actualité écologie

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Ne laissez pas vos appareils en veille

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

victoire pour Gabriel Dufils

OPÉRATION

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : CONTRE LA DÉTENTION D'ENFANTS !

En ce moment, des enfants innocents sont enfermés avec leur famille en centre fermé, uniquement parce que leurs parents ou eux-mêmes n’ont pas de titre de séjour en Belgique. D’ici peu de temps, d’autres enfants migrants seront arrachés à leur école, à leur cercle d’amis, à leur quartier, pour être mis derrière les barreaux.

[ 2 326 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 31 décembre 2018

Proposée par Cyberacteurs
En soutien à Plate forme Mineurs en exil, Unicef

Plus d'infos

on n'enferme pas un enfantLa détention des enfants viole leurs droits fondamentaux et peut causer des dommages irréparables sur leur bien-être et leur développement. Il est inacceptable, en Belgique, en 2018, qu’un enfant soit exposé aux traumatismes liés à la détention. De plus, des alternatives existent.
Qu’ils aient le droit ou non de résider en Belgique, ces enfants et leurs parents doivent être accueillis et accompagnés dans le respect des droits et dans la dignité.

Le bien-être des enfants doit être une priorité.

Pour protéger les enfants contre la détention, nous avons besoin de votre soutien :
Exigeons du gouvernement belge qu’il mette fin immédiatement à la détention d’enfants en centre fermé et que la détention d’enfants pour raisons migratoires soit interdite par la loi.
Signez cette cyberaction, parlez-en autour de vous, partagez-la sur les réseaux sociaux.
Parce qu’ON N’ENFERME PAS UN ENFANT. POINT
http://www.onnenfermepasunenfant.be/#signataires  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à info@peeters.fed.be
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : ON N'ENFERME PAS UN ENFANT. POINT.
  • Message : Monsieur le Ministre
    Je refuse que des enfants soient détenus en Europe, uniquement sur base de leur statut migratoire ou de celui de leur parent ou tuteur. Je veux que tous les enfants soient traités comme des enfants, qu’ils soient libres, soignés et protégés, et qu’ils jouissent des mêmes droits.
    Dans cette attente, je vous prie d'agréer mes sincères salutations.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

13 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Einstein a dit:"Il y a 2 choses infinies en ce
monde:l'Univers et la bêtise humaine."

stoppeur
08/06/2019 - 12:03:31

L'innocent doit être protégé!

RUSTUEL
13/05/2019 - 20:01:26

procédé ignoble. L'Europe a du sang sur les mains

JOCELYNE FANGEAT
13/05/2019 - 17:48:02

on devrait faire l'effort de traiter les enfants autrement !!!! toute souffrance d'enfant laisse des traces à vie pour la plupart

deanna martin
13/05/2019 - 12:15:37

Contre la violation du droit de l'enfant

Marie-Christine Callet
13/05/2019 - 11:57:53


Indigne, honteux... Situation de triste mémoire!!!

anne-lise couineau
13/05/2019 - 10:29:05

Enfermement des enfants en centre fermé: action coup de poing d’Amnesty International
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_enfermement-des-enfants-action-coup-de-poing-d-amnesy-international?id=10217453  

Alain Uguen
11/05/2019 - 09:23:21

Ou sont les droits de l'homme et les droits de l'enfant dont la Belgique , la France, l'Allemagne entre autre ont signé et accepté l'ensemble des articles ? : c'est un grave recul en arrière indigne de nos démocraties.

un anonyme
25/01/2019 - 10:29:31

la honte totale!

Christel SAUVAGE
07/01/2019 - 20:43:36

Enfermer est déjà une mauvaise solution, car il y en a d'autres(réinsertion, soutiens,éducation ....) Mais enfermer des enfants est un crime, capable de faire de ces jeunes de futurs délinquants au contact de vrais criminels et poussés par une révolte souvent légitime !

Nicole CREMEL
01/01/2019 - 18:07:14

Et il est évident que ces enfants ne doivent pas non plus être séparés de leurs parents, fussent-ils parents éloignés. Au traumatisme de l'exil, sans parler de ceux qui en sont la cause, il ne convient guère d'en ajouter d'autres. Ce serait bafouer l'humanité, je ne parle pas même de tous les travaux de recherche en psychologie, si utiles pour peu qu'on daigne en tenir compte, inutiles si l'on a déjà décidé de ne pas profiter de leurs enseignements - auquel cas, courage; fermez tous les instituts de recherche...

geronimo
31/12/2018 - 16:27:18



le monde s’est doté en 1989 de la « Convention internationale des droits de l’enfant"
Ensemble, continuons le combat pour que les droits de chaque enfant soient respectés, partout, tout le temps !

un anonyme
31/12/2018 - 15:25:49

Si les enfants en rétention était une exclusivité belge, il suffirait de peu pour faire cesser ce déni de leurs droits. Mair c'est aussi le cas en France et dans de nombreux pays d'Europe et hors d'Europe. Lorsque les politiques en mal d'imagination et voulant détourner l'attention des citoyens sur leurs propres turpitudes désignent les migrants comme la "grande menace" dont il faut avoir peur et se protéger, ce sont les plus jeunes qui en pâtissent. Enfants enfermés avec leur famille ou mineurs isolés laissés à la rue. L'argument de Trump est que les Etats-Unis n'ont pas signé la CIDE -Convention Internationales des Droits de l'Enfant- et qu'il peut donc tout se permettre, y compris le pire. Mais la plupart des autres pays, dont la France et la Belgique, l'ont signée mais la viole sans scrupule.C'est la triste image d'une société en déliquescence. Et c'est, hélas, la nôtre.

Mireille
31/12/2018 - 14:53:52

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !