image vide cyberacteurs
image vide

  #Expouniverselle   #terresagricoles



Pétition : Non à l'exposition universelle 2025 sur les terres agricoles d'Ile de France

La France a présenté au mois de novembre 2016 sa candidature à l'exposition 2025, encore un grand projet coûteux, énergivore, sans consultation des habitants. Comble du paradoxe et du cynisme, le thème choisi est « La connaissance à partager, la planète à protéger », alors que les sites proposés sur le plateau de Saclay et le triangle de Gonesse détruiraient des terres agricoles particulièrement fertiles, essentielles pour l’approvisionnement alimentaire de Paris et l’Ile de France.

[ 4 568 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 04 mai 2017

Proposée par Coordination pour la solidarité des territoires d'Ile de France et contre le Grand Paris et #NonExpo2025

Elle prendra fin le : 30 septembre 2017

Plus d'infos

affiche paris saclay jeudi 1 juinFace à ce projet anachronique et destructeur, nous disons non au saccage des terres agricoles aux pollutions et aux nuisances.

Nous demandons l'abandon des projets d'exposition universelle 2025 sur les terres agricoles d'Ile de France : plateau de Saclay, triangle de Gonesse ou ailleurs.

POUR CELA, SIGNONS EN NOMBRE CETTE PÉTITION

sites à consulter #NonExpo2025
et
 www.costif.parla.fr.  

PDF à télécharger pour plus d'infos

Texte de la pétition

Malgré tous les beaux discours de la COP21, l'artificialisation des sols se poursuit en France à un rythme effréné, avec la disparition chaque année de près de 80 000 ha de terres agricoles. Aux portes de Paris, le dernier prétexte en date à bétonnage massif est l'accueil d'une exposition universelle en 2025.

Les élus ont décidé sans consulter les habitants de s’engager dans la course à la candidature, au sud de l’Ile de France, sur le Plateau de Saclay – site de la très contestée et mal engagée « Université » Paris-Saclay, au nord sur le site agricole du Triangle de Gonesse - déjà menacé par le projet « EuropaCity », un giga complexe d'affaires-loisirs-commerces porté par le groupe Auchan et le groupe chinois Wanda. Ce sont deux sites riches de leur agriculture sur des terres parmi les plus fertiles de France.

Les moyens de propagande mis en œuvre sont gigantesques : grands panneaux dans les mairies, communication dans les journaux officiels, affiches dans les abribus, campagnes sur les réseaux sociaux, publipostages massifs, spam des boîtes courriel des établissements et entreprises, etc. Tout est fait pour arracher a posteriori au citoyen son « consentement », sans jamais lui avoir donné l'occasion d'examiner ces projets sur le fond, ni de s'informer réellement sur leurs coûts et leurs conséquences. Pire, les discours délirants des promoteurs du projet sont repris sans recul et propagés en boucle par certains élus. On nous parle d'une « chance inouïe », d'un "accélérateur de développement et d'innovation", et on ose promettre "23 milliards d'euros de retombées économiques et 160 000 créations d'emplois durables" alors que tous les récents exemples montrent des surcoûts supérieurs aux retombées financières et des dégâts irréversibles !

En réalité, il s'agit d’accélérer des projets d'urbanisation et de concentration à grande échelle, dans une logique auto-circulaire, où "le futur métro justifie l'Expo, qui accélérera la venue du métro", ces beaux équipements devant attirer de nouvelles populations et activités économiques, qui à leur tour auront besoin d'équipements... Devant cette congestion programmée, tel maire, soutenant l'Exposition Universelle sur le Plateau de Saclay, prétend encore contester le vocable de « ville nouvelle ». Tels autres élus n'ont pas d'idée quand on les interroge sur l’explosion du trafic aérien de Roissy, sur l'augmentation de l'afflux automobile et sur les pollutions et nuisances induites. Pourtant, on attendrait entre 45 et 60 millions de visiteurs, sur une période de 6 mois. Sans compter la nuisance visuelle que représente une sphère de 125 mètres de diamètre posée au milieu des champs.

La réalité, nous le comprenons bien, est une opération essentiellement foncière et immobilière à Saclay, commercialo-immobilière à Gonesse, qui porterait irrémédiablement atteinte à l'agriculture la plus proche de la capitale et à la qualité de vie des populations. Cette agriculture péri-urbaine, développée sur des terres d'une exceptionnelle fertilité, est souvent en cours de transition, avec le développement de circuits courts, de filières bio et du lien citadins-agriculteurs. Il importe aujourd'hui de protéger ces ressources vitales au plus près de nos villes.
C'est le message que vous pouvez envoyer en nombre à vos élus et élues !

En signant cette pétition je me déclare opposé-e aux projets d'exposition universelle sur les terres agricoles proches de Paris et je demande leur abandon. Ces projets sont incompatibles avec le respect des populations et de l'activité des agriculteurs, incompatibles avec la transition écologique qu’imposent les engagements pris lors de la COP 21.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

57 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Existe-t-il un bilan prévisionnel de l'effet de serre qu'aurait une telle exposition universelle ?

thierry
27/06/2017 - 10:55:30

je suis contre la tenue de l'exposition unvierselle de 2024 sur le plateau de Saclay car on ne peut pas d'un côté proner la défense les circuits courts et vouloir détruire des milliers d'hectare très fertiles qui servent et doivent server encore plus demain à l'alimentation de la population de l'IDF

un anonyme
27/06/2017 - 09:41:28

Encore et toujours des projets de grandeurs éphémères et inutiles... Le problème, c'est que une fois la fête finie, pour ce genre de projet, on s'aperçoit qu'il n'y a plus de crédits pour dépolluer et (dé)bétonner un site... surtout que c'est incroyablement coûteux !
Il n'y aura pas de miracle, après cette manifestation, de nombreuses structures ne seront pas détruites, l'artificialisation des sols restera et nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer !

Luc POIGNIEZ Luc
27/06/2017 - 09:02:19

On nous promet des milliers d'emplois sur le Plateau de Saclay pour les Jeux Olympiques 2024 ou l'exposition universelle de 2025 ... mais on oubli de préciser qu'il s'agit d'emplois en CDD pour quelques semaines seulement. Il s'agira donc de milliers d'emplois certes, mais précaires et qui disparaîtront aussitôt les festivités terminées.

Ce plateau de Saclay est un véritable jeu de Monopoly. Plus on bétonne et plus nos politiques jubilent sur le fait d'avoir « enfin » réussi quelque chose au cours de leurs mandats.

Le tout bien entendu sans jamais demander l'avis de la population locale qui apparaît plus que jamais comme de vulgaires pions dans ce jeu de Monopoly.
On fait des enquêtes publiques pour une banale route, mais bétonner des centaines d’hectares de terres agricole ça ne mériterait pas d’interroger la population avoisinante ?

On parle beaucoup de béton, mais il faudrait aussi parler des million de mètres cube de excréments qui vont déferler vers les vallées. Le petit pipi innocent sur la Plateau de Saclay finira inévitablement sa course dans la vallée. Il est prévu de tripler la taille des centrales d’épuration des eaux usées … encore et toujours pour quelques semaines seulement … mais qui va payer toute sa vie cette surcapacité sur sa facture Suez ? Et bien les locaux. Mais comme on ne leur demande pas leur avis, ils n’ont qu’à se taire …

On peut aussi parler des millions de mètres cube de déchets ou encore des centaines d’allers-retours des camions de ravitailleurs … car oui le petit sandwich innocent qui notre visiteur consommera sera produit loin du Plateau de Saclay.

Mais enfin, rassurons-nous « on ne détonne pas », « on ne saccage pas » un territoire et « on ne pollue pas », « on ne détruit pas une faune », puisque la thématique sera « La connaissance à partager, la planète à protéger. » ! Ouf, 8 semaines d'exposition universelle vont sauver la planète !
Messieurs les organisateurs, pour réellement « protéger la planète » il faudrait commencer par réutiliser les infrastructures existantes et rénover celles utilisées par nos enfants et qui - faute de budget - deviennent vétustes.
C’est totalement indécent de financer des infrastructures flambant neuves pour quelques dizaines de milliers d’Américains, Européens, Asiatiques ou Africains alors même que nos gamins et bambins n’ont même pas de classes de cours connectées ou ont des salles de sport à peine portables.

NON aux Jeux Olympiques 2024
NON à l'exposition universelle de 2025

CB
26/06/2017 - 10:45:46

Non à l'expo universelle sur les terres du plateau de Saclay déjà trop bétonné. Préservons les quelques hectares restants.

Fr Pontiggia
25/06/2017 - 09:53:12

Arrêtons ce gâchis sur nos terres agricoles qui doivent rester nos mères nourricières.
Nous allons faire manger du béton à nos enfants !! Alors qu' à notre portée de main, nous possédons des terres fertiles. C'est complètement insensé et dément !!
Prenez compte du désastre auquel vous exposez la future génération.Notre progéniture a besoin de verdure, de culture, d'espace non bétonné.N'oublions; les conséquences de ce type d'aménagement:inondations...


Marie-christine/dominique

un anonyme
23/06/2017 - 12:39:18

non à l'artificialisation des sols

thierry
17/06/2017 - 16:03:56

Nous ferons tout pour empêcher ce projet aberrant d 'installation sur le plateau de Saclay

michelle
08/06/2017 - 12:23:47

Le dérèglement climatique induit par l'homme, les pollutions engendrées par la consommation des produits fossiles ou des produits fissiles, la destruction de terres cultivables par l'urbanisation et les routes sont des problèmes graves à résoudre d'urgence si l'on veut laisser un avenir à nos descendants. Il est évident que les JO, une exposition universelle et toute manifestation ayant pour objet de concentrer en un "pôle" est une aberration par rapport aux problèmes cités ci-dessus.
C'est la déconcentration, la relocalisation qui ont un sens aujourd'hui ! Y a t il un politique ou un décideur assez ouvert d'esprit pour le comprendre ?

Christian Rozé
04/06/2017 - 09:54:48

Je fais partie de ceux qui "se battent" depuis plus de 10 ans pour préserver ces terres si fertiles (création d'une amap, de circuits courts, création d'une Sci, etc...). Rien à faire: malgré notre determination, notre solidarité, notre créativité, le bétonnage avance à grande vitesse. J'ai l'impression de vivre un cauchemar éveillé. La dictature du fric et du béton, c'est maintenant !

Zab91
11/05/2017 - 22:44:23

Soyons actifs et vigilants: lé défense de nos droits est notre premier devoir, face à l'imposture.

DROITEO
11/05/2017 - 18:10:56

les dernières terres fertiles autour de Paris disparaissent progressivement et le Plateau de Saclay est particulièrement fertile avec environ 5 m de limon sur de l'argile, pas besoin d'arroser et toute cette eau inondera les vallées autour!

un anonyme
08/05/2017 - 23:55:36

Le 2& mai, venez sur le Triangle de Gonesse planter, danser, manger et marcher contre la démesure du projet de loisirs et surtout commercial et immobilier EUROPA CITY.
Tous les renseignements nécessaires pour nous rejoindre sur notre site: nonaeuropacity.com
Voir aussi sur Facebook et sur Twitter.

Jean François Wolff
08/05/2017 - 19:43:35

Protégeons les terres agricoles, c'est l'avenir de notre pays, son autosuffisance alimentaire et la beauté des paysages. Stop au béton, au goudron.

CHANTAL RINGOTTE
07/05/2017 - 22:00:30

tous cela n'est que le but des elites dont parle est ecris Attali le pretre du nouvel ordre mondial ou la vie apres 60 ans est elle bien utile megapole surpeuplee pucee ultravaccinee enfants tuees dans l'œuf reduire la population mondiale par tous les moyens possible a 500 millions pauvre planete pauvres humains inconscients.

patrick krause
07/05/2017 - 20:04:04

L'argent public dépensé ne rapportera une fois de plus qu'aux multinationales qui ne paieront pas d'impôts malgré les milliards empochés.
Peut-être quelques miettes à quelques commerçants, et encore.....
Les villes "organisatrices" perdront beaucoup d'argent. Les autres collectivités aussi. Tout cela avec l'argent des contribuables.
On n'a pas besoin des infrastructures créés spécifiquement, c'est uniquement pour enrichir ces multinationales qui auront les contrats de construction.
L'argent pourrait servir à des investissements bien plus utiles à l'intérêt commun. Particulièrement en cette période de crise, de pauvreté et de précarité.
Les politiques sont vraiment des traitres à l'intérêt commun des citoyens.

Philippe Reynaud Cane
07/05/2017 - 14:27:56

Avec cette fameuse COP 21, nous aurions pu espérer une prise de conscience généralisée de tous les élus de l'Hexagone quant à la notion de "souveraineté alimentaire". Ces terres fertiles nourrissent l'Ile de France en produits de qualité et sur des circuits courts, et là, on nous parle de "prestige", d'"image", de retombées financières (une fois qu'elles seront tombées ce sera fini!!) et pire, des emplois prétendument durables au prix de la disparition de ce qui n'a plus de prix aujourd'hui : notre terre nourricière.
Nous marchons sur la tête.

Gisele LUBARDA
07/05/2017 - 12:39:28

Non à l'expo universelle de 2025 sur les terres agricoles

https://bruno-b.blogspot.fr/2017/04/non-lexpo-universelle-de-2025-sur-le.html  

Bruno BOMBLED
07/05/2017 - 11:48:42

le bétonnage des terres agricoles justifiera un peu plus les importations d'aliments de qualité douteuses...

jean
07/05/2017 - 10:37:24

Que dire de cet avenir si chaotique qui nous pend au nez ! Le réveil de l'humanité parait si lointain!

Au fond de mon cœur je me rencontre que je suis nature, et je veux toujours que l'on sauve la planète même si cela parait immature, mais au fond de mon cœur je sais que c'est l'antidote! (Paroles du groupe "ASSASSIN").

Ce dont il manque à l'humanité c'est le sentiment que l'on appelle la COMPASSION et qui vient de notre CŒUR! (à la place nous y avons mis la corruption)

L'argent, l'ego et le pouvoir sont actuellement les seules valeurs qui comptent au yeux du capitalisme.

L'histoire a démontré depuis longtemps que l'on nous ment depuis toujours, pour exemple l'Amérique qui n'est d'autre qu'un pays qui existe sous le nom "AMARU KA" qui veut dire "La terre des sages" avant que les colons Espagnols ne viennent y imposer leur vision du monde à coup de génocide !

Ce dont il nous manque c'est la vérité, suprématie ce n'est pas une vie c'est juste un rêve que tu fournis! (Groupe "Trÿo"- Suprématie)

FloW
06/05/2017 - 23:20:27

Quand la Chine s'éveille elle achète par exemple les terres de certains états africains, elle achète un aéroport français etc... tant que nous serons des millions à laisser faire... Alors bougeons nous vraiment pour informer autour de nous!

océane
06/05/2017 - 19:30:20

A Milan, le thème de l'expo universelle était : Nourrir la planète - Energie pour la vie. Pavillons des "riches" très photogéniques de l'extérieur, mais à l'intérieur une surenchère de propagande souvent comique à force de langue de bois et de clichetons usés. A l'inverse quelques pays pauvres arrivaient à tirer parti de minuscules pavillons bien agencés pour apporter des infos sur leurs problèmes. Réfléchissons sur un nouveau genre d'expo universelle égalitaire ne nécessitant ni dévastation de site ni bétonnage mais permettant l'utilisation de friches industrielles, et le retour des touristes et des emplois dans une banlieue touchée par la crise. Là on ferait vraiment un geste pour la planète !

Anne-Marie LOUIS
06/05/2017 - 17:11:03

Le béton , ça se mange ???

Caroline Bremard
06/05/2017 - 15:18:22

Quel cynisme ou quelle bêtise !

ISIA
06/05/2017 - 02:03:08

Ils sont vraiment inquiétants, ces "édiles" qui mènent à la perte de l'autonomie alimentaire de la région Ile de France ! Les agriculteurs du plateau de Saclay ainsi que d'autres terres arables peuvent assurer l'autosuffisance de la région parisienne en cas de nécessité. Dans quel but financier les éliminer ? Pourquoi détruire des terres arables ? Quels sont les intérêts petits et grands des élus et décideurs ?

Marmoote89
05/05/2017 - 23:03:49

protection des terres agricoles d'Ile de France

martinet
05/05/2017 - 17:07:00

Quand est-ce que les politiques qui surf sur les prestiges auront compris que trop bétonner ,c'est trop .Car il faudra bien trouver des emplacements .Dans la région Parisiennes on a déjà pris pas mal de terre cultivable au nom du sacro saint de la création d'emploi avec les grandes surfaces.Foutaise...Même les maires quand il consultent la population , c'est pour la forme car les projets sont déjà prévus et rien ne les arrête .
Des projets comme celui-ci et les autres ,je dis NON/
Cecel45 .Mareau aux Près

Cecel 45
05/05/2017 - 16:07:36

Soutient à ceux et celles qui depuis des années se mobilisent avec créativité pour protéger les terres du Plateau de Saclay. Ce projet est inutile. Il y a d'autres urgences et d'autres priorités, ainsi que d'autres manières de partager de façon UNIVERSELLE nos connaissances.

La VRAIE priorité : Une nourriture saine pour tous, un habitat décent pour tous, l'accès à l'eau potable et "vivante" pour tous, l'accès à des énergies renouvelables pour tous, l'accès à l'éducation pour tous, et l'accès à des terres arables pour tous ceux et celles qui souhaitent produire leur nourriture ou produire pour d'autres, dans le respect des lois du vivant. BREF, si nous voulons partager de façon UNIVERSELLE nos connaissances, pas besoin de bétonner. Il y a assez à faire comme cela ! Et si nous voulons un PARTAGE UNIVERSEL, ce n'est pas en hypothéquant encore plus le peu qu'il reste pour les générations futures !

val12
05/05/2017 - 15:53:39

Les terres agricoles sont précieuses, il faut les conserver.

Danielle Courdavault
05/05/2017 - 15:32:22

Une terre arable est un trésor à preserêver c ést d une telle evidence nous avons tous besoin de nous nourrir!

Jouan
05/05/2017 - 13:37:25

L'exposition universelle n'est qu'un prétexte pour pouvoir bétonner encore un peu plus les terres agricoles d'Ile de France.
Arrêtons ce gâchis.

cpraud
05/05/2017 - 12:04:51

La France perd chaque année des surfaces énormes de bonnes terres agricoles pour des
utilisations commerciales, ou pour faire des routes et ronds points innombrables...
Les agriculteurs sont acculés à des situations
moyenâgeuses, tout le monde en profite, et eux sont les grands perdants,, les grands oubliés, les serfs, quoi !
Et ce sont eux qui nourrissent la France !
Comment peut on les traiter si mal au XXIè siècle ?

béatrice jung luijken
05/05/2017 - 11:54:51

Non à Soleil Vert, oui à la Révolution verte !

Frawald
05/05/2017 - 11:50:15

seul mr asselineau a parlé des fermes familliale , on l'a zappé , n'en parlons plus :((

fiona shrek
05/05/2017 - 11:19:17

encore une bonne affaire de fric pour MR Lafarge! mais non de dieux (pardon)arrêté de bétonner cette de France merde !!!

jean
05/05/2017 - 10:40:55

Halte à la "plastification"des surfaces agricoles!

Jean pouwels
05/05/2017 - 09:33:27

Je n'admets pas que le territoire agricole soit détruit par des maires, qui décident sans consulter leurs électeurs, tout cela pour faire grossir leur municipalité et leurs propres avantages

un anonyme
05/05/2017 - 08:59:31

Quand on ne veille pas sur ce qu'il se passe chez soi, et qu'on pollue en permanence en encourageant les agriculteurs à le faire, on ne fait pas son mariole devant le monde entier en gaspillant des fortunes prélevées aux citoyens sans nous demander notre avis.

Dreulma
04/05/2017 - 23:29:14

Si la sphère de 125m de diamètre était juste posée sur le sol d'une prairie herbeuse avec quelques belles vaches normandes ou frisonnes autour, des moutons, quelques chèvres, ça pourrait être drôle, peut-être même beau, surréaliste...Ce qu'il faut bien savoir, c'est qu'il faudra quelques milliers de tonnes de béton pour ne pas qu'un coup de vent l'emporte,et ça c'est ni beau, ni drôle, car il sera là pour des siècles...

DENIS PUGNERE
04/05/2017 - 23:20:16

L"Expo, oui, mais pas sur des terres agricoles, je présume qu'il y a assez de friches industrielles pour accueillir l'événement

un anonyme
04/05/2017 - 22:46:05

un € investit doit être un € justifié,
non au gaspillage de l'argent public !

Kri
04/05/2017 - 22:20:28

Quand nos élus comprendront que la terre sert à nous nourrir,la nature à respirer.Stop au béton qui entraine des inondations,la planète est à bout de souffle....nous voulons vivre.

un anonyme
04/05/2017 - 22:12:36

Si on arrête pas ces fous de groupes de pression iniques et mortifères, ils tuerons toute la nature et tout ce que nous mangerions sera élévé dans des hangar ! on est plus très loin du film "Soleil Vert" (Soylent green)

P. LOEB
04/05/2017 - 21:58:42

Je vis en bordure du plateau de Saclay depuis 7 ans. Depuis mon arrivée, je vois petit à petit le plateau "grignoter". 4OO hectares sont en train de disparaître pour la construction du fameux "pôle technologique"... Le métro arrivera bientôt et ses cohortes d'habitants "parachutés" pour justifier sa construction... C'est désarmant et choquant, surtout que les terres de ce plateau sont considérées comme les plus fertiles de France...
Il ne manque plus que ce projet "futile et fugace" pour parachever cette œuvre de destruction.
Nos élites n'ont aucune réflexion sur le long terme et nous méritons vraiment mieux, nous le peuple...

Luc POIGNIEZ Luc
04/05/2017 - 21:55:33

Publicité mensongère. Vous oubliez de dire "dans la limite de votre imposition", et là, si vous payez plus, c'est définitivement perdu, et non reportable sur les 5 années suivantes.
C'est ce qu'on dit si on est honnête.

périscope
04/05/2017 - 21:52:29

Protégeons la terre qui nous nourrit !
Protégeons-nous des grands groupes qui bétonnent" ...
il faut développer la culture de proximité, des circuits courts - gain en fraîcheur du produit, gain en économie de transport et du travail à proximité !
Monika

Monika
04/05/2017 - 21:43:26

La France & Paris se battent comme des chiffonniers contre d'autres villes pour la gloriole d'organiser des shows internationaux: pas l'argent, pas investir dans la pollution occasionnée.

Didier RION
04/05/2017 - 21:34:40

les terres les plus riches d'Europe, quel gachis!

Didier HAUGUEL
04/05/2017 - 21:02:47

a se demander si ils le font exprès ou si c'est de naissance !!!!!!

ALAIN MAURICE DROUVILLE
04/05/2017 - 20:22:58

Il faut continuer à se battre contre ces fous, inconscients et aveugles de profit. Ils manquent meme cruellement d'imagination pour moi. Ici sur Marseille nous essayons de contrer les projets avec le collectif Laisse béton.. il faut s'opposer avant la date du recours, se mobiliser ensemble en s'organisant avec tous les moyens possibles. Alerter la presse, j'ai lu un article dans le nouvel obs la dessus pourtant ils font partie des medias dominants.. Allé courage!!

Alice
04/05/2017 - 19:49:55

Quand la terre est fertile il faut la préserver et la réserver à l'agriculture paysanne.

Les projets mégalomaniaques ont un seul intérêt les pots de vin d'abord, puis ensuite les opérations immobilières comme à marne la Vallée où Disney a construit des villages Disney qui vivent en vase clos, hors des lois de la république ! Quant aux emplois qui devaient avantager les habitants locaux, les maires ont été roulés dans la farine. On sait tout cela.

Ont sait tout cela mais le personnel politique qui est corrompu et ne considère que son intérêt propre.
Partout dans le monde la terre est l'objet de spéculation. En France on vend la terre aux chinois en Chine les français ne peuvent pas acheter la terre chinoise et on ne saurait leur donner tort. Nos hommes politiques mettent en avant les valeurs face aux caméras et en sous main vendent la France. Quelle tristesse ! Les journalistes s'étonnent seulement à l'occasion de la présidentielle de la colère des français... Ils devraient s'interroger sur les causes.

GuyD
04/05/2017 - 19:01:38

imperméabilisations des sols, réduction des surfaces agricoles, dépenses de luxe qui seraient plus utile pour les besoins sociaux des plus démunis et financées en partie par nos impôts.

un anonyme
04/05/2017 - 18:02:18

Ils ne savent plus quoi inventer pour polluer nos terres agricoles et emmerder le monde.Ce sont des insensés et des brutes.J'espère que cette connerie n'aura pas lieu.

PHILIPPE
04/05/2017 - 17:32:48

Je connais bien ce coin d'IDF et j'ai déjà, à la fin des années 1960 et début 70, vu détruire toutes les terres agricoles pour la construction de l'aéroport de Roissy-en-France. En sus, ont suivi les nuisances générées par le trafic aérien. Toutes nos terres agricoles, partout, disparaissent au profit d'ouvrages d'art, c'est-à-dire qu'elles sont bitumées, macadamisées, construites,etc. Un massacre que rien ne justifie. Alors non à ce projet doublement imbécile.

Mireille
04/05/2017 - 16:42:57

Un jour, on finira bien par manger des cailloux.Et ça sera dur !!!

Bruno Cappelle
04/05/2017 - 16:25:07

ILS sont fous ces romains !! en plein paradoxe....

pauvre Terre et pauvre terres agricoles !!

eve et Charles jacquet
04/05/2017 - 16:13:45

J'ai vu la disparition des champs en banlieue avec la construction d'Evry Ville Nouvelle et de toutes les villes environnantes, mélangeant zones résidentielles, rond-points et zones commerciales. C'est immonde, il ne reste plus de terre cultivée qu'une pauvre cueillette perdue dans tout ce fatras de béton/bitume. J'ai fini par partir et je ne souhaite pas au plateau de Saclay le même futur

Brigitte RENAUD
04/05/2017 - 15:57:21

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !