actualité écologie

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

victoire pour Gabriel Dufils

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Journal des Bonnes Nouvelles

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Ne laissez pas vos appareils en veille

OPÉRATION

Les 10 jours verts Transacteurs

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

La Terre vue depuis l’espace

image vide cyberacteurs
image vide

cyberaction : « dépêchez-vous, ça presse !» soutien aux Pisseurs et Pisseuses Involontaires de Glyphosate

Poursuivis pour avoir rendus impropres à la vente des bidons de Round up, 23 Faucheurs et faucheuses volontaires d’OGM et Pisseurs Involontaires de Glyphosate ont effectué en 2017 des prélèvements d’urine en vue de détecter ce poison dans leur organisme. Alors que la toxicité tolérée sous le vocable de « norme » est de o,1 ng/ml par pesticide dans l’eau de boisson, les taux relevés allaient de 0,19 à 3,4 ng/ml d’urine.

[ Participer à la cyberaction ]

71 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

Voilà ce qu'est l'oligarchie, et les lobbies sont à la tête de tout cela, empoisonneurs, menteurs etc... pourvu qu'il y ait du fric à se faire, n'est ce pas un génocide silencieux ? !!! ASSASSINS !

Nath
06/06/2019 - 01:21:54

Tout ce temps passé à des gesticulations permet aux immondes multinationales de continuer à gagner des monceaux d'argent, car vu qu'on les retrouve systématiquement partout ; plus les humains sont malades et plus elles gagnent : pourquoi ne pas continuer à bien convaincre les décideurs politiques ( avec des moyens que je tairai ici) que rien ne pourrait aller sans leurs produits tous azimuts.

Momo
05/06/2019 - 10:46:12

Les lobbys contrôlent les politiques, on le sait depuis longtemps, donc il nous faudrait voter ECOLO ( 100 % ou au moins en partie_ et sincère_ ),
c'est-à-dire pas pour les habituels qui parlent beaucoup d'écologie ( ils sont opportunistes ) tout en obéissant aux lobbys nocifs , vous voyez ceux que je vise....
La liste EELV décolle enfin, et c'est bon signe !

melba
05/06/2019 - 10:31:38

Combien de temps, les "responsables" du glyphosate vont-ils continuer à nier l'évidence ? que fait la justice dans ces cas précis ? je suis d'accord avec Schaff qui décrit bien le problème, alors, à quand les actions ?

Berthine
05/06/2019 - 09:05:36

Lorsque l'on accepte le report de l'interdiction d'utilisation du glyphosate comme Monsieur JADOT, le présenter comme un espoir pour protéger l'humain et la planète est une escroquerie, une illusion reprise par tous les médias depuis les européennes, ne soyons pas des moutons de Panurge mais de vrais citoyens ! Agissons partout là où nous sommes pour préserver l'humain et la Planète de l'action de ces produits dangereux mais source de richesse pour quelques actionnaires !

SCHAFF
05/06/2019 - 07:29:40

Je vous soutiens!

angeorange
04/06/2019 - 19:37:23

Combien de fois faudra t-il le répéter ?
Les pesticides, on n'en veut pas.
Nos vis valent plus que leurs profits

Alain

alain vandevoorde
04/06/2019 - 18:43:52

Ce n'est pas le moment de boire son urine

Catherine Bouvier
04/06/2019 - 17:26:00

Quelques infos sur la Campagne Glyphosate "J'ai des pesticides dans mes urines et toi ?" (ou encore les Pisseurs Involontaires de Glyphosate) : plus de 3500 analyses, toutes positives, 650 plaintes déposées et plus de 2000 en préparation. Et des dizaines de prélèvements sont encore à venir.
Prochain prélèvement d'urine à Lyon mercredi 12 juin entre 6h et 9h à la Maison de l'Environnement. Si vous êtes intéressé·e·s, contactez-nous avant, c'est mieux pour l'organisation :-)
campagneglypho6942@laposte.net.  
Tous les comités locaux :  www.campagneglyphosate.com/rejoindre-la-campagne/.  

Sylvain
04/06/2019 - 17:12:48

Je mange BIO, je bois rarement l'eau du robinet, sauf de l'eau bouillie pour le thé et la cuisson des aliments, et j'ai un taux de Glyphosate de 1,01. Le Tribunal Pénal International a condamné Monsanto, mais il s'est allié à Syngenta et Bayer pour produire un OGM "caché", c'est-à-dire indétectable sans analyse approfondie et coûteuse. Ces multinationales continuent à polluer malgré les dégâts énormes provoqués notamment dans les pays du SUD, en leur offrant gratuitement pour un an des graines génétiquement modifiées contenant des herbicides (plus besoin de désherber!) et provoquent ainsi une intense pollution des sols, des eaux, ainsi que des maladies graves (des enfants sont déjà pollués dans le ventre de leur mère ! ). Le collectif antiOGM ne cesse de lutter contre les méfaits de ces produits depuis plus de 20 ans. Il a été condamné pour fauchage de champs OGM. La procédure ayant été annulée par le Tribunal, les faucheurs ont été poursuivis pour "pénétration dans propriété privée!". Mais la solidarité nationale a permis de régler rapidement cette somme : des dons ont été envoyés de toute la France pour soutenir nos actions. Ni dans les champs, ni dans les assiettes, des OGM on n'en veut pas !!

CREMEL
04/06/2019 - 15:08:01

Le Glyphosate provoque des maladies sur plusieurs générations selon une nouvelle étude
https://mrmondialisation.org/le-glyphosate-provoque-des-maladies-sur-plusieurs-generations-selon-une-nouvelle-etude/  

Alain Uguen
04/06/2019 - 09:46:12

Au moins 2 actions citoyennes à la portée de tous pour peser dans le sens de cette pétition :
1. participer partout à la campagne d' opinion lancée sous le nom poétique de " Nous voulons des coquelicots " (Générations Futures et Nicolino )

2.et à l' action judiciaire actuellement préparée par les collectes et analyses d' urines des " pisseurs et pisseuses involontaires de glyphosate " . Vive l' inventivité des activistes !

jacques Bonnet
27/05/2019 - 11:50:17

les pisseurs dans le roundup ne peuvent être poursuivis , ni condamnés, puisqu'ils n'ont agi que pour se protéger, et protéger leurs concitoyens des effets nocifs ,et avérés du glyphosate.
Dans ces conditions, le fabricant de ce produit,n'a pas à être protégé par la justice.

Lanz
15/05/2019 - 12:17:01

Stop

PELTIER François
14/05/2019 - 21:26:32

C est dingue ces taux ! bravo pour ces actions !

Annie MILLOT
14/05/2019 - 16:10:27

Est-ce que les multinationales vont continuer à influencer les décisions des gouvernants européens ? L'argent va-t-il continuer à être plus important que la vie des êtres humains ?
Pour qui ? pour quoi ? pour quel avenir ?
Ai secours ! Help ! Aiuto ! nous pouvons vivre bien en se respectant les uns les autres... m

Monique BIANCHI-VOISIN
14/05/2019 - 15:55:47

Ne devons tous être contre le glyphosate. L'utilisation d'un tel produit est un crime contre l'humanité!

Quele
14/05/2019 - 14:55:37

Campagne glyphosate dans la Vienne : tous les tests sont positifs
https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/campagne-glyphosate-dans-la-vienne-tous-les-tests-sont-positifs  

Alain Uguen
14/05/2019 - 11:38:08

Mercredi 10 avril : Bayer valait 57 milliards d'euros en Bourse... soit moins que les 63 milliards payés à l'été 2018 pour acheter Monsanto.
https://www.usinenouvelle.com/article/le-rachat-de-monsanto-vire-au-cauchemar-pour-bayer.N830100  

Alain Uguen
12/04/2019 - 15:10:39

Soutien à ces défenseurs de la santé.

Gégé
12/04/2019 - 11:35:25

Bravo et merci à tous les participants et en particulier aux Faucheurs Volontaires,
mais combien de molécules (de biocides divers et variés) sont-elles à se promener dans nos corps provenant autant de nos maisons que de notre alimentation , de nos médications,etc...?

DUIGOU GERARD
05/04/2019 - 15:01:25

Merci à tous ceux qui l'ont fait.
Je voudrais moi aussi faire ce prélèvement d'urine pour et entraîné mes amis à le faire.
Comment doit-on s'y prendre? où faut-il se rendre?
On en a marre des empoisonneurs, des arnaqueurs qui s'enrichissent sur notre dos et de ceux qui détruisent la nature et tous ses composants: oiseaux, papillons, plantes, arbres, et toute la vie sur terre.

LOYER Marie
05/04/2019 - 04:51:30

"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend !"
Dit autrement, ce n'est plus de la désobéissance civique,mais de la légitime défense !!

BikePower
04/04/2019 - 22:57:24

Bravo pour vos alertes !
Merci de nous prévenir lorsque les tests seront faits à Brest Finistère !
Merci pour tout

JCB
04/04/2019 - 22:20:55

Bravo à tous pour votre prise de position !Maintenant il faut passer aux choses sérieuse, et faire une plainte en bonne et due forme, une fois la plainte classée sans suite, écrire en AR-RC au Doyen des juges et demander un juge d'instruction qui fera le nécessaire, bien sûr il sera demander une somme pour commencer l'instruction de la plainte, bon courage, on suit votre affaire !

Berthe
04/04/2019 - 17:36:32

J'accorde toute mon estime aux lanceurs d'alerte et aux faucheurs volontaires qui prennent des risques pour informer tout le pays des dangers qui menacent la santé des populations en portant au grand jour les sinistres manigances des lobbies chimiques agricoles qui détériorent les sols, l'air et l'eau. Les ministère de la santé et de l'agriculture doivent mettre un terme à leur politique de complaisance envers l'agro-chimie. Je suis engagée dans ma région dans une collecte de prélèvements d'urine pour recherche de glyphosate.

Geneviève BOISSON
04/04/2019 - 16:26:42

Nous sommes dans un monde, voulu par nos dirigeants, inaptes et incapables, qui deviennent de plus en plus des bourreaux, nous considérant comme RIEN et se conduisant comme des tortionnaire autoriser par les lois qu'ils ont voté pour se placer
de façon à en profiter un max...

Berthe
04/04/2019 - 09:44:49

le gouvernement nous intoxique, qu'il s'en aille et consomme leur Glyphosate.

andré pellerin
03/04/2019 - 17:57:44

Bravo ! et merci !

Christian
03/04/2019 - 16:26:58

En Charente à Angoulême et Ruffec , nous avons effectué notre pisserie de volontaires sur Mars et sommes en attente des résultats .

Chambaud-Benit
03/04/2019 - 13:01:44

Merci et Bravo aux Faucheurs et aux Pisseurs qui n'ont pas peur d'entrer dans l'illégalité pour défendre notre Santé !! Leur action est salvatrice pour l'Humanité ! Merci très sincèrement !

AFalgoux
03/04/2019 - 12:16:57

Par nos achats, boycottons les produits non biologiques ou assurément non traités.
Si cela nous paraît trop coûteux, économisons sur nos achats potentiellement non indispensables (vêtements, etc.), sur le carburant en limitant nos déplacements, en adoptant une conduite souple, etc.

LAURE
03/03/2019 - 11:52:45

Le 16 mars à Dijon j’y serai

Christian LEROY
02/03/2019 - 18:11:30

Marre de se faire empoisonner !!!

Alain BETTENDROFFER
02/03/2019 - 17:26:06

Et quand allons-nous constater que le ministère de la santé va bouger ses fesses et défendre les victimes du glyphosate ?que leur faut-il de plus? des procès ? pas de problèmes, l'Etat et responsable d'avoir mis à des postes-clés, des inutiles, des paresseux, des nuls, qui s'en mettent plein les poches, il est temps que cela cesse !

Berthe
02/03/2019 - 11:27:03

Bravo à ceux qui veulent nous rendre la vie plus saine

Suzette
02/03/2019 - 10:38:44

Qu'attendons nous? Une catastrophe sanitaire majeure? Il est possible de changer nos habitudes,il faut juste le vouloir....

MICHON
01/03/2019 - 11:01:15

Quand celles et ceux qui sont censés défendre et protéger notre santé sont influencés par le lobby phytosanitaire, notre devoir est de prendre les choses en main pour faire cesser ce scandale.
Daniel Déprez

Daniel DEPREZ
01/03/2019 - 10:34:07

Communiqué de presse des PIG. 28/02/2019
Résultats des analyses de la pisserie de Pontivy
Trente Pisseurs et Pisseuses Involontaires de Glyphosate s’étaient réuni-e-s le 2/02/19 à Pontivy pour effectuer des prélèvements d’urine en présence d’un huissier. Les résultats viennent de parvenir du laboratoire d’analyses médicales : de 0,10 ng/ml à 1,41 ng/ml , soit une moyenne de 0,38 ng/ml ; rappelons que la norme tolérée de pesticides dans l’eau de boisson est fixée à moins 0,1 ng/ml , qui est le seuil en dessous duquel un pesticide ne serait pas détectable techniquement.
Ces prélèvements ont été effectués en hiver en dehors de la période de pulvérisation des cultures dans nos régions. En période des traitements, les résultats peuvent être beaucoup plus significatifs, et ils le seront comme le démontreront les prochains prélèvements. Notons que les pesticides sont des perturbateurs endocriniens qui ont des conséquences à faible dose et de par les contacts répétitifs.
La comparaison de la contamination dans l’eau et dans les urines n’est pas pertinente faute de recherches appropriées ; elle n’en reste pas moins à prendre en compte et on ne peut qu’interpeller les autorités administratives responsables et les politiques qui ne donnent pas les moyens d’évaluer les contaminations dont sont victimes nos concitoyen-e-s.
Les PIG sont des lanceurs d’alerte qui attirent l’attention de la population sur les problèmes de santé publique majeurs que sont les perturbateurs endocriniens et en particulier les poisons agricoles, dits phytosanitaires. Le glyphosate en est un marqueur significatif. Le professeur Séralini du CRIIGEN a l’habitude de commencer ses conférences en demandant au public de lever la main en réponse aux questions : « Qui connait dans son entourage proche une personne souffrant de la maladie de Parkinson ? qui connait quelqu’un qui souffre d’un lymphome , d’un cancer du sein , de la prostate ou de la vessie ? une femme ne parvenant pas à avoir d’enfants et qui fait des fausses couches à répétition ? des bébés nés avec des malformations congénitales ? etc. » …Le nombre de réponses est édifiant.
Les scandales des Monsanto papers ont révélé que la firme connaissait dès le début les dangers du glyphosate, lequel est par ailleurs un produit utilisé pour nettoyer les canalisations et se révèle être un antibiotique à large spectre ; sans oublier sa composition dans le sinistre agent orange employé au Vietnam et dont les effets sont encore terribles sur des générations d’enfants.
Mais le scandale est d’autant plus énorme que les autorisations de mise sur le marché ont été accordées sur la seule base des « études » fournies par la firme Monsanto elle-même. Ces études ont été remises sur des bases faussées et mensongères et en ignorant délibérément les recherches sur les coformulants de produits comme le Round up. Ces coformulants sont un cocktail de molécules chimiques dont des métaux lourds et de l’arsenic. Ils sont indispensables pour permettre la pénétration du glyphosate dans la plante et peuvent être encore plus dangereux que le glyphosate lui-même.
Constatant qu’ils sont tous contaminés, comme tout le reste de la population, et qu’ils sont susceptibles de développer des pathologies graves, les PIG vont déposer plainte au tribunal comme environ 1300 volontaires à ce jour en Bretagne et des centaines d’autres en France (campagneglyphosate@riseup.net.   ). Il s’agit d’une plainte groupée qui sera portée par un cabinet d’avocats de Lyon et jugée par le pôle santé publique à Paris.
Les PIG interpellent également les consommateurs-trices que nous sommes tous et toutes. Les aliments, mais aussi l’eau et l’air sont contaminés par des produits extrêmement volatils et solubles. Par nos choix de consommation, nous participons activement à un type d’agriculture dont les conséquences sont incontestables sur nos sols, sur la faune et sur les paysages …L’agrochimie impacte également directement à la fois notre santé et notre patrimoine génétique.

Informations et dossier de presse : Pig.log.bzh
Michel Coudé 02 97 38 97 50
Autres interlocuteurs : voir la liste des correspondants départementaux ou locaux sur le site .

Pisseurs et Pisseuses Involontaires de Glyphosate
28/02/2019 - 09:22:56

Ce sera à Ménévez dans la manche les 1er et 2 mars.

Martine Boutrais
26/02/2019 - 10:43:49

Nouveau prélévement prévu à Aubenas (07) le 28 Mars
Contact : campagneglyphosate07@laposte.net.  

Florence
25/02/2019 - 19:41:29

quand donc cessera-t-on enfin d'empoisonner la terre et ses enfants ?
Ça suffit
Je soutiens les faucheurs volontaires et les pisseurs involontaires !

garnier
25/02/2019 - 17:20:36

Qu'on arrête une fois pour toutes de nous empoisonner

Laurenxa
25/02/2019 - 15:33:30

"Campagne glyphosate" : l’initiative citoyenne grandit, sept députés font tester leurs urines
https://www.sudouest.fr/2019/02/21/campagne-glyphosate-l-initiative-citoyenne-grandit-sept-deputes-font-tester-leurs-urines-5840496-706.php  

Alain UGUEN
25/02/2019 - 11:08:35

que chacun exerce ses droits pour que vivent nos enfants!
SINON pourquoi nous rebat-on les oreilles sur la disparition des insectes, des oiseaux?

Françoise CANTE
12/02/2019 - 14:24:09

Stop à la dictature agrochimique qui menace aussi les générations futures

un anonyme
04/02/2019 - 09:37:10

En espérant que la cyberaction permettra de prendre en compte l'urgence d'agir énergiquement.

Monique MERIC
26/01/2019 - 18:54:59

bonjour ,

nous invitons la presse à partir de 14 heure le samedi 2 février à l'auberge de jeunesse de Pontivy pour un évènement organisé par les Pisseurs Involontaires de Glyphosate.

il s'agira des premiers prélèvements d'urine en Bretagne (après ceux des Faucheurs Volontaires l'an dernier) qui déboucheront rapidement sur des plaintes en justice : cf le blog pig.log.bzh pour des informations générale ; Cf aussi l'article de Pontivy journal de cette semaine.

l'objectif est de réunir 25 référents locaux pour des informations sur le déroulement de prélèvements , les pesticides etc. et pour une mise en pratique . Ces référents locaux seront eux mêmes ultérieurement les organisateurs dans leur secteur , probablement en grande partie dans le courant du premier trimestre 2019. (cf la carte sur pig.log.bzh )

Vous pourrez y interviewer ces référents venant des 4 départements bretons et de Loire Atlantique , mais aussi des médecins et chercheurs comme JF Deleume, comme LYllian le Goff . Les initiateurs ariégeois de la campagne Glyphosate nationale (beaucoup d'infos sur le net) seront présents également .

à ce jour (19/01/19) ,1050 PIGs se sont inscrits en Bretagne en vue de prélèvements et de dépôt de plaintes .Mais plus de 50 départements français y compris d' outre mer sont impliqués dans cette campagne nationale. Des prélèvements et des dépôt de plaintes ont déjà été effectués ici ou là .

le nombre des inscriptions est en augmentation constante , particulièrement dans les jours qui suivent certaines émissions ou des évènements médiatisés ( enfants nés sans bras par ex , ouvriers intoxiqués ou dcd)

les référents PIGs se retrouveront dès le vendredi en soirée pour faire connaissance et s'informer des étapes des prélèvements et de la suite des actions et dépôts de plainte .

les prélèvements se feront à partir de 8 h le samedi en présence d'un huissier . Les échantillons seront envoyés par la poste à un laboratoire . Les résultats d'analyses seront communiqués à chaque pisseur ou pisseuse dans les 8 ou 10 jours qui suivront

l'après midi du samedi sera consacré à de l'information , à de mini conférences et débats et à des réponses aux questions des journalistes .

cordialement

Michel Coudé

02 97 38 97 50 06 43 21 19 66

les Pisseurs Involontaires de Glyphosate
23/01/2019 - 11:39:46

La présence massive du glyphosate dans le monde est une catastrophe pour les gens et pour les forêts primaires lorsqu'il est utilisé pour déboiser au profit des plantations industrielles (comme huile de palme, tabac mais aussi thé et cacao). Le pays des droits de l'homme doit avoir le courage d'imposer le bien commun, même si cela demande aux paysans de modifier leur mode de production, voire d'utiliser plus de main d'oeuvre. Après quelques années ils verront les résultats positifs, en qualité et quantité.

Bernard CHRISTOPHE
20/01/2019 - 16:50:29

Je joins deux liens vers des articles sur le DICAMBA à l'attention de "mmd". Articles qui se passent de long commentaire tant l'amoralité des industriels de l'agrochimie est ignoble:

http://naturopleineforme.centerblog.net/1040-LE-DICAMBA--PLUS-FORT-ET-NOCIF-QUE-LE-GLYPHOSATE-  

https://www.courrierinternational.com/article/apres-le-glyphosate-le-dicamba-fait-des-ravages-aux-etats-unis-0  

Des gens pour qui ne compte qu'un seul objectif au détriment de la nature et des êtres qui l'habitent. Des gens dont l'unique leitmotiv est POGNON.

Jean-Michel 29800
19/01/2019 - 08:06:20

Convaincue du bio depuis 40 ans, je ne suis pas étonnée que l'on retrouve des substances chimiques dans notre corps.
Cette alimentation moderne n'apportent que de graves maladies!

Laurette FOLLET
18/01/2019 - 21:51:29

plus jamais de désherbant !!! reprenons les outils et enlevons les " mauvaises herbes" si l'on doit les appeler comme cela. On paie des milliers de personnes à ne rien (vouloir )faire, alors employons les dans les champs :ils se fatigueront et penserons moins à faire de conneries !!! et ils respireront à nouveau le bon air ...

tontonlacellule
18/01/2019 - 18:41:53

Jeannot: il n'est pas sur que tu ais perdu ta prostate par le glyphosate: moi, dans le même cas je ne l'accuse pas mas le PRINCIPE de PRECOTION DOIT s'appliquer!

jean-louis BANNERY
18/01/2019 - 17:09:36

pourquoi attendre 2022 pour interdire ce poison ??

un anonyme
18/01/2019 - 15:37:20

leurs saloperies de produits ont détruit ma vie aujourd’hui on m'a arraché ma prostate pour me sauver du cancer. que vais-je leur arracher pour faire bonne mesure. Ne soyez plus leur complice.

jeannot
18/01/2019 - 09:04:26

je soutien cette action

Patricia Garozzo
18/01/2019 - 08:38:09

pour s'inscrire à cette campagne cliquer sur un lien dans le blog pig.log.bzh

catherine jouanic
17/01/2019 - 19:34:56

D'accord avec la lutte engagée par Cyberaction

un anonyme
17/01/2019 - 19:18:30

les études le montrent, l'agriculture bio et l'agro-écologie nourrit les hommes et leur permet de vivre décemment.
L'agrochimie ne nourrit pas les hommes, elle rend les agriculteurs dépendants des labos et fait mourir les sols et tous les êtres vivants qui l'habitent. Et nous sommes au bout de la chaîne!!!!
Arrêtons les conneries!!!!!Qu'allons nous laisser aux générations futures?

Catherine
17/01/2019 - 18:58:44

Bonsoir,

Monsanto, propose un autre herbicide suite à l'interdiction du glyphosate.
Le DICAMBA serait plus dangereux pour les plantes mais pas pour le OGM.

Avez-vous plus de renseignements ?
Je vous remercie.

Cordialement.

mmd.

mmd
17/01/2019 - 18:35:55

Ne laissons pas la France se laisser empoisonner quand il existe d'autres solutions saines, naturelles et efficaces !!!!!

françoise ecuyer
17/01/2019 - 18:30:05

L’agriculture biologique le montre tous les jours. L’agriculture du futur doit fonctionner avec la nature et non pas contre elle.

Tro
17/01/2019 - 18:19:53

Manipulations, combines et passe-droits, lorsque tu nous tiens!!!
Il est grand temps que cela change!

Fabrice MARGAT
17/01/2019 - 18:11:20

halte aux empoisonneurs et leurs complices

jean-marie Bertaut
17/01/2019 - 17:49:04

Bonjour, à Orléans c'est ce samedi, et bientôt dans d'autres départements!
Bon courage

ALAIN GAUTHIER
17/01/2019 - 14:24:12

seance pipi le 21 janvier à Narbonne !!

https://www.facebook.com/Campagneglypho11-1024880897720640/  


ANNIE CHALMETON
17/01/2019 - 14:14:16

j'ai mon collectic Campagne glypho 11

ANNIE CHALMETON
17/01/2019 - 14:12:55

Je suis une pisseuse ! Je fais partie du Collectif anti-OGM. J'ai payé 135 € pour participer aux frais du procès que le Collectif va lancer pour l'interdiction du glyphosate.

Nicole CREMEL
17/01/2019 - 13:40:14

Glyphosate (entre autres produits chimiques qu'on nous impose au quotidien) = Empoisonnement universel. Empoisonnement universel = Crime contre l'humanité. Un crime contre l'humanité est passible pour ses auteurs de se voir déférer devant le TPI.

Ses auteurs ? Les fabricants et distributeurs, les personnes qui en autorisent l'usage au travers de lois bien adaptées, ses utilisateurs bien que ces derniers en soient d'abord aussi les premières victimes. Formatage quand tu les tiens !

Il y a quelques mois, j'entendais un responsable de la FDSEA29 affirmer haut et fort que le glyphosate était une nécessité incontournable en Bretagne en raison du climat. Sans que le journaliste qui l'interrogeait lui oppose la moindre donnée scientifique connue à propos de sa dangerosité. Je réalise qu'il y a toujours un énorme boulot de sensibilisation à réaliser.

L'agriculture qu'ils appellent "conventionnelle" s'est révélée être une impasse dramatique pour le climat, pour l'environnement, la biodiversité et la santé du consommateur. Il est urgent d'en sortir au plus vite, il est urgent que les exploitants agricoles se rendent compte qu'ils ne sont, dans leur majorité, que des exploités agricoles. Il est urgent qu'ils redeviennent des paysans dans le sens noble du terme.

Jean-Michel 29800
17/01/2019 - 13:37:21

Quand donc les lois auront unanimement pour finalité la vie sur cette planète, et le bien être de tous et non l'activité commerciale et financière à court terme? J'attends une réponse de nos chers élus et de nos experts de tous poils qui savent tout sur tout et nous font des prédictions à long terme qui se révèlent fausses en permanence.

bruno jarry
17/01/2019 - 13:26:41

Plus de roundup, peut être.
Mais c'est sans compter le DICAMBA environ 400 fois plus dangereux...

numa
17/01/2019 - 13:12:24

[ Participer à la cyberaction ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !