actualité écologie

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Les amis des 150

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

22 V'là les acteurs des transitions

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

  #cevennes   #militarisation   #légion



Pétition : NON A LA MILITARISATION DES VALLEES CEVENOLES

Habitants et amis des Cévennes, votre lieu de vie ou villégiature subit une modification drastique.

La légion s'installe dans une ferme à Saint-Jean du Gard et une présence armée en permanence implique des dégradations de la qualité de vie.

Entrainements, tirs, marches régulières vont impacter l'attrait, la quiétude et le rayonnement de la célèbre "perle des Cévennes"

[ 2 241 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 12 avril 2022

Proposée par Terre Cévenole démilitarisé

Plus d'infos

Dragonnades,la présence militaire en Cévennes  alae rachat en cours de finalisation par la Légion étrangère de la ferme de Bannière dans la commune de Saint-Jean du Gard pose pour le moins la question à ses habitants et ceux de la région. Présenté comme un centre de repos « naturellement tourné vers la ruralité et la rusticité » du pays cévenol, ce projet s’annonce d’ores et déjà comme celui de l’implantation d’un avant-poste militarisé.

En effet, avant même d’avoir acquis cette propriété de 9 hectares, plusieurs incursions de légionnaires dans le village ont eu lieu : présence en grande pompe du 2e Régiment étranger d’infanterie nîmois lors de la cérémonie du 11 novembre (les enfants du village y furent même conviés !), naturalisation de quelques légionnaires à Maison Rouge (en présence du maire de Saint Jean du Gard) le même jour, opération de déploiement de 600 militaires armés dans les sentiers de la vallée et les rues de plusieurs villages le 23 mars dernier…

Et qu’en sera t-il une fois leur présence actée ? Qui peut réellement croire que les militaires se contenteront de faire pousser quelques carottes et de se revigorer en se plongeant dans les bienfaits d’une activité agricole ? Interrogé par Objectif Gard, le chef de corps du régiment est pour le moins clair sur ce sujet : « L’idée c’est de permettre au régiment de s’approprier davantage le département du Gard, en rayonnant vers le nord ». Cette « appropriation » s’effectuera d’une part avec la présence permanente entre 40 et 150 militaires sur place mais également par des entraînements de « combats à pied en zone boisée » dans les « sous-bois » de la ferme mais également en « terrain libre » pour lesquels il faudra l’autorisation des propriétaires environnants et de la municipalité. Sans oublier les marches dans les sentiers cévenols. Evidemment que des entraînements s’effectueront avec des tirs mais le colonel rassure : ce ne seront que « des tirs à blanc, et ça ne fera pas plus de bruit qu’une chasse au gros gibier ». La présence militaire dans les vallées et les villages semble inévitable !

Texte de la pétition

Je m'oppose à l'implantation de la légion à Saint Jean du Gard

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

25 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Avant de nuire à la France, l'armée ferait bien de se tenir mieux comme autorité morale et non pas mettre le feu comme récemment au camp de Canjuers : ridicule et irresponsable

Philippe Gillier
24/08/2022 - 11:02:27

Dans les Cévennes, l’armée s’approprie les terres paysannes
https://reporterre.net/Dans-les-Cevennes-l-armee-s-approprie-les-terres-paysannes  

Alain UGUEN
17/08/2022 - 16:05:53

Bon courage pour votre combat pour la vie et votre belle région

Rhaude
30/06/2022 - 14:11:45

Aujourd'hui 600 hectares de vegetation ont brûlé à cause d'un tir d'artillerie dans le camps militaire de canjuers (83) en pleine alerte incendie.

Virginie Riou
18/06/2022 - 23:04:35

où sont les antimilitaristes ???
l'armée fait intrusion dans l'éducation nationale (SNU) pour recruter parmi les élèves en situation d'échec.
ça pu les USA à plein nez avec l'Organisation Terroriste d'Amérique du Nord (OTAN).
Maxime le Forestier regrette avoir chanté "Parachutiste", il ne fait pas bon devenir vieux...
heureusement il reste le groupe Rammstein avec son morceau "Amérika" (clip vidéo de grande qualité).


FREDERIC seguin
16/05/2022 - 09:30:27

Otez l' armée, et vous ôterez la guerre.
Victor HUGO
En attendant, il est urgent de former à la non-violence dès l'école, et que la france signe le TIAN, Traité d'interdiction des armes nucléaires de l'ONU, merci !

Jean-Marc CONVERS
26/04/2022 - 20:21:36

Un déploiement militaire -légion étrangère très conséquent a aussi été réalisé en Aveyron recemment. Il a donné lieu à des incursions de troupes armées,et même de tirs(à blanc disent ils) dans les vallées, avec bivouacs sauvages jusque dans des fermes- c'est comme si on était devenu une zone de guerre. Ils sont là aussi comme base de maintien de l'ordre en cas d"urgence, pour nous protéger...."ont ils dit ! Mais Se promener, aller au champs, pour se retrouver devant des fusils est un danger pas une protection.

brigitte courcier
19/04/2022 - 12:01:20

Est-ce qu'ils n'avaient pas mis le feu au-dessus des calanques de Cassis, en obéissant aux ordres de leurs supérieurs ?
Qu'ils aillent au diable mais nulle part sur notre terre !

Chanteux
18/04/2022 - 15:58:20

On est perplexe devant les commentaires. Quand Jacques parle de valeurs un jour et de développement touristique le lendemain on se demande de quelles valeurs il s'agit. Le randonneur parcourt les Cévennes pour "boire un coup"?
Que les légionnaires restent en Corse du Sud où ils sont bien tolérés? Rien que l'utilisation de tolérés en dit long sur l'idée qu'on se fait de l'ile de Beauté. Les récents événements devraient pourtant nous alerter.
La légion étrangère existe. Elle a donné beaucoup à la France. Nous devrions avoir de la reconnaissance pour ces Ukrainiens (ils sont nombreux) et autres étrangers qui acceptent le risque de mourir pour un drapeau qui n'est pas le leur.
Ce ne sont pas des "bidasses en folie". Quand la guerre est aux portes de l'Europe, il faut éviter de dénigrer ceux qui ont pour mission de nous défendre Jérôme Bon a raison : soyons réalistes et un tout petit peu reconnaissants.
Que les habitants des Cévennes obtiennent des garanties pour le respect de leur environnement privilégié, bien entendu. Que le centre de repos ne devienne pas un champ de manoeuvres. Autrement dit qu'il y ait un contrat avec la terre d'accueil et qu'il soit respecté.

buriti
18/04/2022 - 14:37:29

Non, je crois que ce n'est pas une bonne idée d'installer un régiment de légionnaires dans les Cévennes.
Tout contribue à faire de cette rêverie un fiasco.
Comment voulez-vous que les chênes, les châtaigniers et leurs alliés - fougères, hêtres et tant d'autres- puissent pousser tranquilles quand des soldats éraflent les écorces et déchirent les frondaisons. Imaginez les soldats patrouiller dans une zone découverte, herbe sèche, broussaille, orchidées, ronces, où seuls sont autorisés à traverser cette pelouse sèche. Les légionnaires ne savent pas comment croiser le regard du renard, des chèvres, des sangliers, des chevaux Prevalski et des chimères cévennoles.
Que la Légion se tienne à distance, car les autochtones sont austères et taiseux. Ils aiment aiguiser leur couteau à l'ombre des platanes de la place du village, ils ne saluent pas le curé, ils s'agacent du bruit des rangers, ils grognent comme les chiens de berger dès qu'ils entendent les soldats parler de boudin. Non, les neuf hectares de terrain doivent rester vierges pour les serpents et les oiseaux marcheurs.
Il ne serait pas bien accueilli que les chiens du terroir se blessent sur les capsules crantées des cannettes de bière et que les rayons du soleil sur les canons des fusils aveuglent le doyen du canton.
Laissez tranquilles les authentiques habitants et leurs compagnons biodivers qui les fréquentent en toute amitié.
MERCI pour eux,
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
18/04/2022 - 08:45:13

La présence de la légion est incompatible avec le développement touristique de Cévennes.
Quel randonneur aura envie de boire un coups entre 2 képis ? d'entendre des tirs depuis son gîte ?
Quelle randonneuse se sentira en sécurité le soir autour de St Jean ?



Jacques
16/04/2022 - 14:46:46

Cette présence militaire n'et pas compatible avec les valeurs que souhaitent retrouver ceux qui viennent dans les Cévennes.

Jacques
15/04/2022 - 20:04:48

Des combats à pied et des entraînements avec tirs : ce ne sont pas le genre d'activités que l'on s'attend à trouver dans un centre de repos "naturellement tourné vers la ruralité et la rusticité" !
Je n'ai rien contre l'armée dont nous pourrions -- malheureusement -- avoir grand besoin un jour, et je remercie nos troupes pour leur courage et leur dévouement, cependant, si les gens du coin ne souhaitent pas voir leur quiétude troublée, c'est leur droit.
Dans le Nord Est, il y a assez d'anciennes zones militaires libres ou mises à la vente, des forts avec de grands terrains pour y installer un "centre de repos rural et rustique" façon Légion. Pas besoin d'aller enquiquiner les habitants du Gard. Certes, il y pleut et neige plus souvent : mais il paraît qu'à la Légion, on n'est pas des chochottes ;-)

Frawald
15/04/2022 - 08:13:22

Je crois qu'ils sont aussi sur le Larzac maintenant !

Françoise De Bock
14/04/2022 - 22:00:45

«?Le Larzac leur a pas suffi
Ils viennent s’installer ici.?»

https://www.antiwarsongs.org/canzone.php?id=8156&lang=fr  

Chanson «?Entre 14 et 40 ans?» chantée par Maxime le Forestier voici près de 50 ans et toujours d’actualité, seul le lieu a changé.

Bibi
14/04/2022 - 19:12:41

Ps de dragons dans les Cévennes !

FRANCOIS ETEVENON
14/04/2022 - 18:45:31

la legion c'est dans les casernes on ne s'est battu au larzac pour avoir maintenant des bidasses en folie armés
LA NATURE APPARTIENT AUX PACIFIQUES

JEAN CLAUDE SCHMITT
14/04/2022 - 17:47:01

L'armée ne manque pas de champs de manoeuvres dans le sud: Canjuers, Larzac, Fréjus, etc. Sa présence dégrade l'environnement et perturbe la tranquillité.

Christian MASSON
14/04/2022 - 16:24:41

Alors on les met où les militaires qu'on sera bien content de trouver quand Poutine aura pété les plombs et attaqué l'Europe ?

Jérôme BON
14/04/2022 - 15:49:29

Non à la légion étrangère, laissons libre la ferme de Saint-Jean du Gard et la nature.

Stéphoto
14/04/2022 - 15:14:47

Le camp des garrigues n'est pas assez grand ?!?
Laissez la terre des Cévennes aux paysans!!!

Jojo
14/04/2022 - 14:04:56

Que les légionnaires restent en Corse du Sud comme ils le faisaient jusque là. Et où ils sont bien tolérés.

Andrée Battaglieri
14/04/2022 - 12:48:58

CEVENAS LIURAS !

CHIPO
14/04/2022 - 12:14:52

il ne manquerait plus que soit remise en question la victoire de la longue lutte pour un Larzac débarrassé de l'armée et de ses appétits d'agrandissement !

MARIE-CLAUDE SALICETI
14/04/2022 - 08:32:34

FAIT DU JOUR Saint-Jean-du-Gard : la Légion étrangère en passe d’acheter neuf hectares au pied du col Saint-Pierre
https://www.objectifgard.com/2022/03/24/fait-du-jour-saint-jean-du-gard-la-legion-etrangere-en-passe-dacheter-neuf-hectares-au-pied-du-col-saint-pierre/  

SAINT-JEAN-DU-GARD Les opposants à l’achat d’une ferme par la Légion étrangère lancent une pétition
https://www.objectifgard.com/2022/03/26/saint-jean-du-gard-les-opposants-a-lachat-dune-ferme-par-la-legion-etrangere-lancent-une-petition/  

Alain UGUEN
14/04/2022 - 07:01:15

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !