actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 922: Esther face à Shell : David contre Goliath

Shell doit répondre devant la justice des atteintes aux droits humains perpétrées au Nigeria. Esther Kiobel s’attaque à l’une des plus grosses entreprises pétrolières du monde, Shell, dans un ultime combat pour obtenir justice. Cela fait plus que 20 ans qu’elle les poursuit, accusant Shell de collusion dans l’exécution de son mari.

[ 3 073 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 13 août 2017

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Shell
En soutien à Amnesty International


Elle prendra fin le : 13 novembre 2017

Plus d'infos

Dans sa quête de pétrole dans le delta du Niger, facilitée par le gouvernement nigérian, Shell a provoqué des décennies de pollution, détruisant les communautés locales. En réaction, l’une de ces communautés, le peuple ogoni, a lancé un mouvement de contestation dans les années 1990, que les forces de sécurité du gouvernement ont systématiquement réprimé. Shell a exhorté le gouvernement à s’occuper de ces manifestations, même après avoir pris connaissance des graves violations des droits humains qui avaient lieu.
La répression a atteint son point culminant en 1995, lors du simulacre de procès et de la pendaison des responsables du mouvement ogoni, ainsi que du mari d’Esther, Barinem Kiobel.
L’exécution des 9 Ogonis, comme ils ont par la suite été appelés, a provoqué une indignation mondiale. Amnesty International a appelé son vaste réseau de sympathisants à inonder les autorités nigérianes d’abord d’appels à la libération de ces hommes, puis de lettres d’indignation. Cependant, c’est bien Esther qui a dû endurer toute une série d’épreuves dans son combat pour rétablir la réputation de son mari.
Dans une confrontation à l’image celle de David contre Goliath, Esther va enfin voir son affaire avec Shell jugée par un tribunal au mois de juin aux Pays-Bas. Son combat, qui dure depuis 22 ans, va-t-il enfin prendre fin ?

En savoir plus : dossier Amnesty
https://www.amnesty.org/fr/latest/campaigns/2017/06/one-nigerian-widow-vs-shell/  

Société des Pétroles Shell / Centre Service Clients
Immeuble "Les portes de la Défense"
307, rue d'Estienne-d'Orves
92708 Colombes cedex, France

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à demandegeneralecarte-FR@shell.com
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : En soutien à Esther Kiobel
  • Message : Madame, Monsieur
    Je pense qu’il est choquant que dans sa quête de pétrole et de profits au Nigeria, Shell ait contribué à déclencher une série de violations des droits humains qui ont détruit des vies dans le delta du Niger parmi lesquelles figurait Barinem Kiobel, le mari d’Esther Kiobel.
    Une multitude d’autres personnes est avec moi. Nous soutenons Esther Kiobel. Et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour partager son histoire, afin que Shell soit obligé de rendre des comptes pour son rôle dans l’exécution du mari d’Esther.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 


Boycottons Shell.
Les multinationnales doivent cesser de dicter leur loi.

justice
26/09/2017 - 07:30:31

Il serait temps que Shell prenne ses responsabilités cela ne peut que le "grandir" de reconnaître ses torts, mais l'argent et le pouvoir sont des syndromes difficiles à guérir !

Berthe
24/09/2017 - 13:30:42

La justice ne se fait que dans la lumière

françoise brunet
21/09/2017 - 12:26:33

Esther Kiobel est une femme courageuse. Je l'admire et je souhaite la soutenir dans son combat.
Les entreprises genre multinationales comme Shell sont des entreprises hautement nuisibles qui doivent être poursuivies en justice pour leurs méfaits contre les populations.

Riffi la noire
21/09/2017 - 10:10:49

Il faut que les pdg aillent en prison c'est indispensable car l'argent d'une condamnation n'écorne pas leurs avoirs ex de la BNP qui a payé 350 millions de dollars sans abimer les stock options et dividendes des dirigeants et actionnaires

REMIGNARD
20/09/2017 - 22:20:54

Je soutiens Esther Kiobel. Justice pour son mari!

Odette During
20/09/2017 - 15:42:20

Les exactions des compagnies pétrolières durent depuis trop longtemps
pour qu'on ne soutienne pas la lutte de cette dame.

>Bertile Boucard
20/09/2017 - 15:08:20

Seule l'attaque au porte feuille est susceptible de faire changer d'avis une multinationale de cette taille !! Le boycot est le seul moyen d'y parvenir !

serge Schwindenhammer
20/09/2017 - 14:22:32

La dictature financière ne doit pas oublier les êtres vivants sur cette terre, la finance doit servir au vivant.

Vermot
20/09/2017 - 13:00:49

La justice doit ^etre respectée par tous et bien sûr par Shell

Vermot
20/09/2017 - 12:57:28

Assez de ces Multinationales; je boycotte SHELL désormais; il faut les atteindre au porte monnaie.

gérard BERTIN
20/09/2017 - 12:51:25

Membre d'Amnesty International, je me souviens parfaitement de l'arrestation puis de l'exécution de leaders du peuple Ogonis habitant le delta du fleuve Niger qui protestaient contre la destruction de leur environnement et la disparition de leurs ressources alimentaires du fait de l'exploitation pétrolière. Ces crimes contre l'environnement commun et contre un peuple sont à la fois un écocide et une violation intolérable des droits humains. Ils doivent cesser, le peuple Ogoni doit retrouver ses droits et obtenir réparation des dommages physiques, moraux et environnementaux provoqués par la transnationals Shell.

Joseph MOUGEL
20/09/2017 - 12:24:41

Depuis le temps que cette marée noire pollue ce pays il serait juste que les pollueurs fassent le nécessaire pour lui redonner un peu de propreté!

Michel TAISNE
20/09/2017 - 12:13:27

Que la persévérance d'Esther Kiobel aboutisse enfin après 20 ans d'injustice.
Les multinationales défient la justice grâce à leurs moyens financiers ! Nous devons protester pour qu'enfin obtienne réparation.

Nicole CREMEL
20/09/2017 - 11:59:21

La dictature gouvernementale a des liens avec la finance, les multinationales! Que soient jugés le gouvernement nigérian est les complices de ces meurtres à savoir shell!

aitfat
20/09/2017 - 11:56:14

La dictature gouvernementale a des liens avec la finance, les multinationales! Que soient jugés le gouvernement nigérian est les complices de ces meurtres à savoir shell!

aitfat
20/09/2017 - 11:56:10

Une goutte dans une rivière de pleurs ou un flocon dans une avalanche ? Seul l'avenir nous le dira.

Aymeric Masseron
20/09/2017 - 11:38:17

courage, faisons cesser la dictature financière

catherine
20/09/2017 - 10:55:35

Accusé de complicité, Shell ferme la porte
https://www.amnesty.fr/responsabilite-des-entreprises/actualites/accuse-de-complicite-shell-ferme-la-porte  

États-Unis. Le cabinet d'avocats de Shell refuse de transmettre des éléments essentiels dans l'affaire des « neuf Ogonis »
https://www.amnesty.fr/presse/tats-unis-le-cabinet-davocats-de-shell-refuse-de-t  

Alain UGUEN
19/09/2017 - 09:40:09

Il semble qu'à l'heure actuelle les loups (et pas ceux des Cévennes) soient lâchés, pas de contre pouvoir face aux "droits du capital".

Christian Perez-Gil
13/09/2017 - 21:43:34

boycottez shell ; multinationale américaine donc à fuir

pascal brosseau
28/08/2017 - 23:01:59

L’infamie de l'industrie qui assassine ceux qui résistent, tout comme les nazis fusillaient les résistants, entre autres...

Philippe BIAUX
21/08/2017 - 12:30:05

Autant que possible, boycotter cette entreprise criminelle, sans répit. A force, ces empires vont changer de ton.

nicolas wyss
14/08/2017 - 22:44:33

Je vous envoie 60€, 30 pour la pétition contre l'usine d'huile de palme : ils sont cinglés et contre Shell au Nigéria ; c'est la catastrophe au regard des vidéos horribles : insoutenable!

philippe Gillier
14/08/2017 - 21:59:08

Shell que je n'aime pas !..

un anonyme
14/08/2017 - 14:09:10

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !