actualité écologie

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

L'A45, ce n'est pas fini ! TOUTES et TOUS à la Talaudière le samedi 22 septembre

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction N° 973: Contre les nouveaux OGMs et pour le Droit aux semences et les Droits des paysans

Ce 18 janvier, le Procureur Général de la Cour de justice de l'UE présentera ses conclusions à propos de la réglementation européenne sur les nouveaux OGMs, aussi connus sous l'appellation “nouvelles techniques de sélection”.

[ 5 551 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 14 janvier 2018

Proposée par Cyberacteurs
En partenariat avec Coordination Européenne Via Campesina (ECVC)

Elle sera envoyée à Président de la Commission Européenne

Plus d'infos

Via campesinaÀ l'heure où les multinationales mènent une intense campagne de lobbying pour pouvoir commercialiser leurs nouveaux OGM sans évaluation préalable ni étiquetage, cette décision est essentielle puisqu'elle concerne le droits des paysans aux semences ainsi que le droit des consommateurs à choisir leur alimentation. 
Au vu de ces évènements, les représentants des organisations membres de la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) se trouvant à Bruxelles prévoient d’organiser une action et une manifestation le 17 janvier dans le quartier européen, afin d’avertir la Commission Européenne des dangers que représenteraient la non réglementation de ces nouveaux OGM. 
Cette action s'inscrira au sein d’une campagne plus large, celle d'ECVC et du mouvement paysan international, visant à exhorter les autorités européennes à prendre les mesures nécessaires pour que les droits des paysans ne soient pas foulés aux pieds sur plusieurs fronts, à savoir les droits aux semences, l’accès à la terre et le droit à obtenir des prix justes pour leur production. C'est dans cette optique que nous ferons entendre notre voix le 17 janvier, afin de défendre la Déclaration du Comité des Droits Humains de l'ONU sur les droits des paysans, un processus que le bloc communautaire européen n’a pas encore décidé d’appuyer.
La mobilisation aura lieu le mercredi 17 janvier à 9h30. Le parcours débutera devant le bureau de la DG SANTE (Rue Breydel 4), se poursuivra par la visite de deux bureaux de la Commission (DG GROWTH et EEAS) et s'achèvera devant la DG AGRI.
ECVC invite tous les citoyens et groupes de la Société Civile concernés à rejoindre l’action!
http://www.eurovia.org/fr/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à President.Juncker@ec.europa.eu
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Le droit à choisir mon alimentation
  • Message : Monsieur le Président
    Je me joins au mouvement paysan en cours vous demandant de prendre les mesures nécessaires pour que les droits des paysans ne soient pas foulés aux pieds sur plusieurs fronts, à savoir les droits aux semences, l’accès à la terre et le droit à obtenir des prix justes pour leur production.
    Dans cette attente, je vous prie de croire en ma vigilance sur vos décisions pour garantir le droit à choisir mon alimentation.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

36 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Ce mercredi 25 juillet, la Cour de justice a rendu son arrêt dans l’affaire dite « mutagénèse ». Elle suit partiellement les conclusions de son Avocat général, et valide surtout l’interprétation des organisations françaises : les organismes issus des nouvelles techniques de mutagénèse ne doivent pas être exclus de la législation OGM. Avant une analyse détaillée de l’arrêt, Inf’OGM en livre ici les grandes lignes.
https://www.infogm.org/6609  

Inf'OGM
25/07/2018 - 14:05:30

Assez de novlang.
Les OGM ne sont pas une technique de sélection qui s'étale dans le temps sur plusieurs générations de plantes. Ce sont des techniques de manipulation en laboratoire de cellules. Les chercheurs publics qui mettent au point des techniques de manipulation de gène pour faire de la médecine, doivent pouvoir avoir le contrôle de leurs brevets afin que ceux-ci ne soient pas détournés par les multinationales qui essaient
de contrôler les semences et d'interdire les insecticides naturels comme par exemple le purin d'ortie

Alain Wazner
09/07/2018 - 20:41:39

le monde na pas besoin de monsanto pour nourrir la planetre les fabriquants de poison devrais être en prison
les oiseaux et les abeilles disparaissent mais c est l argent toujours en premier qui compte . les cancers
en sont le résultat de ses bandits

gerard lemercier
28/04/2018 - 21:17:16

Les agriculteurs bios peuvent enfin vendre leurs semences paysannes (et ça ne va pas plaire à Monsanto)
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/les-agriculteurs-bios-peuvent-enfin-vendre-leurs-semences-paysannes-et-ca-ne-va-pas-plaire-aux-multinationales-145740.html  

Alain Uguen
28/04/2018 - 12:52:13

Les agriculteurs bios peuvent enfin vendre leurs semences paysannes (et ça ne va pas plaire à Monsanto)
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/agriculture/isr-rse/les-agriculteurs-bios-peuvent-enfin-vendre-leurs-semences-paysannes-et-ca-ne-va-pas-plaire-aux-multinationales-145740.html  

Alain Uguen
28/04/2018 - 12:50:56

Le lobbying des multinationales "semences OGM" et intrants divers conduit à des privations de liberté des citoyens lambda.
Qui dit lobbying, dit quoi? "corruption rampante" des parlementaires européens?... (c'est une question que l'on peut se poser!....)
La modernité q'ils prétendent représenter avec des technologies soit disant performantes, conduit à une impasse!
Diminution de la biodiversité, pollution des sols, rendements soutenus par force engrais chimiques.... Et ils voudraient passer en force, sans contrôle...; c'est tout simplement inadmissible et les députés européens ne doivent
pas se laisser "endormir par le chant des sirènes...."

cactus
27/04/2018 - 18:14:56

Nous sommes les esclaves d'un système bien rodé , décidé à faire le maximum de profits au détriment de la santé des humains!La destruction de la planète!Ils n'ont aucun scrupule! Dommage que les paysans se soient fait bernés aussi stupidement avec l'Europe!Leur choix est entrain de condamner le monde agricole avec eux ainsi que les générations futures!

Wabaganesis
21/02/2018 - 20:32:38

Les paysans font un beau métier qui nous nourrit. Il faut respecter leur travail et la nature (sol, écosystèmes, etc.) qui permettent ce miracle de la récolte.Assez des réglementations qui leur pourrissent la vie. Les plantes modifiées artificiellement, qu'elles soient qualifiées d'OGM ou qu'elles se cachent sous un autre terme technique ne doivent pas être autorisées. La science ne peut pas tout, observer la nature nous apprend bien plus...

Ariane BERLAND
07/02/2018 - 23:23:33

Assez ! il y en a vraiment marre de l'agrochimie et de l'industrie pharmaceutique nuisible à la vie de la terre et à la santé des humains. Combien de pétitions devrons nous encore faire pour qu'ils comprennent que nous n'en voulons pas!!!!

Michèle Goossens
21/01/2018 - 12:04:32

Parce que la Terre ne nous appartient pas, nous ne sommes qu'une espèce parmi d'autres qui en usons. Le projet de la modifier pour notre seule convenance nous conduira à sa perte. Aucun avenir possible si nous touchons aux bases du vivant, la Terre ne s'en remettra pas. Écrivons aujourd'hui le "Droit de la Terre" pour un futur possible

ghislaine mourey
18/01/2018 - 11:07:45

Bruxelles - Via campesina manifeste contre les nouveaux OGM
https://www.infogm.org/6490-bruxelles-via-campesina-manifeste-contre-nouveaux-ogm  

Alain UGUEN
18/01/2018 - 08:31:51

Stop a l'empoisonnement généralisé pour le plus grand profit de l'industrie agrochimique et pharmaceutique.
Stop aux lobbies néfastes et sataniques...

Huguette Tanchoux
16/01/2018 - 15:48:44

On commence à être sérieusement énervés de constater que nos politiques ne sont pas à l'écoute de nos préférences mais on se demande s'ils ne sont pas uniquement guidés par le "fric" serait-ce possible? Alors pourquoi nous imposer des OGM dont on ignore la dangerosité dans le temps ! les mutations génétiques humaines ont débutées, et personne n'en parle, sauf qu'on devient moins intelligents, ceci n'est qu'un début ! et dommage pour nous touts !

Berthine
16/01/2018 - 11:23:43

un moyen détourné de faire sortire de "véritables OGM" de la catégorie juridique "d'OGM" pour bénéficier d'une "non législation" ! et ils croent qu'on va les croire....

un anonyme
15/01/2018 - 23:06:03

Effectivement c'est fatiguant de surveiller et les portes et les fenêtres ! Et de repartir sur un autre front alors que c'est le même! Serons-nous assez nombreux à être vigilants et militants ? Hélas nous ne sommes plus assez de paysans et paysannes pour résister et construire l'alternative
au "chimique" 15% de fermes sans glyphosate et 5% de bio sont insuffisants pour inverser la vapeur!

un anonyme
15/01/2018 - 21:02:09

je ne suis pas imposable et mes ressources financières me permettent juste la survie :
j'en suis désolé , sachant très bien que sans finance toute action devient difficile dans ce monde .

un anonyme
15/01/2018 - 20:39:17

Pourquoi vouloir toujours modifier la Nature ?
Quand elle est en danger, elle n'a pas besoin de nous et c'est elle qui modifie et souvent à notre défaveur.

un anonyme
15/01/2018 - 18:40:02

a priori, il ne faut jamais baisser la garde. Ils sont toujours prêt à attaquer avec d'autres semences...

SERGE VIVIER
15/01/2018 - 17:20:48

Application du principe de précaution ! ... etc.

Etoiledeneige
15/01/2018 - 16:55:42

OUI au droit aux semences.
OUI au droit à utiliser ce que l'on trouve dans la nature. Quelque soit l'origine, que le produit soit amené par les fientes, par le vent, par les pluies, toute plante que l'homme trouve doit pouvoir être cultivée par lui. Mème si l'origine de l'espèce provient d'un laboratoire ou d'un bureau d’ingénierie manipulatrice.

Michel D.
15/01/2018 - 16:51:04

Encore se battre contre un monde pourrissant !

encore_se_battre
15/01/2018 - 16:46:36

bonjour s'il vous plait abonnez vous a inf'ogm a montreuil et vous allez voir .

ROMARIN
15/01/2018 - 15:53:06

Merci mais pas d'OGM pour notre consommation. Seules les semence paysannes prévalent pour le maintien de notre santé et de notre environnement déjà bien touché. C'est une absolue nécessité!!!

Pierre ELIE
15/01/2018 - 15:39:48

Belle entourloupe , on change les mots mais pas le fond , ils ne reculent devant rien ces politiques !

laya
15/01/2018 - 15:31:25

Le texte est beaucoup trop flou et risque en l'état de n'avoir aucun impact, voire de finir à la poubelle, malheureusement.
Il faut que ceux qui rédigent le texte des pétitions/cyberactions/demandes adressées à des officiels soient clairs, précis et cohérents; il faut être pris au sérieux pour être entendu.

Anya Cockle-Bétian
15/01/2018 - 15:01:16

Allons-nous continuer à être les esclaves des profiteurs qui s'emparent des patrimoines locaux ?

Georges Cingal
15/01/2018 - 14:23:25

Et maintenant l'attaque de notre alimentation à la source, quoi ? on pourrait résister à l'empoisonnement généralisé ? que nenni !
Courage les amis, défendre âprement l'accès à la terre, la liberté des semences, l'interdiction de brevetage du vivant,sans relâche.

Valentine Quintin
15/01/2018 - 13:50:41

Petit à petit, il faudra rentrer en dissidence de masse! nos représentants ne sont pas là pour servir la soupe aux multinationales, mais nous mettre à l'abri de principal objectif: régner sur la planète et faire du profit, jusqu'à plus soif

cactus+++
15/01/2018 - 13:46:24

Pouvoir semer les graines que l'on a récoltées, c'est plus que l'aventure historique de l'homme sur cette planète, c'est un droit, durement acquis, Le macron, après F.Hollande, il veut nous ramener au bon temps des gabelous, et des fermiers généraux !

un anonyme
15/01/2018 - 13:39:49

Les OGM sont un délire de scientifiques, ils n'apportent rien d'utile aux paysans, si ce n'est une dépendance visà vis des semencier (Monsanto, sygenta et d'autres.....) avec la panoplie des produits annexes: herbicides, engrais raccourcisseurs de paille.... tuant la biodiversité et menaçant en bout de chaîne la vie.

cactus
15/01/2018 - 13:38:27

Ras le bol de leurs poisons !!

Françoise Landelle
15/01/2018 - 12:47:39

Une question gravissime ! ...Comme bien d'autres hélas...

Françoise GERARD
15/01/2018 - 12:03:56

Y en a marre ! On les fait sortir par la porte et ils rentrent par la fenêtre !

DENISE BARTHELEMY
15/01/2018 - 10:53:01

Il me semble que le texte est trop imprécis voire mélange au moins 3 questions : la réglementation des NBT (incidences sur la traçabilité / le choix de son alimentation), les droits de propriété sur les semences (brevets / COV ...) et l'accès à la terre (concentration, accaparement...).

François Jacquet
15/01/2018 - 10:47:50

jamais de répit avec cette europe

beatrice coudry
15/01/2018 - 10:16:43

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !