actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

météo

AG Cyberacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Ne laissez pas vos appareils en veille

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction N° 1326 : Arreter la centrale nucleaire d’Ostrovets/Astravets/Astroyets

Des réseaux lituaniens sont à l'origine d'une Pétition au Parlement Européen visant à arrêter la centrale nucléaire d’Astraviets (le premier réacteur) à interdire l'importation dans l'UE de l'électricité produite. Nous vous proposons de la transformer en cyberaction.

[ Participer à la cyberaction ]

3 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


A mon humble avis, LA CAUSE ANTHROPIQUE du réchauffement climatique est l' IMPORTATION D'ÉNERGIE DANS LA BIOSPHÈRE.
La preuve par le carbone fossile ne nous exonère pas de cette cause ANTHROPIQUE GLOBALE, qui provoque une LEGERE AUGMENTATION ANTHROPIQUE, notée LAA, du niveau d' énergie de la biosphère, donc de sa quantité de chaleur, donc de sa température, qui provoque, par thermohygrométrie, une LAA de la quantité d'eau qui reste dissoute dans la troposphère par-delà les cycles de l'eau, et qui s' ajoute aux LAA des GES, provoquant une LAA de l' effet de serre qui transforme en tsunami énergétique, notre mascaret anthropique.
Ce n' est pas parce que le réservoir d' eau est le même, qu' il faut confondre la cause anthropique avec ses conséquences sur les processus naturels, amplificateur qu' est l' effet de serre, ou régulateur que sont les cycles de l' eau.
Vous en déduirez, qu' il faut sortir des énergies fossiles et nucléaires, sans recourir à la géothermie, et en albédo-compensant le solaire. Vous en déduirez, qu' il faut réapprendre à nous satisfaire des énergies renouvelables non-climaticides issues de la biosphère....
Vous en déduirez qu' il faut sortir de l' élevage intensif, beaucoup plus climaticide que le transport mondial, surtout si l' on prend les PRG du méthane des 20 premières années,supérieurs à 100, on comprend que cette consommation carnée outrancière nous conduit dans le mur climatique en Dragster.
Il reste à la démocratie de faire le choix du compromis ( Risque exponentiel ; Délais ), soit :
- la sortie du carné en un mandat,
- la mise en place d' un nouveau modèle socio-culturel technique et économique basé sur l'écologie, et ce, aussi rapidement que possible, par exemple en une génération, soit 30ans, car le réchauffement climatique aura des conséquences exponentielles.
Plus d' avions, de voitures, de camions, de tracteurs, de TGV... tout à pied, à la main, à vélo, à la binette... la campagne sans déchets nucléaires vous attend.

Daniel LAMBEAUX
09/12/2020 - 16:21:48

Deux choses :
"d'accélrer" : il manque un é.

Mais en fait c'est toute la phrase qui pose soucis : plus la zone de synchronisation est grande plus on risque le black-out.
Par exemple un électricien allemand arrête volontairement une ligne haute tension pour laisser passer un paquebot dessous.
Il "oublie" qu'il a deux lignes parallèles et des centrales nucléaires de chaque côté.
Une marche l'autre pas et l'essentiel de la consommation est sur l'autre rive, d'où un appel d'air, la seconde ligne est surchargée et tombe. Le réseau est redondant en n+1, avec 2 tombées on est à n-1, d'autres tombent en cascade. 8 millions d'Allemands impactés et 10 millions de Français.
Cherchez l'erreur.
Actuellement on sait faire des convertisseurs de puissance CA/CC et CC/CA permettant d'assurer l'échange d'électricité sans lier fortemeent les deux réseaux. C'est utilisé par exemple pour l'éolien marin loin des côtes.
Pour les pays baltes l'enjeu est faible mais pour le principe j'ai enlevé cette phrase.

Bib
25/11/2020 - 22:59:29

C'est par leur irresponsabilité assurée que des dirigeants se permettent de répandre des dangers mortels.

Qui peut encore vouloir ce nucléaire si dangereux ?
Qui peut prendre le risque de rendre un territoire inhabitable pour des millénaires sans risques vitaux avérés ?
Quelle est cette cupidité de personnes éphémères pour pourrir la vie de centaines de générations d'humains ?

La Hague, Cigéo-Bure (pour bientôt mais on a déjà des dépôts voisins polluants), Valduc, Pierrelatte, ... sont des zones invivables comme autour de Tchernobyl et de Fukushima, ...
L’irresponsabilité de choisir la mort des autres est une abomination devenue la norme, c'est folie, c'est détruire l'humain et l'humanité.

jacques
25/11/2020 - 16:14:07

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !