actualité écologie

Les amis des 150

AG Cyberacteurs

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

météo

image vide cyberacteurs
image vide

Pétition : Toutes et Tous sélectionneurs de l'équipe de France 2022

Ceci n'est pas une pétition mais un nouvel appel à débat sur la nécessité d'une primaire que nous portons collectivement depuis le 21 avril 2002 pour permettre aux citoyennes et aux citoyens de choisir à la fois leurs représentants et les priorités programmatiques d'un mandat.

[ Signer la pétition ]

14 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Cher Armand
J'ai la naiveté de croire en la démocratie qui, pour moi, s'exprime quand le peuple vote. A chacun d'utiliser les outils dont il ou elle dispose pour changer les choses : sa souris, son porte-monnaie et son bulletin de vote.
Les manifestations peuvent servir de thermomètres de l'état de l'opinion en aucun cas de médicament.
PS : un ami m'a dit un jour « parler de ses adversaires ou de ses concurrents c'est leur faire de la publicité »

Alain UGUEN
19/07/2021 - 08:44:37

Et d'où attends-tu que cet "inversement" arrive s'il te plaît? Du ciel?! Ou bien tu compte sur la "bienveillance" Macronesque ?!!
Tant que la monarchie de la 5ème République reste en place et tant que des millions de citoyens ne se mobilisent pas dans la rue, tu peux continuer à rêver, cher Alain!

Armand Nejade
13/07/2021 - 20:40:55

Citoyenne ou populaire ?
Le rock versaillais plutôt que le tango latino

Nous préférons une primaire législatives-présidentielle à 4 temps plutôt qu'une primaire présidentielle à deux temps

Le principal grief par rapport à la primaire populaire c'est qu'elle focalise sur le tout à l'ego (la présidentielle) au détriment du collectif (les législatives)

L'idée que nous défendons c'est d'inverser le processus mis en place par l'alliance Jospin-Raffarin qui place la présidentielle avant les législatives et permet à celui ou celle qui gagne la présidentielle d'être assuré de disposer d'une majorité car il ou elle devient la seule référence pour se faire élire député.

Mais les exemples de primaires présidentielles ont conduit soit le président à se retrouver confronté à des frondeurs (Hollande) soit le candidat choisi à se trouver confronté à des trahisons (Hamon).

En commençant par désigner des candidates et des candidats aux élections législatives qui ont pour première mission de se mettre d'accord sur un programme commun de mandature, cela ne supprime pas les risques en cours de mandat mais cela permet de transformer les candidates et candidats et leurs électeurs et électrices de la primaire en propagandiste de celui ou celle qui sera désigné pour représenter la coalition ainsi constituée.

Le mérite de faire le processus dans cet ordre c'est que le ou la candidate de la présidentielle devra son élection à la majorité qui l'aura désigné alors que dans la primaire présidentielle c'est le ou la députée qui est redevable au gagnant ou à la gagnante de son siège.

Ce processus législatives-présidentielle a l'avantage de mettre en œuvre la proportionnelle au niveau du collectif qui espère devenir majoritaire sans avoir à l'instaurer et à faire élire des bataillons d'identitaires.

La primaire populaire est tout sauf un processus ouvert

1 le citoyen ne peut discuter de rien puisque les 10 propositions avec lesquelles il faut être d'accord pour participer ne peuvent être discutées alors qu'elles ont été élaborées par le petit groupe à l'origine de la démarche qui se pose donc en parti politique sauf que dans un parti tu as des instances qui permettent de discuter des positions. Ce catalogue de vœux pieux pas chiffrés fera le lit de l'anti-parlementarisme dès que la majorité voudra passer aux travaux pratiques et sera confrontée à la nécessité de faire des choix en suscitant des défections.

2 les candidatures le sont à l'insu de leur plein gré sans que les intéressées et les intéressés aient autre chose que leur photo et leur notoriété à proposer.

Alain UGUEN
13/07/2021 - 10:45:54

Plein accord avec Nicole et Yvonne.
Il faut en effet aller voir le site https://primairepopulaire.fr/le-socle-commun/#rep-demo   pour comprendre que la constituante fait partie d'ores et déjà d'un projet politique.
Il manque à tout cela le premier maillon: la sortie des structures enfermantes qui condamnent nos politiques futur(e)s au sur-place tant nos capacités d'autonomie ont été complètement phagocytées par elles. Je parle évidemment du Frexit et de ses corrolaires financiers (sortie de l' euro) et militaires (OTAN), sans aborder pour l'instant plus avant l'OMS qui est devenue une organisation privée (Bill Gates est son financeur numéro un) qui ne finance pas la recherche utile mais soutient la recherche de profits juteux par les grandes multinationales de l'industrie pharmaceutique. En voilà de beaux sujets de discussion, non?

Philippe LEBOURG
12/07/2021 - 12:16:05

C'est incroyable de voir ces commentateurs applaudir la constituante au Chili mais ignorent le faite que, depuis 2015-2016 jusqu'à aujourd'hui, la France Insoumise prône une assemblée constituante pour une nouvelle constitution et une 6ème République.
Et quelles sont les réactions, quand le programme "Avenir en Commun", qui contient cette proposition, est évoqué ? Soit du silence, soit du lynchage de la personne de JL Mélenchon à l'instar du média oligarchique. On critique ce média mais on adopte ses propagandes, tout de même !!

Armand Nejade
12/07/2021 - 12:08:25

Et si, comme ailleurs, c'était le parti du vote blanc ou de l'abstention qui gagnait? Que deviendrait cette ambitieuse initiative?
Il me semble que tant que la question des institutions ne sera pas une priorité absolue (pour avoir les coudées libres en matière de décisions locales ou nationales, pour redonner du sens au mot démo-cratie ((peuple - pouvoir: le pouvoir au peuple!), les programmes de "contrat législatif" seront voués à être superbement ignorés par une très grande majorité de citoyens. Très légitimement.

Philippe LEBOURG
12/07/2021 - 10:57:31

hello; j'ai eu un peu de mal à comprendre l'idée, elle est intéressante en effet (par le coté coopération et non adversaire) ; cependant , il y manque la volonté d'une constituante, ce qui me semble indispensable et me plaît dans le projet https://primairepopulaire.fr/le-socle-commun/   et, si l'idée en est au point quasi zéro, quels sont les moyens pour la réaliser d'ici la fin de l'année, 5 mois?
très bonne observation de Françoise au sujet des fonctionnaires, il faut aussi penser aux médias.
;-)

yvonne daroussin
06/07/2021 - 22:54:14

L'idée est plus que séduisante et montrerait à nos enfants comment fonctionne une démocratie intelligente.
Ce qui m'inquiète, c'est le sort qui sera réservé à l'heureux·se élu·e par tous les hauts fonctionnaires qui gardent jalousement la "boutique" sans lesquels, l'État n'a pas appris à fonctionner simplement.
Pourquoi ne pas dépoussiérer avant ? Cette caste est-elle, encore, utile à la nation ?

Françoise Soubiran
05/07/2021 - 17:23:00

Nicole,
Merci de ta contribution au débat et d'attirer notre attention sur ce qui se passe dans le pays de Pinochet (dont le refus d'extradition fut l'objet d'une de nos premières cyberactions;o)
L’assemblée constituante, le nouveau visage de la diversité au Chili
https://www.liberation.fr/international/amerique/lassemblee-constituante-le-nouveau-visage-de-la-diversite-au-chili-20210517_73HWXSAQHRGDJJVJY5AWL6EZ7A/  

C'est marrant comment l'herbe est toujours plus verte ailleurs.

Car ce que tu trouves interessant au Chili ressemble étrangement à la proposition de primaire qui vise à une diversité «jamais vue» auparavant et davantage en phase avec les demandes et aspirations des citoyens.

Tu as le droit de trouver une démarche géniale au Chili et irréaliste ici. A contrario explique-nous comment tu vois l'émergence d'une telle assemblée constituante ici.

Ce n'est qu'un début continuons....le débat ;o))

Alain UGUEN
05/07/2021 - 16:38:50

Je ne signe pas cette pétition car elle me semble irréaliste.
Par contre je trouve très intéressant ce qui se passe au Chili en ce moment.
Ils ont voté pour une CONSTITUANTE.
C'est exactement ce qu'il nous faudrait !

Nicole ROGER
05/07/2021 - 15:22:34

L'Avenir en Commun et la candidature de Jean Luc Mélenchon visent la 6ème république

Myriam Maurice
04/07/2021 - 19:32:18

Amitié avec tous les terriens ("T'es rien sans la terre"

SYLVIAN
04/07/2021 - 17:15:45

Daniel
Merci de ta contribution au débat.
suppression de l'élection présidentielle au suffrage universel, les législatives avec un seul tour à la proportionnelle intégrale cela s'appelle la 4è République ;o)

Alain UGUEN
03/07/2021 - 10:31:19

Même si la proposition est louable pour redonner du sens à la démocratie et sortir du poids majeur de l'élection présidentielle qui écrase toutes les autres, je ne signerai pas cette pétition.
Une seule solution : suppression de l'élection présidentielle au suffrage universel, les législatives avec un seul tour à la proportionnelle intégrale.
Avantage : 4 tours d'élections sont remplacés par 1 seul, le ou la président-e de la République est elu-e par le parlement et éventuellement d'autres instances telles le CESE, le conseil constitutionnel, etc...
C'est le seul moyen de redonner tout son sens au pouvoir législatif et d'avoir un véritable chef de gouvernement comme dans la plupart des démocraties parlementaires d'Europe.
Quand à l'abstention, plutôt que pondre des usines à gaz, posons-nous la question des élections le dimanche, pourquoi pas en semaine sur le temps de travail, sur 2-3 jours, dans un bureau de vote qui peut être différent et proche de là où on se trouve. Pourquoi toujours penser internet et/ou applis numériques ?
En 2022 j'aimerai voter pour celle ou celui qui s'engage sur un référendum sur la suppression de l'élection présidentielle et annonce que quelque soit le résultat elle/il quittera sa fonction le 31/12/2022

DANIEL ROLLAND
03/07/2021 - 10:12:59

[ Signer la pétition ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !