actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Les amis des 150

météo

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Ne laissez pas vos appareils en veille

22 V'là les acteurs des transitions

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : la formation est le préalable de l’action.

Dans une lettre ouverte, des personnalités comme Boris Cyrulnik, Cyril Dion, Camille Étienne, Priscillia Ludosky ou encore Laury Thilleman appellent Emmanuel Macron et le futur gouvernement à suivre une formation sur la transition écologique.

[ 1 994 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 09 mai 2022

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président
En soutien à signataires

Plus d'infos

« Le temps de tirer la sonnette d’alarme est venu et vous oblige, vous et votre gouvernement, à faire de la transition écologique votre priorité », écrivent-ils. Voici leur tribune.
https://www.lejdd.fr/Politique/jancovici-cyrulnik-dion-ludosky-17-personnalites-appellent-les-ministres-a-se-former-a-lecologie-4110040  

Monsieur le Président,
Tous ceux qui ont été formés aux enjeux écologiques le savent, les données sont factuelles, scientifiques, cartésiennes et ne relèvent ni de la croyance ni de l’opinion politique. La convention citoyenne pour le climat a été un bel exemple : 150 Français de tous horizons ont été tirés au sort, et, à l’issue d’une formation de vingt heures, 100 % d’entre eux étaient convaincus de l’urgence et de l’importance de l’action écologique.

La transition écologique est un sujet transversal qui concerne tous les pans de notre société, tous les ministères et tous les ministres

S’il y a un débat sur le moyen de conduire la transition, il ne doit plus y en avoir sur les raisons, ni sur l’urgence d’y parvenir. Le Giec a été formel, nous devons agir dès maintenant pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre dans les trois ans. Le temps de tirer la sonnette d’alarme est venu et vous oblige, vous et votre gouvernement, à faire de la transition écologique votre priorité. Une espèce animale ou végétale disparaît toutes les vingt minutes, trois enfants sur quatre respirent en France un air toxique, et la hausse des températures va entraîner des crises économiques et politiques inédites. L’action doit être immédiate.

Nous refusons de croire que l’insuffisance du précédent quinquennat en la matière relevait d’un manque de courage ou, pire, de convictions. La transition écologique est un sujet transversal, une question de justice qui concerne tous les pans de notre société, tous les ministères et tous les ministres que votre Premier ministre va nommer.

Nous attendons de vous que vous participiez à une formation exigeante, en vingt heures

Ces ministres auront une grande diversité de parcours, de formations académiques et de compétences et ne seront pas tous, naturellement, experts en la matière. Nous n’attendons pas que ce nouveau gouvernement soit prêt en arrivant, ce serait malhonnête intellectuellement. Ce que nous attendons, c’est que vous soyez prêts à vous former, vous ainsi que l’ensemble de l’équipe gouvernementale, car la ­formation est le préalable de l’action. Il ne s’agit pas simplement de vous informer – nous savons que vous avez le meilleur accès à la donnée –, mais d’ouvrir un espace de dialogue, d’influence, pour développer les consciences.
Nous attendons de vous que vous participiez à une formation exigeante, en vingt heures, en présence, sans délégation et en suivant la méthodologie des institutions compétentes abordant la question climatique sous tous ses angles, ne se limitant pas aux enjeux énergétiques. La formation est l’essence de la transformation. Savoir, c’est pouvoir. Sans vous, nous ne pouvons pas réussir la transition écologique. Nous comptons sur vous pour accepter cet exercice. »

Liste des signataires
Dominique Bourg, philosophe ; Boris Cyrulnik, auteur et psychologue ; Cyril Dion, réalisateur ; Éric Duverger, Convention des entreprises pour le climat (et les 150 dirigeants membres) ; Camille Étienne, activiste pour la justice sociale et climatique ; Grégoire Fraty, membre de la convention citoyenne pour le climat (et le collectif Les 150) ; Flora Ghebali, entrepreneure et essayiste ; Mathilde Imer, co-initiatrice de la convention citoyenne pour le climat ; Jean-Marc Jancovici, président du Shift Project ; Priscillia Ludosky, auteure de la pétition sur la taxe carbone ; Dominique Meda, sociologue et philosophe ; Magali Payen, fondatrice d’On est prêt ; Swann Périssé, youtubeuse ; Cédric Ringenbach, fondateur de La Fresque du climat ; Eva Sadoun, coprésidente du Mouvement Impact France ; Laury Thilleman, animatrice et entrepreneure ; Christian Vanizette, cofondateur de MakeSense.

Gouverner la transition écologique Par Pascal Canfin et Thierry Pech

garantir que l’ensemble des textes règlementaires et législatifs, y compris la loi de finances, seront désormais cohérents avec les objectifs de la transition. Nous proposons également de former les hauts fonctionnaires aux enjeux du dérèglement climatique et du déclin de la biodiversité, et de consolider un véritable Etat de droit environnemental en donnant à la justice les moyens de faire davantage respecter les lois et de réguler plus efficacement conflits et litiges, y compris par la médiation.
https://tnova.fr/site/assets/files/17571/terra-nova_note_gouverner-la-transition-ecologique_pascal-canfin_thierry-pech_021121.pdf  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à petitions@elysee.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Savoir, c’est pouvoir
  • Message : Monsieur le Président,
    Ce que j'attends de vous c’est que vous soyez prêts à vous former, vous ainsi que l’ensemble de l’équipe gouvernementale, car la formation est le préalable de l’action.
    que vous participiez à une formation exigeante, en vingt heures, en présence, sans délégation et en suivant la méthodologie des institutions compétentes abordant la question climatique sous tous ses angles, ne se limitant pas aux enjeux énergétiques. La formation est l’essence de la transformation. Savoir, c’est pouvoir. Sans vous, nous ne pouvons pas réussir la transition écologique.
    Je compte sur vous pour accepter cet exercice.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

29 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Malheureusement je pense que si la formation ne leur dit pas comment devenir riches en continuant de bétonner à tout va, elle ne sera que plus d'énergie dépensée en vain...

Odile Bouchet
01/08/2022 - 22:21:40

Il semble effectivement qu'E. Macron et beaucoup de ministres et députés aient un grand besoin de cette formation car leur vue sur la transition écologique et son impact sur l'avenir de l'humanité mais aussi de tout le vivant terrestre soit très altérée ! C'est même une urgence...

Marie CLAUX
01/08/2022 - 11:44:09

ETRE, l'école gratuite et ouverte à tous qui forme aux métiers de la transition écologique
https://madame.lefigaro.fr/societe/actu/etre-l-ecole-gratuite-et-ouverte-a-tous-qui-forme-aux-metiers-de-la-transition-ecologique-20220725  

Alain UGUEN
01/08/2022 - 09:48:15

Assez peu orienté au niveau communautariste... Je signe mais avec réserves...

Tangi POULAIN
10/07/2022 - 20:43:51

@ Dominique Bouts: les références SVP?

Philippe LEBOURG
03/06/2022 - 08:00:45

En avant pour une formatioon.

Muriel VAREILLAS
03/06/2022 - 06:40:06

Une des personnes donnant son avis, pense que c'est "MISSION IMPOSSIBLE"! Il y a du vrai....

Sa conversion serait-elle sincère, ce serait comme pour tous les convertis de la dernière heure, le soupçon permanent.
Ou encore: comment faire boire un âne que n'a pas soif.

Eugène-François Ravenet
02/06/2022 - 15:52:17

vous rigolez ! le chef d'Etat qui a fait une grande école de prestige n'a pas eu l'occasion de se former sur l'écologie ???, n'importe quoi ! non il préfère les formations des cabinets de consulting américains qui enseignent aux gouvernants à faire le max d'économies sur les services publics et le bien-être des populations pour enrichir à donf qq gds patrons , quitte à sacrifier puissamment la nature ,la bio-diversité ,le climat ;arrêtez l'hypocrisie :nos gouvernants n'ont pas la volonté politique d'aller vers une gestion écologique et ce n'est pas par manque d'occasions de se former !

Annie MILLOT
02/06/2022 - 13:35:48

PS: "Nos malheurs se portent à merveille quant à l'ordre des choses pas question d'y toucher"
Extrait de l'arbre lucide p:198-202 d'Odysseus Elytis

andrée laffilay
02/06/2022 - 11:20:13

Pour poursuivre le chemin emprunté par M.Ravenet, il y a ceux et celles qui pensent, après étude des différentes interrogations scientifiques de tous bords sur la situation actuelle, que chaque jour qui passe nous amène inexorablement à un mode de vie type "Amish". A condition que les millions de Français s'informent correctement et remettent en cause ce qui est le plus difficile : soi-même et ses fausses croyances. Le reste suivra tout seul. Bon courage.

Alain Luyten
02/06/2022 - 11:15:50

Je soutiens cette idée de formation pour le président et son équipe. Je me permets de les encourager à accepter. J'ignore s'ils ont la plasticité psychologique suffisante pour accepter en raison de leurs formations initiales et de leur habitus.
Du courage du courage !

andrée laffilay
02/06/2022 - 11:15:15

En matière d'écologie, il y a ceux qui croient aux bienfaits de la technologie et son corollaire le toujours plus!!!
Mr Macron fait parti de ceux-là!

Et puis il y a ceux qui pensent (à juste titre) qu' il faut ralentir la machine: moins de technologie, plus d'humain (comme à la "Ferme du bec Hellouin").
L'agriculture qui produit normalement de la nourriture est bien un domaine où s'affronte ces deux visions, cherchez laquelle est la plus productive et la moins destructrice, si ce n'est régénératrice?....
Une bonne reprise en main de la réflexion de Mr Macron s'avère utile, sinon indispensable....

Eugène-François Ravenet
02/06/2022 - 10:00:13

20 heures pour former Emmanuel Macron à l’écologie ? Un directeur d’école prêt à relever le défi.

« Les deux premières journées thématiques constituent un apport scientifique : maîtriser les fondamentaux des sciences naturelles, comprendre les enjeux environnementaux et l’impact de l’homme sur les écosystèmes. Nous proposons ensuite d’aborder la problématique sous un angle historique, en abordant la chute des grandes civilisations. Enfin, nous donnons au gouvernement des pistes de solutions : moyens d’action déjà pensés dans tous les domaines de la transition, stratégies de concertation à l’échelle nationale, européenne et internationale. »
https://positivr.fr/20-heures-pour-former-macron-ecologie-directeur-decole-pret-a-relever-le-defi/  

Alain UGUEN
01/06/2022 - 08:28:58

Ah! Cyril Dion, continuez à faire des films baston plutôt que faire faire à Macron une session d'apprentissage verdâtre.

colette Nusbaum Vallet
14/05/2022 - 10:38:24

Pour parler et agir en connaissance de cause

Dominique Romann
13/05/2022 - 11:24:18

J'espère que c'est une boutade !
Vouloir former au changement climatique des ultra libéraux qui n'ont pour but que la croissance, l'exploitation et l'enrichissement sans fin, c'est comme vouloir former des directeurs de camps de concentration à l'empathie.

Christian P
11/05/2022 - 20:14:31

A part un producteur de fruits bio, je ne vois pas qui pourrait former à l'écologie cette élite ayant la tête comme un melon et ramenant sans arrêt sa fraise.
Plus sérieusement, si ce n'était qu'un problème de formation, il y a longtemps que nous serions tous écolos, même le dessus du panier dont il est question ici.

Frawald
11/05/2022 - 18:05:37

Pensée de la semaine

L'exemple de la protection de l'environnement est très révélateur d'un manque général de sens de la responsabilité. Bien que les conséquences nuisibles de la pollution, de l'extermination des espèces animales, de la destruction des forêts et des sites naturels soient incontestables et, dans la plupart des cas, incontestés, la majorité des individus ne réagit pas, tant que la situation ne lui devient pas personnellement intolérable.

Matthieu Ricard, Le Moine et le Philosophe

Alain UGUEN
10/05/2022 - 10:12:55

Bien sûr qu'il faut rendre la formation et le contrôle des connaissances dans ces nouveaux domaines, obligatoires et rédhibitoires.
Mais il faut que cette formation ne se limite pas qu'à l'aspect scientifique, de la cause anthropique du réchauffement climatique, qui est d'ailleurs l'importation d'énergie dans la biosphère, cette analyse permettant de comprendre les interdits et ce qui est permis.
Cette formation doit aussi inclure les causes philosophiques de ce début de 6ème extinction...
Et lorsque les prétendants ont réussi leur examen, il restera à leur faire déposer serment sur une charte de l' environnement, qui conditionnera leur mandat et statut de décideur.

Daniel LAMBEAUX
09/05/2022 - 21:41:20

étant donné que les gens ne comprennent pas que les 200000 employés de la sncf émettent tous les jours autant de CO2 que 300 airbus sur Paris-Lyon, ce qi fait que le train est plus polluant que l'avion, je me demande qui possède ces compétences de formateur.
cette histoire de CO2 c'est l'arbre qui cache laforêt, selon l'expression stupide. il faut prendre de manière globale toutes les nuisances supportées par la planète et arrêter avec la croissance telle que conçue actuellement. la voiture électrique est dans cette optique plus polluante que la thermique

DOMINIQUE BOUTS
09/05/2022 - 17:16:12

Bravo pour cette initiative vertueuse

Alain Wattrelot
09/05/2022 - 16:50:31

Un exercice n'a jamais fait de mal à personne même s'il donne l’apparence de s'engager pour la protection de l'environnement.
En tout cas il a du boulot, à commencer avec les chasseurs et les multinationales LACTALIS, TOTAL, MONSANTO et tous les autres.
Protéger la biodiversité ce n'est pas une plaisanterie, il temps de prendre conscience que la vie de chacun sur cette planète est important.

Stéphoto
09/05/2022 - 15:38:07

Les élus au plus haut niveau ne peuvent pas ne pas être informés. Impossible !
Tout simplement, ils ne VEULENT pas tenir compte des nombreuses alertes et changer le fonctionnement qui conduit à la stérilité de la Terre!
Alors une seule solution : les virer !!!

Marie CLAUX
09/05/2022 - 14:57:23

La politique du 'Après moi le déluge' touche pas mal de politiciens, M. Macron ne fait pas exception. Ce sera trop tard quand on se rendra compte que 'l'argent ne se mange pas'.

Armelle Le Tarnec
09/05/2022 - 12:46:38

arrêtons de tourner autour du pot, monsieur Macron

Bruno Vanbockstael
09/05/2022 - 12:17:56

Sans illusion !

Rémy GILLET-CHAULET
09/05/2022 - 11:22:11

Jean-Marc Jancovici expliquait que la première chose à faire était de former les élus à tous les niveaux au problème de l'écologie.
Il faudrait aussi les former à une économie qui ne repose pas sur la croissance dont on oublie de dire qu'elle est exponentielle et qu'elle nous conduit droit dans le mur et qui est la source de tous nos maux actuels. Avant que E. Macron comprenne ça...

Laurent PAGANI
09/05/2022 - 10:42:18

Bonne idée! Peut être leur suggérer de convoquer les experts de la convention citoyenne histoire de rattraper le coup?

Bernard Péré
09/05/2022 - 10:42:15

Ce n'est pas un manque d'informations qui fait que Macron et son gouvernement ont agi contre le climat. C'est leur intérêt de continuer à bétonner partout et à se moquer du vivant en soutenant une agriculture criminelle...

Hélène Bureau
09/05/2022 - 10:40:26

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !