actualité écologie

Premier vendredi du mois : 18 h 30 rassemblement des Coquelicots

Ne laissez pas vos appareils en veille

Journal des Bonnes Nouvelles

Jour du dépassement : ça y est, l'humanité a épuisé toutes ses ressources renouvelables pour l'année 2019

victoire pour Gabriel Dufils

33è anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Cyberaction N° 852: Refus du CETA Bravo et Merci au Gouvernement wallon

Les 10 jours verts Transacteurs

OPÉRATION

La Terre vue depuis l’espace

EPR : Echec Prévisible de la Roulette Russe

Le Gouvernement abandonne le projet de Notre Dame des Landes

AG Cyberacteurs

image vide cyberacteurs
image vide



Cyberaction : Au nom du climat, les pays de l’UE doivent quitter le Traité sur la Charte de l’énergie

A l’occasion d’une réunion des ministres européens de l’énergie, 19 organisations de la société civile, parmi lesquels l’Aitec, Attac France, les Amis de la Terre France ou le CCFD-Terre Solidaire, ont appelé les États membres de l’UE à quitter le Traité de la Charte de l’énergie.

[ 2 599 participations ]

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

recommander par courriel    partager sur google+  
      partager sur framasphère

 

Cyberaction mise en ligne le 26 septembre 2019

Proposée par Cyberacteurs

Elle sera envoyée à Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.
En soutien à Aitec, Amis de la Terre (FoE France), Attac France , Les deux ENDS, CCFD-Terre Solidaire, PDG ,ClientEarth, Fondation Nicolas Hulot, Amis de la Terre Suède, Global Aktion, Hiilivapaaa Suomi, Mouvement Ecologique (Amis de la Terre Luxembourg), PowerShift e.V., Réseau Foi et Justice Afrique Europe, SOMO, TNI, Réseau TTIP Finlande, Institut Veblen, Za Zemiata (FoE Bulgarie)


Elle prendra fin le : 26 décembre 2019

Plus d'infos

Initié dans les années 1990, longtemps laissé dans l'oubli, ce Traité qui regroupe plus d'une cinquantaine d'États, est aujourd'hui utilisé par les multinationales de l'énergie pour attaquer les pouvoirs publics lorsque ces derniers prennent des mesures, notamment en matière de transition énergétique, qui contreviennent à leurs intérêts.

Ainsi, parmi des dizaines de cas, l'entreprise suédoise Vattenfall poursuit l'Allemagne pour sa décision d'abandonner le nucléaire, l'entreprise allemande Uniper poursuit les Pays-Bas pour sa décision de fermer des centrales à charbon ou encore l'entreprise britannique Rockhopper s'en prend à l'Italie suite à son moratoire sur les forages offshore.
http://multinationales.org/Une-multinationale-petroliere-poursuit-l-Italie-pour-avoir-protege-son-littoral  

Dans cette lettre, les 19 organisations de la société civile accusent ce Traité de protéger les intérêts de l'industrie des multinationales de l'énergie, notamment celles des énergies fossiles, et donc d'aller à l'encontre des objectifs de lutte contre les dérèglements climatiques. La Commission a obtenu du Conseil en juillet dernier un mandat de renégociation du Traité et des négociations visant à le « moderniser »pourraient débuter en décembre. Pour les ONG signataires, abandonner ce traité si déséquilibré est une voie plus sûre et plus efficace que la modernisation d'un Traité suranné qui va prendre des années.
https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-10745-2019-ADD-1/fr/pdf  

Nous vous invitons à soutenir ces ONG en interpellant la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.

Lire la lettre en français
https://www.collectifstoptafta.org/IMG/pdf/lettre_en_franc_ais.pdf  

Pour aller plus loin sur le Traité sur la charte de l'énergie :
Résumé en français du rapport "Un Traité pour les gouverner tous" publié par le Corporate Europe Observatory (CEO) et Transnational Institute (TNI) en juin 2018
https://corporateeurope.org/sites/default/files/attachments/resume_traite_pour_les_gouverner_tous.pdf  

Signer !

Récapitulatif

Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à brune.poirson@ecologique-solidaire.gouv.fr
Avec les éléments suivants :
  • Sujet : Quitter le TCE
  • Message : Madame la Ministre
    Le problème climatique est beaucoup trop urgent pour perdre des années en négociations pour moderniser le traité.
    Je vous demande donc de retirer notre pays du TCE. Il s'agit d'un traité obsolète qui risque de saper les mesures climatiques nécessaires. L'Italie a déjà pris cette décision et son retrait a pris effet au 1er janvier 2016.
    Quitter le traité sur la Charte de l'énergie est une première étape essentielle pour démontrer que l'UE est un véritable leader dans la lutte contre le changement climatique.

Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments" ou "me connecter et modifier"
credible

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

J'ai un compte

Adresse électronique *
Mot de passe *
  
credible

Je signe sans compte

champs obligatoires
Nom *
Prénom *
Courriel *
Code postal *
Commune *
Pays *
champs facultatifs
Profession
Adresse

(Cyberactions et journal des bonnes nouvelles) Si vous les recevez déjà, pas besoin de cocher cette case.

Je souhaite que mes coordonnées (nom | prénom | code postal | commune | profession) ne soient pas visibles sur le site de cyberacteurs. Elles seront juste collectées afin de figurer sur le document au format PDF envoyé au(x) destinataire(s) de la pétition.



Vous pouvez modifier le sujet et le texte de cette cyberaction en choisissant l'option "modifier des éléments"

   

 

8 commentaires

credible

Votre adresse électronique
visible uniquement par cyberacteurs

Votre message ne sera publié qu'après acceptation de notre part. Cyberacteurs se réserve le droit de ne pas publier un message ne respectant pas notre charte de bonne conduite.

 

 

Avec une UE ultra-libérale, Macron est ses sbires, c'est foutu.

Edmond Dobryk
22/10/2019 - 17:09:17

Nicolas Hulot, à demander au gouvernement de faire le nécessaire afin que la banque centrale européenne puisse prêter au Nations européennes, afin que nous puissions invertir (pour la transitions sociales et écologiques) sans que cela ne pénalise le contribuable ! Le gouvernement ne l'entant pas et c'est bien le peuple de la rue qui doit rappeler le bon sens de gestion de notre nation !

Bien des banques privées ont eu le privilège d'avoir des prêts gratuits auprès de la banque centrale européenne ; afin de leur sauver la mise.... Il est aussi simple de créer de l'argent pour sauver notre planète ! Gaël Giraud l'explique très simplement : https://www.youtube.com/watch?v=2oFARgqG0NA   Merci de regarder cette vidéo !

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " Henry FORD


Aujourd'hui, le peuple est conscient que le système bancaire influence le politique et il refuse de souffrir pour voir notre monde être détruit par l'avidité de quelques hommes au détriment de tous les autres. Nous n'avons pas de planète de rechange, alors, avant que nos petit enfants n'aient plus de monde à transformer, merci, Messieurs les dirigeants, d'agir rapidement vers le bien commun en libérant notre France du joues des banques privées, en changeant ces lois qui nous asservissent.


Petite réflexion : La constitution à le devoir de garantir le bien commun et elle le fait que partiellement. Le gouvernement actuel ne respecte même pas l'alinéa 9 ou article 5 ! Collectivement, une action en justice (symbolique mais communicative) est-elle envisageable ?
A ce qui ont peur que le bas peuple soit plus corrompu que les énarque, je répond que pour le peuple d'en bas défendre leur intérêt et ceux de leurs proches et déjà en soit plus démocratique !
Je propose 2 chambres d'élus : une par élections proportionnelles, l'autre par tirage au sort et l'on pourra voir qui des 2 chambre est le plus efficace pour gérer notre chère Nation !

Jean Louis REMY
18/10/2019 - 14:50:55

Madame la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire

La CRISE CLIMATIQUE qui bouleverse le 21ème siècle est beaucoup trop URGENTE pour perdre des années en négociations pour moderniser les TRAITES INTERNATIONAUX obsolètes, qui rend le DROIT COMMERCIAL des U.S.A., intégré désormais au DROIT INTERNATIONAL depuis les années 1990 et la création de L' O.M.C. ;
Comme étant OPPOSABLE aux décisions POLITIQUES des ÉTATS, par les MULTINATIONALES, devant des Tribunaux multilatéraux "Privés",
au DROIT des DÉMOCRATIES industrialisées de LÉGIFÉRER, conformément à leur mission, dans L’INTÉRÊT GÉNÉRAL de L’HUMANITÉ et pour la SURVIE d'une TERRE nourricière, où la VIE demeurera encore POSSIBLE.

Au nom des générations actuelles et futures, je vous demande donc de RETIRER rapidement le nom notre PAYS du TRAITE sur la CHARTE de L’ÉNERGIE qui risque de SAPER toutes les mesures prises pour une TRANSITION ÉNERGÉTIQUE rapide, nécessaires à la STABILISATION du CLIMAT dans la décennie à venir, conformément aux engagements de la FRANCE dans L'ACCORD de PARIS de décembre 2015.

Dans L' U.E. L'ITALIE a déjà pris cette décision et son RETRAIT du T.C.E. a pris effet au 1er janvier 2016.

QUITTER le TRAITE sur la "Charte de l’Énergie" est une première ÉTAPE essentielle pour démontrer que l'UE est un véritable leader dans la LUTTE contre le CHANGEMENT CLIMATIQUE dans le MONDE développé,
et que celle-ci S'ENGAGE à MAINTENIR l’état des DROITS HUMAINS et DÉMOCRATIQUES, comme une garantie de cette PRIORITÉ ,par rapport aux INTÉRÊTS purement financiers de "COURT TERME" des ENTREPRISES TRANSNATIONALES globalisées.

En vous remerciant par avance de la place que vous donnerez à cette PÉTITION CITOYENNE dans le DÉBAT PARLEMENTAIRE sur le CLIMAT, en lien juridique, avec CEUX sur les TRAITES de LIBRE-ÉCHANGE, recevez, Madame la Ministre, l'expression de mes respectueuses salutations.



Une Citoyenne du Monde, "vivant",
née au 20ème siècle.



PS :
"Quand le dernier arbre sera abattu,le dernier cours d'eau empoisonné, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle s'apercevra que l'argent ne se mange pas".

Citation du porte-parole amérindien des Peuples Indigènes d'Amérique, du 19ème siècle :
"Sitting Bull"

Danièle LORUT
16/10/2019 - 16:12:12

120% d'accord avec Lenou, oui développons l'énergie libre, dans l'axe des travaux de N Tesla ! Et la voiture ne sera plus tributaire du pétrole ni du nucléaire, et l'énergie sera accessible à tous !

Jonquille
30/09/2019 - 12:16:44

Développer l'ENERGIE LIBRE
(cf. Nikola Tesla il y a + d'un siècle !)

Lenou
29/09/2019 - 09:54:59

stoppons ces diktats des multinationales qui édictent leurs loois auprès des ministères et au sein de l'U.E.

jean-louis petithory
26/09/2019 - 19:24:30

Dans cette lettre, les 19 organisations de la société civile accusent ce Traité de protéger les intérêts de l'industrie des multinationales de l'énergie, notamment celles des énergies fossiles, et donc d'aller à l'encontre des objectifs de lutte contre les dérèglements climatiques. La Commission a obtenu du Conseil en juillet dernier un mandat de renégociation du Traité et des négociations visant à le « moderniser »pourraient débuter en décembre.

Pierre BELLERT
26/09/2019 - 18:18:31

Pourquoi nos gouvernants, qu'ils soient au niveau de L'Europe ou des Etats qui la constituent, se laissent-ils imposer des règles mortifères ? Est-ce une question de vulgaire fric ? de méconnaissance ? Alors dans ces deux cas, votons intelligent ! Votons pour des personnes qui ne cherchent pas le pouvoir mais que nous savons avoir une éthique !!!

Voltaire
26/09/2019 - 16:10:12

 

Diffusion de l'info

Vous avez un site internet, un blog ? faites un lien vers cette cyberaction en insérant ce code sur votre site:

 

Formulaire de collecte d'informations

  • Les informations qui vous concernent sont destinées à Cyberacteurs.
  • Elles serviront uniquement à des opérations dont Cyberacteurs aura la maîtrise, soit seul, soit en partenariat avec d'autres.
  • Les données (nom, prénom, adresse électronique, ville, profession) sont stockées afin d'empêcher de participer deux fois à la même cyberaction .
  • Elles n'aparaissent en aucun cas sur notre site, ni celui de notre partenaire.
  • Les données (nom, prénom, code postal, ville, profession) peuvent éventuellement être publiées sur un fichier pdf et envoyées au(x) destinataires(s) de la cyberaction .
  • Les adresses électroniques ne seront en aucun cas diffusées à quiconque, excepté bien sûr au destinataire de votre courriel.
  • Les adresses postales pourront être éventuellement utilisées dans le cadre d'envois communs à plusieurs partenaires le tiers (imprimeur ou expéditeur) s'engageant expressément à n'utiliser le jeu d'adresses que pour l'envoi concerné.
  • En cliquant sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous acceptez de recevoir les cyber@ctions diffusées par Cyberacteurs au rythme d'une quarantaine par an (inactivité complète en juillet et aout). Vous ne recevrez aucun message d'autres que de cyberacteurs.
  • Chaque message comporte à la fin une formule de désabonnement utilisable à tout moment.
  • En ne cliquant pas sur "Je souhaite recevoir les prochaines actions par courriel", vous ne recevrez de Cyberacteurs aucun autre message que les confirmations de participation à une cyber@ction ou pétition.
  • Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des donnés qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à Cyberacteurs
traits de séparation
Agir
+ Pétitions
+ Cyber actions
+ Liste rapide
+ Proposer
+ Vigilance roundup
+ Cyber manifestations
+ Bilans
+ Lanceurs d'alertes
+ Consultations
Super actions
+ Vigilance roundup
+ Hors TAFTA
S'informer
+ Blog
+ e-quotidien
+ Sites amis
+ Annuaire solidaire
+ Publications
+ Vidéo
+ Agenda
+ Liste d'élus
+ Infos sur les OGM
Nous connaître
+ L'association.
+ Les statuts
+ FAQ
+ Nous contacter
Mon compte
+ Connexion
+ Déconnexion
+ Inscription
+ Lettre d'infos
+ Mon profil
Nous aider
+ Don
+ Adhésion
+ Recommander
+ Code pour sites
+ Livre d'or
+ Boutique solidaire

 

notre page framasphère    notre page facebook    icone twitter    icone google+   icone flux rss   
traits de séparation
| CYBERACTEURS | C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 Quimper | Mentions légales
| GRAPHISTE : Mary-Morgane |
logo enercoop

CSS Valide !