actualité écologie

Ne laissez pas vos appareils en veille

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Journal des Bonnes Nouvelles

météo

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction N° 1203 : Marées vertes et hydrogène sulfuré à Locquirec

La commune de Locquirec est régulièrement affectée par la putréfaction d'algues vertes échouées sur son littoral. Le président de l'association locale de promotion et de protection de la nature et du vivant, alerte depuis 10 ans le maire des risques sanitaires graves que fait peser la présence d'hydrogène sulfuré sur et sous les sédiments.

[ Participer à la cyberaction ]

18 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


Soigner les effets ne constitue pas une guérison, La vraie guérison, à long terme est de guérir la cause initiale, certainement dû au comportement humain, comme d'hab...

Muriel FOSSARD
23/04/2020 - 01:32:26

La consommation carnée est beaucoup plus climaticide que le transport...
Il faut sortir de l'alimentation carnée, et du carbone fossile, et du nucléaire, ou accepter de mourir et d'entrainer le vivant avec nous dans cette 6ème extinction.
Cela à plein d'aspects vertueux, dont la fin des algues vertes.

Daniel LAMBEAUX
02/04/2020 - 20:40:38

Il faut aller aux sources de la pollution et sanctionner des pratiques agricoles désuètes !

Alain Kernevez
09/03/2020 - 09:58:27

Interdire l'accès à ces plages n'est pas la vraie solution. On sait très bien que c'est cette agriculture productiviste et ses élevages intensifs qui engendrent cette pollution. Tant que les autorités ne mettront pas un frein aux pratiques industrielles scandaleuses de l'agrobusiness en arrêtant de subventionner les élevages industriel de porcs et de volailles industriels au détriment d'un développement du Bio, il y aura cette pollution ! Cela fait des années que les pouvoirs publics sont interpelés mais ne font rien. Et les agriculteurs sont bernés par un syndicat surpuissant qui leur ment en les encourageant à acheter toujours plus d'intrants-poison alors que le Bio leur apporterait bien plus.

Lionel Forment
27/02/2020 - 18:12:22

Déni total à tel point qu'on apprend par le journal TV du dimanche midi qu'on autorise des immenses nouvelles porcheries en Bretagne pour exporter en Chine ! Car les chinois ont "fabriqué" la peste porcine et tous leur cochons ont été tués. Puis ils ont exporté en Afrique cette peste porcine qu'ils osent appeler "ebola porcine"(sic) où, là encore, tous les pauvres cochons ont été massacrés. Bientôt algues vertes supplémentaires et "ebola porcine" en Bretagne...

Bonbon
27/02/2020 - 17:05:45

depuis des années les bretons envahissent les plages avec les algues vertes en toute impunité
mais quand va t'on faire cesser ce carnage

PIERROT
27/02/2020 - 08:37:44

Pour lutter contre les algues vertes, un bulletin vert.

Frawald
27/02/2020 - 08:25:23

A l'écoute du discours de ce sous-préfet,j'ai honte d'entendre de tels propos. La réalité exacte c'est bien cette agriculture et cet élevage intensifs, en particulier des porcs et volailles industriels qui entraînent ces milliers de tonnes d'algues vertes en Bretagne.
Ce n'est pas stigmatiser les pratiques industrielles de ces agro-business d'aujourd'hui qui ne pensent qu'à produire toujours plus, sans respecter la nature. Ce sont des réalités: ils polluent gravement à cause de leurs pratiques irrationnelles. Et le rôle du préfet est d'empêcher ces pollutions de plages par les algues vertes issues de cette agriculture intensive.
ça suffit depuis tant d'années que les pouvoirs publics ne font rien pour obliger l'agriculture à des pratiques plus raisonnables. Et avec le ministre actuel de l'agriculture Guillaume, on n'est pas près de voir une amélioration, ne serait-ce que dans l'utilisation du glyphosate et des pesticides qui ne diminue pas du tout car la FNSEA ne cherche en rien à s'améliorer car elle est soudée aux lobbies de l'agrochimie.
Faut qu'ils soient bien bêtes ces agriculteurs intensifs, car s'ils se convertissaient à l'agriculture BIO, ils s'y retrouveraient bien mieux en finances en réalisant des produits de qualité sans avoir à acheter fort cher leurs "saloperies d'intrants" et en revendant à meilleur prix leurs productions...
CQFD
Alain LEDOUCE

ALAIN LE DOUCE
26/02/2020 - 19:06:11

Qu'est-il indiqué dans le DICRIM à ce sujet? Peut-être est-il temps de le mettre à jour?
La responsabilité du maire me semble totale, ne serait-ce qu'en matière d'information de la population et de constitution d'un comité citoyen en charge de la question avec mission d'organiser un RIC local...

Monique BONAFOUX
26/02/2020 - 15:22:17

Algues vertes, nappes phréatiques, odeurs pestilentielles, résistance aux antibiotiques, pollution transport liée à la concentration des élevages en Bretagne (60% de l'engraissement porcin), maltraitance animale, ... il y a tant de raison d'interdire ces élevages concentrationnaires.

Daniel DANIEL
26/02/2020 - 14:05:17

Le maire de Loquirec ne doit pas être rendu respon sable de la dégradation du littoral...mais l'Etat
qui doit prendre en mains la maintenance du litto ral qui se dégrade en raison de la montée des mers
+ du réchauffement climatique...Ceci vaut aussi pour le littoral des Antilles...La collecte des algues doit être organisée et donner lieu à leur
transformation de manière scientifique...

stoppeur
26/02/2020 - 12:30:36

C'est là que le RIC révocatoire serait utile !

sylvère labis
26/02/2020 - 11:09:51

il serait peut - être temps de prendre le problème à la base , à savoir revoir les modes de culture

alain honvault
26/02/2020 - 11:05:15

On n'en a pas fini de ces histoires d'algues tueuses. Et une porcherie par là et une autre par là . Par ici les cochons coincés dans les usines, venez venez les porcinets accroître le lisier et toute autre merde abondante. Les pestiférés ne sont pas les pauvres victimes à queue tire-bouchonnées mais les éleveurs-pollueurs-abatteurs sans cet appendice, bénis par un syndicat qui sent fort et protégés par les sphères ministérielles qui ont la chance de ne pas respirer le soufre. Si ni le maire ni le sous préfet , ni le préfet ,ni le sur préfet ne parviennent à prendre la défense des citoyens et des cochons, il faudra utiliser les algues comme missiles.
Aïchat Nussy

c nusbaum
26/02/2020 - 10:40:30

Si le maire ne veut pas se bouger les fesses, pourquoi ne portez-vous pas plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.
c'est le problème de la majorité de nos élus, une fois en place, ils ne se soucient plus que de leurs indemnités, les problèmes c'est pour le mandat suivant avec une pensé commune :
POURQUOI FAIRE AUJOURD'HUI CE QU'UN AUTRE POURRA FAIRE DEMAIN.

Jean-Pierre Reillon
26/02/2020 - 10:39:24

Sans doute ne serait-il pas utile de commencer par l'origine de ces algues vertes qui polluent ces belles plages comme celle de St Michel, que je découvraient avec admiration lors de mes passages professionnels. Pour cela il suffit de se tourner vers les cultures intensives arrosées de pesticides ou des animaux (porcs en particulier) nourris sans doute pas de bons produits de bons produits bios !!!

Paul Buret
26/02/2020 - 10:10:27

Bravo pour votre acharnement sans faille depuis tant d'années. Bien amicalement à toi, Alain

Nino-Anne DUPIEUX
26/02/2020 - 09:41:50

A ce propos, lire la très renseignée BD "Algues vertes, l'histoire interdite" de Inès LÉRAUD et Pierre VAN HOVE https://www.editions-delcourt.fr/serie/algues-vertes-l-histoire-interdite.html  
Cette situation des lobbys est insoutenable, leurs logiques sont dénuées de tout bon sens et de tout respect du vivant. Il est temps que nous fassions changer cela.

C
26/02/2020 - 08:46:58

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !