actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

  ##amendes#billets#titres#transports#



Pétition : nous voulons payer des billets pas des PV

Depuis cet été, les voyageurs qui prennent le train à Chatel-Censoir sans titre de transport sont passibles d’une amende de 50¤ . Comment une décision aussi folle, injuste, bureaucratique a-t-elle pu être prise alors que dans cette gare il n’existe ni guichet ni de distributeur ?

[ 1 294 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 11 septembre 2019

Proposée par nous voulons payer des billets pas des PV
En partenariat avec association C.Châtel-Censoir, Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT), Rail Vaux d'Yonne

Elle sera envoyée à conseil régional et SNCF

Elle prendra fin le : 11 décembre 2019

Plus d'infos

Jusqu'en 2015, il existait des distributeurs (à bord des trains). Ils ont été supprimés !

Il ne suffit plus de se signaler auprès du contrôleur pour être régularisé comme auparavant. Il faut avoir pris son billet sur Internet et l'avoir imprimé...Mais nous sommes des centaines, à Châtel et ailleurs, à être dans une situation qui nous empêche ! Parce que nous n'avons pas accès à Internet, ou bien parce que nous ne disposons pas d'imprimante, ou encore parce que nous ne savons pas utiliser un Smartphone !
Dans notre région Bourgogne Franche-Comté, selon les départements, ce sont entre 18 et 22% de la population qui sont déconnectés : elles sont soit sans équipement, soit sans abonnement, soit sans maîtrise du fonctionnement. Les personnes âgées représentent 66% de celles qui sont les plus éloignées du numérique et plus de la moitié (55%) des plus de 70 ans n'ont pas d'accès à Internet chez eux. Alors qu'on en juge : à Châtel-Censoir, c'est 37,4% de la population qui a plus de 65 ans. A Coulanges-sur-Yonne, c'est 36,1% ; à Mailly-la-Ville, c'est 28,9% ; à Clamecy, c'est 28,5%. Autant de bourgs qui sont des gares de la ligne de TER et qui souffrent du même problème (à Clamecy, il existe certes un guichet, mais avec des horaires très restreints). Cette proportion d'un gros tiers de la population est la même dans les villages aux alentours.

Nous ne pouvons pas nous résoudre à n'avoir pour seule possibilité que nous résigner à cette situation. C'est pourquoi nous voulons engager une action afin que la région et la SNCF mettent en place des moyens pour que toute la population puisse se procurer des titres de transport la population veut payer des billets, pas des amendes !

En parallèle, le service promis par la région en 2015 se dégrade de plus en plus avec des temps de parcours qui augmentent d'année en année sans raisons techniques réelles. Il convient donc d'agir !

C'est afin de coordonner nos informations et nos démarches que nous vous invitons à une réunion publique le samedi 28 septembre à 11h00 à Châtel-Censoir (lieu : salle des associations au 37, rue Cotteau derrière le bâtiment Bruno Faure).

Très cordialement

Olivier Maguet Président de l'association C.Châtel-Censoir

Cédric Journeau Président régional de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT)

Michel Belin Président Rail Vaux d'Yonne

A l'issue de la réunion, vous vous proposons de donner une information à la presse.

Texte de la pétition

Nous demandons la suppression des amendes et le rétablissement d'un moyen d'achat de titres de transport accessible à tous à Châtel-Censoir

Depuis cet été, les voyageurs qui prennent le train à Chatel-Censoir sans titre de transport sont passibles d'une amende de 50 euros . Comment une décision aussi folle, injuste, bureaucratique a-t-elle pu être prise alors que dans cette gare il n'existe pas de guichet ni de distributeur ?

Pour mémoire, il existait des machines pour acheter un titre de transport dans le train jusqu'en 2015. Elles ont été supprimées!

Selon les contrôleurs « verbalisateurs », il ne suffit plus de se signaler pour être régularisé comme auparavant...il faut avoir pris son billet sur internet et l'avoir imprimé...Mais nous sommes des centaines à Chatel à ne pas avoir d'internet ni d'imprimante !

En France plus de 13 millions1 de personnes sont mal à l'aise avec internet. Les personnes âgées représentent 66% de celles qui sont les plus éloignées du numérique - 55% des plus de 70 ans n'ont pas d'accès à internet chez eux.
Dans notre région selon les départements c'est entre 18 et 22 % de la population qui est déconnecté ; soit sans équipement, sans abonnement, sans maîtrise du fonctionnement.

Par cette pétition nous voulons protester contre la pénalité totalement illégale. Et nous demandons au conseil régional et à la SNCF de remédier dans les plus brefs délais à cette aberration.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

24 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Il est scandaleux qu'administrations et assimilables ostracisent ceux qui ne sont pas dans la "nouvelle norme": prise de billet SNCF,déclaration fiscale, parcours RATP: couloirs infinis, absence d'escaliers mécaniques, d'ascenseurs, inscription à diverses activités: haro sur les vieux, les infirmes...

jean-louis BANNERY
05/10/2019 - 12:19:46

le progrès fait rage...

dominique deraeve
04/10/2019 - 20:41:26

voila le progres

magli
01/10/2019 - 10:55:02

Cette action devrait s'étendre à toutes les gares en France,qui n'ont ni guichets ni distributeurs automatiques.

Giarrusso
29/09/2019 - 16:55:14

Tous les moyens sont bon pour se plaindre. Quand il y a pas de contrôle vous voyagez gratuit... La çà vous dérange pas....

Stephane
27/09/2019 - 17:28:02

J'ai un abonnement "KorriGo" pour mes déplacements brestois que je paye en fin de mois selon mon utilisation des bus ou tram; formule très pratique. Malheureusement, je ne peux pas bénéficier du même service pour mes déplacements Le Relecq-Kerhuon - Brest (6 minutes) en TER... Dommage. Qu'est ce qui empêche le Conseil Général de fournir le même service que Bibus?

Marc Rioual
25/09/2019 - 17:31:51

ON VOIT ICI CONFIRMATION DE L'IMMENSE ENTONNOIR DANS LEQUEL ON VEUT NOUS FAIRE PASSER DE FORCE: NUMERIQUE A TOUT CRIN, AVEC LE CORTEGE DE DIMINUTION D'EMPLOIS ET DE NUISANCES ECOLOGIQUES

Dominique Maurice René ALLAIN
25/09/2019 - 16:56:28

Un nouvel exemple (un de plus) d'une société de plus en plus déshumanisée, injuste et inégalitaire...

Sylviane Murat
25/09/2019 - 15:51:34

Aux dernieres nouvelles:
Les billets TER ne sont ni echangeables ni remboursables
Ne sont valables que le jour même
Achetables sur internet ce sont des e-billets et rien d'autre
Aucun choix donc et nul droit à l'erreur ( sauf à payer plus cher)
Autre précision, les TER ne dépendent plus de la SNCF.
C'EST ça la dematerialisation: le client n'a que le droit de se taire et de payer

gisele MARTINE
23/09/2019 - 20:39:26

Aux dernieres nouvelles:
Les billets TER ne sont ni echangeables ni remboursables
Ne sont valables que le jour même
Achetables sur internet ce sont des e-billets et rien d'autre
Aucun choix donc et nul droit à l'erreur ( sauf à payer plus cher)
Autre précision, les TER ne dépendent plus de la SNCF.
C'EST ça la dematerialisation: le client n'a que le droit de se taire et de payer

gisele MARTINE
23/09/2019 - 20:38:43

C'est le meme problème à ST FLOUR !

didier basserie
23/09/2019 - 19:02:18

Tout est dit dans les commentaires précédents, avec lesquels je suis entièrement d'accord! Je rajouterai simplement qu'il serait de bon ton de rembourser les amendes payées injustement...L'image de la SNCF pourrait ainsi être améliorée!

Majo
23/09/2019 - 18:02:10

Je ne vois pas comment cela peut tenir juridiquement ! A partir du moment ou il n'y a plus de guichet et pas de bornes ou des bornes en pannes, il est du devoir des contrôleurs, à partir du moment ou on se signe à la monté dans le train, de délivrer un titre de transport conforme et sans aucune majoration.
La SNCF marche sur la tête et comme beaucoup de ce qui aurait du rester un service public, c'est maintenant une entreprise n'a plu qu'un seul objectif : la rentabilité.
On nous raconte tout et son contraire. D'un coté on culpabilise les citoyens quand ils prennent leurs voitures (qu'on leur a vanté pendant des décennies) et d'un autre on fait tout pour décourager les gens de prendre des transports en communs qui sont souvent par ailleurs totalement inefficaces. On nous prend vraiment pour des cons.

Bruno Mauguil
23/09/2019 - 15:08:14

Ce problème existe ailleurs ainsi mon fils a été pénalisé pour n'avoir pu valider son titre de transport dans une petite gare située dans la Loire. Cette action devrait s'étendre à TOUTES les gares où l'on retire : guichets, distributeurs et composteurs. JM

JM
23/09/2019 - 14:50:42

Ceci se généralise dans les gares des petites villes. Bientôt le cas à Savenay ?(entre Nantes et St Nazaire) où les guichets vont être remplacés par des automates et fermer à terme. Et quand l'automate dysfonctionnera que feront ceux qui n'ont pas l'appli mobile ??

Roselyne Brohan
23/09/2019 - 14:42:54


"progrès", "modernisation" ??

On est chez Ubu

emmas
23/09/2019 - 14:08:51

Découvrez le prix d’une borne interactive
https://www.affichage-dynamique-facile.com/prix-borne-interactive/#Le_prix_aujourdhui_dune_borne_tactile  

Alain UGUEN
23/09/2019 - 12:33:44

Typiquement un racket pensé par la hiérarchie SNCF.

Cela dure depuis pas mal de temps (personnellement expérimenté il y a plus de 30 ans), C'est cela la politique de la rente : faire cracher le client, la notion de service n'est un profit.
Nous sommes dans un régime néolibéral, nous avons choisi ce système en votant systématiquement pour des capitalistes, il n'y a aucune surprise dans cette situation.
Notre capacité à voter pour des escrocs est ahurissante.
Tant que l'on votera ainsi on se fera plumer racketter à la SNCF et ailleurs.

Chance, avec la macronie, le (faux) choix devient fascisme d’extrême droite ou fascisme d’extrême centre.
Mais de quoi se plaint-on précisément ?

jacques
23/09/2019 - 12:18:15

Avec le produit des amendes encaissées, on pourrait peut-être installer une borne?

geronimo
23/09/2019 - 12:06:01

Chez moi, à la gare, il y a un automate, mais souvent il ne fonctionne pas. Si je prends le train sans avoir mon billet, avant le contrôleur faisait payer le prix du billet à l'automate, maintenant il fait payer le prix fort, parce qu'il a ordre de le faire.
Les gens qui n'ont pas de smartphone, ceux qui décident au dernier moment de prendre le train sont considérés par la SNCF comme des fraudeurs s'ils n'ont pas de billet.
D'un côté on dit : pour la planète, diminuez les déplacements en voiture et de l'autre, on fait tout pour dissuader les gens de prendre les transports en commun en rendant tout très compliqué, dès qu'on n'est plus dans la "norme" qui veut que tout le monde ait un smartphone.

danielle brossier
23/09/2019 - 11:09:00

De service public pour un client-roi on est passé à un service privé à étages multiples pour client-vache-à-lait aussi appelé couillon-de-service. C'est comme ça qu'on se retrouve à glander dans des gares parfois fort longtemps (la dernière en date: 2h30, mais la précédente, en 2018, sur la quasi défunte ligne Nancy-Toulouse, on devait arriver vers 19h30 et on est arrivés à 1h45 du jour suivant), on vous rend vaguement la moitié du prix payé si vous parvenez à décrypter les voies cybernétiques par lesquelles il faut se le gagner, et encore, c'est souvent en bons d'achat, ce qui vous condamne à rester client avec toute la suite de conséquences. Et parfois oui, il nous faut payer pour compenser l'absence d'un billet inachetable, on n'en est plus à ça près à la SNCF qui n'est vraiment plus du tout ce qu'elle était. Malheureusement c'est le but. Le service public n'existe plus il faut que tout soit rentable et privé. Donc ne serve pas et rapporte plein de thunes.

Odile Bouchet
23/09/2019 - 11:06:45

Le problème se généralise. En vacances à Bordeaux, j'ai voulu prendre un billet pour Arcachon (59 km). Arrivée à la gare 1/2 heure avant l'heure du train : au guichet, 40 personnes avant moi. Au distributeur TER 4 personnes avant moi: la première a abandonné au bout de 5 minutes, la deuxième n'a pas trouvé sa destination et a abandonné, la 3e a réussi, la 4e a abandonné. Arrivé à mon tour, impossible de comprendre les menus (j'ai une carte voyageur ET une carte Senior). Je pars en courant vers mon train qui est sur le point de démarrer. Je raconte le problème du distributeur au contrôleur qui me répond "celui-ci marche très bien" en me montrant celui installé à l'entrée du quai. Encore fallait-il savoir qu'il y en avait un ! Mais il est trop tard pour l'utiliser au risque de manquer le train. Résultat : pour 59 km, "sans titre de transport", 25¤. Carte Senior, SEULEMENT 18 ¤. Bravo et merci.

DENISE BARTHELEMY
23/09/2019 - 10:52:07

Il serait temps que la SNCF se souvienne qu'elle assure un service public de transport en commun et qu'elle donne aux usagers du train les moyens de choisir le moyen de transport qui leur convient.
Cette manie de tout faire passer par les ordinateurs et les téléphones dits intelligents n'est pas du tout écologique. Si on ne peut installer des billetteries automatiques dans les toutes petites gares (pour éviter qu'elles soient détériorées) qu'on les installe dans les wagons eux-mêmes avec une signalisation adéquate. Ces machines seront ainsi sous la garde des contrôleurs.
Il ne sert à rien de nous inciter à prendre les transports en commun, au lieu de nos véhicules personnels, si nous ne pouvons pas acheter des billets commodément.
Ces décisions intempestives, comme d'autres, sont des élucubrations de bureaucrates qui n'essayent jamais de vérifier par eux-mêmes les conséquences de leurs décisions et d'en expérimenter les effets pervers. S'ils le faisaient, il s'empresseraient de trouver des solutions.
De même, un temps de parcours exagéré rend inopérante l'invitation à utiliser les transports en commun.

AB
23/09/2019 - 10:43:18



une certaine logique.....qui dessert l'utilisateur!!

irrecevable!

mondo
23/09/2019 - 10:30:19

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !