actualité écologie

AG Cyberacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Les 10 jours verts Transacteurs

Annoncez la couleur !

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Lozère : Projet d'arrêté annulé

AVES France avait sollicité une mobilisation contre le projet d’arrêté relatif à l’ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2020-2021, mis à la consultation du public le 1er mai 2020 par la préfecture de la Lozère, ce projet d’arrêté contenant de nombreuses erreurs.

[ 1 676 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 18 mai 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Préfet de Lozère
En soutien à AVES France


Elle prendra fin le : 18 août 2020

Plus d'infos

Les services de la préfecture nous ont informé avoir retiré ce projet d’arrêté du site de la Préfecture et proposera un nouveau projet d’arrêté prochainement.
https://www.consultationspubliques.aves.asso.fr/2020/05/11/lozere-denoncons-une-consultation-du-public-sur-un-projet-darrete-errone/  

Pourquoi le projet d’arrêté a-t-il été retiré ?
Il était indiqué aux visas de l’arrêté que la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage avait émis un avis en séance du 14 mai 2019. Or, dans la mesure où l’avis de la CDCFS est requis pour la fixation de chaque période de chasse (article R.421-29 du code de l’environnement), cette commission aurait donc dû rendre un avis en 2020 sur le projet d’arrêté en consultation.

Si les périodes de chasse mentionnées dans le projet d’arrêté concernaient la période 2020/2021, la période de chasse par vènerie sous terre était confuse. Le projet d’arrêté indiquait que « la vènerie sous terre est ouverte du 15 septembre 2019 au 15 janvier 2020. L’exercice de la vènerie du blaireau peut être pratiqué du 1er juillet 2019 au 7 septembre 2019 ».Ces dates étant antérieures à la consultation, il était impossible pour le public de savoir s’il fallait en déduire que la vènerie sous terre du blaireau ne serait pas autorisée pour la période 2020-2021, ou s’il s’agissait d’une erreur dans le projet d’arrêté concernant exclusivement les dates relatives à la vènerie sous terre. Cette incertitude n’était pas levée par la note de présentation, puisqu’elle ne mentionnait pas la vènerie sous terre du blaireau.

En 2019, lors de la publication de la synthèses des avis de la consultation du public, la préfecture de la Lozère avait décidé de ne pas autoriser la période complémentaire de vènerie sous terre du blaireau en 2020, décision que nous avions particulièrement appréciée.

Que peut-on espérer du prochain projet d’arrêté ?

Nous espérons que le nouveau projet d’arrêté, qui sera probablement mis à la consultation du public dans les jours à venir, ne proposera pas de période complémentaire pour la vénerie sous terre du blaireau. Rappelons que si ce mode de chasse est particulièrement barbare, il est encore plus cruel et intolérable lorsque les blaireautins sont encore dans les terriers avec leurs parents.

Nous tentons également de faire annuler les projets d’arrêtés concernant les chevreuils et les sangliers, puisque la CDCFS n’a pas non plus été consultée pour eux en 2020. Vous pouvez écrire à ddt-bief-bio@lozere.gouv.fr.   pour soutenir cette demande. Le retard que va provoquer la mise en consultation d’un nouveau projet d’arrêté devrait offrir quelques jours à quelques semaines de répit aux chevreuils mâles et aux sangliers, dont la chasse devait être ouverte de manière anticipée le 18 juin 2020.

AVES France
https://www.consultationspubliques.aves.asso.fr/2020/05/16/la-lozere-retire-son-projet-darrete-chasse/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ddt-bief-bio@lozere.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Abandon des projets d'arrêté vie sauvage
  • Message : Monsieur le Préfet,
    Vous félicitant du retrait de votre arrêté je soutiens la demande d'AVES France concernant l'abandon des projets d'arrêté pour la vènerie sous terre du blaireau, les chevreuils et les sangliers.

    Comme le Conseil de l'Europe et en application de l’Article 7 de la Charte de l’Environnement je demande que mon avis soit pris en compte pour l’interdiction de pratiques de chasse barbares et incompatibles tant avec la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles qu' avec la sensibilité de l'opinion publique opposée à la chasse.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

5 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

La Commission européenne demande à la France d’améliorer l’accès à l’information en matière d’environnement

« La directive vise à accroître l'accès du public à l'information en matière d'environnement ainsi que la diffusion de cette information, qui favorisent une plus grande sensibilisation aux questions d'environnement, une participation plus efficace du public à la prise de décision en matière d'environnement et, en définitive, l'amélioration de l'environnement. La directive prévoit qu'un demandeur qui considère que sa demande d'information a été ignorée ou indûment rejetée peut introduire un recours devant un organe indépendant et impartial, qui statuera rapidement. En France, une telle procédure existe, mais le délai d'un mois accordé à l'organe indépendant pour fournir son avis a été dépassé à maintes reprises, ce délai atteignant une moyenne de quatre mois au cours des dernières années. En conséquence, la Commission a décidé d'adresser aujourd'hui une lettre de mise en demeure à la France, qui dispose à présent de quatre mois pour remédier à la situation. En l'absence de réponse satisfaisante, la Commission peut décider de lui adresser un avis motivé. »
https://blog.landot-avocats.net/2020/05/25/la-commission-europeenne-demande-a-la-france-dameliorer-lacces-a-linformation-en-matiere-denvironnement/  

Alain UGUEN
26/05/2020 - 14:34:31

En espérant qu'il n'y aura pas de prolongation de la période de vénerie sous terre. Quant aux chasses d'été : les autoriser serait une décision hautement irresponsable sachant que le tourisme familial va se concentrer, en cette année de crise sanitaire, sur nos campagnes et littoraux français.
Prendre un promeneur pour un chevreuil, cela s'est déjà vu et le tir sans visibilité (comme le Jokari dans Gaston Lagaffe) appartient au domaine du possible.
PS : Une info à propos du patron des chasseurs, Willy Schraen : il s'est rendu tellement "populaire", à cause de sa déclaration sur le piégeage des chats domestiques, qu'il a été placé sous protection policière après avoir reçu des menaces. La violence engendre la violence, à ce qu'on dit...

Frawald
22/05/2020 - 23:03:19

Merci pour cette bonne nouvelle

Sophie lavorel
22/05/2020 - 20:58:10

Monsieur le Préfet, arrêtez cette ignominie de destruction des blaireaux dans leurs terriers par gazage, morsure des chiens, perforations avec des piques en mains des chasseurs, avec des souffrances indécentes et intolérables. Il convient de revenir à la raison. Merci d'avance

jean claude tempier
19/05/2020 - 16:09:15

Pff... autrement dit ce n'est que partie remise.

Tiphaine
19/05/2020 - 12:15:18

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !