actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les 10 jours verts Transacteurs

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Annoncez la couleur !

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Extension de l'élevage porcin GAEC-DES-PRIMEVERES-PLOUGONVELIN

Demandons au préfet de décider d'un basculement en procédure d'autorisation en raison de la sensibilité environnementale du milieu dans lequel est localisé le projet.

[ Participer à la cyberaction ]

13 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


L'étude d'impact est indispensable, c'est une zone à forte densité de population. Il faut aussi s'orienter vers plus de culture et moins de viande.

Pascal LE ROUX
02/07/2020 - 19:57:36

A Monsieur le Maire,
Réélu je suppose par vos administrés convaincus par votre amour de la nature immaculée, je déconseille d'agrandir votre usine qui offense les narines et qui brime les porcs. Je crains fort que cette surpopulation de porcs qui souffrent en confinement attrappent un virus peu bénin, que la population soit empoisonnée par les effluents répandus dans les nappes et l'étang, et qu'on asphyxie bêtes, humains et admirateurs d'Elon Musk. Libérez les porcs en pré, limiter leur nombre (les gens deviennent végétariens) et cessez de salir les parcs naturels. Soignez raisonnable, le burn out vous guette, mandat municipal et agriculture mal raisonnée, c'est trop.
A M. Le Préfet,
Je vous prie de « décider d'un basculement en procédure d'autorisation » d'urgence car la région où suinte le Gaec des Primevères (je rêve) va être longuement défigurée, empestée et polluée.
Je vous prie de réagir vite et de vérifier que l'action intentée par M. Gouerec ne va pas le surcharger de travail et finalement le traumatiser à vie.
Respectueusement,
Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
01/07/2020 - 11:01:50

Les entrepreneurs de l'agriculture se plaignent souvent d'avoir du travail par dessus la tête et des semaines à rallonge, mais cela n'empêche pas nombre d'entre eux de se présenter comme maires ou conseillers dans nos communes rurales. A lire ce qui se passe à Plougonvelin, on comprend pourquoi : ici un permis de construire à signer, là une extension d'élevage à accorder, là-bas un chemin rural à goudronner, etc... Ah la la, mais où trouvent-ils le temps de faire tout cela ?
;-)

Frawald
30/06/2020 - 20:25:41

Ne trouvez vous pas étrange que le Maire de la commune de Plougonvelin, propriétaire de cet élevage, soit aussi en charge de l'Eau et de l'Assainissement au sein du Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Pays d'Iroise ?

Roland COMTE
30/06/2020 - 13:39:47

Signé mais en priorité pour tenter d'éviter qu'il y ait encore plus de souffrance animale.

Paco
30/06/2020 - 12:15:01

Coïncidence ... Le Maire de la commune de Plougonvelin, et par ailleurs en charge de l'Eau et de l'Assainissement au sein du Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Pays d'Iroise, est le propriétaire de cet élevage intensif porcin qui sollicite l'enregistrement (et non l'autorisation) de l'extension (de 60 %) de son exploitation.

Je m'interroge sur un possible conflit d'intérêt au moment de signer le permis de construire.

Ce projet d'extension est situé à moins de 2 km du littoral, du Parc Naturel Marin d'Iroise, et jouxte une zone humide, classée Natura 2000. Les enjeux environnementaux sont énormes ! C'est une autorisation qui doit être sollicitée et non un simple enregistrement ...

Par ailleurs, la surproduction de viande de porc, de faible qualité nutritionnelle, à partir d'animaux élevés en batterie, à grand renfort d'hormones, d'antibiotiques, de compléments alimentaires, soumis au stress de la surpopulation, et de conditions de vie misérables n'est plus d'actualité.

Le respect de la nature, de l'eau, des animaux est le gage de la survie de l'humanité.

Enfin, l'enquête publique déposée dans la seule Mairie de Plougonvelin devrait aussi être disponible dans les communes du bassin versant et les communes limitrophes, Le Conquet, Trébabu et Ploumoguer.

CLAIRE
30/06/2020 - 10:55:00

Aberrant! La Bretagne n'est pas encore assez polluée ?

Claudie Philippot
30/06/2020 - 01:56:26

Scandaleux qu'un maire soit juge "et partie !!!

gab
29/06/2020 - 19:32:30

La bretagne est déjà très touchée par le surplus de lisier porcin , continuer à l'aggraver n'est pas digne

jeanne lang
29/06/2020 - 15:41:12

Monsieur,
Ce qui choque le plus à première vue dans ce projet c’est que le demandeur et pétitionnaire de la demande de permis de construire est le maire de la commune.
Qui a signé le permis de construire? Nul ne peut être à la fois juge et partie. C’est un „détail" juridique essentiel. Peut-être un motif d’illégalité externe du permis sans qu’il soit nécessaire d'aller en chercher un autre.
Effectivement, il est assez facile à un maire de demander aux services de sa commune d’être peu regardants sur les déclarations de distance aux espaces à protéger. Les fonctionnaires municipaux dépendent de lui, même s’ils sont protégés par leur statut.

Sur le fond, est-il souhaitable d’avoir des élevages porcins de cette taille alors que l’environnement est déjà très affecté en Bretagne par des épandages? L’exploitation existante n’est-elle pas rentable?

Pour moi, tout le reste de votre cyberaction trouve d'abord sa justification dans ces deux points.

Cordialement, Anne B

Alain UGUEN
29/06/2020 - 12:29:03



le site d'exploitation concerne également les zones d'épandage
ce monsieur connait bien évidemment le code de l'environnement; la question demeure dans la mention chiffrée, non?
en outre se greffent les problématiques réelles environnementales, celle de l'autorisation, celle de la souffrance animale et ouvrière, enfin l'élevage industriel et la proposition alimentaire intensive à la consommation...

mondo
29/06/2020 - 11:49:15

lui demander de faire une station de gaz de méthane ,pour évité de rependre le lisier ??? une possibilité

cevoz-mami
29/06/2020 - 11:26:43

Comment peut-on encore développer ces élevages après tout ce que l’on sait sur les conséquences environnementales, si bien étudiées dans la BD "Algues vertes, une histoire interdite" d'Inés Léraud ?

André Loury
29/06/2020 - 10:14:04

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !