actualité écologie

Jour du dépassement : Pourquoi le recul cette année du 'jour du dépassement' est un trompe-l'œil

Journal des Bonnes Nouvelles

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

météo

Ne laissez pas vos appareils en veille

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les amis des 150

APPEL : Les petits pas ne suffisent pas

image vide cyberacteurs
image vide

  #Zero   #déforestation



Cyberaction N° 1346: BNP Paribas : stop à la déforestation

C’est 65 fois la superficie de Paris qui disparaît chaque année. Plus de la moitié de la savane du Cerrado, au Brésil, l’un des plus précieux écosystèmes au monde, a été arrachée pour laisser place à des exploitations de soja qui n’en finissent pas.

[ 3 066 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 25 janvier 2021

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à PDG de BNP Paribas
En soutien à Reclaim Finance, Canopée, SumOfUs, Mighty Earth

Plus d'infos

zero déforestationSelon Sumofus ce massacre, c’est un géant français qui le finance : BNP Paribas.

Derrière ses grands discours sur le climat,Il est temps de révéler au grand jour le double jeu de la BNP avec une mobilisation massive. Face au scandale, la BNP n'aura d'autre choix que de mettre un terme à sa scandaleuse complicité pour sauver son image verte.

Fini les promesses écolos on veut des actes :
Dites à BNP d’arrêter de financer la déforestation en imposant des mesures “zéro déforestation” strictes à ses négociants de soja !

Grâce au travail acharné d'ONG qui ont enquêté sur ses investissements, nous savons que depuis 2016 la BNP a financé à hauteur de plusieurs milliards de dollars les négociants du soja, en particulier le pire d’entre eux : Cargill.

Les investissements de la BNP coûtent très cher aux populations autochtones, qui le paient de leur propre vie. Les grandes entreprises du soja détruisent tout à un rythme effréné : leur mode de vie, leurs rivières, leurs forêts et toute la biodiversité qu’elle abrite.

Les banques, assureurs et investisseurs ont le pouvoir de contraindre les négociants à changer leurs pratiques et assurer du soja “zéro déforestation”.

Mise face à ses responsabilités, la BNP refuse d’adopter les mesures contraignantes qui permettraient d’éliminer la déforestation liée à la culture de soja.

La banque qui mise tant sur son image responsable en matière de climat, n’aura d’autre choix que de changer de comportement si la pression de nombreuses personnes comme vous l’y oblige:

Ecrivez à BNP d’arrêter de financer la déforestation en imposant des mesures “zéro déforestation” strictes à ses négociants de soja !

Reclaim Finance, Canopée, SumOfUs, Mighty Earth
https://actions.sumofus.org/a/bnp-paribas-stop-a-la-deforestation/?akid=83890.8180870.Riduiz&rd=1&source=fwd&t=3  

Nous vous proposons de transformer leur pétition en cyber action pour écrire directement au PDG de BNP Paribas

Consulter la base de données de la coalition d'ONG de Forests & Finance
https://forestsandfinance.org  

Soja et déforestation, les acteurs financiers ne doivent plus être complices Rapport de Forest Finance : Rapport de Reclaim Finance, Canopée, SumOfUs, Mighty Earth. Octobre 2020
https://reclaimfinance.org/site/wp-content/uploads/2020/10/Note_SojaDeforestation_LesActeursFinanciersNeDoiventPlusEtreComplices.pdf  

Rapport de Canopée. Septembre 2020 Mettre fin aux importations de soja issu de la conversion d’écosystèmes naturels d’Amérique du Sud
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-36099-rapport-canopee-importations-soja.pdf  

Environnement : Des importations françaises de soja encore trop liées à la déforestation au Brésil
https://www.20minutes.fr/planete/2937691-20201222-environnement-importations-francaises-soja-encore-trop-liees-deforestation-bresil  

Déforestation: les banques mises en cause
https://www.journaldelenvironnement.net/article/deforestation-les-banques-mises-en-cause,108758  

Le rôle des banques françaises dans la destruction des forêts mondiales 10 février 2020.
https://www.globalwitness.org/en/campaigns/forests/le-rôle-des-banques-françaises-dans-la-destruction-des-forêts-mondiales/  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à jean.lemierre@bnpparibas.com
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : BNP Paribas : stop à la déforestation
  • Message : Monsieur le PDG de BNP Paribas

    Depuis 2016 la BNP a financé à hauteur de plusieurs milliards de dollars les négociants du soja, en particulier le pire d’entre eux : Cargill.
    Je vous demande d’arrêter de financer la déforestation en imposant des mesures “zéro déforestation” strictes à ces négociants.

    Croyez en l'assurance de ma mobilisation.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

19 commentaires

credible

Connexion / inscription
image vide Vous devez posséder un compte pour pouvoir poster un commentaire
Courriel
Mot passe
Rester connecté-e

 

BNP Paribas, comme toute banque, ne tient son pouvoir d'agir que de ses clients : boycott tout simplement.
La Nef, les crédit coopératif, le Crédit Mutuel de Bretagne dans une moindre mesure sont là et sont des alternatives intéressantes, mais surtout plus éthiques.

Roland CHARLOU
14/04/2021 - 21:12:38


Bolsonaro a décidé de vider la forêt de ses Indiens, des tribus non contactées. Il profite ainsi de vendre les forêts aux pilleurs de territoire, gros chapardeurs industriels aidés par des banquiers pas regardants sur les dégâts subséquents.
Tout ça pour du soja pour bestiaux destinés à l’abattoir et dégustateurs de tofu qui échappent au couteau mais qui devraient boycotter). Quand on fore pour du pétrole on détruit la forêt et les animaux qui la peuplent.
Qui a peur d’une émeute des singes et des oiseaux arc en ciel?
Bolsonaro attire trop de charognards, vivement que tous les despotes attrapent le corona pour qu’ils se rendent compte à quel point les poumons de la Terre sont utiles.

Aïchat Nussy

colette Nusbaum Vallet
08/02/2021 - 11:30:42

je signe......mais j'ai choisi deux banques étiques , la NEF et le credit cooperatif

aline echerbault cance
06/02/2021 - 11:56:14

TROIS BANQUES EUROPÉENNES (dont BNP Paribas) DÉCIDENT DE NE PLUS FINANCER L’EXTRACTION DE PÉTROLE EN AMAZONIE
https://www.novethic.fr/actualite/economie/isr-rse/trois-banques-europeennes-decident-de-ne-plus-financer-l-extraction-de-petrole-en-amazonie-149469.html  

Alain UGUEN
05/02/2021 - 10:06:01

.

Bernard GOURNAY
01/02/2021 - 16:38:14

Il y a une pétition contre Bolsonaro !

Christiane Huard
29/01/2021 - 18:52:54

Une info annexe à la cyberaction :
Le chef kayapo Raoni Metuktire a déposé plainte contre Jair Bolsonaro pour "crimes contre l'Humanité", devant la Cour pénale internationale de La Haye.
https://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/amazonie/amazonie-le-chef-raoni-denonce-bolsonaro-devant-la-cour-penale-internationale-pour-crimes-contre-l-humanite_4269201.html  

Frawald
27/01/2021 - 20:40:41

Et si nous informions les clients de la BNP? chaque porte d'entrée de chaque "boutique BNP" devrait recevoir le texte de la pétition.

Océane
27/01/2021 - 12:53:49

encore et toujours quémander aux puissants au pouvoir.
C'est inutile, on fait cela depuis des décennies SANS LE MOINDRE EFFET.
sinon des miettes pour rester calmes.. et les laisser dévaster et nous pourrir la vie.
TOUT est pollué par EUX.
et notre consentement aveugle fortement sollicité par une propagande ubiquitaire.

jean
26/01/2021 - 13:41:58

La planète n'en peut plus de cette cupidité qui ruine l'environnement et qui amène la désertification.

jean claude lacroix
26/01/2021 - 02:09:17

Que ferez vous de l'argent gagné ainsi quand la terre sera invivable????????

janine favre
25/01/2021 - 22:32:34

JE NE PEUX QUE CONFIRMER TOUS LES MESSAGES INSCRUIS SUR LE SITE SANS OUBLIER LES HABITANTS DE L AMAZONIE QUI ONT PRIS LES ARMES POUR DEFENDRE LEUR TERRITOIRE DEPUIS DES MILLENAIRES
QUE LES BLANCS QUE NOUS SOMMES ONT ENVAHI DEPUIS louis XIV ET QUI CONTINUENT...........

jacky recoquillon
25/01/2021 - 19:37:39

IL est URGENT de ne plus manger de viandes si l'on n'en conna

jacky recoquillon
25/01/2021 - 19:04:22

Copie du mail envoyé au PDG de BNP.
Objet : Soyez responsable et arrêtez de financer la déforestation au Brésil !
Monsieur,
Je viens de prendre connaissance de documents ne laissant aucun doute quant à la participation de votre banque dans la déforestation au Brésil.
C'est 65 fois la superficie de Paris qui disparaît chaque année. Plus de la moitié de la savane du Cérrado, au Brésil, l'un des plus précieux écosystèmes au monde, a été arrachée pour laisser la place à des exploitations de soja.

Sans doute avez-vous des enfants ? Quel avenir pour les jeunes générations ? Croyez-vous qu'en finançant des projets qui détruisent l'environnement vous apportez quelque chose de bon pour le bien commun et en l'occurrence votre propre parenté ? L'argent vaut-il de sacrifier la vie humaine, en rayant de la surface de la terre tout le vivant comme quantité négligeable ? Lorsqu'il n'y aura plus rien, que ferez-vous, que ferons-nous ?
Fini les promesses écolos, prenez vos responsabilités et passez aux actes !
Arrêter de financer la déforestation en imposant des mesures “zéro déforestation” strictes à ses négociants de soja !Depuis 2016 la BNP votre entreprise a financé à hauteur de plusieurs milliards de dollars les négociants du soja, en particulier le pire d’entre eux : Cargill. Ces investissements coûtent très cher aux populations autochtones, qui le paient de leur propre vie. Les grandes entreprises du soja détruisent tout à un rythme effréné : leur mode de vie, leurs rivières, leurs forêts et toute la biodiversité qu’elle abrite. N'en avez-vous cure ?
Votre banque et les autres banques, assureurs et autres investisseurs avez le pouvoir de contraindre les négociants à changer leurs pratiques et assurer du soja “zéro déforestation”.
En refusant d’adopter les mesures contraignantes qui permettraient d’éliminer la déforestation liée à la culture de soja, vous vous déshonorez. Pour ce qui est du fait que vous misez sur votre image responsable en matière de climat, no comment !!!
En espérant que vous reveniez à la raison, que vous preniez vos responsabilités et passiez aux actes pour le bien commun,
Recevez, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

Sophie Tiger
25/01/2021 - 18:50:57

il serait plus raisonnable et productif de revenir en Europe à d'anciennes méthodes d'agriculture : les vaches aux prés et remettre en herbage les jachères, de façon triennale; cela éviterait d'acheter cette saloperie de soja qui engraisse nos vaches et saccage des terres de l'autre côté du monde. les banques sont réellement néfastes ! mais que dire de Bolsonaro que l'on peut accuser de crime contre le vivant, car en détruisant l'Amazonie il ne fait pas seulement du mal aux Indiens et à la flore et à la faune, mais il déstabilise le climat mondial et dévoie la marche naturelle de notre terre

maripachats
25/01/2021 - 15:49:54

Et chacun a le pouvoir de ne plus participer à tous ces projets dévastateurs de la planète en décidant de confier son argent (comptes-courants, livrets) à une banque éthique : voir le site des Amis de la Terre et son guide financier ou le site de la Fédération européenne des banques éthiques et alternatives (FEBEA).
Les comptes-courants en France c'est 500 milliards d'euros, et l'épargne 5.000 milliards.
A nous de les faire basculer du bon côté.

Gilles Le Louedec
25/01/2021 - 14:20:33

Une fois de plus BNPPARIBAS se distingue en se faisant complice des "forces du mal"
Pour sa part l'état Français devrait interdire toute importation de soja issu de culture sur des terres déforestées.

Gérard AUCHERE
25/01/2021 - 14:09:19

Une fois de plus BNPPARIBAS se distingue par par sa complicité avec "les forces du mal"

A tout le moins l'état français devrait, pour sa part, interdire toute importation de soja cultivé sur les terres libérées par la déforesttation.

Gérard AUCHERE
25/01/2021 - 14:05:50

Interpeller la BNP : oui. On peut aussi pointer du doigt les fossoyeurs de l'Amazonie, incriminer l'élevage concentrationnaire. Il faut cependant garder à l'esprit que ce ne sont pas les seuls responsables de la déforestation dans le monde. La France s'y entend également en matière de coupes rases, de gâchis des écosystèmes forestiers et de sylviculture industrielle sans avenir. Elle n'est pas encore sur le podium aux côtés du Brésil, mais les nouvelles politiques forestières finiront par la mettre en bonne place pour la cérémonie des fleurs (comme au biathlon). Alors, STOP à la déforestation partout où elle sévit, c'est un enjeu vital !
Ne massacrons pas les arbres, ces êtres vivants et utiles, pour produire du soja, de la biomasse, des pellets, etc...

Frawald
25/01/2021 - 13:57:32

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !