actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Journal des Bonnes Nouvelles

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Annoncez la couleur !

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 1214: Ioulia TSVETKOVA, militante victime de la campagne homophobe en Russie

En Russie, la militante et artiste russe Ioulia Tsvetkova est actuellement visée par des poursuites et victime de harcèlement pour avoir défendu les droits des femmes et des personnes LGBTI. Placée en résidence surveillée du 22 novembre au 16 mars, elle risque jusqu’à six ans d’emprisonnement pour “production et diffusion de matériaux pornographiques”, accusations fondées sur de simples dessins du corps féminin.

[ 2 243 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 24 mars 2020

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ambassadeur de Russie à Paris
En soutien à Amnesty International belge francophone


Elle prendra fin le : 24 juin 2020

Plus d'infos

Ioulia TSVETKOVALe 16 mars, le tribunal du district de Komsomolsk-on-Amur a pris la décision de libérer Yulia Tsvetkova de son assignation à résidence. Quelques jours auparavant, elle avait été autorisée à se rendre chez son dentiste. Malgré ces développements positifs, Ioulia fait toujours l’objet de poursuites judiciaires. Elle risque jusqu’à six ans de prison et reste soumise à des conditions restrictives, notamment une interdiction de voyager.

DES ACCUSATIONS ABSURDES, REFLET DE LA CAMPAGNE RUSSE OUVERTEMENT HOMOPHOBE

Arrêtée le 20 novembre 2019 suite à la publication sur les réseaux sociaux de ses dessins du corps féminin dans le cadre d’une campagne pour l’émancipation des femmes, elle a été qualifiée par les policiers chargés de son arrestation de “lesbienne, formatrice sexuelle et leader de la propagande”. Ces derniers ont perquisitionné son appartement, l’établissement de ses enfants où elle avait travaillé auparavant, ainsi que ses appareils électroniques, documents et ouvrages sur la question du genre.

Le 11 décembre 2019, le gouvernement russe l’a reconnue coupable de “propagande en faveur de relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs” et l’a condamnée à verser une amende de 50 000 roubles (environ 730 euros). Ces accusations portent sur l’existence de deux communautés abordant des thèmes LGBTI, gérées par Ioulia Tsvetkova sur le réseau social russe VKontakte. En réalité, celles-ci étaient signalées “+ de 18 ans”, en accord avec la législation russe.

PRISONNIÈRE D’OPINION POUR AVOIR DÉFENDU LES DROITS DES FEMMES ET DES LGBTI

Le 17 janvier dernier, une nouvelle procédure a été ouverte à l’encontre de Ioulia Tsvetkova, fondée cette fois-ci sur un dessin posté sur les réseaux sociaux, intitulé “La famille est là où est l’amour. Soutenez les familles LGBT+”. Celui-ci présentait deux couples du même sexe avec des enfants, et rendait hommage à un couple homosexuel forcé de fuir la Russie avec ses enfants adoptés car les autorités russes menaçaient de les leur retirer.

Ces accusations répétées depuis mars 2019 ont mené Ioulia Tsvetkova à quitter son travail au sein de la compagnie de théâtre Merak, une enquête ayant été ouverte pour “propagande en faveur de relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs” liée à sa pièce Bleu rose, dénonçant le harcèlement et la discrimination. La compagnie de théâtre qu’elle avait fondée en 2018 a été contrainte, également, de cesser ses activités.

Les accusations qui visent Ioulia Tsvetkova n’ont donc aucun fondement mais sont le reflet de la campagne russe ouvertement homophobe et répressive menée par le gouvernement. Toutes les charges à son encontre doivent être abandonnées immédiatement.

La pétition d'Amnesty est destinée au Procureur
https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/petitions/tsvetkova-homophobie-russie  

Nous vous proposons d'interpeller l'Ambassadeur de Russie à Paris

Une jeune artiste russe risque la prison pour des dessins de vulves
https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/02/une-jeune-artiste-russe-risque-la-prison-pour-des-dessins-de-vulves_6031573_3210.html  

une page sur le réseau social Vkontakte intitulée « Les monologues du vagin »
https://vk.com/vagina_monologues  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à ambrusfrance@mid.ru
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Libérez Ioulia TSVETKOVA
  • Message : Monsieur l'Ambassadeur,

    La seule vraie raison pour laquelle Ioulia Tsvetkova fait l’objet de poursuites, c’est son militantisme, pour les droits des femmes et des personnes LGBTI et le droit à la liberté d’expression. Cette femme est une prisonnière d’opinion et elle doit par conséquent être libérée immédiatement et sans condition.
    Je vous demande de prendre toutes les mesures nécessaires pour abandonner les poursuites intentées contre Ioulia Tsvetkova, au titre d’infractions pénales et administratives.
    Veuillez agréer, Monsieur l'Ambassadeur, l’expression de ma haute considération,

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

15 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

En lisant votre commentaire du 25/03, Daniel, je repense à ce couple homosexuel qui habitait un tout petit village de montagne, dans le 90. Ils étaient aimés de tous, à cause de leur gentillesse et de leur serviabilité.
Quand l'un est mort, l'autre l'a suivi dans la tombe quelques mois après. C'est souvent ce qui arrive dans les couples fusionnels.
Au cours de leur vie commune, ces deux hommes nous ont montré que "la famille est là où est l'amour".

Ne pas signer, c'est accepter qu'une personne soit persécutée pour sa seule orientation sexuelle. Les triangles roses et après... l'étoile jaune ?

Frawald
27/03/2020 - 21:27:28

il faut vivre sa vie et ne pas régir les cotés coeur de ses proches ou de ses compatriotes. L'AFFECTION n'est pas un CHOIX, mais bel et bien un sentiment personnel. Qu'y a-t-il de mal à s'aimer,

KRYSTIAN ORY
27/03/2020 - 10:02:57

Ouh là ! (25/03/2020 - 19:38:02) Qu'est-ce que je disais...

À part ça ces messieurs tondent la pelouse (2 à 3 par jour dans le quartier, tous les jours), tandis que ces dames font les carreaux. C'est ce que j'observe. Mais enfin ils sont vivants.

Ce dont la nature se fiche bien. Elle s'en passerait même. Il n'y a que les êtres humains, et eux seuls, pour se préoccuper de la survie de leur espèce. On le voit.

Tiphaine
26/03/2020 - 21:20:22

Je vois ici et là, utilisé le terme réactionnaire.
A notre époque, est réactionnaire celui qui a zappé la COP21 de 2015, et l'alerte de début de 6ème extinction de 2017.
3 ans après cette alerte, nous voici confrontés à une pandémie mondiale qui soumet le Droit individuel au simple Devoir Moral. Or le COVID-19 est à la Morale, ce que le VIH est à l' éthique dans un contexte d'urgence écologique, et ce que notre conception de l' Amour est à notre Conscience.
De notre aptitude à évoluer et donc à corriger nos erreurs, dépend le sort de la Vie sur Terre.

Daniel LAMBEAUX
26/03/2020 - 17:59:05

J'espère que celui qui succèdera à Poutine, délivré des urgences qui ont peut-être poussé ce dernier à s'appuyer sur les éléments les plus réactionnaires de la population de Russie, aura à coeur de protéger les femmes de ce pays pour qu'elles puissent y vivre plus en sécurité et n'aient plus à subir ce que subit Ioulia TSVETKOVA aujourd'hui.

sylvère labis
26/03/2020 - 00:08:59

Je ne signe pas cette pétition pour les raisons suivantes :
La Nature aime la diversité, la différence, mais pour la survie de notre espèce, elle exige non seulement la complémentarité, mais aussi le respect du corps. La Nature est-elle pour autant homophobe ?
La Nature impose ses interdits, est-elle pour autant tyrannique, dictatoriale, fourbe, confuse ?
Qui sème la confusion entre homosexualité et homophobie, qui utilise la racine homo au sens large sapiens, pour gonfler le nombre d'une minorité homosexuelle à laquelle la Nature refuse la procréation ?
Qui hystérise sa frustration d'enfant gâté, face à un interdit sous peine d'un risque statistiquement avéré plus important d'attraper et, ce qui est beaucoup plus grave, de transmettre le VIH ?
Le risque de transmission est 50 fois moindre chez les hétérosexuels ( source wiki ).
Il faut combattre la peur des différences, la misanthropie, la vacuité affective, psychologique ou culturelle qui se cache derrière ce qu'il faut nommer avec les mots choisis par ceux qui sèment la confusion, l'hétérophobie.
Comment combattre le VIH, ( plus de 6 milliards d'Euros par an ) si par ailleurs on permet des pratiques amoureuses qui augmentent le risque de transmission ? Soyons cohérent.

Combien de temps faut-il pour éradiquer ce virus ? Ce délais est d'ordre éthique.

Ce délais est-il inférieur au temps qu'il reste avant que la biosphère soit frappée par les conséquences inéluctables du réchauffement climatique dont les causes sont anthropiques et philosophiques ?
Je rappelle qu'il s'agit d'évènements météorologiques, qui provoqueront les effondrements biomasse, et qui nous plongeront dans le dénuement technique, énergétique, économique, alimentaire, résidentiel et sanitaire, voire qui nous pousserons dans des conflits immoraux fratricides. Privés de ces moyens, nous ne pourrons plus produire de moyens de protection, ni dépister, ni soigner...

La Vie sur Terre est menacée par notre anthropocentrisme, notre manque de respect des lois de la Nature. Si l'erreur est humaine, l' obstination sera fatale. La COP21 et l' alerte de 6ème de 6 ème extinction nous amènent à reconsidérer notre philosophie, nos acquis.
Dans ce contexte critique d'Urgence Ecologique, nous devons remettre la Morale au service de l' Ethique, et en finir avec les confusions machiavéliques appelées éléments de langage.
Soyons clairs, le VIH est -il un problème ou est-il la Solution ?
L' homosexualité permettra t-elle à notre espèce de survivre, ou augmente t-elle le risque de son extinction ?

Le droit des personnes est de ne pas être stigmatisé pour leurs différences, d'admettre que le genre et le sexe puissent être inversés. Et notre devoir altruiste et éthique, est de leur permettre de trouver l' être complémentaire qu'il pourront aimer d'Amour Offrande toute leur vie, dans le respect des lois de la Nature, avec pour cadeaux offert par Eros, le désir, le plaisir et la procréation, et celui sublime d'être en Paix avec sa Conscience.

Daniel LAMBEAUX
25/03/2020 - 19:38:02

@ Élizabeth : d'autant que les mânes de Simone Veil doivent déjà avoir fort à faire avec son ex-belle-fille Agnès Buzyn, qui ne semble par avoir tiré grande leçon de l'histoire de ses ascendants pour s'être rendue complice du crime organisé auquel nous assistons actuellement.

Sinon, en dépit de la touche de dérision que comportait mon message initial, je vois que la chose est prise très au sérieux. Alors en Russie...

1) L'être humain est d'abord un animal et le reste. La période que nous vivons est tout à fait propice à ce constat.

2) "L'amour c'est bien, le sexe c'est mal" ? Bravo. L'être humain a besoin des deux. Pas besoin de diaboliser l'un et de sanctifier l'autre. Surtout que l'"A"mour - si vous y tenez - est un Éverest inaccessible au plus grand nombre qui le confond avec d'autres choses sa vie durant.

Je crois que cette jeune femme milite dans son pays pour le droit de vivre sa sexualité personnelle sans être criminalisé en fonction de critères moraux et religieux arbitraires et imposés, ne le perdons pas de vue. C'est de cela dont il s'agit. S'il n'y avait pas de problème, il n'y aurait pas besoin de militer, et pas de militants. On est sur Cyber@cteurs, ça devrait parler à tous...

Tiphaine
25/03/2020 - 15:50:36

libérez Ioulia Tsvetkova

Monique Deslandres
25/03/2020 - 14:53:40

l'artiste a par définition un esprit créatif: Renoir n'a-t-il pas peint des femmes nues? c'est vraiment avoir un esprit étroit que de condamner ces peintures!

Audoire
25/03/2020 - 11:43:58

il est impensable en 2020 que la russie soit aussi conservatrice!
les temps ont changés vive les humains !

faya
25/03/2020 - 11:25:46

Je ne re-signe pas cette pt car déjà fait auprès d'Amnesty inter.
Je trouve la remarque de Martine bienvenue ; je voudrais aussi rajouter qu'il ne faudrait pas confondre sexualité et amour. Je veux dire bien sûr l'Amour... c'est de celui-ci que nous avons besoin et dont nous manquons cruellement parmi nous...
Peut-être retrouverons nous peu à peu cette valeur essentielle pour plus d'harmonie au sein de l'humanité et surtout envers la nature.

jzl
25/03/2020 - 10:16:39

Visiblement, l'Eglise orthodoxe a monnayé son soutien à la nouvelle constitution de la Russie voulue par Poutine.
Les religieux ont dû demander des contreparties et des têtes, comme celle de Ioulia.
Derrière l'intolérance se cache l'obscurantisme.

Frawald
25/03/2020 - 10:14:54

Contrairement à Tiphaine, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose car cela pourrait amener de l'eau au moulin des homophobes qui, ainsi, pourront comprendre : "Vous voyez bien que c'est un comportement "animal" ! "...

Martine Rouch
25/03/2020 - 10:01:02

Eh oui, bien qu'hétéro à 100%, je comprends tout à fait tes arguments Tiphaine; nous avons eu de nombreux animaux et nous en avons encore(chats, chiens, chèvres,juments) et nous avons pu constater certains comportements de bisexualité ! Mais voilà, l'église catholique en particulier et les religions en général, ont causé beaucoup de mal (d'ailleurs que cela !). Il fallait et faut encore que la procréation soit l'objet de la sexualité, comme si nous n'étions pas assez nombreux !! Il y a un projet de loi pour le non-remboursement de l'I.V.G. ...Simone Veil doit se retourner dans sa tombe. Avec la crise sanitaire du Coronavirus, en avant toute, ordonnances, lois liberticides...Monsieur le dictateur, le petit Corona arrive à point nommé ! Et pour conclure, peu importe le sujet de notre amour, ce qui est essentiel, c'est d'AIMER...d'AIMER ; ce qui est est absent pour beaucoup dans notre humanité.
C'est la haine qui règne et voilà pourquoi nous en sommes là !!

Elizabeth MENUEL
25/03/2020 - 09:50:41

Apparemment ce serait plutôt l'hétérosexualité humaine étroite appliquée à tous qu'il faudrait considérer comme "non traditionnelle" et déviante : dans la nature les animaux ont des rapports génitaux de pur plaisir, donc non reproductifs, avec des individus de même sexe qu'eux, et ceci observé dans plein d'espèces.
Beaucoup d'humains ne sont pas au courant, il faut informer sur l'homosexualité animale, peut-être que ça les décrisperait...

Tiphaine
25/03/2020 - 03:23:57

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !