actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

La Terre vue depuis l’espace

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

OPÉRATION

image vide cyberacteurs
image vide

archive : Interdiction des néonicotinoïdes, un espoir pour les abeilles ?

Des abeilles moins nombreuses, qui nidifient moins, des bourdons qui se reproduisent difficilement... Deux nouvelles études, publiées mercredi dans Nature, sonnent de nouveau l'alerte sur les effets des néonicotinoïdes, d'autant plus délétères que les précieux insectes pollinisateurs semblent plutôt attirés par ces pesticides.

[ Voir l'archive ]

39 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

J'espère vraiment que les sénateurs confirment.

Hérisson24
05/07/2018 - 16:38:24

pensez aux abeilles...! pensez à NOTRE FUTUR.!.

Annette Mouffron
05/07/2018 - 13:02:59

cela ne peut plus durer, nos gouvernements sont minables sur ces points majeurs et gravissimes !

deanna martin
04/07/2018 - 17:48:22

En France 5 substances néonicotinoides sont autorisées. 3 de ces substances seront interdites à partir de l'automne 2018 quid des 2 autres? Pendant ce temps c'est une hécatombe sans précédent chez les apiculteurs ce printemps. Alors qu'il y a des alternatives avérées à ces insecticides. Des expérimentations ont démontré qu'en plaçant des ruches autour des champs de colza les abeilles pollinisant plus de fleurs que si elles n'étaient pas dans l'environnement proche du champs ont permis d'obtenir une récolte aussi bonne que si le champs avait été traité avec des insecticides. A qui profite le "crime"?

Michel POTTIER
30/04/2018 - 16:22:00

A quand une grande manifestation contre l'empoisonnement de la population avec notre propre argent et l'interdiction du lobbyisme dans les parlements ?

Agnés Morel
30/04/2018 - 11:01:51

La clothianidine, le thiamethoxame et l’imidaclopride,
ok !
et les autres ? en admettant que vous et moi soyons capables d'identifier les 3 monstres nommés plus haut !
En attendant , dans mon bourg il ya encore des champs oranges
et les abeilles meurent en silence .

jean jordan
28/04/2018 - 15:44:35

Néonicotinoïdes : l'Europe cesse de jouer à la roulette ruche
http://www.liberation.fr/france/2018/04/27/neonicotinoides-l-europe-cesse-de-jouer-a-la-roulette-ruche_1646327  

Néonicotinoïdes: apiculteurs et chasseurs se félicitent de leur interdiction
http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/04/27/01008-20180427ARTFIG00303-neonicotinoides-apiculteurs-et-chasseurs-se-felicitent-de-leur-interdiction.php  

Fin des néonicotinoïdes en Europe. « Une bonne nouvelle pour les abeilles »
https://www.ouest-france.fr/europe/ue/fin-des-neonicotinoides-en-europe-une-bonne-nouvelle-pour-les-abeilles-5726771  

Alain Uguen
28/04/2018 - 09:37:02

Des abeilles, j'en vois très souvent qui viennent mourir à ma porte ou qui sont désorientées.
Je m'insurge contre ces lobbies qui nous imposent des produits qui, non seulement ne nous sont pas nécessaires, mais qui nous empoisonnent à petit feu.

Anne
30/05/2015 - 20:04:32

Si on arrive à sauver les abeilles, on sauve également les autres insectes... et nous par la même occasion !

krystof de troil
30/05/2015 - 09:58:49

Il est urgent de sauver les abeilles et d'interdire les pesticides!

RICHARD
28/05/2015 - 20:45:30

Et même si les abeilles n'étaient pas menacées il faut se révolter et se dresser contre les lobbies des grandes firmes qui empoisonnent la planète de leurs saloperies toxiques, et en s'engraissant sur notre dos qui plus est!

Kyo_O
28/05/2015 - 00:21:52

Pas d'avenir Les abeilles !

SIRERA
27/05/2015 - 20:44:45

La santé des abeilles c'est la nôtre.

association amis de kervoyal
27/05/2015 - 20:40:56

La santé des abeilles c'est la nôtre!

carinev
27/05/2015 - 19:19:42

Arrêtons le massacre ! I les abeilles meurent c'est la reproduction des fruits qui s'arrête.

FrançoiseT
27/05/2015 - 19:10:59

Sans les abeilles, l'humanité va disparaitre.

Sophie
27/05/2015 - 17:26:10

arretons cet empoisonnement de l' humanité pour l' argent

galetic
27/05/2015 - 13:44:19

Il est juste grand temps de se réveiller et de remettre en cause la parole bénie et pipée des fabricants de pesticides !

Badet Régis
27/05/2015 - 13:08:36

Mais qui serait assez fou pour se laisser empoisonner, ainsi que ses enfants et petits enfants ??? Qui , je vous le demande ??
Eh bien nous , si nous laissons perdurer la situation actuelle en restant les bras croisés, sourd a cette menace terrible !!!
Agriculteurs, réveillez-vous, vous êtes en premières lignes .Si vous agissez, tout le monde suivra !!!

bardon claude
27/05/2015 - 13:04:52

80 à 100 % de perte chez nous (Charentes) ... Un drame en direct, pas un délire d'écolo...

Emmeline C.
27/05/2015 - 12:09:05

les acacias en fleurs ne bruissent plus depuis quelques années des ailes des abeilles butineuses, un Drame ...Le sureau offre en vain ses larges ombelles à qui veut s'en régaler. ETC. Les hommes les plus ignorants de notre flore et de notre faune peuvent eux-mêmes le constater.

Leroux
27/05/2015 - 11:33:58

Et L'Humanité disparaitra.. Bon débarras !!!comme dit Paccalet....

MARRET
26/05/2015 - 18:37:19

40 % de pertes de colonies pour mon voisin apiculteur l'an dernier ... attention au point de non-retour !

crouzy
26/05/2015 - 17:32:37

ne touchez pas à nos abeilles, il y en a plus dans mon jardin

philippe
26/05/2015 - 17:26:27

il y a un grand sureau (beaucoup ici) dans mon jardin couvert de fleurs qui sentent très bon , mais cette année il n'y a AUCUNE ABEILLE ou autres pollinisateurs......... inquiétant !!!! je suis dans le nord-ouest Aveyron, le long du Lot

sylvie bartre
26/05/2015 - 11:39:11

A la veille de la journée mondiale de la nature, et après l’annonce d’une mortalité record de pollinisateurs aux Etats Unis, Ségolène Royal s’engage vers la protection de ces insectes essentiels. Un plan national bien trop timide au regard de l’enjeu et de l’urgence.

Il était temps de reconnaitre le déclin des abeilles, porte drapeau médiatique de l’ensemble des insectes pollinisateurs ou non. En France, le plan national d’action « France, terre de pollinisateurs », lancé par Ségolène Royal, apporte de nouvelles pierres à l’édifice de la sauvegarde des pollinisateurs. Ainsi, la ministre prend l’initiative de montrer l’exemple avec deux mesures phares : l’installation de 5000 ruchers et gites à insectes et la mise en place de fauches tardives et jachères fleuries sur 12000 km de bord de routes nationales, suite à l’expérimentation proposé par FNE dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Cela dit, si l’on considère les 2 millions de km de bords de route existant en France cela semble bien ridicule. Le minimum aurait été d’associer les collectivités à cette démarche.

Le principal coupable n’est pas inquiété

L’exemplarité des mesures de madame Royal ne suffit pas. Si elles permettent de fournir un peu plus « le gîte et le couvert » aux pollinisateurs, elles ne s’attaquent pas au cœur du problème : les pesticides utilisés en agriculture. Les principaux accusés sont les néonicotinoïdes dont fait partie le trop célèbre Gaucho. Ce sont les pesticides neurotoxiques qui font la une de l’actualité pour leur toxicité pour la biodiversité ainsi que pour la santé humaine.
 
La mobilisation du monde agricole est un impératif

Pour Jean-Claude Bévillard, responsable des questions agricoles, « En plus de l’utilisation importante de pesticides, la régression des haies et des prairies et d’une manière générale la chute de la biodiversité dans l’espace agricole font disparaitre les abeilles et les pollinisateurs sauvages. Sans une forte implication du secteur agricole sur ces enjeux essentiels dans le plan national d’action, il ne pourra être réellement efficace ».

FNE place beaucoup d’attente dans le plan national d’action «France, terre de pollinisateurs », ouvert à consultation publique aujourd’hui, et co-écrit par l’OPIE1 , association membre de France Nature Environnement. Dernièrement, l’adoption par le parlement d’un amendement, en première lecture, interdisant les néonicotinoïdes à partir du 1er Janvier 2016 doit servir de déclencheur pour la mise en œuvre de mesures effectives pour sauver les pollinisateurs.

Pour Denez l’Hostis, président de FNE « Il n’y a pas une cause, mais des causes à la disparition des pollinisateurs. L’enjeu est de taille et demande de jouer sur plusieurs leviers simultanément pour restaurer les habitats et réduire l’usage global de pesticides de 50%. L’agro écologie peut répondre à ce défi pour le secteur agricole.»

[1] Office pour les insectes et leur environnement

Alain Uguen
26/05/2015 - 09:19:53

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a présenté mercredi 20 mai en conseil des ministres un "plan national d'action" en faveur des abeilles et pollinisateurs sauvages, menacés par les pesticides néonicotinoïdes.

Le plan "France, terre de pollinisateurs" vise à stopper la perte d'espèces de pollinisateurs sauvages, a expliqué le ministère. Les néonicotinoïdes sont des insecticides agissant sur le système nerveux des insectes.

Une expérimentation pendant trois ans
La pollinisation par les abeilles et autres insectes est indispensable à la survie de la majorité des plantes à fleurs. Le plan prévoit notamment de généraliser aux 12 000 kilomètres du réseau routier national non concédé une expérimentation menée pendant trois ans sur les bordures vertes des accotements routiers et autoroutiers.

Un fauchage tardif et des jachères fleuries seront mis en oeuvre sur la base de cette expérimentation qui a abouti à une augmentation de 30% de la diversité des insectes pollinisateurs. Plusieurs centaines de ruches municipales pédagogiques seront également mises en place.


Bientôt des centaines de ruches pédagogiques municipales ?

Les néonicotinoïdes ont de graves effets négatifs sur la faune, l'eau et les sols
La France va par ailleurs "engager une démarche d'extension" du moratoire partiel européen à "l'ensemble des pesticides néonicotinoïdes". En décembre 2013, l'Union européenne a imposé pour deux ans un moratoire partiel sur trois types de néonicotinoïdes. Selon un rapport du Conseil européen des académie des sciences, les néonicotinoïdes ont de graves effets négatifs sur la faune, l'eau et les sols. Certaines publications montrent une toxicité pour l'homme, rappelle le ministère de l'Ecologie.

Dans sa "feuille de route" écologique, présentée le 4 février, le gouvernement avait assuré que la France mènerait "au niveau européen, une action volontariste" pour que les néonicotinoïdes soient réévalués "au plus vite, en prenant en compte toutes les études concernant les effets sur les colonies d'abeilles, les pollinisateurs sauvages, la faune".

La Maison Blanche a elle aussi dévoilé un plan pour sauver les abeilles et autres pollinisateurs qui jouent un rôle clé dans la sécurité alimentaire américaine et pour l'environnement.

alain Uguen
21/05/2015 - 15:13:35

Bonjour
Mme Canayer, sénatrice de Seine Maritime a posé une question écrite le 8/4/15


> Message du 07/05/15 12:47
> De : ""CANAYER Agnès"" <a.canayer@senat.fr.   >
> A :@wanadoo.fr>
> Copie à :
> Objet : Re: Un espoir pour les abeilles ?
> >
> madame,> >
> Alertée sur ce sujet, mme canayer a posé une question &crite sur ce sujet.
> Je vous en souhaite bonne réception,
> Son assistante
> >

myve
11/05/2015 - 19:41:04

je veux témoigner que moi, fille d'agriculteur sans aucune allergie, je ne peux plus depuis plus de 10 ans profiter des ballades en nature et dans les campagnes lorsque les colza fleurissent car leur odeur m'est devenue intolérable tellement elle est nocive et dégoutante ....meme en voiture je dois fermer les vitres et les aérateurs tellement cela pue la toxicité .... et qui mange ces "bonnes" céréales?? .....Pour l'amour de la Vie et de la bonne santé (bien plus économique et constructive pour fournir un emploi et un abri à tous), arrêtez le massacre et ce suicide planétaire!!

un anonyme
07/05/2015 - 18:46:11

Il est indispensable de protéger les abeilles car , de toute évidence, elles sont en danger . Chacun peut en faire le constat: apiculteurs qui perdent toute ou partie de leurs ruches, consommateurs qui ont de plus en plus de mal à acheter du miel français .
On doit s'inquiéter pour les abeilles mais aussi pour notre santé...

Sylvie
07/05/2015 - 08:51:25

Comme je le disais sur fcb à mes amis :
Entre toutes les saloperies (cancers, néonicotinoïdes, ogm, mal bouffe, Tchernobyl, phtalate ...)qui traînent, je me demande si des gens malintentionnés ne souhaiteraient pas nous tuer à petit feu ??? Bon un peu de courage nos chers dirigeants, grands de ce monde, patrons de multinationnale ou illuminatis (rayez la mention inutile), si vous voulez nous tuer allez-y franchement ! Faites une bonne guerre !

x
01/05/2015 - 16:50:00

sans oublier la prolifération des cancers de tous ordres...

bd
01/05/2015 - 14:03:37

les abeilles, mais aussi les papillons (qui sait encore comme il en existe_existait ?_ de différents ?), les chauves-souris qui nous débarrassaient des moustiques (que l'on asperge de démoustiquant quand ils pullulent....histoire de dédouaner les agriculteurs et les vendeurs de pesticides)...

bd
01/05/2015 - 14:01:43

une omerta stagne sur les agriculteurs et leurs médecins (vétérinaires, dont M.BIZET). Il sembleraient qu'ils ne veulent en aucun cas écouter les chercheurs en ce qui concerne ces molécules qui ont été mal testées lors de leur AMM. D'autant que les les cocktails de molécules ne sont eux JAMAIS testés et quand on regarde de près le nombre de molécules qui sont mises sur le colza, il y a de quoi se demander pourquoi l'écotoxicité des mélanges n'est pas réalisée. pression des lobbys au sein de l'anses, ça c'est sur, pour l'avoir vécu personnellement ! un jour, des politiques seront mis en examen pour défauts d'évaluation CORRECTE de la toxicité et des mélanges, mais quand ???

fredodreims
01/05/2015 - 13:08:20

Prouver une évidence ne devrait pas être un combat de tous les instants. Quand nos " responsables " finiront ils par l'être ?
Curieuse démocratie où les intérêts particuliers l'emportent sur l'intérêt général et peut être sur notre survie...

GuyD
01/05/2015 - 11:17:20

Bonjour à tous !

Réponse du sénateur de la Manche Jean BIZET et ma réponse...

Le 1 mai 2015 à 08:34, Jean BIZET <jbizet50@gmail.com.   > a écrit :
Ce genre de pression et d'intimidation devient intolérable ....

Envoyé de mon iPad

Cher Monsieur,
Je ne vois absolument rien d'intolérant ni de pression quelconque dans le fait d'informer les politiques élus par mes concitoyens sur la responsabilité qu'ils portent dans les décisions qu'ils sont amenés à voter sans connaissance réelles des tenants et aboutissants pour l'avenir de nos enfants, n'ayant comme canal d'information que la voix des lobbies des industriels.
J'espère donc une prise de conscience de votre part et vous souhaite une bonne fête du travail.

Envoyé de mon iPhone


Didier CHESNET
01/05/2015 - 10:49:14

On a l’impression très claire que certains, malgré leurs moyens financiers, veulent détruire la planète, elle est déjà en très mauvais état !!!!

Mambo 42
01/05/2015 - 05:42:22

C'est un peu incomplet de parler "des abeilles", les gens non informés risquent de dire "je m'en fous, je n'aime pas le miel". C'est de tous les insectes pollinisateurs qu'il s'agit et notre vie à tous dépend de la pollinisation.

un anonyme
30/04/2015 - 16:46:00

Les abeilles, je les cherche dans le jardin... Celles que j'ai vues je les compte sur les doigts d'une main. Par contre, beaucoup de très gros bourdons que je ne voyais pas, il me semble, il y a encore quelques années... ?

Tiphaine
30/04/2015 - 15:22:56

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !