actualité écologie

Soutien permanent aux paysans de NDDL

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

OPÉRATION

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

  #Cigéo   #-   #Bure   #-   #Nucléaire   #-   #Déchets   #



Pétition : Déchets nucléaires : Stop à la répression, stop à Cigéo/BURE !

Pétition adressée à :
- Premier ministre
- Ministre de la Transition écologique et solidaire
- Ministre de l'Intérieur
- Président de l'Assemblée nationale
- Président du Sénat

par des collectifs et associations opposés à l'enfouissement des déchets radioactifs

[ 3 640 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 28 août 2017

Proposée par Asodedra, Burestop 55, Bure Zone Libre, Cedra 52, Eodra,  Les Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château, Les Habitants vigilants de Void-Vacon, Gudmont-dit-non

Elle prendra fin le : 31 décembre 2017

Plus d'infos

Munitions collectées à Saudron, lieu de la manifesDes associations opposées à l’enfouissement des déchets nucléaires appellent en urgence le gouvernement à prendre en compte la gravité des tensions locales, à rétablir le dialogue avec la société civile et à abandonner Cigéo, projet en cours à Bure, Meuse/Haute-Marne.

La journée de rassemblement du 15 août 2017 a marqué un tournant dans l’escalade de la répression à Bure, avec un déploiement démesuré de forces publiques et l’usage d’armes offensives. La foule présente comptait des familles et des enfants. Elle s’est soldée par un bilan alarmant : une trentaine de blessés, dont deux graves du côté des manifestants, ainsi Robin qui pourrait perdre l'usage de ses orteils.

Pour rappel : le stockage nucléaire géologique fait l’objet de très fortes oppositions depuis trente ans en France, dont la constance et la justesse pèsent lourd dans le dossier. A deux ans de la demande de feu vert du chantier, la dangerosité du projet décrié par les opposants n’est pourtant plus à démontrer. C'est la conception même du stockage qui est remise en cause par l'IRSN et l'ASN, les deux organismes officiels ou « gendarmes » du nucléaire.

Texte de la pétition

En signant cette pétition :
• Je manifeste mon soutien et ma solidarité à Robin et tou-tes les blessé-e-s du 15 août et des dernières manifestations à Bure, ainsi qu'aux interpellé.es et/ou convoqué.es des derniers temps,
• Je demande l’arrêt de la répression dans la région de Bure, et l'interdiction de l'usage des grenades offensives par les forces de l'ordre, potentiellement responsables de mutilation et de mort dans les manifestations,
• Je soutiens l'opposition et demande l’arrêt des travaux du laboratoire de Bure, des investigations et travaux préparatoires de Cigéo ainsi que l'abandon total de tout projet d’enfouissement des déchets radioactifs.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

65 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

à l'appel de la Confédération Paysanne 54 et du comité de soutien à Bure du Pays-Haut Lorrain (Longwy)

Militant syndical paysan pas voyou soyons solidaires !
Un tracteur et une bétaillère pour Jean-Pierre !
Deux mois de prison avec sursis, c'est la peine infligée à Jean-Pierre Simon, agriculteur de 57 ans, par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc mardi 24 octobre 2017. La justice reprochait à ce paysan d’à côté de Bure d'avoir prêté du matériel agricole à des militants antinucléaires, opposés au projet de centre d'enfouissement de déchets nucléaires de Bure dans la Meuse.


L'action de cet agriculteur peut être considérée comme une désobéissance civile parce qu'il l'a menée publiquement, et qu'il assume entièrement ses actes. C'est une action qui a pour but de défendre l'intérêt général, le bien commun.

Son matériel a été saisi il y a 15 mois (un tracteur et une bétaillère). S'il veut les récupérer dès maintenant pour pouvoir travailler, il ne peut pas faire appel contre cette décision injuste !



A la sortie du tribunal, la confédération paysanne du 54 a proposé de lancer une collecte solidaire pour lui donner les 7000 EUR qui lui permettront de se racheter une bétaillère et un tracteur de la valeur de ceux saisis et de pouvoir faire appel sans être bloqué sur sa ferme.

La collecte devant le tribunal a déjà permis de collecter 15 dons et 25 engagements de dons. Pour ces derniers, vous pouvez les régler par chèque ou CB. Si vous le faites par CB, merci de signaler votre nom et votre montant à Michel Goujot par tel ou e-mail.

Merci d'envoyer vos dons :

Soit par Chèque à l'ordre de la confédération paysanne 54 adressé à

Michel GOUJOT 51, en Chvérue - FR 54200 - Lucey Tél. 0383638333 michel.goujot@sfr.fr.  

Soit par carte bancaire ou paylib sur https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-jean-pierre-simon  
(contact: comité de soutien à Bure du Pays-Haut collectifsoutienburepayshaut@gmail.com.   ou Boris 0624467761)

Alain UGUEN
31/10/2017 - 08:13:33

ARRËTS DES ENFOUISSEMENTS DES DéCHETS RADIOACTIFS

jacquelin
21/10/2017 - 16:54:31

arrêtons les usines atomiques ; remplissons-les de leurs déchets, en attendant mieux ; neutralisons les bombes atomiques et surtout :
PAS DE POUSSIÈRE (ATOMIQUE) SOUS LE TAPIS DE BURE

éric
07/10/2017 - 16:48:22

Un peu de courage, Monsieur Hulot...

un anonyme
30/09/2017 - 10:47:26

Non à la dictature et à la répression. Ceux qui défendent l'avenir de nos enfants et de la planète méritent notre respect.

Une personne consciente
26/09/2017 - 07:23:57

Stop à la violence faite aux générations futures : La France continue de produire des déchets mortels qu'elle ne sait pas traiter : ses gouvernants seront il traduits un jour devant la justice internationale pour complicité de CRIME contre l'Humanité ?
Creusons cette piste d'action, brandissons cette menace dans toutes les permanences de députés, de sénateurs, etc.

jean yves Busson
25/09/2017 - 10:13:27

Il est urgent que les chercheurs trouvent une solution pour les déchets nucléaires, avant que tout cela nous "saute" à la figure, engendrant des conséquences que nous ignorons, mais qui ne seront pas agréables, alors, au travail les chercheurs ! Ca devient urgent !

Berthe
24/09/2017 - 13:27:04

Proposons un SURNOM pour Monsieur MACRON : DROIT DANS LE MUR

une indignée
23/09/2017 - 10:41:30

État policier, il faut que cela cesse !

Gerard GRANDJEAN
22/09/2017 - 17:17:52

Au début des années 80, j'avais accompagné une visite scolaire à Saint Laurent des Eaux. Remarquable, propre et tout... Concernant les déchets, les responsables avaient rassuré les inquiets : "lorsque ces réacteurs arriveront en fin de vie, l'ensemble des déchets pourra être contenu dans une piscine olympique", et s'étaient carrément moqués de ceux qui osaient émettre quelques doutes.
Quelques années après, d'autres responsables ricanaient : "mais d'ici là on aura forcément trouvé une solution !"
Bon, maintenant Messieurs les Responsables, elle est où cette piscine si facile à surveiller ? Elle consiste en quoi, la solution miracle ?

Anne-Marie LOUIS
22/09/2017 - 13:42:48

Le gouvernement fait payer ses erreurs de choix énergétiques à ceux qui dénoncent les dangers d'un enfouissement définitif . Cet enfouissement doit être réversible .

FURTADO
21/09/2017 - 19:18:26

NON à la répression envers ceux qui défendent et protègent le sol et le sous-sol de tout danger de contamination par ces déchets. Ils défendent l'avenir contre ceux qui s'en lavent les mains aujourd'hui.

Houvenaeghel
21/09/2017 - 17:42:36

Un référendum sur le sujet des déchets nucléaires avec toute l'information nécessaire au débat public donnerait raison aux militants anti nucléaire. Au lieu de ça: répression...

MABIRE Brice
21/09/2017 - 14:26:13

Incroyable de voir les media prétexter les conséquences de "violences de la manif du 15 août", alors que tout le week-end, l'Etat n'a cessé de provoquer les opposants, et avait déjà préparé ses milliers de mutions (grenades) et aussi le canon à eau. Il y avait la volonté manifeste, comme à Creys-Maleville en 1977, de casser physiquement le mouvement antinucléaire.
Honte à ce système pourri. Mais ne cédons rien, on sait que toutes ces violences et perquisitions ne gommeront pas la résistance citoyenne.

(par contre c'est ballot d'avoir des pieds de cannabis et de la drogue classée illégale à la maison de Bure, car ça donne un prétexte supplémentaire à la^police)

Roland ESSAYAN
21/09/2017 - 10:17:18

Les déchets nucléaires sont une chose très importante et l'on en parle, c'est bien !
Mais les normes de température de restitution des eaux de refroidissement dans les cours d'eaux sont tout aussi importantes.
Ainsi en 1963 il était préconisé de rejeter des eaux avec 3,5°C de température en plus que la température de captage. Puis ce seuil est monté vers 5°C. De très nombreux dysfonctionnements ont lieux et le seuil actuel serait de 6,5°C avec de nombreux écarts lors de dysfonctionnements qui perdurent.
Si l'on tient compte des autres industries qui utilisent l'eau pour refroidir et qui n'ont que très peu de normes et de surveillance, cela fait des milliards de m3 qui ont été restitués et ont contribué au réchauffement des océans.
Voilà le problème à traiter !

Michel D.
21/09/2017 - 07:06:35

Mais que faites vous????
L'argent et le pouvoir vous aveugle!
Vous jouez avec nos vies, avec celles des générations futures?
Personne d'entre vous n'a donc d'enfants, de petits enfants? Vous ne croyez pas qu'un jour ils vous en veuillent d'avoir pourries leur vie et leur planète?
Ils vous demanderont "POURQUOI?"
Et là? Que leur répondrez-vous?
" Que veux-tu j'aimais le luxe, le pouvoir, être courtisé de toutes parts, alors tu penses bien que même si j'ai précipité ses petits humains à leur perte, peu m'importe, MOI j'ai eu une vie palpitante!

Vous êtes en train de tout détruire, on a même l'impression que vous y prenez du plaisir,
"It's a game for you"
Vous avez le pouvoir, et vous en faites n'importe quoi, alors que vous pourriez participer à rendre le monde plus beau, si vous aviez des actes positifs, si vous aviez la volonté de participer au projet d'améliorer le monde en pensant à demain et à la protection de l'Humain, de la Biodiversité.
Vous n'avez pas encore compris, par exemple, que sans les abeilles l'humain n'aura plus de quoi se nourrir.
Voilà, beaucoup de simples citoyens comme moi ne comprennent pas, mis à part l'argent, pourquoi vous nous précipitez vers le néant.
Le président actuel n'avait-t'il pas comme slogan "TOUS ENSEMBLE"? Allez! Tous ensemble(sauf moi) on saute à pied joint dedans!

Ras le bol
20/09/2017 - 23:12:07

Comment se revendiquer de vivre dans notre beau pays, dans un état de droit ? Quelle honte que ces harcèlements contre des gens qui sont citoyens à part entière et s'intéressent à l'avenir de leur pays ! Comment ne pas se rendre à l'évidence d'un choix délibéré de privilégier une filière désuète et de plus en plus défaillante au détriment de la santé publique ? Que vivent nos courageux défenseurs du droit à la liberté d'expression

Mariotte
20/09/2017 - 22:25:33

Etat nucléaire
Etat policier et militaire
Nous l'avions dit, ils le font
Cigeo à la poubelle
Collomb,Macron et Hulot itou

grégory Kotoy
20/09/2017 - 22:00:22

Pourquoi réprimer les opposants à un projet qui met en danger la population pour des milliers d'année ? il ya déjà eu 2 graves accidents concernant des déchets radioactifs, l'un aux Etats Unis et l'autre en Allemagne et il semblerait qu'ils ne soient pas maitrisés; alors qui est coupable et responsable ?

edimir
20/09/2017 - 21:30:21

Non à l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure ! Non aux violences de l'Etat contre le bon sens, et les vies des pacifistes qui s'engagent en tout pour sauvegarder ce territoire, et protéger les générations à venir, mais aussi l'humanité d'aujourd'hui des catastrophes irrémédiables engendrées par des sociétés uniquement motivées par le profit financier à court terme ! Réveillez l'ombre de l'honnêteté qui est en vous, car vous êtes aussi de ces humains là.

Isabemme
20/09/2017 - 21:04:29

Stop à la répression des opposants à Cigéo qui se trouvent à Bure. Ils me représentent comme ils représentent tous ceux qui sont contre ce projet sans pouvoir être sur place. Merci à eux. Il est indigne de les traiter ainsi. Une seule solution Tourner le dos le plus vite possible au nucléaire. Faire peser ce danger sur les générations futures est irresponsable.

Claire08
20/09/2017 - 20:42:03

STOP à l'Etat policier !

Latapie nelly
20/09/2017 - 19:40:42

C'est un scandale !

LAMBERT
20/09/2017 - 19:36:11

C'est un scandale inimaginable de perquisitionner dans une maison à Bure, même si elle s'appelle Maison de la Résistance.

Ces salopards vont voir de quel bois on se chauffe, les Macron, Hulot, Philippe et tous les autres membres du Gouvernement aux ordres d'Areva...

Le nucléaire a toujours été une impasse...
Le problème, c'est que moins de 50 % des gens ne la voyaient pas...
Maintenant, le mur de l'impasse est là sous nos yeux à Bure et c'est Bure qui trinque car le mur est là et ils veulent encore repousser les limites de ce mur avec leurs policiers, CRS et la justice avant les bulldozers pour creuser leur fosse d'enfouissement de déchets hyper dangereux pour les 2 000 000 d'années à venir...

Mais nous sommes maintenant majoritaires à comprendre, à savoir et à voir tout leur cinéma qui ne restera toujours qu'un projet et n'aboutira jamais, car plus le temps passe, plus les infos circulent, plus la violence monte et plus les médias vont enfin relayer l'info au niveau mondial :

CNN en premier et tous les autres suivront...

Est-ce déjà l'heure de contacter CNN ? encore un peu tôt aujourd'hui, laissons prendre la mayonnaise...

NO PASARAN....

Francis Meuley
20/09/2017 - 19:06:18

Ne faites pas l'autruche avec les déchets.... il en va de la santé, et du devenir des futurs hommes et femmes de ce territoire.

CARRE
20/09/2017 - 16:58:58

Le nucléaire : une aventure pour pieds nickelés !

DUHARD
20/09/2017 - 16:33:01

Double discours :

On nous parle de limiter la part du nucléaire mais dans la pratique le soutien à la filière nucléaire de la part du gouvernement actuel est plus fort que jamais :
Poursuite du projet de Bures, promotions de l'EPR partout dans le monde, subventionnement massif de EDF et AREVA, pressions sur l'ASN pour que les problèmes de la cuve de l'EPR soient oubliés, et pas de politique sérieuse en faveur des énergies renouvelables.

Le tableau est catastrophique.
On ne sait pas gérer les déchets nucléaires, moins que jamais mais on continue à les produire massivement comme si de rien n'était. Cherchez l'erreur.

Cessez cette fuite en avant irresponsable !

Philippe HELLOT
20/09/2017 - 16:10:08

Un petit mot à toutes les autorités:
Arrêtez d'enterrer les questions vitales, mettez-les sur la table, pour qu'on traite vraiment cela comme il faut, démocratiquement...ça prendra du temps, mais au moins il y a une chance d'en finir avec les choix irraisonnés qui portent sur les autres, les générations futures et tout le monde vivant!

LE GAC Lionel
20/09/2017 - 16:09:15

Il est urgent de changer de stratégie, de politique. Une extrême vigilance s'impose, prière de ne pas faire n'importe quoi!

Odette During
20/09/2017 - 15:39:59

Cette répression est scandaleuse !A-t-on le droit d'être anti-nucléaire en FRANCE ?

prévot
20/09/2017 - 15:39:27

J'entends souvent parler avec grandiloquence de "la dette que l'on va laisser aux générations futures".
Et je n'entends jamais parler "des déchets qu'on ne sait pas traiter et qu'on enfouit pour des milliers d'années" sans penser aux générations futures …
Une dette, ça se supprime d'un trait de plume, mais les déchets radioactifs …?!

Hélène CHARRIER
20/09/2017 - 15:25:18

Ces méthodes sont inadmissibles dans un état qui se dit encore démocratique !!!

Michele Carry
20/09/2017 - 15:24:26

Cigéo enfreint la loi de multiples façons (déboisement du bois Lejus avant d'en avoir le droit, débats APRES la prise de décision …) mais ce sont encore ceux qui veulent faire respecter le droit des citoyens qui se font harceler par la police.
Vivement le retour de la démocratie (et donc la victoire des ZADs) !

Hélène CHARRIER
20/09/2017 - 15:18:32

"La moins mauvaise solution est de conserver les déchets à porter de main, pour pouvoir intervenir en cas de problème". Martial Chateau, administrateur de "Sortir du nucléaire", Regards automne 2017, page 105.

Pascale BRACHET
20/09/2017 - 15:09:17

Bure est un crime pour les generations futures. Arrêtez cette idiotie

Fulci
20/09/2017 - 14:50:24

faut-il faire une nouvelle révolution ..... alimentaire cette fois ?

hamon marie-claude
20/09/2017 - 14:42:28

La dictature politico-financière est en marche !
Va-t-on continuer longtemps à faire le jeu des lobbys et industriels en tout genre, ami de "jupiter" ?
Résistance citoyenne face à l'ennemi du peuple et à la destruction des valeurs humaines !

olivier
20/09/2017 - 14:33:36

Faire le ménage en mettant la poussière sous le tapis équivaut dans ce cas à déposer une bombe à retardement sous les pieds des générations futures.

BERNARD COURONNE
20/09/2017 - 14:02:38

quand l'homme se prend pour Dieu : ça donne le nucléaire....

jarreau
20/09/2017 - 13:05:52

Non à la répression contre les associations et leurs membres qui s'opposent à l'enfouissement des déchets radioactifs.Nous refusons de laisser à nos enfants et petits-enfants une terre polluée définitivement.

Charbonnier
20/09/2017 - 12:57:38

Déchets nucléaires : Stop à la répression, stop à Cigéo/BURE !

balvet jeanne
20/09/2017 - 12:14:56

cigeo, et si la cour des comptes y plongeait son oeil critique ?

chardon_lorrain
20/09/2017 - 11:59:16

MARRE DE TOUT ça : STOP !

HUBERT
20/09/2017 - 11:58:11

non à tout ceci : STOP !

PIERRE
20/09/2017 - 11:57:24

STOP : déchets nucléaires , à la répression , stop à Cigéo/BURE !

JEANNINE
20/09/2017 - 11:56:12

Comment peut-on garantir une surveillance permanente et efficace pendant les 3000 ans necessaire à certains atomes pour perdre leur nocivité ?

Egg
20/09/2017 - 11:53:35

Honte pour ces méthodes inacceptables qui font un usage de la force non admissible dans un état de droit qui ne serait pas au service de lobbies.

beatrice assouad
20/09/2017 - 11:50:35

L’État s’acharne sur les lanceurs d'alerte, porteurs de messages d'appel à la raison.
Il impose avec un aveuglement incroyable ce projet dangereux pour les générations actuelles et futures.

Jafi2
20/09/2017 - 11:50:05

Bien sur,halte à la dictature du pouvoir et des grandes entreprises.J'ai lu quelque part que la police ( et la gendarmerie) était plus au service du gouvernement qu' au service de la population...

boussard
20/09/2017 - 11:22:42

l’arrêt de Cigeo permettra le démarrage d'ICEDA (Installation de Conditionnement et d'Entreposage des Déchets Activés)à Saint Vulbas. Ce site sur la nappe phréatique et à 20 métres du Rhône en amont de Lyon, devrait traités tous les déchets de déconstruction et générés par les réacteurs , avant l'envoi à Bure.

bouguiere
20/09/2017 - 11:22:25

Déchets nucléaires: perquisitions en cours chez les militants anti-Cigéo à Bure
https://www.romandie.com/news/834570.rom  

Le Réseau « Sortir du nucléaire“ dénonce fermement la perquisition en cours à la Maison de Résistance de Bure, la gare de Luméville et au domicile de plusieurs militants

Depuis 6h20 du matin, une quarantaine de gendarmes sont entrés dans la Maison de Résistance, fracturant la porte au pied de biche. Ils ont également brisé des vitres de véhicules et caravanes tout autour. Une quinzaine de gendarmes serait présente à la Gare de Luméville. Le domicile d’un autre militant à Commercy a également été perquisitionné et du matériel informatique saisi.

Alors que la mobilisation contre CIGÉO s’accroît et que ce projet d’enfouissement est maintenant critiqué par des organismes officiels pour les risques qu’il entraîne, la seule réponse des autorités est la répression et la criminalisation des militants !

Cette perquisition fait suite à plusieurs mois de harcèlement policier permanent dans les villages autours de Bure, avec des rondes incessantes de véhicules de gendarmerie et d’hélicoptères ainsi que des contrôles d’identité plusieurs fois par jour visant aussi bien des militants que des agriculteurs. Il y a quelques jours, un jeune du coin de 18 ans a même été arrêté et menotté par une patrouille en civil !

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement ces méthodes inacceptables et cette escalade dans la stratégie de la tension. Il est honteux que l’État s’acharne sur les opposants plutôt que d’abandonner ce projet dangereux et imposé, qui met en danger les générations futures et actuelles.

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à organiser des rassemblements de soutien devant les préfectures.

Des informations sur les opérations policières en cours seront mises à jour sur le site  www.vmc.camp.  

Un point presse se tiendra à Bure dès que possible.

Alain UGUEN
20/09/2017 - 10:47:55


pas plus à Bure qu'ailleurs!

non à l'enfouissement
non à cette énergie
non à ses déchets

mondo
16/09/2017 - 11:51:48

Cessons de vivre comme si le monde et ses ressources étaient infinis. Dépensons moins d'énergie, moins d'électricité, renonçons à la production d'énergie nucléaire et cessons donc de produire des déchets radioactifs pour les léguer aux générations futures.

Sophie Mayou
15/09/2017 - 16:40:11

L'enfouissement est une solution risquée et décidée de façon non démocratique

un anonyme
14/09/2017 - 21:31:42

l’Autorité de sûreté nucléaire émet « des réserves » Le gendarme de l’atome demande des garanties supplémentaires sur la fiabilité du centre d’enfouissement de la Meuse.
Moi je demande simplement l'abandon de ce projet et une réflexion sur le stockage en subsurface.
JFT 70

jean-françois Tamboloni
14/09/2017 - 10:28:33

Encore et encore et encore demander que cesse cette production suicidaire d'énergie nucléaire, et exiger qu'on stoppe le(s) projet d'enfouissement, c'est enfantin de comprendre l'immense danger de l'enfouissement. On se moque de nous !

un anonyme
13/09/2017 - 22:44:04

J'aime bien mon électricité mais les moyens (je veux dire les grands moyens) devraient être mis pour découvrir une meilleure façon d'en produire. En attendant (puisque les moyens n'ont pas encore été mis) je comprends qu'ils soient embêtés avec leurs poubelles!

Christian Perez-Gil
13/09/2017 - 21:35:13

Le nucléaire fait partie de ces fausses bonnes idées dont on n’avait pas jaugé ni les coûts abyssaux ni les désastreuses conséquences sur la nature et l’environnement.
Au lieu de cela la France, par ses dirigeants, a investi en masse et multiplié les centrales en quadrillant notre territoire.
Le tout sur une très courte échelle de temps (5ans), ce qui conduit forcement à leur obsolescence commune sur cette période.
Et, pour bien parachever la bêtise, on ne sait toujours pas les démanteler ni en gérer les déchets.
Peut-être aurait-il été judicieux d’y réfléchir avant une telle implantation ?
N’apprennent-ils pas ça à l’ENA, ce type de détail que n’importe quel maitre d’œuvre doit exiger d’un artisan avant travaux ?
L’enfouissement à Bure est encore une mauvaise idée, une erreur dont d’autres pays en ont déjà mesuré les effets.
Nous parviendrons toujours à payer les factures des biens matériels, dédommager les manques à gagner mais les terres irradiées, les vies brisées, tout cet énorme impact environnemental qui perdurera des 10aine de milliers d’années, qui assumera la note ?
Nous ne pouvons pas vous laisser faire ça, car par VOS décisions c’est NOS gamins qui NOUS jugeront.

Patrick RAMPON
13/09/2017 - 19:08:04

Nicole Cremel,c'est bien dit!Mais alors là il y aurait une pénurie de places!!!

Christiane Huard
13/09/2017 - 19:04:51

Comment espérer que l'Etat renonce à sa violence légale à l'heur où le gouvernement passe un appel d'offre de 20 millions d'euros pour des "grenades de maintien de l'ordre et moyens de propulsions à retard"

https://www.marianne.net/societe/prevoyant-le-gouvernement-commande-des-grenades-lacrymo-pour-4-ans  

http://www.boamp.fr/avis/detail/17-112134  

Nos signatures contre leurs fusils !

Jean Baptiste BAJON
13/09/2017 - 18:34:18

Il y a un fait significatif à l'arrêt du dévelop pement du nucléaire civil,en France et dans le monde:les Chinois n'ont plus programmé de construction de nouveaux réacteurs dans le pays,depuis 2 ans...La Chine préfère-censément-se consacrer au développement des énergies alternatives...
C'est vrai que-dans un pays naturellement aussi complexe-ça mobiliserait des fortunes immenses de construire des réacteurs;et bien plus de gérer le stockage des déchets...de "déconstruire"…les réacteurs 40 ans après...Les Chinois aiment gag ner des fortunes,pas de les dilapider...

stoppeur
13/09/2017 - 17:43:51

Ce ne sont pas seulement les déchets radioactifs qu'il faudrait enfermer, mais tous les acteurs de cette industrie non seulement onéreuse, mais mortifère.

Nicole CREMEL
13/09/2017 - 15:27:44

pourquoi ne pas mettre ces déchets dans la cours de l'Élysée, comme ça "il" comprendra ?

Sylvain BENUSIGLIO
13/09/2017 - 14:36:25

Pourquoi ne pas utiliser les zones de subduction de la planète pour y enfouir nos déchets les plus dangereux ?

Leblanc philippe
13/09/2017 - 13:58:33

Ah! ces déchets nucléaires à longues durées de vie, à haute activité ou à basse, on est bien "embarrassé" avec ces M.....e; si on pouvait encore s'en débarrasser comme à l'époque du début de cette industrie mortifère, en balançant tout ça à la mer (comme dans la fosse de Manche!!! Français et Britanniques réunis!), ce serait facile, mais, heureusement on ne peut plus. Le citoyen contribuable paiera, ben voyons, alors que d'autres se bien gavés dans cette industrie de fin du monde! les centrales ne sont qu'un aspect des choses, le nucléaire militaire existe, se multiplie (Iran, Corée du nord...), de quoi anéantir toute vie sur Terre pour un sacré moment....

cactus
13/09/2017 - 13:34:09

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | 7, rue Aristide Briand 29000 Quimper 02 98 90 05 94 | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !