actualité écologie

La Terre vue depuis l’espace

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Ne laissez pas vos appareils en veille

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

OPÉRATION

Les 10 jours verts Transacteurs

Journal des Bonnes Nouvelles

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : Refusons la fermeture de 54 lits au CHIVA !

Le direction du Centre Hospitalier Intercommunal des Vallées de L'Ariège et l'Agence Régional de Santé Occitanie ont pour projet la fermeture de 54 lits dans notre établissement.
Refusons la diminution de l'offre de soins sur notre territoire Ariégeois.

[ Participer à la cyberaction ]

31 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

pas de fermeture de lits et plus d'embauche de personnel et gardez vous bien de tomber malade au mois d'août c'est la débandade
Ne donnons plus nos voix à ceux qui nous détruisent...
Christine J.

jakobs
15/04/2019 - 16:41:59

on lamine affreusement les soins et les accueils,le personnel diminue aussi,c'est une HONTE colossale
le système français pour les malades était positif,maintenant il régresse...

deanna martin
15/04/2019 - 09:05:58

raison de plus pour signer : j'habite à Foix

sylvie B
14/04/2019 - 19:21:42

Voilà, j'ai signé parce qu'il est, de mon point de vue, temps que s'arrêtent les coupes sombres dans le domaine de la santé. Surtout dans des départements déjà assez désertés par les moyens médicaux...
Et je voulais aussi pousser un coup de gueule concernant la rédaction du texte ! Je n'ai rien compris en première lecture ! Ensuite, ne même pas prendre la peine de cliquer sur les apostrophes ! Quand même ! Le français est déjà assez mis à mal et le nombre de personnes sachant l'écrire en constante diminution, alors un p'tit effort pour respecter un peu notre langue ne serait pas superflu ! A moins que la touche " ' " ne fonctionne pas sur l'ordi de cette personne ? C'st une éventualité...
Bon, ça m'énerve tout ça, et tout le monde s'en fout je suppose, mais ça me fait du bien de l'écrire ! Belle journée à vous !

Chantal Gauthier
13/04/2019 - 11:15:49

Contre les fermetures de lits, ils inondent de mails le directeur du Chiva
https://www.ladepeche.fr/2019/03/22/contre-les-fermetures-de-lits-ils-inondent-de-mails-le-directeur-du-chiva,8083520.php  

Alain UGUEN
10/04/2019 - 14:07:38

La santé n'est pas une marchandise.
Cotiser selon ses moyens sur la totalité de ses revenus et recevoir selon ses besoins.
Ce principe base de la sécurité sociale doit être respecté de la naissance à la mort.
Fiscalité (sur toute l'assiette des revenus, aussi bien ceux du travail, du capital que de l'entreprise) et justice sociale vont de pair.

JMV
28/03/2019 - 10:05:45

En matière de santé comme en tout,l'argent est roi...Même pour financer la modernisation de la "Bombe"...Ainsi,la modernisation de l'arsenal nucl
éaire nécessite un "investissement" de 77 Milliards
d'€uros sur 7 ans...Et cela ne donne pas-non plus- "matière à débat..."

stoppeur
27/03/2019 - 18:46:17

Toutes ces fermetures...ça m'inspire une réflexion:une telle gestion comptable vise à conduire les Français à échafauder une politique urbaine comme celle qui prévaut au Japon ou aux USA...
Nos "responsables" politiques ont-ils suffisamment d'analyse et d'acuité dans leur "matière grise" pour pouvoir imaginer une société moins axée sur le pouvoir de l'argent et des profits...?On peut très sérieusement en douter...tout particulièrement de la part du vainqueur-opportuniste-de l'élection présidentielle de 2016...Il est de ceux qui ne doutent jamais...Comme dit une devise:"Le chef a toujours raison."

Michel RANDOLET
27/03/2019 - 18:39:48

Non à la fermeture de lits. Le personnel doit pouvoir soigner dans de bonnes conditions, il faut donc qu'il doit en nombre suffisant.
Une hospitalière à la retraite

Gisèle Lapeyre
25/03/2019 - 14:39:44

Si nous laissons passer cela, ou s’arrêteront t'ils, les tenant du Capital?
Comment vivrons nous dans nos vallées....
Faisons déjà le calcul en temps, sans parler des conditions météo, pour accéder au CHIVA par rapport a certaines commune de notre si beaux département....
qu'en sera t'il après toutes ces fermetures...

Pitarresi Aldo
25/03/2019 - 11:41:59

On peut avoir les moyens de moderniser l'offre de soins, les maisons de retraite, les Hôpitaux,de leur donner les moyens humains nécessaires, augmenter les médecins de campagne. Marre de la gestion sous les ordres de bruxelles et de la concurrence libre et non faussée vive le programme du CNR et Ambroise Croizat qui ont inventé la sécurité sociale sans moyens avec une France dévastée et aujourd'hui on ne pourrait pas dans la 5eme puissance mondiale. Allons chercher les richesses que l'on nous vole et qui rendent les riches plus riches par milliards qu'ils vont cacher dans les paradis fiscaux. Sortons du capitalisme en avant une société communiste.
Navarro José

Navarro José
21/03/2019 - 17:31:06

On voudrait reproduire le drame de Die dans un autre domaine de la santé , on ne ferait pas mieux

alannie
20/03/2019 - 18:59:53

Pensez printemps les enfants , pensez printemps ; il reste encore quelques petits morceaux de France à vendre . Tout doit disparaitre !

padupe
20/03/2019 - 13:55:26

La santé semble reléguée au rang de variable d'ajustement. je suis scandalisé : la santé avant tout !

Georges Cingal
20/03/2019 - 11:15:36




Aucun lit fermé dans un hôpital public ni en Ariège ni dans aucun lieu de soin autre sur le territoire.
Surtout dans un endroit rural aux services publics humains indispensables alors que les habitants le souhaitent.
Pas plus en Ariège qu'en Aquitaine, avec la déstructuration de l'hôpital Robert Picqué au profit de celui du Val de Grâce.....

un anonyme
20/03/2019 - 09:03:26


il fallait choisir de naître riche... jeune... beau et ... habiter la ville.

Françoise CANTE
19/03/2019 - 22:06:08

CHiva ou Shiva, c'est aussi le nom d'un des Dieux de la trinité Hindou.
Shiva est le Dieux de la Continuité, du fait de la conservation et du prendre soin de la vie. . C'est un nom plutôt très approprié et donc très bien choisi pour la continuité et donc le maintien des 54 lits.
Bon courage à tous. Cette lutte est celle des gilets jaunes aussi.
Gawe

Gawe
19/03/2019 - 21:42:08

PRIVATISATION et chômage se donnent la main et les services publics se font de plus en plus rares. Non à cette dégradation du service hospitalier de proximité

gisele MARTINE
19/03/2019 - 21:38:02

La défense du service public de santé doit être une priorité, mais qui ça intéresse à Paris
Ne lachons rien

Georges Perron
19/03/2019 - 18:43:57

Continuons la lutte,nous bandeauxblancs sommes en stand by puisque apparemment notre suppression interviendra en 2020 voir 2021,mais nous restons vigilants. Comme je l'ai dit en janvier l'année dernière il faut un signe distinctif c'est ce qu'on fait les gilets jaunes,nous voisxavions demandé de porter un bandeau blanc ,vous avez refusé domlage car cela auraitceu plus de poids. Restons en contact. Cordialement François

POMMELET
19/03/2019 - 15:39:06

Les gilets jaunes n'ont pas fini de revendiquer!!!! La machine à casser du service pour le bien de tous: ce qu'on désigne sous la dénomination "d'intérêt général" est toujours en marche (si je puis dire?...), la machine à Macron!!!!

cactus
19/03/2019 - 14:29:39

Très Drole!
CHIVA, c'est le nom d'un dentiste de Fleury les Aubrais...qui heureusement à pris sa retraite...
quelle idée de s’approprier un nom propre pour sigle sans vérification...

DENIS PUGNERE
19/03/2019 - 12:54:59

quand il y a des termites,il faut agir URGEMMENT. Nous sommes dans le même cas de figure.. avant de se prendre les ruines de la solidarité sur la tête. Au passage, il est plus qu'urgent d'exiger de différencier "la providence" de la solidarité, l'une issue d'un pouvoir divin l'autre de la volonté humaine de soutient mutuel (Cf état providence).
Abel

ABEL MONIN
19/03/2019 - 12:51:39

En cas de besoin, j'ai pas envie de trépasser parce qu'une bande de crétins irresponsables auront décidés qu'une vie coûte trop cher !

JSiorat
19/03/2019 - 12:50:50

Bonjour,
Ma maman a été soignée dans cet HÔPITAL? ELLE DEVAIT FAIRE 40km en ambulance plusieurs fois dans l'année ( 7 ans de trajets), pas de service plus proche,si l'on supprime des lit combien de kilomètres devront faire les malades.
Le service public que nous payons très cher disparait, seuls les personnes aisées vont pouvoir se faire soigner !!!!!

Georges Doussiet
19/03/2019 - 12:19:13

il y en a marre la santé n'est pas un secteur ou il faut faire du bénéfice ? C'est le droit le plus élémentaire !

claude cercley
19/03/2019 - 11:54:36

ça suffit pas les fermetures de services publics en zone rurale ? faut suivre l'actualité !

Catherine
19/03/2019 - 10:10:05

Ancienne habitante ariégeoise, je soutiens les combats des personnels du CHIVA du Val d'Ariège qui souffraient déjà en 2014. Mon époux a été pris en charge un dimanche aux urgences par des personnels avec un brassard indiquant qu'ils étaient en grève à cette époque-là.
la santé a un coût mais n'a pas de prix !

isatis
19/03/2019 - 09:56:45

Non au délabrement de l hôpital public et à la fermeture des lits

Louisette Navarro
19/03/2019 - 08:22:12

Le droit a la santé est fondamental et doit être déconnecté de toute approche comptable. Ce qui doit guider c'est la réponse aux bedoins humains et non la baisse des impôts des plus riches!

Dousseau François
19/03/2019 - 07:13:52

La santé, ça nous concerne tous et toutes. Seuls des financiers bornés peuvent ne pas comprendre les effets négatifs de la suppression de 54 lits du CHIVA sur l'offre de soins en Ariège. Solidarité totale avec les soignants qui luttent aussi pour nous!

Dominique LIOT
19/03/2019 - 05:04:04

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !