actualité écologie

Journal des Bonnes Nouvelles

Les 10 jours verts Transacteurs

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Rando Plogoff dimanche 25 aout

AG Cyberacteurs

victoire pour Gabriel Dufils

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

La Terre vue depuis l’espace

OPÉRATION

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

Ne laissez pas vos appareils en veille

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

image vide cyberacteurs
image vide

archive : La première des solidarités c\'est de payer ses impôts !

Connus pour leur réactivité, les géants américains du web n’ont pas tardé à exprimer leur compassion après les attentats du 13 novembre. Le soir des attaques, Facebook est le premier à se faire le champion de cet élan de solidarité.

[ Voir l'archive ]

47 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

On pourrait commencer par BOYCOTTER AMAZON; les protestations ne servent à rien
C'est le consommateur qui a le pouvoir à ,condition qu'il veuille bien parfois changer ses habitudes
Que font les associations de consommateurs?
Sont-elles indépendantes?

Gerbe Vincent
03/08/2019 - 16:43:20

Vraiment très beau de faire des dons avec l'argent arnaqué aux Etats donc aux citoyens des pays où les géants du Web professent !

Marie
21/07/2019 - 17:09:20

Vive l'impôt juste et équitable...........

cactus
19/07/2019 - 21:46:17

TAXE GAFA : LE G7 PARVIENT À UN CONSENSUS, POSSIBLE ACCORD INTERNATIONAL !
https://www.capital.fr/economie-politique/taxation-du-numerique-le-g7-finances-trouve-un-consensus-ouvrant-la-voie-a-un-accord-international-1345146  

Alain Uguen
18/07/2019 - 14:38:27

La taxe Gafa adoptée au Parlement malgré les menaces américaines
https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/la-france-adopte-la-taxe-gafa-malgre-les-menaces-de-trump-1037413  

Alain Uguen
12/07/2019 - 08:24:54

Allez le sénat, courage suivez le parlement.

braup rouressol
22/05/2019 - 18:56:37

Taxe Gafa. Feu vert du Sénat pour imposer les géants du numérique
https://www.letelegramme.fr/france/taxe-gafa-feu-vert-du-senat-pour-imposer-les-geants-du-numerique-22-05-2019-12290090.php  

Alain Uguen
22/05/2019 - 09:07:45

Une mesure en trompe-l'oeil qui ne répond en rien à une démarche de justice socio-économique

BOULET
11/04/2019 - 11:39:14

La taxe GAFA rate sa cible

Malheureusement, la « taxe GAFA », présentée ce lundi aux parlementaires par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ne règle en rien le problème de l’évasion fiscale massive de ces multinationales.

En effet, d’après nos calculs, 64 % du chiffre d’affaires cumulé des GAFAM va échapper à cette micro taxe.

C’est ce que nos militant·e·s ont rappelé à leur manière ce matin en affichant des messages « Erreur 404 : l’argent demandé est introuvable » devant l’Apple Store d’Opéra à Paris et plusieurs « Amazon lockers » de la gare St Lazare.

La taxe GAFA semble avant tout destinée à montrer que le gouvernement entend la préoccupation de justice fiscale, alors même que la restitution du grand débat ce matin a réduit les aspirations des français à un « ras-le-bol fiscal » (voir notre réaction à ce sujet).

Pour Attac, seule une taxation unitaire serait à même de neutraliser durablement les transferts artificiels de bénéfices dans les paradis fiscaux​.

https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/la-taxe-gafa-une-fausse-solution-a-l-evasion-fiscale?pk_campaign=Infolettre-1913&pk_kwd=france-attac-org-nos-publications  

Alain UGUEN
10/04/2019 - 11:02:30

Taxe Gafa, IS: l'Assemblée vote l'ensemble du projet de loi Le Maire
https://actu.orange.fr/politique/taxe-gafa-is-l-assemblee-vote-l-ensemble-du-projet-de-loi-le-maire-CNT000001ePMtD.html  

Alain Uguen
10/04/2019 - 10:27:02

C'est aussi cela la citoyenneté.

Florence march
17/12/2016 - 09:29:12

« Panama papers » : les 979 sociétés offshore créées par la Société générale via Mossack Fonseca
http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/05/panama-papers-les-979-societes-offshore-creees-par-la-societe-generale-via-mossack-fonseca_4895993_4890278.html  

« Panama papers » : 140 personnalités internationales ont utilisé des sociétés offshore
http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/04/panama-papers-ces-12-dirigeants-mondiaux-qui-ont-utilise-des-societes-offshore_4894962_4890278.html  

Alain UGUEN
05/04/2016 - 15:45:25

Non seulement il y une justice à deux vitesses, mais également une collecte d'impôts qui assomme les "petits"

isabelle obscur
26/01/2016 - 06:22:18

La goinfrerie est 1 constat, avant de devenir 1 jugement péjoratif ou non : Se goinfrer = se gaver.
C'est donc ingérer jusqu'au débordement, au mal être. Ce qui entraîne des pensées et actes diminués par un tel état physique.
Au-delà des engagements dictés par mon Amour de la Liberté, je précise que pour ne pas me laisser aveuglée par mes convictions, j'analyse et juge uniquement qu'après avoir suivi 1 raisonnement froid et mathématique. Sans impliquer la notion du Bien et du Mal, que je ne respecte point, par ailleurs. C'est 1 notion trop relative pour être universelle.
Et lorsque je me permet de traiter les décideurs économiques et politiques d'ici ou d'ailleurs, de crétins...c'est en mesurant leur déficience maladive en capacité intellectuelle pour l'anticipation : tous raisonnements basés sur le court terme, correspond à l'immature impatience de tous goinfres existentiels, devenus schizophrènes compulsifs, à force de dénis des évidences. Et si je les combat, c'est simplement parce qu'ils représentent 1 danger pour nos biens communs.

Darna
27/12/2015 - 11:01:14

Bonjour, je ne comprends pas en effet pourquoi ils n'ont pas voté cette loi ! Dans la suite de ce qui a été commencé, à savoir :
Pour les banques, l’obligation de publication d’un « reporting » pays par pays existe depuis la loi bancaire de 2013. Pour les grandes entreprises (plus de 750 millions d’euros de chiffre d’affaire) cette obligation fait partie des mesures validées dans le cadre du G20 mi-novembre. Cela renforce la capacité des Etats à lutter contre l'évasion fiscale internationale des multinationales. Obligation en droit français dans le Projet de loi de finances 2016 et s'appliquera dès 2016.
Le travail est donc engagé au niveau européen et mondial. pourquoi ne pas avoir voulu l'appliquer aux entreprises de plus de 250 personnes ???

Steph73
24/12/2015 - 11:04:17

Chèr(e) Darma/Anonyme

Dans ce que vous écrivez me paraît intéressant le « choix existentiel entre l'Etre et l'Avoir ».

Diogène n'est plus, qui avait semble-t-il choisi l'être au milieu d'une société qui lui offrait l'avoir (malgré elle, à la rigueur). Avoir pas grand'chose certes, mais déjà : ne pas crever de faim. Diogène, sur une île déserte, aurait fait moins de cinéma (manque de public oblige) et se serait levé pour chercher à manger, déjà.

L'avoir se mesure aussi aux yeux de l'autre. Serait-on riche sur une île déserte (sans le moindre Vendredi, donc) avec comme seule perspective d'y crever seul sans que personne ne s'en inquiète ni ne s'en réjouisse ?

Les motivations que vous citez : goinfrerie par exemple, renvoient plus au regard que nous nous portons les uns aux autres qu'à une quelconque réalité objective, non ?

Autret
24/12/2015 - 00:26:50

Jean Jacques Urvoas justifie le report de l'amendement sur le reporting

Dans la nuit du 15 au 16 décembre, l’Assemblée nationale a rejeté un amendement qui aurait contraint les entreprises françaises à diffuser des données stratégiques sur leur activité dans chacun des pays où elles sont implantées. Ce que l’on appelle le « reporting public » vise à permettre la mise en œuvre d’un contrôle citoyen sur les informations en question, dont la publicité, par son caractère dissuasif, est appréhendée comme un levier essentiel dans la lutte contre l’évasion fiscale.

Autant dire qu’un tel mécanisme, si louable et vertueux, est de nature à recueillir l’assentiment général, et nul besoin de préciser qu’à titre personnel j’y suis tout à fait favorable. Pourquoi alors ne l’avons-nous pas adopté ? Uniquement pour des raisons d’opportunité.

La Commission européenne, de son côté, a en effet engagé un travail de fond sur ce dossier. Une étude d’impact sur le reporting public doit lui être remise dans quelques semaines et aboutir à la rédaction, courant 2016, d’une directive qui s’appliquera très vite à l’ensemble des pays de l’Union. Si la France décide unilatéralement d’agir seule dès aujourd’hui, si seule elle impose aux quelque 8 000 entreprises nationales concernées de rendre publiques des informations très sensibles, que les sociétés étrangères pour leur part ne seront pas tenues de communiquer, le risque est grand alors de nuire à leur compétitivité dans un environnement international extrêmement concurrentiel.

Dans l’intérêt de notre économie, encore si fragile, il paraît donc plus prudent et plus sage de progresser au rythme fixé par la Commission européenne. Somme toute, ce n’est sans doute l’affaire que de quelques mois. Attendons donc l’entrée en vigueur de cette directive et sa transposition en droit français.

J’ajoute que, dans le cadre de la discussion du projet de loi de finances pour 2016, nous venons de franchir un pas décisif en adoptant le principe du reporting non-public, qui renforce de manière considérable les moyens d’action de l’administration contre la fraude fiscale. Toute accusation de laxisme sur cet enjeu fondamental me semblerait en conséquence parfaitement injustifiée…

Alain UGUEN
23/12/2015 - 09:00:18

McDonald’s visé par une plainte pour fraude fiscale
http://www.novethic.fr/breves/details/mcdonalds-vise-par-une-plainte-pour-fraude-fiscale.html  

David Derrien
21/12/2015 - 07:52:21

Oooh 10000 excuses AuTret et non pas AuDret.
Si je vous réponds, c'est juste pour m'excuser pour ça, pas pour faire la guerre à Cyberacteurs qui compte, à mes yeux, parmi ces actifs engagés qui offrent 1 outil d'expression de résistances aux multiples empoisonnements, physiques et mentaux, organisés. Ils permettent aussi à ceux qui, comme vous, étalent leur culture)confiture sans apporter de solution quelconque au déséquilibre aggravé de ce Monde. Les spécialistes tels que vous, passent leur temps à jongler avec des chiffres, pour prouver qu'ils savent mieux compter que d'autres. Cependant, ils commettent l'énorme erreur de confondre l'économie avec la spéculation. Il y a pourtant 1 différence fondamentale entre la gestion des ressources ou biens communs, et la politique de manipulation des données en vue de domination sur autrui ! Et c'est ainsi que la notion de croissance (en réalité non pas l'économique, mais plutôt celle de la goinfrerie) a mené à 1 dilapidation sacrilège des richesses naturelles !
Outre le fait que les + nanti(e)s DOIVENT payer proportionnellement leurs dettes à la société civile, il devient urgent que la politique économique ne soit plus aux mains de voleurs/menteurs et de leurs économistes de pacotille ! Des impôts qui privilégient la guerre sous toutes ces formes, civile et/ou pas, froide et/ou non...plutôt qu'éducation vers + de conscience sur les conséquences du choix existentiel entre l'Etre et l'Avoir.
Car pour atteindre l'harmonie du Faire pour Vivre Ensemble, l'étape de base n'est-il pas la prise de responsabilité collective ?
Voilà AuTret, si votre problème est essentiellement "l'horrrrible erreur" de Cyberacteurs, pourquoi ne pas vous adressez-vous pas plutôt à BFM, qui a permis 1 tel crime ?

un anonyme
21/12/2015 - 06:38:15

Cher(e) Darna,
Votre réponse à "Audret" est intéressante à plus d'un titre.

D'une part, l'embrouillamini entre chiffre d'affaire et bénéfice, même si elle vous paraît mineure, ne fait que mettre en avant une certaine incompréhension des mécanismes économiques qui, quoi que vous en pensiez, s fait passer les signataires pour des mal-comprenants.

Ceci dit c'est auprès de M. de Cyberacteurs qui a laissé passer le truc qu'il convient d'adresser vos remarques, plutôt qu'à "Audret".

Enfin, en manière d'"audret", je n'ai pas vu de contribution signée de ce nom sur ce forum. À qui vous adressiez-vous ?

Autret
20/12/2015 - 21:23:35

Optimisation fiscale : le reporting pays par pays des entreprises ne sera pas public
http://www.novethic.fr/gouvernance-dentreprise/optimisation-fiscale/isr-rse/optimisation-fiscale-le-reporting-pays-par-pays-des-entreprises-ne-sera-pas-public-143784.html  

David Derrien
17/12/2015 - 07:33:46

Pour info, puisque j'ai fait ce petit comparatif entre les 2 votes de cette nuit pour le réseau militant de Survie, je le partage avec vous
Thomas

- certains PS pro-transparence sont parti.e.s (est-ce suite aux pressions ? toujours est-il que Marie-Anne Chapdelaine, Jean Launay, Annie Le Houerou, Jacques Valax, Michel Vergnier sont parti.e.s)
- le PS Sébastien Denaja, de l'Hérault, a été retourné : il a voté pour la première fois, mais finalement contre la mesure la 2ème fois
- deux députés PS ont débarqué vers 1h du matin pour le deuxième vote : Jean-Louis Dumont, de la Meuse, et François Pupponi, du Val d'Oise.

Signalons que les 7 député.e.s EELV présent.e.s sont resté.e.s et ont maintenu leur position. Mais il n'y en avait que 7 sur 18.
Quant au groupe Front de Gauche, qui avait déposé un amendement allant dans le même sens, aucun.e député.e n'était présent.e (paraît-il que le groupe avait une réunion justement hier soir..).
Enfin, un député LR de l'Ain, Xavier Breton, a voté pour cette transparence la première fois. Mais il est parti avant le second vote...
Les résultats du premier vote sont là
http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1206  

et les résultats du second ici. 
http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1207(  

attention, la première fois c'est "pour" l'amendement introduisant le reporting, la deuxième fois c'est "contre" la suppression voulue par le Gouvernement)

cyberacteurs
16/12/2015 - 16:43:26

Les résultats détaillés du vote.
Attention, le vote portait sur l'amendement du gouvernement pour le retrait du reporting PUBLIC.

http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/14/(num)/1207  

Il suffisait de 5 députés de + pour l'emporter

Alain UGUEN
16/12/2015 - 14:07:23

Cette nuit le gouvernement a fait repoussé la loi !!!
Voilà donc ce que j'ai ajouté à la lettre au président, qui avait promis au moins 2 fois son action pour ce reporting de transparence :
"Vous l'avez promis. Vous ne le faites pas, je ne voterai plus pour vous. D'ailleurs je ne voterai plus."
16-12-2015

RODOLPHE ANDRE
16/12/2015 - 12:12:39

Merci à Audret pour son avis pointilleux et fort impatient d'avoir 1 réponse, car 2 même messages en 2 h d'intervalle ! D'abord, je précise que je ne suis pas de l'équipe de Cyberacteurs, mais que je pousse à soutenir pour leurs engagements éco-actifs. Oui Audret, vous avez peut-être raison sur la forme...Mais au fond, quelque soit la somme, CA ou bénéf', le problème soulevé n'est-il pas tous les moyens déployés par les grands trust économiques pour éviter de contribuer à la solidarité sociétale ? Certes, dans 1 système où la règle des privilèges et du contrôle du pouvoir sur autrui, prime...les "bonnes intentions" sont vite pervertis en fuite vers les paradis fiscaux.
Alors Audret, si la soupe de Cyberacteurs est si dégueu, pourriez-vous partager l'excellence de la vôtre, pour résoudre le marasme dans lequel baigne ce Monde ?!

Darna
12/12/2015 - 10:10:25

Salut les Cyberacteurs,

N'ayant pas le temps de lire tout l'argumentaire, je suis allé au plus court, i.e l'article de BFM : http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/facebook-n-a-paye-que-240-000-euros-d-impot-en-france-858668.html  

D'où il ressort que BFM confond chiffre d'affaires (CA) et bénéfices : en effet les sociétés sont imposées sur le bénéfice, jamais sur le CA. (le M de BFM c'est quoi déjà ?)

Il en ressort donc que Cyberacteurs ressert la soupe de BFM sans l'avoir goûtée.

Bon week-end à toutes et tous.

Autret
11/12/2015 - 15:31:03

Salut les Cyberacteurs,

N'ayant pas le temps de lire tout l'argumentaire, je suis allé au plus court, i.e l'article de BFM : http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/facebook-n-a-paye-que-240-000-euros-d-impot-en-france-858668.html  

D'où il ressort que BFM confond chiffre d'affaires (CA) et bénéfices : en effet les sociétés sont imposées sur le bénéfice, jamais sur le CA. (le M de BFM c'est quoi déjà ?)

Il en ressort donc que Cyberacteurs ressert la soupe de BFM sans l'avoir goûtée.

Bon week-end à toutes et tous.

Autret
11/12/2015 - 13:34:26

C'est comme cette info http://www.novethic.fr/empreinte-terre/economie-circulaire/isr-rse/grace-a-ses-enzymes-carbios-bouleverse-le-monde-du-plastique-143767.html  

Trouvaille fort louable, mais piège à cons tout de même, car cela signifie aucun effort pour limiter drastiquement le tout jetable. Et l'énergie et autres, consommés pour produire leur merveille...ben z'en parlent pas ?

Dire que les Japonais ont trouvé http://www.futura-sciences.com/magazines/matiere/infos/actu/d/physique-nouveau-procede-recyclage-plastique-pet-9645/  
ou http://www.humanosphere.info/2011/09/sa-machine-transforme-1kg-de-plastique-en-1-litre-de-petrole/   ...et que l'Arabie saoudite continue à imposer son phallocratique avis de sale capitaliste esclavagiste liberticide !

Darna
11/12/2015 - 10:14:01

Oui Geneviève, quelque soit la lueur d'espoir, toujours rester vigilant(e)s face aux risques de greenwashing. Et c'est pour cette raison que moi et d'autres oeuvront pour 1 Tribunal International de Justice pour la Terre. Et notre texte comprend des articles qui empêchent toutes possibilités de spéculations. Sachez que le terme même d'économie a été perverti, et nous devons remettre les points sur les "i" autrement qu'en traînant les pattes par ces corrompu(e)s over payé(e)s !

Darna
11/12/2015 - 10:00:41

J'ai signé mais j'ai bien peur de ne pas y croire , ils nous ferons le coup de la fondation ... Non imposable !!!

Geneviève Grolleau
10/12/2015 - 20:33:09

Que les politiques ne nous fassent pas pleurer plus longtemps avec la montée du front national...
qu'ils fassent leur boulot en faisant payer leurs impôts aux multinationales et autres exilés fiscaux.

Jean-Baptiste PASQUET
10/12/2015 - 17:15:36

Et j'en ajoute 1 qui semble n'être pas que du greenwashing, car venant de grands groupes comme Nestlé, ou de luxe tels Clarins, faut se méfier, n'est-ce pas ? Mais allons dans l'espoir du changement, pour ce jourd'hui : http://www.novethic.fr/empreinte-terre/climat/isr-rse/pur-project-fait-de-l-insetting-une-autre-forme-de-compensation-143765.html  

Darna
10/12/2015 - 09:38:54

Merci David pour l'info que je me suis empressée de diffuser. C'est que les bonnes nouvelles, faut que ça se sème pour se remonter le moral, n'est-ce pas ?!

Darna
10/12/2015 - 09:18:08

Contre l’avis du gouvernement, les députés votent une mesure historique de transparence fiscale
http://www.bastamag.net/Contre-l-avis-du-gouvernement-les-deputes-votent-une-mesure-historique-de  

David Derrien
10/12/2015 - 08:09:20

I have to pay my taxes (in France) and you should too. That way, the country can continue. If you do not, I will take it as a clear statement that you do not want the country (or others) to continue.

John O'Neall
09/12/2015 - 08:10:07

ça c'est bien vrai!

beatrice assouad
08/12/2015 - 22:34:34

Boycottons google, facebook and co. Rendez-vous sur "dégooglisons" internet sur le site framasoft ;)

François de Reilhan
08/12/2015 - 19:41:50

la COP 21 vient de capoter, pas de taxe Tobin les banquiers ont encore gagné quand est-ce qu'ils comprendront que les billets de banque ne se mangent pas

François RENARDET
08/12/2015 - 19:06:02

Ma petite entreprise avec une salariée pait plus d’impôts que des multinationales.
C'est pas beau çà.
Aller je paye un pot pour fêter ça !

Perré Alain
08/12/2015 - 18:12:06

L'Assemblée nationale a voté vendredi 4/12 un amendement obligeant les sociétés françaises dont le CA est > à 40 MLS et l'effectif à 250 personnes a déclarer où sont situées leurs filiales et comment ils s'en servent (ce par 10 députés ! -sic-). Je parie que cet amendement se fera rejeter par le Sénat ou au pire en 2ème lecture, au nom d'un "désavantage stratégique".
C'est beau la "république des lobbies" !

Jean-Paul BAILLEUL
08/12/2015 - 17:48:05

Financiers, multinationales etc, honte à tous

Daniel GAUTIER
08/12/2015 - 17:15:48

Savez-vous que parmi ces ignobles profiteur, Mme Lagarde présidente du FMI tout comme l'était son homologue DSK, ne paye pas d'impôts alors qu'elle a des revenus d'environ 350 000 €/an plus tous ses défraiements et avantages en tous genres...Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";
Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.
En ligne sur :
http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=96895  
Ou tapez le titre dans la recherche. 
(Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur)
Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr  

Collectif REC
08/12/2015 - 16:49:18

çà serait pas mal
on peut toujours rêver hein c'est noël

beatrice coudry
08/12/2015 - 15:47:57

Perso, lorsque j'étais imposable, j'ai toujours tenu à injecter tout ce que j'aurais dû donner aux impôts, aux associations que j'estime être sincèrement d'utilité publique (Cyberacteurs n'existait hélàs pas encore, car sinon cette asso compterait dans ma liste, bien sûr...).
Oui aux impôts utilisés pour le meilleur Vivre Ensemble. Mais pas lorsque l'éducation, la santé et autres domaines importants dans la gestion sociétale, sont sacrifiés pour arranger l'industrie nucléaire, de l'automobile, de l'armement et autres gadgets de la gloutonnerie des humanoïdes !

Darna
08/12/2015 - 14:50:55

Trouver normal que soit dénoncer la fraude et l'évasion fiscale, et se faire traiter de collabo et de Vichyste, c'est vraiment lamentable, sachant que le manque à gagner est compensé par nos impôts ou par l'emprunt synonyme d'endettement.

Gabriel
08/12/2015 - 12:42:38

Quand ces grandes entreprises font de l'optimisation fiscale, elles tuent les démocraties. Aucune démocratie ne peut vivre sans impots. N'oubliez pas KFC, Ikea... et Johny Haliday. Hontes à eux.

Jan Cris Metivier
08/12/2015 - 12:19:38

Oui, c'est vrai que pour faire pleurer dans les chaumières, ça coûte pas cher, mais quand il s'agit d'argent...

Didier RION
08/12/2015 - 11:41:27

[ Voir l'archive ]

traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !