actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

météo

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Sauvons les peuples autochtones et la biodiversité

Survival International rend publique cette lettre pour que tout le monde puisse comprendre que la lutte contre la perte de biodiversité ne peut pas se faire aux dépens des meilleurs gardiens de la nature. L’objectif de 30 % d’aires protégées est un “grand mensonge vert” ; il détruira des millions de vies, mais ne sauvera pas notre planète.

[ Participer à la cyberaction ]

12 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Encourageons les associations telles que SURVIVAL qui soutiennent et aident sur le terrain les peuples autochtones.

La cause des peuples autochtones sur les îles du Pacifique, en Afrique, au Canada, en Amérique du sud et où qu'ils soient, doit être défendue avec vigueur, avec des financements, des brigades de protection contre les incendiaires comme Bolsonaro et tant d’autres en Afrique et aux Philippines. Dans les pays des tyrans les tribus risquent l’extinction, sur les terres des fanatiques religieux et dans les forêts proches des militaires sanguinaires.
Qu'on n'accuse pas les tribus ancestrales de nuire à la biodiversité! Les peuples enracinés sur leur terre ne massacrent pas les animaux, ne mettent pas le feu à leur habitat et ne livrent pas leur patrimoine à des braconniers ou des industriels sans scrupule soutenus par leurs gouvernements. Vous ne verrez pas d'immenses cultures de soja, de quinoa etc. ni de pâtures pour bovidés condamnés à finir dans des assiettes si les tribus continuent à vivre en paix.
Laissez les autochtones gérer leur vie, que personne ne vienne les déranger pour aucune prospection scientifique, économique ou raciste.

A bas les génocideurs de tout poil,
Cotisez à SURVIVAL qui en a besoin,
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
03/05/2021 - 10:33:37

30% d'aires protégées.
Donc feu vert pour détruire les 70% restants !

Christian P
30/04/2021 - 10:05:30

parfaitement d'accord avec ce qui suit de Frawald; et aussi fatiguée des tartuferies de Élysée et de l'UE qui sacrifient uniquement à l'économie.
Les peuples autochtones pourraient participer, par leur connaissance du milieu qui a pleinement valeur d'expertise, à la détermination et à la création des aires protégées. Ils pourraient également en être gardiens et acteurs. Les "gardiens de Mère Nature", c'est bien ainsi que le cacique Raoni qualifie les peuples amérindiens luttant contre la destruction de leur forêt. Enfin, toujours à propos d'Amérique latine, comment Emmanuel Macron peut-il porter la création d'aires protégées côté pile et côté face, être favorable à l'accord de libre-échange UE-Mercosur qui accentuera les désastres environnementaux et humains en cours ???
Ay caramba, la logique de la chose a dû se perdre quelque part entre Manaus et l'Elysée !

Frawald
28/04/2021 - 22:01:17

annie palazzi
30/04/2021 - 09:52:13

Les peuples autochtones n'ont jamais mis en péril leur milieu de vie.
Les pays "civilisés" eux sont des prédateurs redoutables et les deux siècles passés de "révolution industrielle" ont accéléré le phénomène qui fait que nous en sommes à ce niveau où la vie sur TERRE est fragilisée, sinon mise en grave péril.
C'est le monde vivant et pas seulement l'espèce humaine!...

Eugène-François Ravenet
29/04/2021 - 08:41:07

Nous faisons tous parti de la bio diversité sur cette terre. Alors que les pays développés participent à sa disparition les peuples autochtones l'entretiennent pour leur propre survie.

Claude Fustier
28/04/2021 - 22:52:12

Les peuples "dits autochtones n'ont jamais épuisé la planète. Ils font partie d'elle, que ce soient les Inuits du Groënland, les Indiens d'Amazonie ou les Aborigènes d'Australie.
Ils ont vécu des millénaires sur ces territoires sans les détruire.

La soi-disant civilisation, elle, est en train de le faire, sans remord!!!

Effondré
28/04/2021 - 22:23:00

Les peuples autochtones pourraient participer, par leur connaissance du milieu qui a pleinement valeur d'expertise, à la détermination et à la création des aires protégées. Ils pourraient également en être gardiens et acteurs. Les "gardiens de Mère Nature", c'est bien ainsi que le cacique Raoni qualifie les peuples amérindiens luttant contre la destruction de leur forêt. Enfin, toujours à propos d'Amérique latine, comment Emmanuel Macron peut-il porter la création d'aires protégées côté pile et côté face, être favorable à l'accord de libre-échange UE-Mercosur qui accentuera les désastres environnementaux et humains en cours ???
Ay caramba, la logique de la chose a dû se perdre quelque part entre Manaus et l'Elysée !

Frawald
28/04/2021 - 22:01:17

Tous mes encouragement pour cette défense des peuples premiers, que nous devrions tous imiter ! C'est eux qui sont dans le vrai...

soazig GUENNOC
28/04/2021 - 20:39:51

Beaucoup de peuples autochtones sortent à peine de l'esclavage ou de la marginalisation. Pour ne donner qu'un exemple, en Argentine où on estime à deux millions les effectifs des nombreuses communautés autochtones. Or c'est seulement en 1994 que la mise à jour de la Constitution leur a reconnu des droits sur leurs terres ancestrales, mais l'État n'a pas les moyens de les racheter aux entreprises qui les ont souvent accaparées. Rares sont donc les communautés propriétaires des terres où elles survivent depuis des siècles. Il faudrait encore des décennies pour leur faire justice. Et l'Argentine n'est pas le pire des cas...

Bernard CHRISTOPHE
28/04/2021 - 19:36:15

Oui ! sauvons les peuples autochtones car eux sont, le plus souvent, respectueux de la biodiversité !

Marie CLAUX
28/04/2021 - 18:36:55

Encore tout mon soutien à Survival
Bien cordialement

Louise
28/04/2021 - 12:13:57

Les peuples font aussi partie de la bio-diversitté. Si l'on protège les animaux, les peuples autochtones doivent aussi être protégés et encouragés à vivre dans le milieu qui leur est naturel, familier et qui leur revient de droit.

KLEFIZE
28/04/2021 - 12:01:00

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !