actualité écologie

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

météo

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : NON A LA FERME DES 1000 VACHES EN NORMANDIE COMME AILLEURS

Six ans après sa création près d’Abbeville (Somme), la ferme géante symbole de l’agriculture industrielle a cessé son activité laitière fin 2020. Un autre projet est déposé après un premier refus en Normandie.

[ Participer à la cyberaction ]

30 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


NON, NON et NON !!!
Et la maltraitance animale ?? je croyais que çà y est , c'était pris en compte par le gouvernement ?

Christiane Beley
09/02/2021 - 13:41:06

Quelle aberration ! Le monde marche sur la tête ! Non à toute forme d'esclavage, même animal !

MIREILLE TSOUKALAS-BOULANGER
08/02/2021 - 15:33:49

Je suis absolument opposé à toute sorte d'esclavage organisée du monde vivant humain ou animal.
Comment la France pays de liberté peut elle encore acceptée sur son territoire de telles aberrations scandaleuses?

Gérard GHESTEM
07/02/2021 - 07:08:06

Quand est ce qu'on va arrêter de traiter les animaux comme des machines à viande ou à lait .....tout ça pour nourrir la population de produits empoisonnés de souffrance et le compte en banque des investisseurs ?

Bernadette
06/02/2021 - 18:44:35

Pauvres vaches qui sont nées herbivores et qui finissent en camps de concentartion

Hervé DELION
05/02/2021 - 19:31:46

Mince, elle serait donc normande cette fichue ferme, oui ou non?
Elle ne doit pas sortir des mottes de terre.
Aïchat Nussy
épisode 2

colette Nusbaum Vallet
05/02/2021 - 19:11:26

Ferme des 1000 vaches.
N'attendons pas les ministres qui s'assoupissent et laissent dépérir les animaux de ferme partout sur le territoire. Hola, agriculteurs, changez de façon de travailler (et peut-être de syndicat.
Dire que certains éleveurs trouvent peinard de rassembler les bovins car c'est moins fatigant d'attendre de voir crever les bêtes loin de l'air pur entre collègues du GAEC.
Fermez les élevages aviaires et les mouroirs où s'étiolent les mammifères. Les élevages intensifs favorisent la propagation des virus, et donnent des tendinites aux tueurs d'abattoir.
Moins de têtes de bétail, journée plus sereine, soirée étoilée avec sa moitié et un SMIC paysan. C'est pas mieux?
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
05/02/2021 - 19:08:18

Il faut en finir avec l'élevage concentrationnaire, avant d'en finir avec l'élevage totalement. Nous pouvons facilement nous nourrir en devenant végétaliens. Le respect de tous les vivants devrait être la norme et c'est l'unique solution contre le changement climatique, les pandémies, l'avenir sur notre planète si malmenée où l'humain doit retrouver sa place, un animal parmi les autres dans une nature magnifique d'intelligence.

clara zahadek
05/02/2021 - 00:57:27

la FNSEA pourri l'agriculture

Dominique RANNOU
04/02/2021 - 10:19:11

Je suis pour une agriculture à visage humain donc de qualité

Philippe Gillier
02/02/2021 - 22:12:13

Nous sommes dans une société de consommation.
C'est donc le consommateur qui a le pouvoir. C'est lui qui choisi ce qu'il veut manger ou boire.
Donc EDUCATION, EDUCATION ,ET ENCORE EDUCATION.
Malheureusement quand on a une éducation nationale qui privilégie toujours encore le bourrage de crane au lieu de l'ouverture d'esprit!!!!
ET oui des citoyens qui ont une tête bien faite c'est dangereux pour un état, qui préfère les moutons?
Jamais vu les profs manifester dans ce sens!!!

humbert
02/02/2021 - 11:07:13

Les fourmis sont plus « humaines » avec leurs élevages de pucerons !
Non à ces fermes concentrationnaires !
Oui à un élevage sur herbes, MAIS avec un encadrement plus strict et une réduction de la taille des élevages, car ce qui a une apparence vertueuse peut aussi se transformer en une catastrophe pour la biodiversité. Voici, en annexe au sujet de la cyberaction, quelques infos sur l’usage du broyeur « casse-cailloux » dont les agriculteurs du Doubs et du Jura (zone de production du Comté) se servent pour accroître la surface et la rentabilité des prairies de fauche :
https://reporterre.net/Dans-le-Doubs-la-faune-et-la-flore-broyees-par-des-casse-cailloux  
http://factuel.info/article/81-scientifiques-implorent-prefet-region-dinterdire-casse-cailloux-006578  

Frawald
02/02/2021 - 09:23:39

Laissons les animaux se nourrir eux même dans les prairies en petits nombres. Elle seraient bien plus en communion avec la nature et nous en serions que plus heureux, nous, les humains et toute la faune. Sans oublier la flore.

KRYSTIAN ORY
01/02/2021 - 23:00:10

Laissons les animaux se nourrir eux même dans les prairies en petits nombres. Elle seraient bien plus en communion avec la nature et nous en serions que plus heureux, nous, les humains et toute la faune. Sans oublier la flore.

KRYSTIAN ORY
01/02/2021 - 22:59:35

en ces temps ou l'irrespect du vivant est la règle je me prononce contre l'élevage à grande échelle d'autant plus que toutes ces vaches sont destinées à plus ou moins long terme à finir leurs jours à l'abattoir , lorsqu'elle ne sont plus assez productives . Ne sommes-nous pas excédentaire en terme de production de viande de boucherie ?J'ai ourdi que nos frigos sont pleins ?une vache est plus qu'un produit,
c'est un être vivant qui mérite toute notre attention et nos soins, ce qui ne peut en aucune façon se faire à la chaine .

fleurette
01/02/2021 - 21:45:14

La ferme des 1000 vaches est arrêtée dans la Somme et on en crée une autre !!! Il faut stopper cette maltraitance !!!!

Mijo
01/02/2021 - 19:28:39

L'expérience du coronavirus nous impose d'arrêter d'urgence tous les élevages industriels avec leurs concentrations d'animaux. Ce sont entre autres calamités des fabriques de pandémies.

Herbuis
01/02/2021 - 19:10:21

L'elevage industriel est la pire aberration d'abord pour les animaux mais aussi pour l'humain
Seul l'elevage à taille humaine qui respecte les animaux en liberté et un abattage dans des regles stricts pour eviter le stress et obtenir un viande propre à la consommation
Elevage qui deplus ne nuie pas à l'environnement

Alain Begon
01/02/2021 - 18:46:59

Je ne sais pas qui peut soutenir ce projet à l'heure actuelle. Il faut croire que nos gouvernants ont des œillères... La lutte continue et cette ferme ne verra pas le jour , j'espère ...

Jean-Pierre Daffos
01/02/2021 - 18:46:23

Allons-nous enfin revenir à une agriculture "raisonnable" où les vaches mangent de l'herbe au prés et non du soja du brésil!!!

De plus des protéagineux que l'on peut produire localement, il n'en manque pas: pois fourrager, luzerne, féverolles...

Avec un peu d'imagination, on devrait s'en sortir...

Si de plus, on veut continuer à concentrer les animaux d'élevage, des risques de pandémie comme celle du covid nous sauteront encore au visage!!!! sous une autre forme inédite...

cactus
01/02/2021 - 18:07:25

Stop à ces élevages intensifs pour les animaux, les humains et la planète

JANICE CHANTOIN
01/02/2021 - 17:54:54

Stop prédateurs !

Christian CHAVALARIAS
01/02/2021 - 17:47:03

Nous voulons des fermes à taille humaine, nous ne voulons pas d'usine
l'agriculture industrielle est une erreur qui fait du mal au sol, à la biodiversité, à l'humanité
si encore c'était pour nourrir ceux qui meurent de faim mais ça risque rien

brunoaydat
01/02/2021 - 17:36:48

il faut arrêter ces aberrations...on sait aujourd'hui que les concentrations animales entrainent le développement de maladies, des cheptels.

mickael bernard
01/02/2021 - 17:23:25

Proposition de modification : c'est gentil de parler de "cluster". Ce mot très à la mode, qui le comprend ?

Monsieur le Préfet

Je tiens à apporter mon soutien à la mobilisation contre l'autorisation d'extension de la ferme des 1000 vaches laitières à Houlbec-Cocherel et Douains.

L'élevage intensif est une aberration en termes de souffrances pour les animaux détenus en bâtiments fermés, pollution de l'environnement, dégradation de la qualité de vie des riverains et risques pour la santé humaine, notamment par effet concentrationnaire pour l'apparition de zoonoses et le risque de propagation et d'extension de celles-ci (en particulier le risque pandémique).

Enfin, le modèle économique qui sous-tend ce type d'installation est à l'origine de nombreux autres problématiques sociales et environnementales. Il est temps d'entrer dans la modernité !

En vous priant de croire en l'expression de ma vigilance citoyenne

Flip
01/02/2021 - 16:10:34

Déposer un tel projet, en pleine pandémie d'origine animale sachant que l'élevage industriel (notions antinomiques)est l'une des sources certaines de futures pandémies, et au moment où un projet de loi bien timide sur la maltraitance animale se discute au Parlement, est ubuesque. Les conséquences par contre sont graves pour les animaux, d'abord, l'environnement, l'emploi et l'existence future es petits et moyens éleveurs sérieux et la santé humaine.

Mireille
01/02/2021 - 15:18:16

Lorsque certains humains auront enfin compris que l'argent ne se mange pas, et que l'exploitation animal pour leur profit les font devenir des zombis, peut être et seulement peut être que notre monde changera et grandira...

gilles bas
01/02/2021 - 14:06:42

nous avons lutté contre la ferme d'Abbeville ,nous continuons
pour celle là .
Au passage RV au tribunal de Nantes le 15 avril pour
"animaux sous tension"

marcelin daniel
01/02/2021 - 12:19:43

J'ai été très actif sur place pour empêcher la ferme des 1000 vaches près d'Abbeville. Y'en a qui ne comprennent que leurs profits

Bernard Hennion
01/02/2021 - 12:09:00

Nos fermes ne sont pas des usines. Ce genre de structure tue l'éleveur à dimension humaine proche de nos campagnes. Les fermes géantes sont des lieux de pollution.

DEPREZ Daniel
01/02/2021 - 10:57:13

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !