actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

AG Cyberacteurs

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

Annoncez la couleur !

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

image vide cyberacteurs
image vide

archive : UNITECH : un projet toxique

L'enquête publique au sujet des projets d'Unitech pour le bassin Joinvillois commencée le 12/11 se terminera vendredi 20 décembre. Les commissaires enquêteurs devront ensuite donner un avis "personnel et motivé" qui pourra être différent de celui exprimé par la population dans ses contributions. La préfecture devra alors autoriser ou non le projet (sans être liée par celui des commissaires enquêteurs).

[ Voir l'archive ]

28 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e


lA TERRE EST RONDE ET N'A PAS DE FRONTIÈRE. LA POLUTION EST POUR LE MONDE ENTIER

Ecologiquementvotre
19/12/2019 - 21:59:50

Vous prenez une lourde responsabilité en acceptant d'accueillir une activité nocive pour l'environnement et pour la santé de la population.Merci d'aller dans le sens de l'histoire qui nous impose la protection de notre planète.

Nicole GIRARD
17/12/2019 - 09:31:02

Pourquoi s'entêter dans le nucléaire? On attend un accident pour réagir?Ne devrait-on pas être protégé par nos dirigeants?

Aline Daviet
17/12/2019 - 08:12:23

Non contents de nous inféoder, ces saigneurs américains viennent nous polluer. Lire "Danse avec le diable" de Gunther Schwab.

NYAH
16/12/2019 - 21:43:11

L'état a déjà gaspillé trop de notre argent dans
cette illusion nucléaire ;sans parler des risques
encourus par les populations .
P. Magnin

magnin
16/12/2019 - 21:01:36

no comment !!!

ROURESSOL
16/12/2019 - 20:43:06

Quand il y a urgence pour sauvegarder une place viable pour l'homme sur la Planète Bleue, pourquoi s'entêter à monter des projets morbides tels la laverie nucléaire, 1990 T de linges seraient amenés à y être lavés : il est certain que la Marne, qui accueillerait les eaux usées après traitement et dont le débit est faible, ne serait pas en capacité de diluer "correctement" les radionucléides et les détergents. Ajoutons que le système de filtration ne piègerait que 60% des radionucléides : la pollution serait donc doublement inévitable.

- l'unité de décontamination, responsable de 80% de la radioactivité du site, serait aussi émettrice de rejets atmosphériques de métaux lourds à moins d'un kilomètre d'une zone urbanisée (habitations, collège, lycée, crèche, centre commercial et son stockage alimentaire, appartements des familles de gendarmes etc).

Le choix de Suzannecourt n'est donc en aucun cas adapté à ces installations et le manque de justification environnementale du site avait d'ailleurs fait tiqué l'Autorité environnementale.

Roland CHARLOU
16/12/2019 - 19:27:01

NON à cette laverie! Le Préfet et tous ceux qui décident ont un pouvoir qu'ils regretteront amèrement. Votre tâche consiste à nous protéger des profiteurs, non à les aider.

pierrette
16/12/2019 - 17:58:38

Que faudra t-il encore pour que nous cessions de nous mettre en danger ?...Le nucléaire est un puit financier sans fond et nous n'avons aucune solution face à ses dangers réels présents et à venir.....

INSA
16/12/2019 - 17:48:17

Merci de préserver notre santé, de prendre soin de notre Terre, de nos rivières

Ernestine
16/12/2019 - 17:04:14

Faut_il vraiment qu'il se produise une terrible catastrophe pour qu'on sorte enfin de cette énergie mortifère? Les déchets s'entassent pour les générations futures, on est hyper militarisés pour protéger l’accès aux centrales ,aucune démocratie ni information valable pour tous, mais nous ne sommes pas des machines, un jour il y aura une faille dans ce système pourri!

TERRIER Sophie
16/12/2019 - 15:51:23

Je pense que la création de cette laverie est dangereuse sur le plan environnemental pour deux raisons :
- concernant la laverie nucléaire, 1990 T de linges seraient amenés à y être lavés : il est certain que la Marne, qui accueillerait les eaux usées après traitement et dont le débit est faible, ne serait pas en capacité de diluer "correctement" les radionucléides et les détergents. Ajoutons que le système de filtration ne piègerait que 60% des radionucléides : la pollution serait donc doublement inévitable.

- l'unité de décontamination, responsable de 80% de la radioactivité du site, serait aussi émettrice de rejets atmosphériques de métaux lourds à moins d'un kilomètre d'une zone urbanisée (habitations, collège, lycée, crèche, centre commercial et son stockage alimentaire, appartements des familles de gendarmes etc).

Françoise Doray
16/12/2019 - 14:46:55

Que les américains construisent leur laverie chez eux, sur leur sol. Nous nous n'en voulons pas. Et Cigéo et ses déchets nucléaires nous n'en voulons pas non plus. Unitech et Cigéo ne sont pas d'utilité publique mais un danger public. Que le gouvernement revoie sa copie car nous sommes en pleine crise écologique et climatique il me semble ! Encore une bourde gravissime contre les habitants de ces deux sites et la terre va continuer à servir de poubelle aux produits dangereux.
NON à UNITECH et COGEO ! NON A L'INDUSTRIE ET DECHETS NUCLEAIRES !

annick
16/12/2019 - 14:26:41

encore un projet absurde et inutile en plus d'être totalement toxique et anti écologie. Ce n'est pourtant pas faute d'alerter : nous n'avons qu'une planète alors merde, quand est ce qu'on en prendra soin.

Christine LAOUES
16/12/2019 - 13:11:00

Quelle société polluante, incessante volonté de nuire, de détruire. Quand allez-vous être positif !!

Lucy Sunday
16/12/2019 - 12:03:41

Projet totalement dénué de sens écologique.

Chris
16/12/2019 - 11:06:35

Des élus de Perthois, Bocage et Der manifestent ce samedi matin à Joinville contre la laverie nucléaire
https://www.lunion.fr/id116431/article/2019-12-14/des-elus-de-perthois-bocage-et-der-manifestent-ce-samedi-matin-joinville-contre  

Ils ont manifesté pour dire non à la laverie nucléaire de Joinville
https://abonne.lunion.fr/id116580/article/2019-12-15/ils-ont-manifeste-pour-dire-non-la-laverie-nucleaire-de-joinville  

Alain UGUEN
16/12/2019 - 08:50:27

D’où viendrait le linge? ne pourrait-il être traité à proximité des sites l'ayant utilisé? Quel serait l'avantage de créer une pollution par les transports et l'usine elle même ?
Ce projet parait bien fumeux, trop pour être acceptable.

domisyl
14/12/2019 - 12:40:09

14 décembre 2019 contre Unitech : communiqué de presse du collectif d'organisation

Samedi 14 décembre, dès 10H, nous organisons à Joinville un rassemblement majeur contre les projets de laverie nucléaire et d'unité de décontamination nucléaire que la société Unitech, une entreprise américaine, souhaite implanter à Suzannecourt, au coeur de la Haute-Marne.

Outre l'opacité regrettable régnant autour de ces projets, nos arguments pour refuser Unitech sont de deux ordres principaux :

- concernant la laverie nucléaire, 1990 T de linges seraient amenés à y être lavés : il est certain que la Marne, qui accueillerait les eaux usées après traitement et dont le débit est faible, ne serait pas en capacité de diluer "correctement" les radionucléides et les détergents. Ajoutons que le système de filtration ne piègerait que 60% des radionucléides : la pollution serait donc doublement inévitable.

- l'unité de décontamination, responsable de 80% de la radioactivité du site, serait aussi émettrice de rejets atmosphériques de métaux lourds à moins d'un kilomètre d'une zone urbanisée (habitations, collège, lycée, crèche, centre commercial et son stockage alimentaire, appartements des familles de gendarmes etc).

Le choix de Suzannecourt n'est donc en aucun cas adapté à ces installations et le manque de justification environnementale du site avait d'ailleurs fait tiqué l'Autorité environnementale.

Depuis presque trois ans, et de manière accélérée durant cette année 2019, une mobilisation croît contre ces projets au service de l'industrie nucléaire, rythmée par des réunions publiques, une communication régulière dans les presses locales et de nombreux rassemblements d'opposants.

Les temps forts de cette lutte du quotidien sont éloquents pour la campagne haut-marnaise : nos réunions publiques ont toujours rassemblé plus de 200 personnes (pour en savoir plus) tandis que le promoteur de ces projets, soutenu par une poignée d'élus de la Communauté de communes du bassin de Joinville-en-Champagne, peine à convaincre et à rassembler. Notre manifestation du 14 septembre fut un succès inédit : 700 personnes, voire un millier selon l'AFP, ont battu le pavé du bassin joinvillois pour marquer leur opposition. Près de 36 communes, en aval du site, ont délibéré contre ces projets. Depuis le 12 novembre et jusqu'au 20 décembre se déroule l'enquête publique et à ce jour, près de 90% des contributions déposées sont défavorables !

Nous savons que rien n'est gagné pour autant :

- alors que le premier avis datant d'août 2018 d'un hydrogéologue agréé par l'ARS était défavorable et pointait des risques notamment pour les captages d'eau potable de la commune de Vecqueville, et que celui de l'autorité environnementale d'avril 2019 d'après le dossier d'autorisation environnementale était plus que mitigé, il s'avère que l'ensemble des avis présents dans le dossier soumis à enquête publique (et notamment le second avis de l'ARS du 8 novembre 2019 et le second avis d'un hydrogéologue du cabinet Geops) sont favorables... avec réserves. Nous dénonçons cette formule : un avis favorable avec réserves doit être considéré comme défavorable, tant ces dernières sont inquiétantes et attestent que ces activités ne pourront s'implanter sans impact.

- il est à craindre que l'accélération prochaine du processus relatif au projet Cigéo à Bure (déclaration d'utilité publique qui devrait être déposée d'ici la fin de l'année, et dépot prochain de la demande d'autorisation de création) pèse dans la décision d'autoriser d'Unitech afin de servir l'accompagnement économique de Cigéo.

Nous considérons que nous entrons donc dans une phase d'urgence et qu'en plus de la bataille argumentative de l'enquête publique, il faut rendre palpable la détermination qui nous porte. Nous comptons donc sur le rassemblement du 14 décembre pour franchir une nouvelle étape dans le rapport de force qui ne pourra pas être ignorée par les promoteurs du projet. La voix des habitants doit triompher.

Alain UGUEN
14/12/2019 - 08:41:37

Tous à Joinville dimanche pour manifester une dernière fois avant la fin de l’enquête publique.

Dans le Châlonnais, la lutte contre la laverie nucléaire se poursuit
https://abonne.lunion.fr/id115756/article/2019-12-12/dans-le-chalonnais-la-lutte-contre-la-laverie-nucleaire-se-poursuit  

Alain UGUEN
13/12/2019 - 11:44:10

NON au projet de Blanchisserie de linge radioactif prévu à Suzannecourt.
Quelle drôle d'idée d'implanter ce genre de structure en zone urbannisée.
Aberrant de rejeter des effluents radioactifs dans la Marne en amont du lac du Der près des captages d'eau potable de certains villages.
Cela dans le plus grand secret et la désinformation.
Pas de pollution radioactive pour nos enfants.

Murmur
06/12/2019 - 17:28:09

L'industrie nucléaire, en plus d'être catastrophique pour notre santé et notre environnement, n'est absolument pas justifiable d'un point de vue économique. Plusieurs études récentes, de centres de recherche indépendants, le montrent clairement. Et ces études ne prennent généralement pas en compte les coûts de gestion des déchets à long terme et les coûts de démantèlement.
- Economics of Nuclear Power Plant Investment - Monte Carlo Simulations of Generation III/III+ Investment Projects
https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.698579.de/dp1833.pdf  
- A 100% Renewable Energy System is Cheaper than the Current Global Energy Supply
http://energywatchgroup.org/wp-content/uploads/EWG_LUT_100RE_All_Sectors_Global_Report_2019.pdf  
- Levelized Cost of Energy and Levelized Cost of Storage 2019
https://www.lazard.com/perspective/lcoe2019  
- High-priced and dangerous: nuclear power is not an option for the climate-friendly energy mix
https://www.diw.de/documents/publikationen/73/diw_01.c.670578.de/dwr-19-30.pdf  

fanfoué
02/12/2019 - 12:17:54

une laverie de déchets nucléaires aux portes de Joinville, ville historique, petite cité de caractère, avec un patrimoine reconnu !!! Quels irresponsables veulent implanter ce genre d'usine au risque de détruire tout un site, polluer la Marne et toute l'eau en aval pour une création "possible" de 40 emplois ??? Ces élus sont des gens peu scrupuleux qui mettent à mal un environnement déjà bien compromis en haute-Marne. Non à ce projet insensé !

Brocard philippe
27/11/2019 - 20:07:32

Comment l'Etat peut il etre complice d'un industriel qui veut implanter en zone urbanisé une blanchisserie de linge radioactive assorti d'un centre de décontamination et d'une unité de location de matériel pour le nucléaire.
Rejets liquides radioactif dans la Marne près du captage d'eau potable de Vécqueville, rejets gazeux pour la population.
Dans les documents d'enquête publique le rapport de l'Autorité Environnementale manque, son contenu montrait une défiance vis à vis de ce projet polluant.
L'Agence de Bassin Seine Normandie est aux abonnés absents. Ce projet et un projet conduit par l'Etat au nom du développement économique soi-disant compensation de l'implantation d'une poubelle atomique à Bure /Cigeo dédiée à l'enfouissement à - 500m des pires déchets radioactifs. Contre Unitech samedi 14 décembre à 10h Joinville 52. Dire NON à l'enquête publique
Lien à copier / coller
:http://www.haute-marne.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques-naturels-et-technologiques/Installations-classees-pour-la-protection-de-l-environnement/Autorisations-et-enregistrements/UNITECH-SERVICES-SAS-ouverture-de-l-enquete-publique  

Jacques LERAY
24/11/2019 - 11:52:11

Laver du linge américain en France ? Un non-sens du point de vue vue écologie du transport, outre le fait qu'il est nucléairement contaminé. Bertrand Thuillier parle de 42 T d'eau annuelles souillées. Pourquoi l'eau ne serait-t-elle pas recyclée comme dans une laverie industrielle moderne ?

sylvie henry reant
17/11/2019 - 09:06:28

Comme d'hab le nucléaire en France est hors toute volonté politique, celle du souverain, celle de la population.
40 ans de mensonges, de promesses intenables, de secret défense, de scandales sans jamais aucun responsable.
Le nucléaire est une calamité financière, de santé publique, et pire que tout : a-démocratique.

jacques
15/11/2019 - 07:41:59



le nucléaire, ses effets, ses poubelles sur et sous terre, océanes,à Bure, Flamanville ou ailleurs,c'est radicalement et définitivement NON

mondo
14/11/2019 - 13:55:30

Stop TOUTE ACTIVITE NUCLEAIRE NON MEDICALE

Bernard Pothier
14/11/2019 - 08:59:54

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !