actualité écologie

Les 10 jours verts Transacteurs

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

La Terre vue depuis l’espace

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

  #environnement   #tourisme



Pétition : contre la construction de nouveaux lits touristiques à Aussois (73)

Aidez-nous à préserver notre village-station !

[ 2 838 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Pétition mise en ligne le 13 juillet 2018

Proposée par Collectif de réflexion pour l'Avenir d'Aussois

Elle prendra fin le : 20 avril 2019

Plus d'infos

Collectif de Réflexion pour l'Avenir d'AussoisNotre réflexion menée depuis plus d'un an et développée ci-dessous, nous conforte dans l'idée qu'il faut cesser de bétonner notre environnement pour maintenir un modèle très contestable reposant sur les pics touristiques de février. Nous pensons, au contraire, qu'il nous faut créer un tourisme de 4 saisons qui ne dépendra plus uniquement de la neige. Nous vous invitons donc à signer notre pétition pour demander au Conseil municipal de supprimer le projet de nouvelles constructions touristiques du plan local d'urbanisation (PLU) actuellement à l'étude.

Texte de la pétition

Le modèle actuel repose sur les pics touristiques de février et entraine :

  • Une surcharge de travail sur de courtes périodes générant une ambiance d'usine à ski ne permettant pas un accueil optimal des clients.

  • La précarisation des travailleurs saisonniers, avec des contrats de plus en plus courts, sans temps plein garanti sur l'ensemble de la saison.

  • Le risque de faire chuter le chiffre d’affaire de la saison à la suite de mauvaises conditions météo ou d’une avarie mécanique survenant au mauvais moment.


1600 nouveaux lits touristiques ne sont pas la solution car :

  • Ils ne répondent pas à un réel besoin puisque la station n'est vraiment remplie que 15 jours en février.

  • Ils ne s'attaquent pas à la question d'un modèle dépendant des pics touristiques. Au contraire, ils renforceront et aggraveront cette dépendance à ce modèle dépassé.

  • Ils amplifieront le problème des lits froids/tièdes en dévalorisant les résidences déjà présentes, pourtant récentes et modernes, renforçant l'impression d'un village en partie constitué de bâtiments aux volets clos.

  • Ils dégraderont définitivement notre environnement : défiguration du site de Notre-Dame-de-la-Paix, parkings géants, nuisances de circulation, réduction du foncier au détriment de l‘activité agro-pastorale...


Développons un tourisme de 4 saisons respectueux de l'environnement :

  • Réchauffons les lits tièdes/froids en menant une politique volontariste avec tous les acteurs : loueurs particuliers, résidences, hôtels, centrale de réservation, Mairie, conciergeries…

  • Élargissons les périodes d'ouvertures des commerces et services, demandons aux commerçants de se mettre d'accord pour ne pas être fermés tous en même temps.

  • Améliorons le fleurissement et la propreté de notre village.

  • Entretenons mieux les sentiers, sécurisons davantage les accès-piétons aux départs des randonnées.

  • Créons et développons un tourisme de congrès, éducatif, de santé.

  • Accentuons la publicité auprès des jeunes adultes, des retraités.

  • Promouvons le tourisme de printemps et d’automne : animations, festival, accès aux tennis, mini-golf, piscine…

  • Proposons des activités et animations indémodables qui plaisent à toutes les générations : salle de jeux (ping-pong, billard, baby-foot…), concerts, cinéma, sorties à thèmes…


M. Alain Marnézy, maire d’Aussois, M. Pascal Poilanne, conseiller municipal en charge de l’urbanisation, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, nous, signataires de cette pétition, vous demandons de supprimer le projet de nouvelles constructions touristiques du plan local d'urbanisation (PLU) actuellement à l'étude.

Nous, signataires, certifions avoir lu l’argumentaire joint à cette pétition et être d’accord avec son contenu.

 

Signer !

credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.


 

25 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Diminution de la valeur des logements existants, attente interminable aux remontées mécaniques, activités estivales de moindre qualité par rapport aux années précédentes... une gestion décevante. Une fuite vers l'avant en construisant de nouveaux logements n'arrangera rien. Elle accentuera juste le mécontentement des usagers actuels.

CouvreurP
08/10/2018 - 10:22:48

Le village n'est pas assez important pour ouvrir de nouveaux lits. Les nouvelles constructions vont nuire à celles existantes

ROUVIERE
22/09/2018 - 22:10:36

Nous sommes propriétaires d'un appartement à Aussois depuis 2003. Nos critères de choix étaient de trouver un appartement dans une station de sports d'hiver familiale, authentique et préservée du tourisme de masse. A l’époque, On nous avait d'ailleurs garanti qu'il s'agissait du dernier grand programme touristique à Aussois, la capacité en lit étant soi disant atteinte...La plus value d'Aussois est son village authentique avec un environnement préservé et une identité culturelle.
La mise en construction de nouveaux programmes à Aussois alors que de nombreux lits sont inoccupés les 2/3 de l'année serait un mauvais choix, contre productif car Aussois perdrait son attractivité première.

Véronique
22/09/2018 - 16:47:26

Lz journal "Le Dauphine Libéré" a au mois de Septembre publié une ALERTE sur la vallée Blanche : le dégel en haute montagne et le recul du glacier sont tels que les accès et le téléphérique sont à risque (chûtes importantes de morceaux de parois). Le glacier risque à terme une transition à temps court vers un lac. Ceci n'est pas une "fake news chinoise" selon les termes des climato-négationistes mais un risque réel et une telle transition s'est déjà produite sur un glacier d'altitude en Colombie.

Alain Wazner
20/09/2018 - 04:45:55

Arrêtons le béton . Depuis quarante ans on massacre notre beau pays . Aussois est un bijou au coeur de cette magnifique Maurienne . Laissez le ainsi avec un tourisme mesuré , de printemps , d'été et d'automne . Arrêtez de tout sacrifier à la neige qui , au fil du temps , ne sera plus présente l'hiver du fait du réchauffement climatique .
De plus , il y a belle lurette que ce faux développement économique a cessé . La preuve , les jeunes sont tous partis
dans les grandes agglomérations et les saisonniers se font de plus en plus rares .

Delestre
02/09/2018 - 16:06:57

Depuis 2003, nous venons à Aussois entre 130 et 140 jours par an!
Nos 2 gros problèmes sont: - les intersaisons où, bien souvent, tout est fermé pour se ravitailler; - trouver un artisan disponible pour faire des travaux est la galère.
La création de 1600 lits supplémentaires ne peut qu'amplifier ces écarts saisons-intersaisons.
Les réflexions sur le développement du VILLAGE ne pourraient elles pas porter, en 1er lieu, sur ces intersaisons.

BLANCHEDEAU
30/07/2018 - 16:03:31

ah, la France des "pots de vin", car ce genre de projet doit bien rapporter à certaines personnes qui se foutent du futur de la station, pourvu qu'ils s'en mettent plein les poches !
Et comme je l'ai lu dans vos commentaires, Aussois n'est pas le seul village à subir les assauts des bétonneurs !
Et oui aux stations à 4 saisons d'animation.

Philippe73
26/07/2018 - 12:29:33

Je partage entièrement les arguments exposés. Venez voir à LA PLAGNE la stupidité qui consiste chaque année à construire de nouveaux lits qui ne seront occupés qu'un mois par an. Les bâtiments poussent comme des champignons au mépris de l'environnement. Désolant...

Maurice BROCHE
24/07/2018 - 23:30:55

Lee bon sens n'est pas prêt d'être près de chez vous . Quel nez ..à courte vue.... quel pif dirais-je.; Le drame est le drame mon cher monsieur et ce n'est pas encore demain que les esprits s'éveilleront...Ah... Hélas, Nous ne pouvons rien y faire.... Georges polak

un anonyme
24/07/2018 - 23:06:56

Je connais très bien ce village pour y avoir déjà séjourné. Ajouter encore des bâtiments contribueraient juste à détruire ce qu'il reste de beauté à ce village. Cela est absurde, simplement pour *peut-être*, accueillir (ou pas) quelques personnes de plus sur 2 semaines ! Prévoyez plutôt un modèle qui permet de valoriser le village durant les 50 autres semaines de l'année bon sang !
Perso, les usines à sport d'hiver, je les fuis de plus en plus, cela n'a aucun intérêt. Profiter des pistes Ok, mais valoriser le lieu de résidence, c'est la seule chose qui fera rester/revenir les gens !

Christophe MARTIN
24/07/2018 - 21:38:16

Ah ce pique de février, 4 semaines généralement remplies (mais pas toujours) et puis après ? Noël et puis c'est tout ! Loueur particulier, nous sommes une cinquantaine sur Aussois, nous sommes peu visible sur internet écrasés par les professionnels, absent des publicités locales, des offres promotionnelles 2 semaines au prix d'une ... Résultat des logements vides en inter saison et très très peu occupés en été. Donc effectivement je ne vois pas d'un très bon oeil la construction de 1600 lits supplémentaires. Qu'adviendra-t-il de tous ces logements, actuels et futurs, quand la neige ne sera plus ?
Je suis d'accord sur le bien fondé de cette pétition, commençons par réchauffer nos lits plutôt que de créer d'autres lits froids.

Didier Chardonnet
24/07/2018 - 21:21:25

Ancien de la "colonie de vacances " St Nicolas ( de Chartres ), au début des années 50 , je me souviens avec une douce nostalgie du village aux odeurs de fenil ouvert et de ma première ascension de la Dent Parrachée avec le vieux guide "José" . Et du chalet de " la Marie " , au pied du Col d' Aussois ,où l'on dormait dans le foin , la gorge sèche , en attendant la fraîcheur du matin ! Suis-je éloigné du sujet de cette pétition ? Je ne le crois pas , car si ce village de montagne , alors sous-équipé en matière d'hôtellerie , cédait maintenant à la pression immodérée des zinvestisseurs et promoteurs immobiliers , aucune chance ne serait laissée aux enfants d'aujourd'hui de pouvoir goûter à leur tour aux vraies joies montagnardes , qui , pour moi , ont commencé à Aussois !Résistez !

jacques Bonnet
24/07/2018 - 20:09:18

Stop au bétonnage, trop de tourisme tue le tourisme puisqu'il annihile l'environnement qui créait l'attrait de départ.
Dans ma campagne, le village se goudronne-bétonne se transformant en petit lotissement prétentieux, au point que certains ne tolèrent plus un brin d'herbe, effarant. Cela détruit l'âme des lieux.
Que dire du "gazon à l'anglaise" encadré à coups de désherbants assassins, qui n'offre aucun refuge à la micro faune favorisant l'équilibre alimentaire des oiseaux. Ces derniers disparaissent car crevant de faim sur fond de poisons pour le décorum figé par des catalogues publicitaires, marre !
Ras le bol du béton-goudron etc...

RASLEBOL
24/07/2018 - 20:02:16

arreter de bétonner la montagne et autres sites pour qques jour de vacances , désormais les lieux privilégiés sont le retour à la nature ,,la réelle!!! la vraie..

jean
24/07/2018 - 18:13:48

Tu meurt ma terre, ma mère du "toujours plus" ce cancer psychique de la peur du manque alors que nous devenons obèse de tout.
Tu était si belle ma planète bleue², verte , blanche au infinies nuances, au mille vies et plus encore au fils du temps et des saisons
"Toujours plus" te ronge, te rogne, te pustule, te croute, te compisse et, à bas bruit tu t'étouffe, tu surchauffe, tu perds toutes tes vies, de l'ours à l'éléphant,de la nigelle des blés à l'osmonde royale.
Et sans eux qu'allons nous devenir?

pympampoum
24/07/2018 - 17:51:59

Les objectifs me semble raisonnables quoique je ne connaisse pas le lieu!

Bannery Jean-Louis
24/07/2018 - 17:31:00

Projet inutile à contre courant de l'évolution de la planète ! Le réchauffement climatique va sans doute restreindre les sports d'hiver et le bétonnage accru augmente encore ce réchauffement climatique ! Sont ils fous ces hommes où pire méchants pour leur propre descendance ?

Christian Rozé
24/07/2018 - 16:01:53

Les modes changent, mais le betonnage reste. Il est irreversible. La ou il est passe, l'herbe ne repoussera pas!
Et les citadins cherchant a se ressourcer dans la nature iront voir ailleurs...

Francois Louchet
24/07/2018 - 15:24:46

Excellente initiative que celle d'élargir à de nouveaux horizons . Nous vous proposons d'accueillir tous les 2ans un festival de la Musique des Plantes , info sur  www.plantarium.eco.  

Jean
24/07/2018 - 13:38:50

Le toujours plus dans tous les domaines n'a pas d'avenir!!!
sinon celui de nous précipiter vers le gouffre déjà bien ouvert....
Se tourner vers une "décroissance heureuse" est une nécessité, ne pas en prendre le chemin engage l'avenir de ceux qui nous suivent: enfants, petits enfants et la suite....
Comme il a été déjà dit: "nos enfants nous accuseront..."

Cactus
24/07/2018 - 11:51:31

malheureusement (je fais du ski depuis 61 ans !) il faut remettre totalement en question et à plat cette pratique compte-tenu des nuisances pour l'environnement ! çà ce serait de l'innovation, de la part d'un gouvernement qui ne jure que par la croissance !

DOMINIQUE BOUTS
24/07/2018 - 04:54:38

Je ne connais pas Aussois mais ces arguments sont aussi valables pour tout lieu touristique, qu'il soit à la mer, à la montagne ou, nettement moins souvent, à la campagne. Ce dont je me réjouis car ces touristes grégaires ne piétinent pas mes champignons, mes fleurs et ne se baignent pas dans MA rivière ;)

Marie CLAUX
23/07/2018 - 16:36:15

Préserver la nature, et réorganiser la fréquentation touristique, c'est la meilleure option pour toutes les stations. Je connais Aussois pour y avoir suivi des congrès : c'est une excellente option pour faire vivre un village hors le la pointe de saison sportive.

Marguerite LAÜGT-PAMBRUN
23/07/2018 - 16:29:53

Il faudrait quand même se faire à l'idée qu'il y aura de moins en moins de neige (naturelle), que la neige artificielle est une aberration écologique et coûte une fortune, et que, donc, le tourisme "4 saisons" est la seule et unique solution - et certes, "la montagne est belle" même hors de la saison d'hiver -. Arrêtons de tout massacrer, la nature nous en sera "reconnaissante" et les générations futures aussi. :o)

Anne
21/07/2018 - 13:58:11

En ce qui concerne la modification du PLU, je pense que ce projet de constructions de 1200 à 1600 lits qui ne seront utilisés que 2 à 4 semaines en hiver, surtout en février, et quelques unes en été, va complètement dénaturer Aussois et en faire une station sans âme, juste pour le profit de promoteurs... Touchée plus particulièrement par le PADD la Cordaz avec le projet de création de 760 lits, des immeubles dont le rez de chaussée serait au niveau du dernier étage du Genevray B, je suis complètement opposée à l'idée de voir ces 4 constructions surmontant les résidences Genevray A et B, les premières à y être bâties, immeubles de taille humaine. De même ce qui est prévu à Notre Dame de la Paix et au Villeret est complètement inhumain, énorme... Que sera Aussois dans 10 ans ? Un village où les immeubles vides se dresseront sans touristes, qui se seront partis vers de petites stations familiales comme l'était et l'est encore Aussois ? Réfléchissez bien au développement du village sans continuer une fuite en avant en construisant de nouveaux lits, un développement plus raisonné du tourisme préserverait Aussois et son équilibre économique.

Vivant dans le Trièves, où les touristes viennent souvent de grandes villes comme Grenoble ou Lyon,pour un tourisme vert, loin des grandes stations pour y retrouver le calme et la paix, se ressourcer ( ce que je retrouvais quand je venais à Aussois dans les années 2000 vivant dans le bassin chambérien) je ne peux que vous demander de prendre en compte mes observations, celles de tous ceux qui aiment Aussois et surtout de ne pas modifier le PLU sur ces 3 zones, les rendant constructibles et défigurant le paysage.

Anne Marie Fitoussi
18/07/2018 - 16:55:12

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette pétition en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !