actualité écologie

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Les 10 jours verts Transacteurs

Annoncez la couleur !

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

AG Cyberacteurs

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction N° 1217 : Corona: STOP aux épandages agricoles!

Une mesure préventive semble s'imposer en urgence: stopper les épandages agricoles ! Car la pollution atmosphérique qu'ils entraînent pourrait considérablement alourdir le bilan Corona en amoindrissant les défenses immunitaires de l' organisme humain.

[ Participer à la cyberaction ]

78 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


"Changeons de modèle, celui ci à montré suffisamment son pourvoir destructeur."
je soutiens cette formule de Roland.
effectivement nous pouvons faire mieux, comme nous le prouve la nature. prenons soin de nous.

Dominique Guyet
30/04/2020 - 22:35:23

La corrélation pollutions avec explosion de Covid-19 est très claire partout statistique : Wuhang Piémont, Barcelone Madrid Mulhouse Bale Alsace et sud Allemagne très pollués par rapport à l'ouest de la France maritime et ventilée et surtout le Japon avec 100 fois moins de morts par million d'habitants (lui en plus sans malbouffe et des vieux maigres sans surpoids du tout )
Sans pollution ni malbouffe ni pesticides, il n'y aurait pas d'épidémie Covid-19 du tout !

Jean Marc Delrieu
27/04/2020 - 17:32:48

La période de confinement est propice à des épandages de fumiers bovins, lisiers et surtout des fientes de volailles accumulées depuis plusieurs mois dans les nombreux élevages de poules pondeuses sans aucun contrôle et des plans d'épandages qui ne tiennent pas compte des pentes de terrains ni des proximités de ruisseaux et rivières. Tous ces effluents chargés de nitrates partent en baie de Morlaix et nous annoncent un fort retour des algues vertes cet été.

Daniel ZYCH
26/04/2020 - 14:05:39

Bonjour, il serait temps de revenir aux anciennes pratiques d'agriculture, extensive avec rotations annuelles. La terre est polluée, elle nous empoisonne. Les agriculteurs devraient changer leurs méthodes. Tout le monde s'en porterait mieux.

Renée NONDEDEU
25/04/2020 - 11:16:16

Il est urgent effectivement de stopper les épandages agricoles qui se font en ce moment, pas une fois que les épendanges seront terminés. Et nous systèmes immunitaires seront dont très amoindris avant la mise en place de la 5 G, les opérateurs sont sur les staring block et n'attendent que le déconfinement pour nous arroser, s'ils n'ont déjà commencé dans certains endroits.

Odile LE FLOCH
25/04/2020 - 10:05:03

Bonjour,
il est sur que l'agriculture intensive détruit l'environnement et la biodiversité on ne peut continuer ainsi; Il faut absolument que ces gouvernements cessent leurs complaisance vis a vis de ce type d'agriculture qui pollues et qui n'a pas d'avenir

hans fivaz
24/04/2020 - 23:56:19

il est urgent de cesser les ignobles élevages industriels cruels et polluants , 85% des Français y sont opposés. Stoppons cette agriquitue productiviste et exportatrice, qui tue eaux, nappes, sols vivants et accentue la sécheresse et propage le COVID. La mafia agro alimentaire piétine le vivant et met notre santé en miettes.

chouchi
24/04/2020 - 13:23:30

La préfète de Région répond au courrier de Halte aux marées vertes du 1er avril

courrier de Halte aux marées vertes
http://www.halteauxmareesvertes.org/site/file/source/documents_2020/20200401_lettreouverte.pdf  

Réponse de la Préfète de Région Bretagne
https://www.cyberacteurs.org/pdf/reponse-prefet-bzh_51.odt  

Alain UGUEN
24/04/2020 - 08:12:55

Quand est-ce que le ministère de l'Agriculture ne sera plus inféodé à la FSNEA?
Il y a déjà bien longtemps on disait Rocard a été un ministre de l'agriculture, Chirac a été un ministre des agriculteurs.

Jean-Paul LE TURDU
21/04/2020 - 07:18:34

Ce sont des criminels, pour juste un petit peu plus de fric ils empoisonnent la planète !
Ils doivent être traités comme tels !
Quand à nos gouvernants; ils sont lamentables, les pires sont ces Préfets qui signent n'importe quoi sous l'influence des lobbys
Qu'ils continuent comme ça et ce ne sera plus des gilets jaunes qui manifesteront, mais le peuple entier qui fera la Révolution ....

Lionel Bécus
20/04/2020 - 17:05:38

Oui, tout ça c'est bien, mais pourquoi ce n'est pas fait ?

L'absence de volonté elle est VOULUE. Et si elle est voulue, si rien n'est fait dans le bon sens, c'est parce que des intérêts puissants s'y opposent et que ce sont ces intérêts qui mènent le monde actuellement. Donc il ne se passera rien, ça continuera pareil, rien de ce qu'il faudrait faire ne sera fait parce qu'il y a des intérêts à ça.

Et pourquoi les intérêts puissants ont la voie libre, font ce qu'ils veulent, dictent leurs volontés ? Parce qu'il n'y a rien en face. Aucune opposition d'ampleur. Parce que la masse, les gens sont aveugles, croient ce qu'on leur dit, que tout est fait pour les désinformer, les abrutir, et qu'ils font confiance comme des benêts à ceux qui les gouvernent, pour lesquels ils ont voté bêtement, croyant que ces derniers sont là où ils sont pour veiller sur nous, pour notre bien, alors que c'est tout l'inverse qui se passe.

Ceux qui sont au pouvoir jouent un double rôle : d'un côté l'inscription dans "le roman national", toute l'imagerie d'Épinal de la démocratie, de l'autre ce sont les fondés de pouvoir-exécutants rétribués pour des intérêts privés puissants qui vivent de l'exploitation jusqu'à la dernière goutte de la planète et de ceux qui la peuplent. Exploiter jusqu'à ce que destruction s'en suive, peu importe.

Et ceux qui nous gouvernent sont arrivés à leurs postes grâce aux médias qui travaillent les cervelles, ces grands médias nationaux conventionnels télé ou "papier" qui sont aux mains des ces mêmes "intérêts puissants"... Vous savez, tous ces Nouvel Obs, Le Monde, L'Express, Le Point, Gala, Paris Match, Ouest-France, Le Parisien, Elle, Marie-Claire, etc., j'en passe, toutes ces merdes pleines de pubs que trop d'entre vous se croient encore obligés d'aller acheter, on se demande pourquoi (vous n'avez pas ailleurs où mettre votre argent, 5€ par-ci, 3 € par-là, franchement ?).

Tout a été soigneusement cadenassé pour nous prendre en otages, nous faire faire ce qu'ils veulent. Il en va de l'agriculture et de l'environnement comme de tout le reste, dans tous les domaines. C'est comme ça qu'on fait marcher le monde à la baguette maintenant (depuis plusieurs décennies tout de même), plus besoin de nazillons en uniformes, un autre type de barbarie invisible et impalpable a pris le relais. Le résultat est/sera le même.

Tiphaine
20/04/2020 - 16:17:30

Je préside l'assoc SPRA dans le Sud de l'Aisne qui lutte depuis plus de dix ans contre les épandages. Il est grand temps que des dispositions vraiment sérieuses soient prises contre ce fléau. Je continue en ce moment à recevoir des plaintes de riverains. Rien ne bouge. C'est scandaleux.

Liliane Devillers
20/04/2020 - 15:51:55

On nous méprise, on nous prend pour un troupeau cobaye...
Renard

bertile Boucard
20/04/2020 - 13:48:18

Ancien Paysan salarié lors du Grenelle de l'environnement, la profession s'était engagé à réduire ( mais sans imposition) de 50% sa consommation de pesticide. Du coup du fait d'absence de contrainte elle a augmenté cette consommation.
On n'y arrivera pas sans contrainte forte ( voir idem pour le Round-Up).
Ce n'est pas une réduction des distances qu'il faut ( bien qu'elle soit à mini. nécessaire pour protéger les citoyens) , mais une politique courageuse et très volontaire de réduire cette consommation et donc de demander aux chambres d'agriculture aux chercheurs de former sérieusement les agriculteurs pour réduire et trouver des techniques alternatives à ces consommations poluantes. En parallèle il faut développer la recherche ( INRA et autres) ainsi que les rencontre sur le terrain avec les agriculteurs qui réussissent à réduire, voir se passer de pesticide ( car c'est d'abord de cela qu'il s'agit, pas de médicaments hypocrites pour les plantes.). Il faut aussi revoir et étudier dans le même temps les structures agricoles qui poluent le plus et pourquoi.

B Lafitte ( EX salarié agricole puis chef de culture et enseignant agricole...)

Bernard Lafitte
20/04/2020 - 11:03:50

Les lobby ne doivent plus gouverner à la place des élus pour imposer leurs produits mortifères, de manière définitive.

Claudette ROSE
20/04/2020 - 10:42:53

lettre adressée conjointe à d'autres associations contre la réduction des distances d'épandage des habitations.
https://www.cyberacteurs.org/pdf/pesticides-et-coro_65.pdf  

Alain UGUEN
20/04/2020 - 10:13:08

exactement : avec ou sans Corona, stop aux épandages toxiques

anne dallier
07/04/2020 - 20:36:25

Citadins! , ne confondez pas épandage et "traitements ""

Bados
07/04/2020 - 12:34:44

Il est temps que les agriculteurs prennent conscience que les produits qu'ils emploient sont nocifs pour tous et en particulier pour eux et q"' produire avec un assolement triennale comme autrefois et plus rentable que avec les produits nocifs qu'ils emploient

Bados
07/04/2020 - 12:30:52

On confine tout le monde pour commettre nos gros crimes entre amis bien peinards.
Et si pour cela on doit occuper les forces, dite de l'ordre avec un opportun virus "tombé du ciel", c'est loin des yeux, loin du cœur, que l'on vide nos poubelles, l'idéal pour ne pas se faire piquer, plus belle la vie.

RASLEBOL
07/04/2020 - 12:08:30

voir le livre "Algues vertes, l'histoire interdite". Ca fait 40 ans que l'alerte a été donnée, et rien ne bouge. Comment peut-on agir autrement ?

catherine
07/04/2020 - 10:46:57

avec ou sans Corona, stop aux épandages toxiques

caytan
07/04/2020 - 10:35:50

exellente initiative.
Ce virus "fabriqué" est une alerte ,un signal pour
une prise de conscience globale de l'attitude néfaste de
l'humanité avec ses multiples conséquences :pollutions,
guerres,maladies ,inégalités sociales ...
Le confinement nous ramène à notre intériorité oubliée depuis trop longtemps :c'est une véritable révolution intérieure qui nous invite à une transformation
totale de nous même et de notre société.Seul notre coeur peut nous y conduire: Dévellopement harmonieux et salut global!!!...

VASSENEIX
06/04/2020 - 23:20:19

Ne laissons pas les lobbyistes nous manipuler ! protégeons notre Terre et la population ! Soutenons les agriculteurs bio ! nous sommes tous responsables de la vie que nous menons et que nous laisserons aux générations futures !

MARIE-PAULE PERRICHON
06/04/2020 - 19:51:14

Non seulement le virus nous attaque pour réveiller nos neurones d'intelligence mais les hommes aussi attaquent avec leurs rejets chimiques pauvres natures pauvres rivières qui n'avaient aucuns répits.

Monique Deslandres
06/04/2020 - 17:56:46

à "dominno" : "Je ne signerai pas cette cyber@ction, par réalisme en cette période de crise."
votre prétendu "réalisme" n'est qu'ignorance et mauvaise lecture de la pétition qui ne parle pas spécialement des épandages de lisier mais de pesticides...Au nom du "réalisme" : on nous tue à petit feu et vous y passerez comme tout le monde par : une maladie pulmonaire, un cancer ou tout simplement le COVID-19 qui attaquera vos poumons affaiblis par la pollution ! Voilà où est le réalisme...

Hélène Grunert
06/04/2020 - 16:18:40

Bonjour,
Bien que les règles soient largement insuffisantes pour la protection des vivants contre les épandages et pesticides, ils ne sont même pas respectés. Que faire réellement ?
Marie-Christine

MC Callet
06/04/2020 - 15:41:32

Tant que nos élus ne seront pas touchés personnellement (eux-mêmes ou leurs proches) très peu d'entre eux réagiront et c'est malheureux. Et de plus,ce sont eux qui ont le plus de possibilités d'utiliser des "portes de sortie".
Martine Herber

Martine Herber
06/04/2020 - 15:25:47

EPENDAGES INTOLERABLES PAYSANS INCONSCIENTS FNSEA MUETTE

perrier jean-claude
06/04/2020 - 14:08:31

Changeons de modèle, celui ci à montré suffisamment son pourvoir destructeur.

Roland CHARLOU
06/04/2020 - 13:32:38

Qu' on arrête de nous dire laissez nous le temps
Ca fait 10 ans que c'est décidé

Nozay
06/04/2020 - 12:51:59

A quand aurons nous enfin des personnes responsables pour respecter notre planète. Créons un tribunal indépendant afin de contrer tous les gouvernements et lobbies afin d'avancer dans cette démarche.

manou
06/04/2020 - 12:43:33

stop au poison partout ! ras-le-bol !c criminel !

elisandre
06/04/2020 - 12:31:55

Il serait plus que temps de mettre en oeuvre des moyens de remplacement à la chimie destructrice pour le plus grand bien de tous!
Je suis sûre qu'avec de la bonne volonté et un accompagnement financier adapté, cela serait déjà possible aujourd'hui...

Stéphanie
06/04/2020 - 12:14:14

Il faut le ministère de l'agriculture et la FNSEA se reprennent en main et prennent en main "ces" agriculteurs. Les informent de la dangerosité globale des produits phytos et les forment à une autre agriculture respectueuse du vivant.

gilles bas
06/04/2020 - 12:06:21

Quand on sait que les particules transportent le corona, chapeau et merci !

samson
06/04/2020 - 11:57:35

Cessons toutes pollutions.Pour l'AVENIR de l'HUMANITE.

Verny
06/04/2020 - 11:41:40

j'habite un hameau entouré de vignes!! et les agriculteurs viennent d'arroser copieusement d'herbicides leurs champs, le tour des granges où ils entreposent leurs affaires, ceci à 2 mètres d'un portique enfant, et à moins de 5m d'une nappe phréatique…j'avais une abeille qui tournait en rond sur place par terre devant chez moi. Ces pratiques destructrices contribuent à l'affaiblissement des terrains immunitaires de l'homme et de la nature. Ah quand un arrêt définitif, et une formation pour ces gens qui nagent dans l'ignorance. regardez les vidéos de Claude et Lydia Bourguignon spécialistes de la terre vivante.

Béatrice
06/04/2020 - 11:31:20

Si seulement ce gouvernement prenait un arrêté interdisant l'épandage de produits chimiques sur les champs. Tout le monde s'en porterait beaucoup mieux : les agriculteurs ne s'empoisonneraient plus et les consommateurs mangeraient enfin une nourriture saine dépourvue de pesticides.

DUNKSAY
06/04/2020 - 11:30:12

Bretagne : pendant le confinement la pollution des rivières continue de plus belle
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/ille-et-vilaine/rennes/bretagne-confinement-pollution-rivieres-continue-plus-belle-1811812.html  

Alain UGUEN
06/04/2020 - 09:35:08

Je ne signerai pas cette cyber@ction, par réalisme en cette période de crise.

On ne peut que déplorer une situation agricole française globalement trop loin de pratiques respectueuses de l'environnement et de la santé publique, mais nécessité fait encore loi. Le maintien de notre alimentation est indispensable pour résister à la pandémie.
Il y aura des temps après plus propices à la reprise des luttes pour une transition souhaitée mais qui ne peut être que progressive.

Qui peut d'ailleurs me dire comment les exploitations "bio" peuvent se passer des épandages de matière organique ? Relativisons sans céder à la paranoïa.
L'éloignement des zones urbaines denses et la courte durée de l'odeur désagréable n'ont pas grand chose à voir avec les particules fines de l'air des villes.

De deux maux, il faut savoir choisir le moindre et ne pas jeter pas le bébé avec l'eau du bain!

dominno
02/04/2020 - 16:22:31

J'ai signé, et je souhaiterais que cette pétition s'adresse au gouvernement pour un arrêté général et immédiat.
Les associations telles que les Coquelicots, les Amis de la Terre, etc... devraient être concernées.
La pollution aggrave le problème, et n'oublions pas l'installation de la 5 G qui est très présente à Wuhann et à Bergame!

Monique BONAFOUX
02/04/2020 - 14:42:14

Les milliers de recherches scientifiques sont largement suffisantes pour apporter la preuve que le modèle conventionnel expose à des risques de maladies chroniques graves, tels certains cancers du sang ou cérébraux, dans le monde agricole et pour toutes personnes contaminées. De même pour l'effondrement des populations d'insectes et d'oiseaux dans les milieux agricoles la preuve est faite de la responsabilité des pesticides. Continuer leur usage est criminel dans les 2 cas.

Christian Pacteau
02/04/2020 - 13:57:34

Ceje vous demande d'intervenir auprès des agriculteur afin qu'ils cessent les épandages pendant cette période sanitaire inédite. Dans le doute laissons la;possibilité aux chercheurs d'étudier la corolation qu'il y aurait entre les produits chimiques épandus dans les champs et la propagation decoronavirus.Cesser tout épandage pendant ces recherches. mesure de prévention pour éviter mesure de soins.

Monique Deslandres
02/04/2020 - 11:31:46

Dès le premier jour de confinement un arboriculteur a traité devant chez nous et en plus à midi!
J'ai tout de suite signalé cette pratique irrespectueuse envers les riverains en Mairie par écrit.
Apparemment des dispositions ont été prises parce que cela ne s'est pas renouvelé.
Et un agriculteur a épandu du purin sur un champs proche de chez nous et c'était aussi irrespirable pendant au moins deux jours pendant cette période de confinement!
Personne de fait de lien avec notre santé et pour tous ces paysans, il ne faut surtout pas réfléchir , ni changer leurs habitudes

Marie Laurence SCHULER
02/04/2020 - 10:23:20

Il serait temps d'avoir une pratique agricole respectueuse pour tous .

Nathalie
02/04/2020 - 08:53:06

excellente initiative !

maripachats
02/04/2020 - 08:26:00

Les agriculteurs en "conventionnel" sont enfermés dans un système de production qui les tue et qui tue les consommateurs et les écosystèmes naturels, non pas de mort brutale, mais lente. On assiste à cette agonie de la flore et de la faune alors qu'on a encore le choix, par nos achats, d'imposer nos critères de qualité et de respect en favorisant l'agriculture bio de nos producteurs locaux. Ces changements d'habitude sont réalisables. Manger moins (parce que le bio est un peu plus cher) mais mieux et surtout, moins gaspiller ou jeter des aliments. Sans compter les litres d'eau économisés pour laver tous ces "produits" fabriqués à partir de pesticides, fongicides, herbicides, insecticides.... Suicide...

STOP aux épandages, oui ! Quant aux agriculteurs qui continuent, il leur faut des moyens de vivre DIGNEMENT sans avoir à utiliser tous ces produits, pour gagner une misère au final ... Parce que le pb vient de là aussi. Le revenu mensuel moyen d'un agriculteur est de 500 € à un peu plus. C'est une honte ! Il faudrait que l'Etat leur verse un revenu de base fixe d'au moins 2000 € par mois, pour qu'ils puissent cultiver selon les aléas de la nature, sans se soucier de leurs charges .... Merci pour cette pétition, que je vais diffuser ! Bon confinement à chacun-e <3

Mamie Doo
01/04/2020 - 20:45:41

Oui, mais il n'y a pas que les pesticides. Il y a aussi les micro-ondes pulsées des technos sans fils. Effet cocktail garanti contre le système immunitaire !

Il faut lutter conjointement contre tous les lobbies industriels qui détruisent le vivant.

Rémy
01/04/2020 - 20:40:35

j'ai singé cette pétition en trois parties une partie qui dit que les épandages agricoles gènèrent des particules fines une deuxième partie qui dit que les particules fines pénètrent dans les poumons et les affaiblissent rendant ainsi possible l'entrée des virus et des microbes diverses ce deux parties sont indiscutables pour la 3 ème partie je voudrais avoir des preuves supplémentaires celle qui dit que le virus actuel du corona est transporté par ces particules fines si c'est vrai c'est extrêmement grave et il faut passer à la vitesse supérieure pour dénoncer cela mais il faut être vraiment sur de que l'on avance je n'ai pas asses de connaissance scientifique pour valider cela ou non

js
01/04/2020 - 19:22:30

Malheureusement le mal est déjà fait ! du 20 au 27 mars , j'ai eu droit à 2,3 même 4 énormes remorques pleines de fumiers chaque jour, déversées le plus près de ma maison, malgré un champ immense ! Le paysan m'a dit qu'il n'y avait pas de problème, qu'on était au printemps, qu'il n'y aurait pas de mouches et que ce serait enfoui dans un mois et que si je n'étais pas contente je n'avais qu'à aller habiter en ville ! Je l'ai filmé et photographié au quotidien car s'il avait son rituel, moi aussi ... alors a-t-il eu peur ? en tout cas il n'a pas attendu un mois pour l'enfouir mais ça a été fait le 27 et 28 mars ! Tous les paysans du coin s'en sont donné à coeur joie dès qu'il y a eu le confinement, je n'en peux plus de leur façon de faire !

dominique coquil
01/04/2020 - 17:48:28

La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
https://reporterre.net/Les-episodes-de-pollution-lies-aux-epandages-se-succedent-les-appels-a-restreindre-les  

Le collectif bigouden des Coquelicots réagit aux épandages
https://www.letelegramme.fr/finistere/pont-labbe/le-collectif-bigouden-des-coquelicots-reagit-aux-epandages-31-03-2020-12533840.php  

Coronavirus : pourquoi l'exposition à la pollution de l'air est un facteur aggravant
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/coronavirus-pourquoi-l-exposition-a-la-pollution-de-l-air-est-un-facteur-aggravant_2122476.html  

Alain UGUEN
01/04/2020 - 17:32:50

J'habite à la campagne. C'est un balai incessant de tonnes à lisier qui passent devant chez moi depuis lundi dernier. Une honte...en ce moment
Les productivistes malheureusement ne sont pas confinés

Cat
01/04/2020 - 17:18:42

Sud du Massif Central, côté Forez, nous n'avons jamais eu et vu autant d'épandages d'effluents liquides et de fumiers autour de chez nous de fin février à mi-mars et ce depuis 10 ans. Nous avons noté 12 jours d'épandage non stop de 7 h jusqu'à la nuit tombée. Comme la pluie ne s'est pas invitée depuis de nombreuses semaines et malgré les quelques flocons de neige tombés récemment, l'odeur est et demeure intense et la fluctuation de la direction du vent accentue les désagréments. L'air est sec, saturé et pourtant nous sommes à 1 000 mètres d'altitude. Dès les premiers épandages, nous avons commencé à avoir des difficultés respiratoires car le vent ne nous était pas favorable et accompagnait les vapeurs en direction de notre maison. Le non-respect des distances entre les habitations et les lieux d'épandage d'effluents, d'herbicides et de pesticides ne sont nullement respectés ici. Nous en avons informé la Chambre d'Agriculture de notre département, notre Maire aussi mais en vain. Ils font la sourde oreille.

leugenie
01/04/2020 - 17:04:04

bien avant le covid19 les épandages ont pollués notre atmosphère et provoqués des gènes à tous les humains mais ça ne coûte rien de le redire

michel armagnat
01/04/2020 - 17:01:29

Ce texte devrait être envoyé au ministre de la Santé , au ministre de l'Intérieur ,au ministre de l'Agriculture , au 1er Ministre et au Président de la République car ce serait une mesure de santé publique d'arrêter tout épandage

Huguette
01/04/2020 - 16:43:42

Il faut que cela change!

Maisonneuve
01/04/2020 - 16:33:22


Bonjour
Comme l'an passé alerte rouge aux microparticules
Pas de décisions préfectorales à ce jour pour les agriculteurs (seulement les feux)
en conclusion éviter de sortir quand il y a brume et brouillard, porter un masque même artisanal, vérifier l'indice Atmo airbreizh(indice 6 le 20/3/2020 dans les Cotes d'Armor indice 8: les 28 29 mars) enterrer immédiatement les lisiers et fumiers(enfouisseurs, rota, labours), étaler dans le temps les épandages y compris d'ammonitrate ou urée en fonction de l'indice atmo... Traitement réduits au minimum ou interdiction, loin des maisons.

cafubigouden
01/04/2020 - 16:16:12

Il y a pourtant eu énormément de vent ces 6/7 derniers jours en Bretagne (à l'est en tout cas), avec des bourrasques et de vraies tempêtes nuits et jours, sans parler du froid polaire. Côté vent ça se calme un peu seulement ces dernières 24-48 heures.

Mais en effet, quand on ouvre les fenêtres pour aérer, on est étonné de constater que ça n'en pue pas moins !

Tiphaine
01/04/2020 - 14:38:43

je signe mais je peux vous dire qu'à la campagne (où j'habite, nord du département de la Loire), rien ne change : le champ à côté de chez moi(50 m)a été copieusement arrosé un soir de la semaine dernière (il faisait déjà nuit !, travail fait aux phares du tracteur !)de je ne sais quelle substance chimique qui 8 jours durant sentait le produit chimique quand on passait à côté ! De toute façon, ce champ est en culture 365 jours/an ou presque avec d'abord : céréale pour ensilage, puis, souvent du maïs (qui souvent aussi sèche sur pied car l'agriculteur ne peut pas arroser)La prise de conscience est très très loin de se faire dans le monde agricole. Nous sommes dans la zone d'élevage du charolais où les haies bocagères sont régulièrement massacrées au broyeur et les arbres de haies et de bosquets coupés : là non plus, les éleveurs (les mêmes qui répandent les pesticides) n'ont pas compris, malgré les 3 canicules qui ont été violentes par ici, que leur intérêt était de conserver arbres et haies...Pour eux, le coronavirus n'a pas d'impact et n’entraînera, j'ai bien peur, aucune réflexion.

Hélène Grunert
01/04/2020 - 13:49:17

depuis ce con-fine-ment je voies passer cet agriculteur avec sa citerne de poisons bien trop souvent

Evelyne
01/04/2020 - 13:45:54

Je trouve très intéressante la communication de Alain Uguen.
Un rapport, en particulier sur les zones les plus touchées, est une urgence. Il faut que nos gouvernants en finissent avec
Ce flou sur les traitements agricoles !

Beagle
01/04/2020 - 13:39:45

NON A L'ÉPANDAGE des herbicides ou des pesticides.
Les épandages agricoles sont en partie responsables de la mauvaise qualité de l’air actuellement. Cet épisode de pollution amplifie la détresse respiratoire des malades atteints du coronavirus. Nous demandons donc des mesures exceptionnelles de restriction d’épandage. En plus de fragiliser notre système immunitaire et de nous rendre plus sensibles aux infections notamment virales, la pollution de l’air amplifie la diffusion et la transmission des agents pathogènes tels que le coronavirus. Ces épisodes de pollution amplifient la détresse respiratoire des malades atteints du coronavirus et compliquent les soins qui leur sont apportés. » REPORTERRES

LEVADOUX
01/04/2020 - 13:10:09

les politiciens sont lents à comprende meme si explique vite et bien. faut redire, répéter et menacer

manou
01/04/2020 - 12:25:57

Ces salops continuent d'empoisonner la terre !
En vendée ils arrachent les haies, assèchent les marais et personne ne dit rien!
C'est scandaleux
Les ruchers, en même temps, enregistrent 40% de pertes.

Lionel Bécus
01/04/2020 - 12:17:43

Je vous envoie un chèque, comme chaque année.

Colette Pince
01/04/2020 - 12:16:42

Stop épandage. "GESTES BARRIERES" pour la planète!
Je vous remercie pour cette pétition que je rêvais de signer!

chouette
01/04/2020 - 11:59:18

Un constat fait depuis déjà quelques temps et qui relève aussi du bon sens. Toutes les pollutions atmosphériques attaquent le système respiratoire. Aussi lorsqu'un affection respiratoire pandémique grave est en cours, même "l'idiot du village" comprend qu'il faut éviter toute pollution volontaire. Dans mon enfance, nous riions beaucoup des décisions aventureuses de Croquignol, Ribouldingue et Filochard. Les Pieds Nickelés en bande dessinée sont bien oubliés. Pourtant ils sont maintenant aux plus hautes instances de la France et ils ne nous font plus rire.

Mireille
01/04/2020 - 11:56:08

ENCADRER LES EPANDAGES
POUR LIMITER LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS
communiqué porté par Eau et Rivières de Bretagne, le Collectif de soutien aux victimes de pesticides, Nous voulons des coquelicots Betton et l'Arbre indispensable.
https://www.eau-et-rivieres.org/sites/erb.fr/files/2020-03-31-CP-epandage%20et%20pulverisation.pdf  

Alain UGUEN
01/04/2020 - 11:45:42

Sur tout le territoire serait un +++

jean-louis petithory
01/04/2020 - 11:42:42

Ce qui pourrait expliquer la contamination de personnes qui ont respecté le confinement…
Eh bien, vu la pollution que nous envoient les centrales à lignite d'Angela, chaque fois que le vent est au Nord-Est, on n'est pas "sortis de l'auberge" dans le Grand Est et en Bourgogne Franche-Comté.
Inutile d'en rajouter avec les épandages agricoles !

Frawald
01/04/2020 - 11:38:50

+ les problèmes respiratoires immédiatement accrus

Feusté
01/04/2020 - 11:34:50

Jean Michel,
Ce n'est pas faute d'avoir essayé de trouver des partenaires.
Il n'est jamais trop tard pour bien faire : je peux rajouter toutes les associations qui souhaitent s'associer à cette initiative.
Alain

Alain UGUEN
01/04/2020 - 11:21:56

Sans doute dommage que les partenaires de cette pétition n'aient pas recruté davantage d'associations pour soutenir cette excellente initiative ! Signons et diffusons au maximum pour la protection du Vivant.

JEAN MICHEL JEDRASZAK
01/04/2020 - 11:16:12

une directrice de recherche de l'INSERM va dans notre sens (il faut réduire les épandages agricoles).
https://reporterre.net/En-Chine-et-en-Italie-les-premiers-foyers-epidemiques-sont-des-zones-tres-polluees?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne  

Alain UGUEN
01/04/2020 - 10:39:31

une directrice de recherche de l'INSERM va dans notre sens (il faut réduire les épandages agricoles).
https://reporterre.net/En-Chine-et-en-Italie-les-premiers-foyers-epidemiques-sont-des-zones-tres-polluees?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne  

Alain UGUEN
01/04/2020 - 10:27:29

« Il faut prendre en considération le rôle de la consommation de viande et l’élevage intensif dans ces nouvelles épidémies »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/31/coronavirus-il-faut-prendre-en-consideration-le-role-de-la-consommation-de-viande-et-de-l-elevage-intensif-dans-ces-nouvelles-epidemies_6035036_3232.html  

Alain UGUEN
01/04/2020 - 10:26:49

Coronavirus : la pollution de l’air est un « facteur aggravant », alertent médecins et chercheurs
https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/30/coronavirus-la-pollution-de-l-air-est-un-facteur-aggravant-alertent-medecins-et-chercheurs_6034879_3244.html  

Alain UGUEN
31/03/2020 - 09:56:38

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !