actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

PROJECTION DU FILM UNE FOIS QUE TU SAIS

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Les amis des 150

AG Cyberacteurs

météo

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

SPAM etc...

22 V'là les acteurs des transitions

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1452: LA FIFA DOIT METTRE FIN À L’EXPLOITATION DES TRAVAILLEURS MIGRANTS AU QATAR

Les travailleurs migrants sont au cœur de la réalisation du rêve du Qatar d’accueillir la Coupe du monde de la FIFA 2022. Mais dix ans après que la FIFA ait attribué le tournoi au Qatar, des milliers d’entre eux sont toujours exploités par des patrons sans scrupules.

[ 2 722 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 28 décembre 2021

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Président de la FIFA
En soutien à Amnesty International Belgique Francophone

Plus d'infos

QATARDes millions d’hommes et de femmes d’Asie et d’Afrique sont venus au Qatar en quête d’un avenir meilleur. Ils ont souvent payé des sommes exorbitantes à des agents de recrutement pour obtenir un emploi à l’étranger, avant de parcourir des kilomètres pour subvenir aux besoins de leurs proches.

UNE COUPE DU MONDE CONSTRUITE ENTIÈREMENT PAR LES PERSONNES MIGRANTES

Au Qatar, ces travailleurs migrants - qui représentent 95 % de la main-d’œuvre du pays - construisent les stades de la Coupe du monde, les routes, le métro. Lorsque le tournoi débutera, ils s’occuperont des joueurs et des supporters dans les hôtels, les serviront dans les restaurants, les transporteront et assureront la sécurité des sites : tous ceux et celles qui visiteront le Qatar seront pris en charge par des travailleur·e·s migrant·e·s tout au long de leur parcours.

DES PROFITS AU DÉPEND DES DROITS HUMAINS

Mais aujourd’hui, alors que la FIFA s’apprête à générer d’énormes profits grâce à la Coupe du monde, les travailleurs migrants continuent de souffrir pour que cela soit possible. Les récentes réformes du Qatar ne sont pas suffisamment mises en œuvre ou appliquées, ce qui signifie que de nombreuses entreprises ne paient toujours pas leurs travailleur·se·s correctement ou ne les traitent pas équitablement. Les employeurs exercent toujours un contrôle excessif sur la vie de leurs employés et peuvent les faire travailler un nombre d’heures excessif ou les empêcher de changer d’emploi. Lorsque les travailleurs migrants sont exploités, il leur est très difficile d’obtenir justice ou réparation, et il leur est interdit d’adhérer à des syndicats, de sorte qu’ils et elles ne peuvent pas lutter collectivement pour de meilleures conditions de travail.

La FIFA a clairement la responsabilité d’agir lorsque des personnes travaillant sur des projets de la Coupe du monde risquent d’être victimes d’abus du travail, et d’user de son influence pour inciter le Qatar à protéger correctement tou·te·s les travailleurs migrants.

LA FIFA A UNE RESPONSABILITÉ ET UN RÔLE À JOUER

Lorsque la FIFA a décidé d’organiser la Coupe du monde au Qatar, elle savait - ou aurait dû savoir - que l’organisation du tournoi dans ce pays comportait des risques inhérents, en raison de la forte dépendance du pays à l’égard des travailleurs migrants et de la grave exploitation dont ils et elles sont victimes. Si des progrès ont été accomplis en matière de droits du travail, les abus actuels montrent que le Qatar et la FIFA ont encore beaucoup à faire pour que la Coupe du monde laisse un héritage positif.

C’est pourquoi nous demandons instamment à la FIFA de dénoncer les abus en matière de travail. Elle doit prendre des mesures urgentes pour garantir que tous les travailleurs liés à la Coupe du monde puissent jouir de leurs droits, et appeler publiquement le Qatar à mettre en œuvre de toute urgence ses propres réformes, afin que ceux et celles qui contribuent tant au tournoi puissent réaliser leurs propres rêves d’une vie décente.

Ensemble, nous pouvons faire en sorte que Qatar 2022 change la donne pour les travailleurs migrants.

Pétition à l’attention du Président de la FIFA
Monsieur le Président,
Je vous écris en tant que supporter de football qui se soucie beaucoup de l’impact de notre beau sport sur la société et les droits humains. Malgré les quelques progrès réalisés en matière de droits humains dans la perspective de la Coupe du monde 2022, je suis profondément préoccupé par les abus dont sont victimes les travailleurs migrants au Qatar.

À moins de deux ans du coup d’envoi, les réformes du travail au Qatar restent mal mises en œuvre et mal appliquées. Cela signifie que les personnes qui rendent la Coupe du monde possible sont toujours exploitées et que la FIFA ne fait rien pour y remédier.

La FIFA a clairement la responsabilité d’agir lorsque les personnes travaillant sur les sites de la Coupe du monde risquent d’être exploitées. Lorsque la FIFA a décidé d’organiser la Coupe du monde au Qatar, elle savait - ou aurait dû savoir - qu’il y avait des risques inhérents à l’organisation du tournoi dans ce pays, et que les travailleurs migrants travaillant dans tous les secteurs de l’économie risquaient d’être exploités.
Les fans de football se rendront au Qatar pour la Coupe du monde et séjourneront dans des hôtels, mangeront dans des restaurants, se feront conduire en taxi et travailleront dans des industries de services qui emploient des personnes migrantes qui sont essentielles au succès du tournoi. La FIFA doit user de son influence pour inciter le Qatar à appliquer ses réformes syndicales afin que plus aucun·e travailleur·se ne souffre pour le sport que nous aimons tous.
Je vous demande donc, en tant que Président de la FIFA, de veiller à ce que la FIFA :
 Mène une diligence raisonnable adéquate en matière des droits humains afin qu’elle puisse enquêter correctement pour savoir si des abus en matière de travail ont lieu sur les sites liés à la Coupe du monde, agir rapidement pour y mettre fin et remédier à tout préjudice causé. 
 Prenne des mesures pour s’assurer que les abus en matière de droits humains sur les sites de la Coupe du monde, ou liés au tournoi, soient corrigés, y compris dans la chaîne d’approvisionnement, les services ou les relations commerciales de la FIFA. 
Utilise son influence, publiquement et en privé, pour inciter le Qatar à mettre pleinement en œuvre et à appliquer ses réformes du travail. Cela devrait inclure le fait que le Qatar prenne des mesures supplémentaires pour protéger tous et toutes les travailleurs, y compris les personnes employées dans les industries de service essentielles à la réalisation du tournoi, contre les abus de travail. 
S’engage publiquement à inclure des critères relatifs aux droits humains et un processus de diligence raisonnable en matière de droits humains dans toutes les décisions futures d’attribution des tournois de la FIFA.

À un an de la Coupe du monde de football de 2022, le temps presse pour que le Qatar change le quotidien des travailleurs migrants exploités et maltraités.
https://www.amnesty.fr/responsabilite-des-entreprises/actualites/qatar-2022-un-an-pour-mettre-fin-a-lenfer-des-travailleurs-migrants  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à president@fifa.org
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Droits humains au QATAR
  • Message : Monsieur le Président
    À un an de la Coupe du monde de football de 2022, le temps presse pour que le Qatar change le quotidien des travailleurs migrants exploités et maltraités.
    Je vous demande donc, en tant que Président de la FIFA, de veiller à ce que la FIFA utilise son influence pour inciter le Qatar à mettre pleinement en oeuvre et à appliquer ses réformes du travail. Cela devrait inclure le fait que le Qatar prenne des mesures supplémentaires pour protéger tous les travailleurs, y compris les personnes employées dans les industries de service essentielles à la réalisation du tournoi, contre les abus de travail.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

20 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

Entre hyper modernité des structures et esclavagisme moderne le Qatar ne devrait pouvoir accueillir la coupe du Monde qu’après modernisation de son fonctionnement à l’égard des travailleurs étrangers … au moins. Et pas avant.
La FIFA reste fidèle à elle-même : corruption et dégradation du sport qu’elle est sensée promouvoir.

Agnès Texier
28/07/2022 - 08:08:20

Quelle honte !

Juliette Leprovost
22/07/2022 - 23:29:27

Fan de foot,je boycotte ce sport depuis très longtemps...Appelons à ignorer cette coupe du monde!!

Kermagoret
22/07/2022 - 12:27:59

Tout ceci n'est qu'une histoire de fric......
Le sport n'est que illusion.....
Et certains se frottent les mains

Stéphoto
20/07/2022 - 09:01:40

Coupe du monde au Qatar : un match de foot populaire dénonce le désastre
https://reporterre.net/Coupe-du-monde-au-Qatar-un-match-de-foot-populaire-denonce-le-desastre  

Alain UGUEN
18/07/2022 - 12:07:43

On marche à l'envers. Déjà un sport de plein air qui va être pratiqué en milieu confiné. Bonjour le réchauffement climatique ! Le coût de la clim aurait été plus utile pour ces pauvres travailleurs. Qui a dit qu'il n'y a plus d'esclaves et surtout qui favorise les esclavagistes ? Toujours des mots, des mots, ...

Alain Picault
12/02/2022 - 11:24:56

On marche à l'envers. Déjà un sport de plein air qui va être pratiqué en milieu confiné. Bonjour le réchauffement climatique ! Le coût de la clim aurait été plus utile pour ces pauvres travailleurs. Qui a dit qu'il n'y a plus d'esclaves et surtout qui favorise les esclavagistes ? Toujours des mots, des mots, ...

Alain Picault
12/02/2022 - 11:23:46

« Face à la négation des droits humains dans le Golfe, jusqu’où peut aller la realpolitik ? »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/02/05/face-a-la-negation-des-droits-humains-dans-le-golfe-jusqu-ou-peut-aller-la-realpolitik_6112468_3232.html  

Alain UGUEN
11/02/2022 - 08:47:05

Les grandes "messes sportives", ce que j'en pense?... beaucoup de mal!!! Il est vrai que les Romains pratiquaient cela à grande échelle... Nous n'aurions pas ces grands monuments qui jalonnent l'Italie et la France et bien au delà.
Mais l'idée reste la même, ficeler le peuple, enrichir les riches, impact écologique et social considérable, aujourd'hui, encore plus qu'hier.
Je ne considère pas les jeux de Paris en 2024 comme un cadeau fait aux Français... ça n'engage que moi, certes.

La coupe du monde au Quatar est un révélateur des inepties que vit notre monde actuel.

eugène ravenet
20/01/2022 - 13:53:05

Au Qatar, des milliers de femmes travaillent dans l’ombre sur les infrastructures de la Coupe du Monde 2022. À un an de la compétition de la FIFA, le Qatar n’a toujours pas respecté sa promesse d’abolir le système de parrainage (kafala*), ni renforcé la protection des travailleuses migrantes.

Aïsha travaille dans l’hôtellerie. Elle subit des coupes de salaires injustifiées, des retards de paiement, et partage sa chambre avec 12 personnes. Elle a été menacée par son patron lorsqu’elle a refusé de signer un nouveau contrat avec lui alors qu’elle souhaitait changer d’emploi. Son employeur lui a dit qu’elle devait payer 6?000?riyals qatariens (environ 1?450 euros), sans quoi elle serait renvoyée dans son pays. Malgré les réformes annoncées, sa plainte auprès du Ministère du Travail a été rejetée.

«?Tout cela a eu un énorme impact sur moi, mais également sur mes proches parce qu’en tant que principal soutien de famille, ce n’est pas facile de faire face à une telle situation. Parfois, je n’ai pas envie de me réveiller le matin?», a déclaré Aïsha à Amnesty International.?

La FIFA, organisatrice du tournoi et responsable des infrastructures qui accueilleront la Coupe du Monde, est responsable et doit agir. Demandez-lui de faire pression sur le Qatar pour que les droits des travailleuses migrantes soient respectés?!
JE SIGNE LA PÉTITION
La situation d’Aïsha est loin d’être isolée. Au Qatar, des milliers de femmes migrantes sont victimes d’exploitation pour rendre le rêve de la Coupe du monde 2022 possible. Travaillant dans le secteur de l’hospitalité, pour les infrastructures qui accueilleront les supporters de la Coupe du Monde, elles sont poussées à bout par la surcharge extrême de travail, le manque de repos et les traitements abusifs et dégradants.

Demandez à la FIFA de mettre fin à cet enfer?!

*La kafala est un système de mise sous tutelle d’une travailleuse ou d’un travailleur étranger, qui l’oblige à dépendre d’un « parrain », qui peut être une personne ou une entreprise. Pourtant supprimée dans la loi l’été dernier, la kafala semble toujours appliquée dans les faits. Ce système de "parrainage" permet d'interdire aux salariés migrants de changer d'employeur ou de quitter le pays, en confisquant leur passeport.

Alain UGUEN
17/01/2022 - 07:52:29

D'accord pour envoyer une enveloppe timbrée et recevoir un masque

Chalten

Chalten
14/01/2022 - 17:43:11

Qatar, pays de l'argent et de la corruption, de l’exploitation comme au PSG et les autres clubs leur appartenant. Il ne reste plus aux joueurs de rester à la maison et tous les autres aussi.

Stéphoto
01/01/2022 - 20:39:27

Au Qatar, comme en Arabie Saoudite, les amateurs de science-fi ction diraient qu'il doit exister une forme de "chevauchement temporel"! L'hyper-modernisme des immeubles et des infrastructures tranche avec l'archaïsme d'une société où l'exploitation abjecte des travailleurs étrangers pauvres, et la soumission des femmes, relèvent des us et coutumes. On peut tjs demander à la FIFA d'intervenir, mais honnêtement et tristement, je crois qu'elle s'en tamponne le ballon rond !

Frawald
30/12/2021 - 19:02:16

Je n'ai, hélas, pas l'impression que le Quatar à_ la FIFA prendrons soin des travailleurs étrangers.
Le Quatar et la FIFA s'en fichent complètement des morts ou invalides que ces travaux ont engendrés (et engendrons). L'un comme l'autre ne voient que le dieu ARGENT.
Ce n'est pas d'aujourd'hui que tout cela se sait ! La FiFa doit être condamné ! Et si nos joueurs, et ceux du monde foot avaient des coronès, ils n'iraient pas !!
Mme Monique Méric, pouvez vous m'expliquer votre commentaire je ne l'ai pas compris.
Merci
Bonne fête de fin d'année.

Yamina frecaut-martin
30/12/2021 - 14:09:28

Courage et confiance, Amis du Qatar. . .Nous sommes avec vous par le coeur et le Désir. . .

Monique MERIC
29/12/2021 - 19:47:15

une coupe d monde dans un pays qui ne respecte jamais les droits de l'homme c'est une offence directe envoyé à la face du monde

michel armagnat
29/12/2021 - 18:53:18

Non à l'exploitation de l'homme migrant par l'homme quatari

Hervé Texier
29/12/2021 - 18:09:51

on peut rêver, je ne crois pas la FIFA concernée par le bien être de travialleurs-escalves, cependant nous devons agir pour les aider

maripachats
29/12/2021 - 17:44:02

les vrais sportifs devraient s'abstenir d'aller dans ses stades de la honte !!

kathrine Fogarty
29/12/2021 - 17:30:07

Vaste hypocrisie, encore une, entre puissants et politiques, pour du pain et des jeux pour le petit peuple

sanial pierre
29/12/2021 - 12:28:21

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !