actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : NON au projet d'usine à saumons de Plouisy

Le conseil d’agglomération a donné son accord au processus de vente du terrain situé à Plouisy à l’entreprise norvégienne Smart Salmon qui prévoit d’y produire 10.000 tonnes de saumon par an.

[ 2 381 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 15 décembre 2021

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président de Guingamp-Paimpol Agglomération
En soutien à Collectif Douriou Gouez


Elle prendra fin le : 15 mars 2022

Plus d'infos

saumons PlouisyA l’origine du projet :

La société SMART SALMON se définit ainsi : « une entreprise de saumon terrestre flexible et durable avec des projets d’investissements en Norvège et en France »
Déjà installée à la Roche Jaudy, la société norvégienne a mené depuis plusieurs années des discussions avec la collectivité pour faire l’acquisition d’un terrain sur le territoire de GPA.

Ces discussions, établies dans l’opacité, ont abouti en juin 2021 à une promesse de vente d’un terrain de 10 ha de terres agricoles.

Selon la Directrice de cabinet du maire de Guingamp : « Nous avons vérifié que le projet respectait les normes environnementales, le code de l’urbanisme et la ressource en eau. Le dossier a été étudié par les Domaines, la Préfecture et la Commission locale de l’eau et rien n’a été relevé »

Nature du projet : Il s’agit d’une usine de production industrielle de saumons, à savoir 10 000 tonnes par an dans une première phase et le double dans une 2eme phase. L’usine de 50 000 m2 comporterait des bassins d’élevage de 10 m de diamètre et de 15 m de profondeur.

L’abattage et la transformation des saumons seraient assurés sur place.

Le site choisi : Un terrain de 10ha situé sur le parc d’activités de Kerizac, sur la commune de Plouisy, à proximité de la voix expresse Guingamp-Lannion; Cet espace est composé de parcelles actuellement cultivées et de zones humides et bocagères.

Les procédés d’élevage : Les saumons seraient élevés pendant 2 ans dans des bassins nécessitant un approvisionnement en eau de 600 m3 par jour.
Selon la société cette eau serait retraitée par un système de filtration et de recirculation en circuit fermé. 
Elle ne précise pas la nature des nutriments à la base de l’alimentation des poissons.

Le financement et le calendrier de réalisation : SMART SALMON promet des investissements à hauteur de 100 millions d’euros. Le terrain serait acquis au prix de 14 € / m2.
Il n’est pas fait mention de subventions publiques.
2022 Début des travaux
Fin 2024 Première livraison de saumons

Emploi :

De 50 à 100 emplois sont annoncés, sans précision sur la qualification des postes ni sur la nature des contrats.

Le texte d'ouverture de la réunion publique du 17 septembre 2021 
Nous sommes ici sur le parking de GPA , pourquoi?
o Nous avons appris par la presse l’existence d’un projet d’usine à Saumons à Plouisy, orchestré par la Communauté GPA
o Nous aurions aimé que cela fasse l’objet d’une réunion publique d’information préalable, puis d’une enquête publique par la communauté GPA elle-même.
o Mais nous avons le sentiment désagréable que c’est « secret » (le secret industriel) , que cela se trame dans le dos des habitants , que la démocratie encore une fois est bafouée…
- Donc, comme je le disais tout à l’heure par le « NOUS » j’entends une coordination d’associations et de collectifs existants qui s’interrogent
- NOUS : c’est finalement l’ensemble des habitants, citoyens qui vivent sur ce territoire, qui y sont ancrés, qui ont les pieds sur terre ; et voir tomber du ciel, un tel projet d’élevage industriel de saumons HORS-SOL , cela nous pose question…

Les questions
Tout d’abord il y a cette question clé de savoir dans quel monde nous voulons vivre ? et là c’est bien à nous de répondre et pas simplement à des élus, censés nous représenter !!!, surtout s’ils ne s’inquiétent pas de savoir ce que nous voulons, ce que nous pensons.

Nous faisons des constats qui sont alarmants, il y a eu le temps des Cochons Hors-Sol et des Tomates sans terre, et les tristes conséquences – les algues vertes qui fleurissent sur le sable, et puis les légumes sans goût bien calibrés… et voici venu le temps des saumons en plein champ.

Nous avons le sentiment que nous marchons sur la tête ! N’est-il pas temps que nous reprenions notre destin en main nous mêmes , de remettre les pieds sur la Terre, de nous tenir debout.

Si nous avons fait le choix de vivre ici sur Guingamp et ses alentours c’est pour y vivre dans un territoire à taille humaine, avec une qualité de vie la meilleure qui soit. Nous savons bien que tous ces méga projets industriels ne sont pas faits pour améliorer notre qualité de vie… mais bien pour les profits d’un petit nombre. Le passé a déjà parlé … les choses sont claires … Le miroir aux alouettes on connait… 

Il est temps que nous construisions un monde plus vivable, plus durable. N’est-ce pas là le véritable rôle de ceux que nous élisons , de mobiliser les moyens pour réaliser nos aspirations et non pas leurs propres rêves d’une démesure qui nous emmène dans le mur. 

Dans une pétition qui circule déjà, et que vous pouvez encore signer si cela n’est pas fait, il ya des personnes ici qui tournent pour cela, nous mettons en avant différents arguments qui plaident contre ce projet. Je reprends ici en synthèse :
 
10.000 tonnes de saumons hors-sol produits par an, est-ce bien raisonnable ? compte-tenu:
?De la consommation d’eau nécessaire : 600 m3 d’eau potable par jour = la consommation de 4.000 habitants par jour.
? Des interrogations sur le retraitement des eaux et des déchets.
? De la bétonisation d’au moins 10 hectares de terres agricoles.
? D’un coût de transport exorbitant en énergie : fabrication des farines à l’étranger et approvisionnement du site.
? De l’amplification d’un pillage mondialisé des ressources naturelles de la planète.

Tous ces méga projets industriels sont incompatibles avec les exigence que l’on doit avoir pour lutter contre le réchauffement climatique ,poursuivre l’amélioration de la qualité de l’eau, assurer la préservation des terres agricoles et veiller au bien être animal et bien sûr aussi au bien être des habitants de ce territoire qui est lié à tout cela. Et plus largement encore au bien être des humains qui vivent ailleurs, autour de nous, sur d’autres territoires. Car cette usine si elle n’a pas sa place ici dans le pays de Guingamp , elle n’a pas sa place ailleurs. Elle n’a pas sa place dans ce monde. Ce n’est pas là le monde que nous souhaitons à nos enfants… 

Notre communiqué et tract d’information a commencé à faire l’inventaire de tous ces points de vigilance…. Et on pourra en reparler dans la dernière partie de cette réunion. Mais on peut multiplier ainsi les raisons d’inquiétude, car ce projet va l’encontre de tout ce qu’il faudrait faire, pour bien faire…. On le sait, et les élus devraient aussi le savoir… Mais il y a toujours l’argument de l’emploi… Là aussi le passé nous a enseigné que les promesses d’emploi et ensuite de chantage à l’emploi, sont souvent des mensonges et source surtout de désillusions… Avant de créer de nouveaux emplois, il faudrait déjà savoir sauver ceux qui existent comme à l’hôpital par exemple, et pourvoir aux propositions d’emploi actuellement disponibles sur la région et pour lesquelles les entreprises présentes ne trouvent aucun candidat  

Ce projet pose de nombreuses questions autour desquelles il faut :
- S’informer,
- Débattre
- Se mobiliser

Pour que demain ne soit pas pire qu’aujourd’hui.. 

L’objectif de cette réunion d’aujourd’hui c’est de constituer un collectif pour connaitre ce dossier, car nous avons beaucoup de questions et aucune réponse de GPA faute d’information et d’enquête publique.

Ce problème environnemental nous concerne TOUS , il est urgent de s’engager pour la protection de notre territoire. Il y a là une nouvelle Zone A Défendre (ZAD) . Il y va de notre avenir, de celui de nos enfants et de nos petits enfants

Collectif Douriou Gouez

Usine à saumons à Plouisy | Nos inquiétudes
https://www.eau-et-rivieres.org/usine-à-saumons-à-plouisy-nos-inquiétudes  

France 3 : Plouisy : un projet de ferme géante de saumons crée la polémique
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/plouisy-un-projet-de-ferme-geante-de-saumons-cree-la-polemique-2370820.html  

Sur France 5 - Dimanche 21 nov à 21h00 - La vérité sur le saumon
https://www.francetvpro.fr/contenu-de-presse/23567954  

Deux projets de « ferme-usine » de saumons dans le Pas-de-Calais suscitent la polémique
https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/11/02/deux-projets-de-ferme-usine-de-saumons-dans-le-pas-de-calais-suscitent-la-polemique_6100646_3234.html  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à contact@guingamp-paimpol.bzh
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : NON au projet d'usine à saumons
  • Message : Monsieur
    10.000 tonnes de saumons hors-sol produits par an, est-ce bien raisonnable ? compte-tenu:
    De la consommation d’eau nécessaire : 600 m3 d’eau potable par jour = la consommation de 4.000 habitants par jour.
    Des interrogations sur le retraitement des eaux et des déchets.
    De la bétonisation d’au moins 10 hectares de terres agricoles.
    D’un coût de transport exorbitant en énergie : fabrication des farines à l’étranger et approvisionnement du site.
    De l’amplification d’un pillage mondialisé des ressources naturelles de la planète.

    Comme le collectif Guingamp Climat je veux des réponses !

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

17 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

?Le projet d’installation d’une grande ferme piscicole à Plouisy (Côtes-d’Armor) crée des remous. Vincent Le Meaux, président de l’agglomération, évoque la création de richesses et le respect des règles de droit environnemental et économique.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/guingamp-22200/entretien-usine-a-saumons-le-president-de-guingamp-paimpol-s-exprime-11938b66-7551-11ec-bf95-2d0bee5037ae  


Maîtriser l’urbanisation, enjeu fort du territoire de Guingamp
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/guingamp/maitriser-l-urbanisation-enjeu-fort-du-territoire-de-guingamp-17-01-2022-12906281.php  

Alain UGUEN
18/01/2022 - 08:42:07

Je ne mange plus de saumon

pierre lortic
11/01/2022 - 10:24:54

Le livre de Marie-Monique Robin "La fabrique des pandémies", travail très fouillé où l'auteure a interrogé pendant deux ans les scientifiques du monde entier; montre bien que cette flopée de virus qui nous tombe dessus vient de la destruction des milieux naturels, de l'élevage intensif, du non respect de l'être humain envers la nature.
Comment pouvoir accepter la bêtise (ou la folie) de nos gouvernants qui continue leur oeuvre de mort à l'égard de la nature?
L'humanité serait-elle suicidaire ?
Et pense t'on seulement à nos enfants ? Que devront-ils affronter, si tant est que l'humanité résiste ?

Jeanne Studer
10/01/2022 - 15:45:29

STOP, après la grippe aviaire voici l'arrivée de la peste Salmonide, issue des élevages industriels elle a commençé à infecter les saumons sauvages de l'Atlantique. ;) .

Roland CHARLOU
10/01/2022 - 13:26:07

'Rencontre avec Lucile Leclair autrice du livre "Pandémies, une production industrielle"'

Lors d'une rencontre en Centre-Bretagne, Lucile Leclair a exposé son enquête sur les pandémies animales et les réponses apportées par les normes de biosécurité.

Chez les animaux, les pandémies naissent de situations associant plusieurs facteurs dont les 3 principaux sont :

la proximité entre individus (en élevage intensif de volailles l'espace disponible par volaille est de l'ordre [...]
https://bretagne-contre-les-fermes-usines.fr/n/  

Alain UGUEN
10/01/2022 - 07:54:35

Bretons,
Allez voir tous les responsables politiques, associatifs et personnalités de votre région et notez bien le noms de ceux qui sont favorables à ce projet.
Et surtout, souvenez-vous en lors des prochaines élections (municipales, départementales et législatives).
Plus une voix pour eux. Il faut leur mettre le nez dans leurs algues vertes.

Bruno Venzac
29/12/2021 - 18:50:24

A l'heure où on se préoccupe de la souffrance animale et du respect du vivant, ce projet, comme les autres élevages industriels, volaille, porcs, bovins... n'est pas acceptable.
Il serait temps que les pouvoirs publics s'emparent du problème et légifèrent pour interdire de pareille dérives de notre "espèce" malfaisante.
La loi du profit nous mène à notre perte

Merci pour votre action

Gérard AUCHERE
28/12/2021 - 11:40:56

Norvège : go Home !!

eve et Charles jacquet
27/12/2021 - 10:40:26

NON et NON ! pas d'élevage de saumon sur la terre ferme ! au début, tout beau tout nouveau, mais rapidement, les choses changent ! et là, pour cet élevage, c'est de l'arnaque !La vente se fait sans que les gens soient informés, et là, on commence a en avoir assez de constater que les puissants font ce qu'ils veulent ! comme ils veulent, et quand ils veulent, eh bien ça suffit ! Il faut renvoyer les Norvégiens chez eux, où ils ont d'ailleurs des élevages, et les documentaires sur le sujet sont édifiants ! Saumons élevés et surtout gavés de médicaments, qu'on retrouvent dans les fleuves où les poissons sauvages meurent tous ! Inadmissible d'avoir ça chez nous ! battons-nous !

Berthine
26/12/2021 - 18:23:11

Décidemment, on ne sort pas de ce concept du toujours plus, le fric n'attend pas! Il faut pour être rentable qu'il tourne... Ce n'est pas sur ces bases que la Planète va aller mieux et pourtant, c'est la question cruciale pour la survie du monde vivant dont nous ne sommes qu'une infime partie, très prétentieuse et qui se veut "toute puissante".
Notre espérance de vie est de 75 à 80 ans, un arbre que plusieurs générations ont connu (300, 400 ans) peut encore vivre autant (si nous le laissons en paix)...

Soyons dans le temps long, c'est notre avenir...

eugène ravenet
24/12/2021 - 10:56:16

Gourmande, la société SMART SALMON! « flexible » aussi…
QUEZACO? Pas bégueule, même pas peur de s’installer dans deux beaux pays not’ France et la Norvège.
Apparemment Smart Salmon a bouclé sa petite affaire de 10 ha de terrain et 10 000 tonnes de poissons et 50 000 m2 d’eau. Plouisy se réjouit de cette aubaine qui embauchera une poignée de gogos du cru qui se feront virer à coups de saumons couverts de poux et de pustules sur le crâne.
La Gestion Par Assistance de Plouisy ne gère pas finement le projet.
Il serait temps de déchirer les contrats, de renvoyer les Norvégiens dans les fjords, de laisser la terre intacte. Ne privez pas les paysans de sols cultivables, ne creusez pas des piscines dont l’eau sera faisandée, n’exterminez pas mammifères, insectes, batraciens oiseaux et salmonidés.
Si vous voulez manger du saumon d’élevage, apprenez à mettre vos doigts au fond de la gorge.
A bas le projet poisseux de Plouisy,
Aïchat Nussy

Colette nusbaum
24/12/2021 - 10:03:20


Non et Non à ce projet d'usine à saumons.Laissez les vivre!!!

Liliane PHILIPPE
23/12/2021 - 17:25:04

Qu'il s'agisse de ferme-usine ou d'aquaculture industriel, les conséquences pour les animaux, la santé humaine et l'environnement sont tout aussi désastreuses et délétères. Un professeur de médecin de mes amis; qui est neurologue, dit à son entourage et ses patients"Mangez du poisson deux fois par semaine mais fuyez les poissons d'élevage, même avec label bio". Ce projet est insensé et les royalties qu'il peut rapporter en taxes à la commune d'accueil ne compenseront jamais son action négative à tous les points de vue.

Mireille
23/12/2021 - 16:04:39

pourquoi les français mangent autant de saumons cela reste un mystère par contre le fait que les industriels en élèvent autant est simple à comprendre c'est très rentable
les élus de guingamp paimpol aglo ont voté la vente du terrain sans connaitre les détails du projet le bon sens voudrait qu'ls votent à nouveau pour refuser ce projet qu es tnéfaste pour la ressource en eau potable produira des déchets et artificialisera 10 ha

jean sarasin
23/12/2021 - 15:31:47

La concentration des animaux d'élevage, l'industrialisation de l'alimentation répond à la concentration de l'espèce humaine. Moins nombreux, plus heureux.

Gilles Le Louedec
23/12/2021 - 14:30:58

Encore une nourriture saine !

Alain Jégou
23/12/2021 - 12:13:07

Sans oublier que ce type d'élevage concentrationnaire est une forme de maltraitance. Même pour les saumons. Ce n'est pas parce que notre oreille n'entend pas crier les poissons qu'ils ne ressentent rien.
De quoi vous couper l'appétit à la veille du réveillon !

Frawald
23/12/2021 - 09:24:50

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !