actualité écologie

Les amis des 150

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

météo

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Non à la LGV. Oui à des transport adaptés à nos territoires et à la ruralité.

Le premier ministre a annoncé la relance du projet de Ligne à Grande Vitesse du Sud-Ouest. Le Conseil Régional est appelé à payer, tout comme le Département des Landes et Marsan Agglo.

[ Participer à la cyberaction ]

20 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


LGV c’est NON —> Manifestation Samedi 27 Novembre à Casteljaloux

NON à la LGV !
OUI à la modernisation des voies existantes !

Rendez-vous à 10h30
à Casteljaloux, place Cardine


Nous appelons à participer en nombre à cette manifestation pour continuer à exprimer l'opposition tout notre territoire à ce funeste projet.

Sur place, rendez-vous auprès du fourgon Mercedes blanc immatriculé 33 pour récupérer les banderoles, pancartes et « ponchos » du Sud-Gironde.

Le départ du Sud-Gironde et de Gironde se fait en covoiturage (si problème de transport, n’hésitez à le signaler en réponse à ce message pour trouver une solution)

Manifestation organisée par la Coordination 47 http://www.tgv-albret.fr/  

Alain UGUEN
23/11/2021 - 07:07:18

Entretien,bonne maintenance,modernisation,sauvegarde de l'environnement: c'est conforter l'emploi.Stop aux dépenses somptuaires

marie-juliette hamon
19/11/2021 - 15:38:54


Voici la lettre ouverte qui a été envoyée par la Coordination Vigilance LGV à tous les conseillers départementaux de Gironde à propos du financement du projet GPSO. En effet, une délibération à ce sujet doit être présentée et soumise au vote lors de la prochaine assemblée plénière du CD33 lundi 22 novembre.

Nous demandons aux élus du CD33 de refuser de voter le moindre financement pour ce projet inutile au coût démesuré qui défigurerait une bonne partie du département et sacrifierait des milliers d’hectares. Y compris pour le financement des AFSB (Aménagements Ferroviaires au Sud de Bordeaux) dont l’utilité pour les transports du quotidien n’a pas été prouvée, comme l’a souligné l’étude Claraco. La ligne existante n’est pas saturée. Sa modernisation et des aménagements mineurs permettraient très rapidement de la sécuriser et d’en augmenter les capacités.



Madame la Conseillère Départementale, Monsieur le Conseiller Départemental,

Les citoyens, les socioprofessionnels, les associations, les usagers des trains du quotidien, les contribuables sont inquiets.

Lundi prochain 22 novembre, vous serez amenée à vous prononcer sur l’éventuel financement, par le département, du projet GPSO qui menace notre département et dont le prix très élevé viendrait fortement alourdir la dette de nos descendants.

Dans ce contexte, la présentation de la branche AFSB entre la sortie de Bordeaux et Saint Médard d’Eyrans comme essentielle à la mise en place d’un RER métropolitain ou départemental n’est qu’un leurre visant à obtenir le financement du département pour un projet d’État.
En effet, toutes les analyses de trafic convergent avec le simple bon sens pour montrer que dès lors qu’on ne ferait pas passer les TGV Bordeaux-Dax par Bègles et Saint-Médard-d’Eyrans, la fluidité du trafic entre Bordeaux et La Réole pourrait être fortement améliorée par des investissements bien moindres, notamment au niveau de la gare de Beautiran.

L’étude indépendante effectué par le cabinet d'expertise Claraco, spécialisé dans le domaine ferroviaire, a déjà souligné la non saturation de cette ligne et proposé une modernisation et des aménagements mineurs pour la sécuriser et pour en augmenter les capacités (cette étude a été financée par le Conseil Général du Lot-et-Garonne et de nombreuses communes du Lot-et-Garonne et du Sud-Gironde).

C’est pourquoi, nous vous demandons :

de refuser toute promesse de financement, direct ou indirect, à quelque branche que ce soit du projet GPSO dont le financement relève de l’État.
de demander la réalisation d’une étude indépendante sur les capacités de la ligne ferroviaire entre Bordeaux et La Réole.
de conditionner toute décision de financement aux résultats de cette étude.
de ne pas exposer inutilement le Président du Département à des pressions trop fortes en lui confiant le pouvoir d’engager seul le département dans un processus qui, selon l’option choisie, peut s’avérer vertueux ou catastrophique.


En vous remerciant de votre engagement pour défendre l’intérêt général de la population et non les intérêts privés des marchands de grandes infrastructures, veuillez agréer, Madame la Conseillère Départementale, Monsieur le Conseiller Départemental, l’expression de notre considération distinguée.

Denise Cassou
Porte-parole de la Coordination Vigilance LGV

Denise Cassou
19/11/2021 - 10:12:05

délaisser les investissements pour l'entretien du réseau ferré et sa modernisation est la voie classique pour annoncer bientôt que la gestion publique est calamiteuse, et ensuite l'offrir aux investisseurs privés.
Le capitalisme agit ainsi dans tous les domaines d'activités, cette politique nous mène droit dans le mur climatique. Il est grand temps de changer cette classe politique dirigeante qui nous mène au désastre.

Jean Claude Brunebarbe
18/11/2021 - 21:19:38

chaque jour les 200000 employés de la sncf émettent autant de gaz à effet de serre pour leur consommation personnelle d'énergie que les 200 passagers de 300 avions faisant 500 km. comme on a besoin d'eux pour faire marcher le strains il faut les compter dans les émissions de 150 TGV

DOMINIQUE BOUTS
18/11/2021 - 17:06:20

LGV : Mont-de-Marsan Agglomération vote le "oui, mais"
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/lgv-le-oui-mais-de-mont-de-marsan-agglo-1637056215  

Le Conseil communautaire de Mont-de-Marsan Agglomération a voté en majorité en faveur de la LGV entre Bordeaux et Toulouse, et entre Bordeaux et Dax. Les élus ont écrit une lettre d'intention pour faire savoir leur position et poser des conditions.

Alain UGUEN
17/11/2021 - 11:24:05

Pour gagner un peu de temps, pour aller un peu plus vite ; on va gâcher 6300 hectares de cette nature qui nous fait vivre !
Pourquoi certains d'entre nous sont-ils si pressés de mourir ?

Frawald
17/11/2021 - 06:11:05

Combien de millions dépensés pour quelques minutes gagnées entre deux villes importantes? Et pendant ce temps combien de petites lignes laissées à l'abandon? Avons-nous trop de terres agricoles pour en gaspiller quelques milliers d'hectares pour un caprice de citadins? Même pour des trajets professionnels, le gain de temps semble dérisoire.
Les "élus communautaires" sont bien loin des citoyens, des habitants des petites communes rurales et des petites villes. Il n'y a qu'à assister à des conseils communautaires pour s'en rendre compte.
Oui, un peu de bon sens.

buriti
16/11/2021 - 18:15:06

Merci de faire preuve de bon sens !

Daniel LAURO
16/11/2021 - 13:14:13

Mont-de-Marsan : 45 manifestants accueillent les élus communautaires venus débattre de la LGV
https://www.sudouest.fr/landes/mont-de-marsan/mont-de-marsan-45-manifestants-accueillent-les-elus-communautaires-venus-de-debattre-de-la-lgv-6952041.php  

Alain UGUEN
16/11/2021 - 08:55:03

Merci d'épargner nos finances et de prendre un autre projet de réaménagement des lignes actuelles.

miquèu campgran
15/11/2021 - 23:22:56

Ancien président d'une association environnementale qui s'est battue avec succès pour protéger le massif de la Gardiole ( proche de Montpellier) contre un projet porté par le groupe SUEZ, Je déplore aujourd'hui, à titre personnel, l'existence de ce projet de LGV pour plusieurs raisons :
- malgré de belles intentions affichées dans sa "propagande" promotionnelle, ce projet néglige le seul argument qui avait entraîné l'association des "Gardiens de la Gardiole" a en accepter le principe : le développement d'une ligne qui ferait la part belle au"frêt" afin de contribuer à la réduction des nuisances dues aux transports de marchandises par route.
- le maillage ferroviaire du territoire français aurait bien plus besoin d'être amélioré dans son raiseau de proximité plutôt que dans ses lignes à grande vitesse qui vont engloutir des sommes énormes (et disproportionnées en rapport à la crise économique actuelle ) dont le but essentiel et non avoué est de privilégier quelques nantis en leur faisant gagner quelques minutes sur des trajets de longues distances.
- dès 1992, l'ancien maire de Fabrègues, Claude Étienne, avait envisagé l'hypothèse d'une telle infrastructure à proximité du village à la condition qu'elle soit souterraine pour son passage dans le massif de la Gardiole, sous ce que l'on appelle le" Bois Royal". Cette condition a été reformulée par "les Gardiens de la Gardiole" quand avec la CRI ils ont exprimé leur avis sur ce projet. ET VOUS N'EVOQUEZ MÊME PAS CETTE HYPOTHÈSE DANS VOTRE PROJET!!!!??? Croyez vous que les populations limitrophe du massif de la Gardiole se satisfairont de quelques mesures compensatoires ridicules et qu'ils laisseront ballafrer irrémédiablement ce qui est considéré comme le poumon vert de Montpellier et qui a été si chèrement défendu il y a quelques années à peine ?
Philippe Massérini.

Philippe MASSERINI
15/11/2021 - 22:47:21

A quoi bon vouloir imposer aux populations des projets dont elles ne veulent pas? Il faudrait au moins les consulter, Et imposer aux collectivités locales des dépenses qu'elles ne pourront assumer qu'au détriment d'autres investissement, éventuellement, ceux-là, souhaités par les populations? J'allais écrire par les indigènes... car on en est là, et depuis longtemps.

geronimo
15/11/2021 - 19:21:20

bonour,
l'amélioration du réseau existant est plus économique et vu que des trains puissent y circuler à plus de 200 km/h suffit largement car pour de telles distances quelle est la différence en gain de temps ? si peu

vincent BERNARD
15/11/2021 - 13:57:24

Encore un projet obsolète et a côté de la plaque par rapports aux enjeux actuels.

Christian Perez-Gil
15/11/2021 - 12:02:39

GPSO = Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest,

Alain UGUEN
15/11/2021 - 10:53:01

C'est dans la droite ligne des grands projets inutiles. Pendant ce temps notre bien commun, comme les lignes secondaires, se meurent. Le bon sens ferait qu'on améliore et rénove le réseau secondaire. Qu'on en fasse une priorité. Ce serait bien plus utiles aux populations et le réseau ferré pourrait redevenir une vraie alternative à la voiture. Mais des mecs bardés de diplômes dans leurs tours dorées en ont décidé autrement ! Allez donc savoir ce qu'on leur a fourré dans le crane ?

Bruno Mauguil
15/11/2021 - 10:52:32

A toutes fins utiles (pour les "ignares" comme moi, qui se demandent ce que peut bien vouloir dire "GPSO", après les innombrables et énigmatiques acronymes de derrière les fagots qu'on nous sert depuis quelques années), GPSO c'est le sigle de "Grand Paris Seine Ouest". Bon, on est d'accord, c'est hermétique pour pouvoir couvrir tout et n'importe quoi. D'où l'intérêt de cette action.

Anne
15/11/2021 - 10:46:38

Les lignes "secondaires" doivent être aussi entretenues et utilisées pour le bénéfice de tous.
La LGV ne doit plus avoir la priorité tout en restant d'actualité à un rythme réduit.

Bruno Cappelle
15/11/2021 - 10:12:25

Réseau ferroviaire - Une politique d’investissements à remettre sur les rails - Action UFC-Que Choisir - UFC-Que Choisir
https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-reseau-ferroviaire-une-politique-d-investissements-a-remettre-sur-les-rails-n95052/  

Alain UGUEN
15/11/2021 - 09:16:05

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !