseil d’État français en novembre 2021.

[ 2 539 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 14 février 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Stella Kyriakides | à vos euro députés

Plus d'infos

OGMOGM non transgéniques : la Commission interpellée sur le principe de précaution
https://www.infogm.org/7342-ogm-non-transgenique-commission-interpellee-principe-de-precaution  

La Commission européenne (CE) initie les lois européennes et est chargée de la mise en œuvre des politiques communautaires. Depuis l’automne 2021, la CE a engagé une initiative législative pour déréglementer certains OGM non transgéniques [1]. Mais, dans une lettre ouverte [2] signée par 85 organisations européennes et adressée le 8 février à la CE, la société civile européenne demande la suspension de cette initiative le temps d’une procédure en cours auprès de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), saisie par le Conseil d’État français en novembre 2021 [3].

La saisine de la CJUE par le Conseil d’État français

Les questions posées par le Conseil d’État à la CJUE portent sur l’application de la directive 2001/18 [4] ainsi que sur le principe de précaution relatif, notamment, à la dissémination d’OGM. Ce principe, édicté par le traité sur l’Union européenne, vise à garantir un niveau élevé de protection de l’environnement grâce à des mesures anticipant les conséquences d’un risque, même incertain.

Plus précisément, le Conseil d’État soulève à cette fin deux questions relatives à la mise en œuvre du principe de précaution. La directive, en effet, prévoit (considérant 17) qu’un OGM peut être exempté des obligations qu’elle pose s’il a été traditionnellement utilisé pour diverses applications et dont la sécurité est avérée depuis longtemps.

Le Conseil d’État demande à la CJUE d’expliciter la façon dont doit être interprété cet historique d’utilisation sans risque, notamment par rapport à la commercialisation des OGM, afin de savoir si « il y a lieu de ne prendre en compte que les cultures en plein champ des organismes obtenus au moyen de cette méthode/technique ou s’il est possible de prendre également en compte les travaux et publications de recherches ne se rapportant pas à ces cultures et si, s’agissant de ces travaux et publications, seuls sont à considérer ceux qui portent sur les risques pour la santé humaine ou l’environnement ? »

Les organisations rappellent que, statutairement, la CE ne peut modifier la directive - de sorte, par exemple, à alléger les critères de mise en œuvre du principe de précaution - sans tenir compte de l’interprétation des textes par la CJUE : « si la Commission européenne devance la CJUE, c’est-à-dire qu’elle présente sa proposition avant l’arrêt de la Cour, elle risque d’élaborer une proposition non conforme au traité de l’UE ». La CE doit donc suspendre son initiative juridique visant à dérèglementer certains OGM et attendre que la CJUE se soit prononcée.

[1] Inf'OGM, « Nouveaux OGM : la Commission européenne en mal de soutien », Eric MEUNIER, 2 novembre 2021
https://www.infogm.org/7285-nouveaux-ogm-la-commission-europeenne-en-mal-de-soutien  
[2] https://www.eurovia.org/wp-content/uploads/2022/02/Lettre-ouverte-Saisine-de-la-CJUE-concernant-le-statut-des-nouvelles-techniques-genomiques-dans-le-droit-de-lUE-FR.-docx.pdf  
[3] Inf'OGM, « OGM non transgéniques – La justice européenne à nouveau saisie », Charlotte KRINKE, Eric MEUNIER, 17 novembre 2021
https://www.infogm.org/7293-ogm-non-transgeniques-justice-europeenne-a-nouveau-saisie  
[4] Inf'OGM, « La directive 2001/18 : les OGM surveillés depuis 20 ans », Zoé JACQUINOT, 30 décembre 2021
https://www.infogm.org/7254-directive-2001-18-ogm-surveilles-depuis-20-ans  

Nous vous proposons d'interpeller la Commissaire européenne à la santé et sécurité alimentaire et vos euro-députés.

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à cab-kyriakides-contact@ec.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : OGM : pas la charrue avant les boeufs
  • Message : Madame, Monsieur,

    La CJUE doit se prononcer sur l'interprétation du principe de précaution défini dans les traités de l'UE en ce qui concerne les OGM.
    Si la Commission européenne devance la CJUE, c'est-à-dire qu'elle présente sa proposition avant l'arrêt de la Cour, elle risque d'élaborer une proposition non conforme au traité de l'UE
    La CE doit donc suspendre son initiative juridique visant à dérèglementer certains OGM et attendre que la CJUE se soit prononcée.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre euro-député.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

6 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Et toujours des procès contre les Faucheurs volontaires, voir page d'accueil de leur site (en zappant l'article anti-Biogaz, au même titre que toutes les renouvelables, nous avons besoin du Biogaz alors que la maison et la forêt brûle, merci !)
https://faucheurs-volontaires.fr/  

Jean-Marc CONVERS
17/08/2022 - 15:26:18

Italie - La justice protège l’interdiction des cultures OGM
Le 25 juillet 2022, la justice italienne a confirmé la légalité de la destruction de cultures de maïs OGM MON 810 plantées sans autorisation. Une décision qui protège l’interdiction nationale de culture dont l’illégalité était soutenue par un agriculteur pro-OGM
https://www.infogm.org/7483  

Alain UGUEN
11/08/2022 - 10:31:11

OGM & Plantes mutées en France : L’effet nocif des nouveaux OGM
https://reporterre.net/L-effet-nocif-des-nouveaux-OGM-cultives-en-France  

Alain UGUEN
06/04/2022 - 11:18:58

Evidemment, en ce moment, il n'y a rien de plus urgent que déréglementer des OGM... Commençons par quelques-uns, puis on élargira la liste. Pour rebondir sur le commentaire de Dudu : "Donne le doigt au diable et il voudra toute la main" (proverbe russe).

Frawald
17/02/2022 - 06:59:47

curieusement on parle des OGM et jamais des pesticides tueurs d'abeilles, pourquoi ?

PIERROT
15/02/2022 - 16:52:44

en vérité ce n'est pas un avis politique qu'il faut logiquement attendre mais un avis scientifique et c'est de la logique : a force de se prendre pour Dieu, on tente le diable!

dudu
15/02/2022 - 06:19:16

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !