actualité écologie

Les amis des 150

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

2023 l'année des droits

AG Cyberacteurs

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Les pouvoirs du maire sur la chasse

S’appuyant sur les initiatives courageuses de la maire de Valaire (contre le déterrage du blaireau) ou de Langouët (contre l’usage de pesticides), le service juridique de l’ASPAS s’est lancée dans la rédaction d’un guide pratique très complet à destination des élus.

[ 1 598 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

Cette cyberaction a également pour objectif d'interpeller vos élus. Vous pouvez ajouter vos élus en copie du message en cliquant sur modifier des éléments après avoir rempli vos coordonnées

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 09 février 2023

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président de l'AMF
En soutien à ASPAS
| à votre maire

Plus d'infos

blaireauUn maire peut-il interdire la chasse le dimanche ? Empêcher le piégeage sur sa commune ? Refuser aux chasseurs l’accès aux terrains communaux ? Interdire le déterrage des blaireaux ? Protéger les renards ? Agir contre la chasse à courre ? Chaque semaine, depuis le 11 janvier 2023, l’ASPAS met ci-dessous un nouveau chapitre de son guide « Maires et chasse » en libre téléchargement :
https://www.aspas-maitre-renard.org/nos-actions/maires-et-chasse/  

Nous vous proposons de faire connaître ces possibilités au Président de l'Association des Maires de France et à votre maire.

Pour choisir ses élus
Rubrique Mon compte
https://www.cyberacteurs.org/compte/index.php  

Ajouter ou modifier mes élus

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à David.lisnard@amf.asso.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Un guide pour limiter la chasse !
  • Message : Madame, Monsieur,

    Un maire peut-il interdire la chasse le dimanche ou le déterrage des blaireaux ? Protéger les renards ? Agir contre la chasse à courre ? Chaque semaine, depuis le 11 janvier 2023, l’ASPAS met ci-dessous un nouveau chapitre de son guide « Maires et chasse » en libre téléchargement
    https://www.aspas-maitre-renard.org/nos-actions/maires-et-chasse/

    Comptant sur votre capacité à utiliser ces possibilités de réglementation, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos actions.

Cette cyberaction permet d'envoyer une copie de ce message à :

  • Votre maire.

Vous pouvez modifier ces infos (sujet, texte, elus...) en choisissant l'option
"modifier des éléments" après avoir renseigné le formulaire "je signe sans compte"

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

13 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Bas-Rhin : des blaireaux abîment leur champ de blé, mais des agriculteurs veulent cohabiter avec eux et demandent l'aide de la LPO
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/alsace/bas-rhin-des-blaireaux-abiment-leur-champ-de-ble-mais-des-agriculteurs-veulent-cohabiter-avec-eux-et-demandent-l-aide-de-la-lpo-2449554.html  

Alain UGUEN
27/02/2023 - 08:11:09

Ces communes qui limitent la chasse sur leurs terres
https://www.lagazettedescommunes.com/849699/ces-communes-qui-limitent-la-chasse-sur-leurs-terres/  

Chasse : les mesures du gouvernement ont du mal à convaincre
https://www.lagazettedescommunes.com/844996/chasse-les-mesures-du-gouvernement-ont-du-mal-a-convaincre/  

Alain UGUEN
14/02/2023 - 12:05:22

Que Messieurs les maires ruraux lisent avec attention le guide de l’Aspas>>> https://www.aspas-maitre-renard.org/nos-actions/maires-et-/chasse.   Cela leur donnera des idées pour éviter tout incident sur leur terrain municipal. Cette lecture les éloignera, s’ils sont eux mêmes baroudeurs en tenue de camouflage, de la forêt et de la boue des chemins.
Effectivement le maire souvent ami ami avec la fédération de chasse ne néglige pas la sortie dominicale, doigt sur la gachette.
Le maire urbain doit aussi faire du nettoyage, réguler les empoisonneurs de chats errants ou pas, les tabasseurs de chiens, les étrangleurs de ragondins et les tortionnaires de blaireaux gourmands, mais c’est peu de choses comparé au maire de campagne. Si par miracle est élu un maire ni agriculteur, ni chasseur, ni curé itinérant, ni instituteur catholique, ni blanc, il abrègera son mandat à moins d’être protégé par des baraqués en battle dress et rangers.
Heureusement M. Darmanin a décidé grâce à des policiers de premier rang de sauver des animaux maltraités.
Bon courage aux maires en titane du cheveu aux orteils qui n’aiment ni les pesticides ni les algues vertes…
Merci à ASPAS et amis.
Aïchat Nussy

Colette Nusbaum Vallet
13/02/2023 - 11:24:25

envoyer aux maires "ruraux" peut se retourner contre soi et être contreproductif, remarque entendue lors des voeux de nouvel an de la municipalité : "s'ils nous interdisent la chasse le dimanche, on interdira d'entrer dans NOS forêts qui sont des propriétés privées"

DANIEL ROLLAND
13/02/2023 - 11:03:22

Les commentaires sont justes et judicieux et particulièrement ceux de Frawald. Je ne souhaite pas que mon maire reçoive le guide en mon nom. Les chasseurs seraient capables de me mettre un cadavre de renard sur mon chemin. J'ai déjà subi cela. Malheureusement, c'est monnaie courante et l'Aspas elle-même est le témoin permanent de ces infâmes méthodes. J'ai pensé aux préfets mais ils peuvent être eux-mêmes chasseurs. L'envoi anonyme au Comcom... peut-être

Alain Wattrelot
11/02/2023 - 17:02:58

Puisque le gouvernement fait miroiter un "bidule" sensé nous dire si on se trouve dans une zone de chasse quand on se balade, il serait bon dans un premier temps d'exiger de savoir
1/où ?
Délimitation du territoire de chaque société de chasse.
2/quand ?
Quels jours ? publication d'un calendrier par société.
3/qui ?
Nom et adresse de chaque président de société de chasse pour avoir un contact en cas de pépin.

Quand on se balade à pied, à vélo ou a cheval, il arrive souvent que l'on traverse le territoire de 3 ou 4 sociétés de chasse différentes, au jours de chasse complètement différent; laisser le public dans l'ignorance de ces trois points est une véritable mise en danger de la vie d'autrui.
Ce n'est de plus pas très contraignant, je pense que pas mal de chasseurs peuvent l'admettre.
J'envisage de lancer une pétition pour exiger que le gouvernement agisse en ce sens.
Randonneurs, pélerins (!) promeneurs, vttistes, cavaliers, cueilleurs de champignons (et j'en passe) privés de balades en forêt durant six mois, ça fait du monde!

Thierry Dramard
11/02/2023 - 11:44:10

il faut modifier les règles de la chasse:urgent

Pierre NOGIEC
11/02/2023 - 06:29:36

Malheureusement beaucoup de maires sont pieds et poings liés aux chasseurs "pour ne pas avoir d'histoire"

Jacqueline Bridet
10/02/2023 - 21:55:07

Alain,
Oui en effet la cyberaction a bien été transmise au Président des Maires de France, mais pas à nos deux maires.
Je pense ne pas être la seule à avoir fait le constat qui suit : la situation se tend dans nos campagnes et le dialogue (je préfère ce mot à "pédagogie" qui est la science de l'éducation des enfants) est devenu difficile, voire impossible, avec certains élus de proximité. Sans doute le résultat de la politique clivante menée par le gouvernement actuel qui met beaucoup plus de zèle à dénigrer les militants écologistes qu'à atteindre les objectifs environnementaux.
C'est connu : à chaque régime autoritaire, il faut un bouc émissaire !
Quand un ministre de la Justice se permet de fustiger publiquement les "ayatollahs verts", quand le premier flic de France parle "d'écoterrorisme" à propos de manifestants, quand les militants verts sont espionnés à l'aide d'un arsenal digne de James Bond (cf. les récents articles du Canard à ce sujet), comment voulez-vous que les élus locaux anti-écolos, amis des chasseurs et des promoteurs, ne se sentent pas en position de force et ne se croient pas tout permis ? D'ailleurs PRESQUE TOUT leur est permis !

Frawald
10/02/2023 - 14:29:17

@Jean Edouard MAZILLE : exact. Sachant qu'il y a un million de chasseurs et 60 millions de non chasseurs en France, une répartition juste impliquerait d'autoriser la chasse grosso modo 7 jours par an. On peut partir de cette base de discussion ;-).

Bibi
10/02/2023 - 12:55:34

Frawald

Je conçois bien que chacune et chacun juge à l'aulne de son expérience des élus de son cru.

Il est parfaitement possible avant de participer à cette action de décocher son maire pour éviter qu'il recoive copie du message adressé au Président de l'Association des Maires de France (pour le recocher ensuite pour la prochaine occasion.)

Plus que de convaincre tel ou tel élu, il s'agit pour nous de faire de la pédagogie pour faire émerger une majorité dans l'opinion publique afin que ce qui parait inconcevable aujourd'hui soit considéré comme la norme demain : rappelons-nous par exemple dans un autre domaine de l'usage du tabac dans n'importe quel lieu clos qui parait inimaginable aujourd'hui.

Merci en tout cas de l'énergie que tu déploies pour faire connaitre nos actions et celles des réseaux que nous essayons de soutenir.

Nous avons plus que jamais intérêt à nous serrer les coudes entre défenseurs de la planète et du vivant.

Alain UGUEN
10/02/2023 - 10:20:32

Sans aller jusqu'à interdire totalement la chasse, il faut rééquilibrer le temps accordé aux chasseurs et le temps pendant lequel on peut se promener sans avoir du souci à se faire

Jean Edouard MAZILLE
10/02/2023 - 10:02:52

Transmettre aux maires de nos deux communes n'aurait pour résultat que perte de temps, polémiques stériles et brimades supplémentaires. L'un des deux (agriculteur FDSEA) trouve même que les "chasseurs ne chassent pas assez" !
C'est une leçon que j'ai tirée de mes activités d'observatrice de terrain :
Souvent, quand on veut aider efficacement la nature, mieux vaut se taire et agir en passant par d'autres voies qui permettent de court-circuiter les gens hostiles ayant un fort potentiel de nuisance, comme certains élus locaux.

Frawald
09/02/2023 - 14:29:11

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !